Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Micro introduction à la Mystique Chrétienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Micro introduction à la Mystique Chrétienne   Mar 5 Fév - 2:22

II.
1- Saint Paul et saint Jean comme norme de la mystique chrétienne

Pour ce qui est des saints Paul et Jean, comme nous le disions plus haut, le fait qu'ils soient à la fois 1- les premiers auteurs mystiques et 2- qu'ils fassent partie du Corpus même des Ecritures ceci donne à l'essence même du Christianisme un caractère mystique car l'Ecriture reste le lieu par excellence où résonne la Parole de Dieu, le Christ. Et si le lieu par excellence par laquelle la Révélation nous parvient (l'Ecriture) porte en soi clairement l'empreinte de la mystique, ceci nous invite à comprendre combien le Christianisme est mystique ou n'est pas.

Le Nouveau Testament comme témoignage d'une expérience

Les auteurs du Nouveau Testament sont tous des Témoins du Christ, ils racontent leur expérience spirituelle, leur rencontre avec le Ressuscité et sa venue intérieure en eux: "Ainsi nous tenons plus ferme la Parole prophétique: vous faites bien de la regarder, comme une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour commence à poindre et que l'Astre du matin [le Christ] se lève dans vos cœurs" (2 Pe 1,19). Un "témoin" dit ce qu'il voit, raconte ce qu'il a vu, il parle de son expérience contemplative, ou en tous les cas elle est présente dans ce qu'il dit! Quand les Apôtres doivent choisir un remplaçant à Judas, ils cherchent parmi eux des personnes qui ont connu le Christ avant sa mort et qui l'ont rencontré après sa Résurrection. Pourquoi? Pour être "témoins" de cette expérience mystique unique. Et même saint Paul qui n'a pas connu le Christ avant sa mort, a eu une vision de la part du Christ et celui-ci fait alors de lui un Témoin, témoin de ce qu'il a vu, de ce qu'il a contemplé! Les auteurs du Nouveau Testament ne racontent que ce qu'ils ont vu, ils ne racontent pas des choses qui leur sont inconnues! Sinon, ils cesseraient d'être des "témoins"!

Les témoins nous proposent d'expérimenter à notre tour

De plus, les auteurs nous montrent le chemin qui nous aidera à faire de nous aussi des Témoins. Ils ne partagent pas uniquement le contenu de leur contemplation, ils nous apprennent le chemin qui nous permettra d'arriver à la plénitude contemplative, à la plénitude de l'expérience mystique.

St Paul et st Jean mystiques et hagiographes

Revenons: la conjonction de ces deux aspects chez saint Paul et saint Jean (1- être les premiers auteurs chrétiens mystiques et 2- leurs écrits font partie intégrante des livres du Nouveau Testament) nous invite à leur accorder une attention majeure. Dieu qui se révèle à nous et nous parle par son Fils, sa Parole, a choisi l'expérience et les écrits de ces deux auteurs pour nous les présenter comme normatives, comme référence mystique, comme source qui jaillit constamment pour nourrir notre vie spirituelle durant tous les âges! Ils ne sont pas des pièces anciennes de musée, ils ont une expérience qui est appelée à se renouveler en nous! Ceci est une grande source d'espérance pour tout chrétien. Plus nous fréquentons saint Paul et saint Jean plus nous sentons qu'ils nous disent: "tu peux toi aussi avoir la même expérience. Je te la raconte car je sais que, comme j'ai eu l'expérience du Christ, tu peux toi aussi l'avoir."
Ils ne sont pas des auteurs qui vieillissent (la Parole de Dieu ne vieillit pas), et ils ne sont pas des auteurs "optionnels", ils ne sont pas à choisir selon nos goûts ou selon notre tempérament, ils nous sont donnés dans l'Ecriture elle-même, c'est à dire dans le Lieu par excellence où le Christ nous parle.
Ceci signifie qu'ils sont non seulement constamment à la source de notre vie spirituelle, mais qu'ils sont capables de renouveler les différentes époques de l'histoire des générations chrétiennes. Le retour constant vers eux – comme vers la Source de l'expérience mystique –, un retour méditatif, contemplatif, par l'étude, par la prière, par l'aide de l'Esprit Saint nous aidera à mieux percevoir les lignes essentielles de l'expérience mystique.

2- La dimension mystique de toute l'Ecriture

A leur tour, ils nous ouvriront la dimension mystique de toute l'Ecriture (Nouveau et Ancien Testament). Voilà une de leurs premières fonctions: non seulement parler de Mystique, nous en donner les lignes générales, nourrir notre vie spirituelle, mais aussi faire quelque chose de très important: ouvrir grande la porte de la dimension mystique de toutes les Ecritures. S'ils sont eux explicites quant à la dimension mystique de l'Ecriture, les autres livres de l'Ecriture sont plutôt implicites. Mais la fonction de saint Paul et de saint Jean est justement d'ouvrir nos yeux sur toute la dimension mystique qui se cache dans l'Ecriture. Les exemples dans ce sens sont nombreux dans leurs écrits.
Ceci fait que toute l'Ecriture – et non pas seulement deux de ses auteurs humains – devient la Source de la Mystique. Ceci est donc une étape importante dans notre entrée progressive dans la Mystique chrétienne, dans la vie chrétienne tout-court.
Ce passage de "2" auteurs à "toute" l'Ecriture nous introduit dans de nouvelles dimensions de la lecture cachées du texte. L'Ecriture est comme un être vivant, comme le Christ: l'entrée dans les dimensions de l'Ecriture que nous fait faire la lecture contemplative des saints Paul et Jean, nous révèle dans l'Ecriture (comme dans le Christ) différentes dimensions: un Corps (la lettre du texte), une âme (sa dimension symbolique, évocatrice, téléologique (renvoyant à la fin)) et enfin un esprit/cœur (le Cellier divin, le Sommet des Ecritures). Origène, dont nous parlions plus haut, évoque ces questions.

3- Le Christ Exégète par excellence

Le Christ qui est à nos côtés, par l'Ecriture, semble vouloir nous tenir par la main et nous faire entrer plus en profondeur en nous-mêmes, brisant l'écorce de la lettre, il nous fait entrer dans notre âme, et ensuite dans notre esprit. Nous voilà bien en pleine mystique! "Et, commençant par Moïse et parcourant tous les Prophètes, il leur interpréta dans toutes les Ecritures ce qui le concernait." (Lc 24,27) Le Christ est vraiment l'Exégète par excellence de l'Ecriture, par l'Esprit Saint il nous ouvre notre intelligence et nous explique les écritures: "alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Ecritures" (Lc 24,45). Ce qui nous fait dire: "Notre coeur n'était-il pas tout brûlant au-dedans de nous, quand il nous parlait en chemin, quand il nous expliquait les Ecritures?" (Lc 24,32)
Cette seconde fonction des deux colonnes de la Mystique chrétienne (st Paul et st Jean), celle de nous ouvrir toute la dimension mystique cachée de l'Ecriture est fondamentale. Tout chrétien est appelé à la vivre. Sinon, notre manière d'aborder l'Ecriture demeure pauvre et surtout limitée, elle ne nous permet pas de poursuivre le Chemin spirituel qui nous fait entrer dans notre âme, pour enfin parvenir à l'esprit et à la nouvelle Naissance. "Vivante, en effet, est la Parole de Dieu, efficace et plus incisive qu'aucun glaive à deux tranchants, elle pénètre jusqu'au point de division de l'âme et de l'esprit" (He 4,12).

Exégèse et vie spirituelle sont liés

Nous voyons donc comment "exégèse" (compréhension du texte de l'Ecriture) et "vie spirituelle" sont étroitement liées. Elles sont inséparables dès la naissance du Christianisme, dès la naissance de la Mystique chrétienne, et elles continuent à l'être pour tout chrétien par la suite.
Les trois auteurs que nous avons mentionnés plus haut (Origène, Grégoire et Denys) et tous les Pères de l'Eglise confirmeront, chacun à sa manière, l'essentiel de ce que nous venons de dire! Ils iront à l'Ancien Testament, par l'Esprit Saint et avec l'Esprit Saint, qui leur a ouvert l'intelligence et ils y exploreront de nouvelles dimensions qui restent cachées pour tout Juif ou non croyant: "Jusqu'à ce jour en effet, lorsqu'on lit l'Ancien Testament, ce même voile demeure. Il n'est point retiré; car c'est le Christ qui le fait disparaître. Oui, jusqu'à ce jour, toutes les fois qu'on lit Moïse, un voile est posé sur leur coeur. C'est quand on se convertit au Seigneur que le voile est enlevé. Car le Seigneur, c'est l'Esprit, et où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté." (2 Co 3,14-17).
Ces leçons d'exégèse que le Christ lui-même donne au chapitre 24 de l'Evangile de saint Luc seront poursuivies par les Pères de l'Eglise et par les Mystiques des siècles suivants nous donnant ainsi une illustration des richesses présentes dans l'Ecriture, et nous montrant comment elle est vraiment la Source de la Mystique Chrétienne. Mais à leur manière ils nous diront combien sans le Christ et son Esprit, il n'est point possible d'entrer en profondeur dans l'Ecriture et d'en découvrir les dimensions mystiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Micro introduction à la Mystique Chrétienne   Mar 5 Fév - 19:17

III.

La Mystique comme Science

Tout ce qui a été dit nous fournit déjà plusieurs éléments fondamentaux qui nous permettent de mieux comprendre la Mystique comprise comme "Science". Bien sûr, ces éléments doivent être complétés par d'autres et présentés de manière synthétique.

Mais avant de procéder, voyons de plus près la question de la Mystique en soi: est-elle une expérience seulement, ou bien est-elle aussi une Science qui éclaire et soutient cette expérience? Le mot "mystique" peut être compris et utilisé au moins de deux manières: 1- Comme expérience profonde de Dieu (mystique veut dire "caché") 2- Comme science qui éclaire, explique et soutient cette expérience.
Nous avons quelques questions de base qui s'imposent:
1- Est-ce que Dieu veut nous donner l'expérience de Lui-même? Veut-il nous faire partager sa Vie Divine?
2- Est-ce que Dieu a voulu nous informer à propos de cette expérience? En d'autres termes: nous a-t-il explicitement envoyé des personnes pour nous le dire explicitement?
3- Considère-t-il important et vital de nous informer à propos de cette expérience?
4- Est-elle essentielle à la vie chrétienne?
5- Enfin, en quoi consiste-t-elle?

Comme nous le disions plus haut, "l'expérience de Dieu" est non seulement fondamentale à la vie chrétienne mais elle est constitutive de l'essence même de la vie chrétienne. Il n'est pas possible de lire le Nouveau Testament en le considérant comme parlant uniquement d'une vie ou d'une expérience à venir (qui aura lieu après la mort), il est bien question pour tout chrétien de pouvoir réellement rencontrer le Ressuscité, durant cette vie sur terre, de croître dans cette expérience du Ressuscité jusqu'à arriver à sa plénitude. Le but de la vie chrétienne est de "constituer cet Homme parfait, dans la force de l'âge, qui réalise la plénitude du Christ. Ainsi nous ne serons plus des enfants, nous ne nous laisserons plus ballotter et emporter à tout vent de la doctrine, au gré de l'imposture des hommes et de leur astuce à fourvoyer dans l'erreur. Mais, vivant selon la vérité et dans la charité, nous grandirons de toutes manières vers Celui qui est la Tête, le Christ, […]" (Ep 4,13-15).
Dans ce sens, le cœur de l'initiative de Dieu en envoyant sa Parole, son Fils le Christ Jésus, est de se Révéler lui-même à nous et de nous Révéler comment entrer en relation avec Lui.

La partie essentielle de la Révélation que nous apporte le Christ consiste dans cette expérience de Dieu, cette réintroduction dans la Trinité par et dans le Fils Incarné. Avoir une relation personnelle est vivante avec le Christ est la base du Christianisme. La Mystique comme science s'occupe de cette relation, elle étudie le but final de cette relation, les conditions qui la font naître, les étapes qui la font croître et par lesquelles elle passera, les méthodes, les moyens et les conditions qui permettent une croissance optimum (sans perte de temps ni d'énergie).

Dans ce sens, la Mystique est la Perle de la Théologie, son dynamisme intérieur. Vu que la Vie spirituelle se génère par la Parole ("la foi naît de la prédication" (par l'ouïe) dit saint Paul (Rm 10,17)), il est donc important de veiller à recueillir le contenu de la Prédication, de la Doctrine, de la Catéchèse, de la Théologie, de la Mystique. La moitié de la Mission du Christ consiste dans l'Enseignement: nous donner toutes les Paroles qui sont Esprit et Vie qu'il a reçues du Père. C'est d'abord en nous communiquant ces paroles qui sont Esprit et Vie qu'il nous communique la Vie Divine. D'où l'importance de recueillir le Corpus Doctrinal de la Mystique et de l'ordonner, de le présenter de manière compréhensible à chaque génération afin que la Vie Divine passe dans chaque fidèle.

Rapport entre Théologie et Mystique

Comme nous le disions plus haut la Mystique est comme la Perle de la Théologie, sans laquelle elle est comme une triple coquille vide, sans Vie divine. Nous pouvons distinguer 4 parties inégales dans la Théologie:

I- l'explication du Credo (la Dogmatique),
II- l'explication de la Synaxe (la Messe), des 3 Sacrements d'initiation, et des 4 autres (la Sacramentaire),
III- l'explication des Commandements (la Morale)
IV- l'explication de la Relation personnelle avec le Christ, son but, son développement, ses étapes, ses méthodes (la Mystique).

La quatrième et dernière partie elle-même, la Mystique, se divise en 3 sous-parties que nous verrons plus bas. Ce qui est important à comprendre c'est le rapport, à l'intérieur de la Théologie, entre ces 4 parties. Elles ne sont pas égales et organiquement elles fonctionnent avec un type particulier de relation: c'est la quatrième partie qui nourrit les trois autres. Cette affirmation est lourde de conséquences sur la méthode même de l'Evangélisation, de la Prédication, et de l'enseignement même de la Théologie.

La Mystique, la quatrième partie (IV), a en elle-même 3 sous-parties:
IV.1- une doctrine mystique
IV.2- une pratique (célébration)
IV.3- un discernement et un mode de se comporter

Ce sont ces trois sous-parties (IV.1, 2, 3) qui sont comme les trois ponts qui relient notre vie intérieure c'est à dire l'expérience de Dieu (comme expérience) et notre vie extérieure (les 3 premières parties de la Théologie (triple coquille): I- Credo, II- Célébration, III- Commandements). C'est dans ce sens que faire naître la vie spirituelle chez une personne nécessite d'informer, de former et d'initier la personne aux 3 aires d'enseignement de la Mystique (IV.1, 2, 3). C'est à cette condition que les 3 parties externes de la Théologie (I, II, III) pourront être bien vécues, en harmonie avec la vie intérieure de la personne! Sinon, si nous commençons par "imposer" un Dogme, des Sacrements, et une Morale de l'extérieur sur la personne, ceci crée un profond déséquilibre dans la personne qui se trouve très affaiblie intérieurement étant incapable de "digérer" la matière imposée de l'extérieur. L'équilibre vital entre l'extérieur et l'intérieur est rompu et ceci nuit énormément à la vie chrétienne, et mène à toute sortes de dérives:
1- un refus de la carcasse extérieure qui mène à un relâchement et à la perte des valeurs par manque de conviction intérieure, (dérive gauchisante) ou alors
2- un attachement aveugle à la carcasse, qui mène à une sorte de fondamentalisme fanatisé (dérive droitière)
En tous les cas, ayant un vide intérieur (manque d'expérience de Dieu) la personne est plus guidée par l'insécurité et par la peur, par le manque de repères intérieurs digérés, par le manque de convictions profondes, et finalement, l'adhésion à la vie chrétienne, au Christ et à l'Evangile reste de soi superficielle!

Le rapport entre intériorité et extériorité en Théologie et dans l'enseignement ordinaire (catéchèse, prédication, enseignement de la théologie) est fondamental! Ce sont deux sphères qui ont besoin, pour être en bonne santé, d'être d'égales "tailles", dimension, croissance (développement) et d'être ouvertes et communicantes l'une vis à vis de l'autre, se nourrissant l'une l'autre par une sorte de va et vient.
Pour mieux comprendre ces articulations, nous pouvons prendre comme exemple l'architecture de la molécule de l'ADN. Les deux hélices de l'ADN sont anti-parallèles et communiquent entre elles par des "liaisons hydrogènes". De même, l'hélice intérieure de l'expérience Mystique communique avec l'hélice extérieure de la Théologie par ces 3 liaisons de la Science Mystique (IV.1, 2, 3).
Il est donc nécessaire de bien comprendre comment naît l'authentique adhésion à la vie chrétienne! Elle a tout un chemin, et elle n'est pas juste un simple assentiment "miraculeux" ou "magique" de l'intelligence à un Credo.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Micro introduction à la Mystique Chrétienne   Mar 5 Fév - 19:20

Note: Dans cette introduction à la Mystique chrétienne nous n'entendons pas faire une "histoire de la Mystique" c'est à dire une sorte d'analyse historico-critique de la Mystique et des doctrines des Mystiques. Nous entendons faire de la Mystique exactement comme un philosophe qui ne se contente pas d'étudier l'histoire des doctrines philosophiques mais qui se décide lui-même à philosopher.

De plus, la Mystique, bien que plongeant ses racines dès le début du Christianisme, reste (en tant que Science) une science très jeune. C'est pour cette raison qu'il est nécessaire de mener une réflexion de fond, de repenser la "fondamentale de la Mystique" pour mieux comprendre ce qu'elle est et ce qu'elle n'est pas.

Si la Philosophie et la Théologie sont restées non distinctes durant plus d'un millénaire et que c'est à saint Thomas d'Aquin (1225 - 1274) que nous devons la distinction entre ces deux sciences, la Théologie et la Mystique – prises dans un sens restreint – sont elles restées non distinctes, liées durant toute l'histoire, jusqu'à nos jours, au point où la Mystique est encore considérée comme une matière à l'intérieur de la Théologie. Cependant, comme nous le verrons dans cette "Introduction" – et comme le font déjà certains auteurs – il serait souhaitable de les distinguer, et d'articuler leurs relations réciproques. La confusion et le mélange des genres ne sert aucune cause.

Nous verrons les critères qui permettent de distinguer une science d'une autre et ainsi une plus grande clarté sera apportée qui nous permettra de mieux comprendre la vie chrétienne dans ses différents niveaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Micro introduction à la Mystique Chrétienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Micro introduction à la Mystique Chrétienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Micro Introduction à la Mystique Chrétienne
» Le futur de la Tradition mystique chrétienne
» Que font les TJ, dans la section chrétienne?
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Foi chrétienne, fondamentalisme et islamophobie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Apprendre à prier-
Sauter vers: