Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sainte Philomène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fanny



Nombre de messages : 1546
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 04/12/2005

MessageSujet: Sainte Philomène   Mer 13 Fév - 15:25

Patronne du Saint Rosaire, sainte Philomène est venue jusqu'à nous... I love you Like a Star @ heaven ostie

Voici un rappel de nos échanges à son sujet :

- flower Cébé, message du 10 janvier 2008 :

"Madeleine, la 20ème venue à notre Rosaire Vivant vient de me donner une petite info. Dans un livre de prières qu'elle consulte beaucoup, elle n'avait jamais remarqué ce qui est écrit sur la toute première page! .. mais depuis qu'elle prie ce Rosaire Vivant avec nous, justement, cette mention lui a enfin sauté aux yeux! ... et elle apprend ainsi que Jean-Paul II a fait partie d'un groupe du Rosaire Vivant dans sa jeunesse, sous le patronage de Ste Philomène.
Philomène! ... le prénom de sa maman et aussi celui de la grand-mère de mon mari et surtout un prénom que nous "évaluions" la veille avec ma fille, dans notre jeu du prénom pour son bébé à naître ... étonnant, non ?


Que penseriez-vous de mettre notre Rosaire Vivant sous le patronage d'un saint ?"


- flower Fanny, message du 10 février :

"Chère cébé, la cause est entendue Very Happy : nous prendrons pour Saint patronnage celui de Philomène I love you ostie cheers :

Sainte Philomène (Filomena) : Romaine, vierge et martyre au IVème siècle. Elle aurait subi le martyre pour avoir refusé d'épouser Dioclétien, empereur romain de 284 à 305. Son corps fut découvert à Rome en 1802. Son culte, favorisé par le curé d'Ars, a été retiré en 1961. Nom issu du grec "phileo" (aimer). Fête le 10 août.


Voici davantage d'explications, fournies par le site http://nominis.cef.fr/


"A-t-elle ou non existé ? l'histoire de son culte est toute simple. A l'époque du saint Curé d'Ars, on inventoriait les catacombes romaines. Un jour, les archéologues trouvèrent une plaque portant l'insigne du martyre, une palme, et un nom en grec, qui était la langue romaine de l'époque : "Philoména". On en conclut que cette tombre, ce "loculus" creusé dans la pierre avait reçu le corps d'une martyre, sans aucun doute sainte, et donc sainte Philomène. On écrivit sa mort à la lumière des "Actes" qui racontent d'autres martyres. Et le culte se répandit. Le saint Curé d'Ars pria cette sainte revenue d'actualité.
Mais à quelque temps de là, on retrouva l'autre partie de la plaque et cela donnait "Philomena theou" - "Aimée de Dieu".
Il y avait bien une martyre, mais ce n'était pas son nom. Comme bien d'autres, Barbara, Christian, René, Christophe... il restera un nom de situation : une barbare chrétienne, le chrétien, le rené au baptême, le porte-Christ par la grâce, "l'aimée de Dieu jusqu'à la mort".
L'Eglise l'a retirée du calendrier en 1961, mais la martyre des catacombes a bien existé et puisqu'elle a exaucé le Curé d'Ars, pourquoi ne nous exaucerait-elle pas ?"


Comme c'est beau, "l'Aimée de Dieu jusqu'à la mort"! ostie sunny Prions-la d'intercéder auprès de notre Père et de la Très Sainte Vierge, afin que nous aussi, nous demeurions dans l'Amour de Dieu jusqu'à notre trépas! I love you Like a Star @ heaven Amen.


Une suggestion : J'aimerais que nous lui associions un saint méconnu, qui porte le même prénom ; qu'en dites-vous? Sa manière de prêcher me réjouit tout à fait... :

Saint Philomène (+ 274)

"Il se fit boulanger itinérant en Galatie, ce qui lui permettait de prêcher plus librement Jésus-Christ en recevant ses clients. Il fut cruellement martyrisé." ostie sunny




- flower Cébé, message du 10 février :

"Lu et rapporté pour nous ici :

Dans Sainte Philomène, La chère petite Sainte du curé d'Ars petit livre écrit par le R.P Paul O'Sullivan au début du XXème siècle, on apprend que le Pape Grégoire XVI donna en 1837 le titre de Patronne du Rosaire Vivant à sainte Philomène.


Dans les dernières pages du petit livre sur sainte Philomène il est écrit :

— 29 mars 1961, Instruction de la Sacrée Congrégation des Rites à propos de la fête de sainte Philomène qui raye la fête de cette sainte des calendriers mais n'empêche pas la dévotion privée envers elle.

— Le Pape Jean XXIII, quand il était nonce à Paris avait présidé de grandes cérémonies en l'honneur de sainte Philomène. Il n'aurait pas eu le temps de pleinement prendre conscience de cette Instruction au moment de la signer et aurait pleuré amèrement en voyant ce qu'il avait signé.

— Au cours d'une audience avec Paul VI, son excellence l'Evêque de Mysore, chef de la cathédrale Sainte-Philomène en Inde, demanda au Saint Père quelle suite donner à cette directive. La réponse de Paul VI fut : " Continuez comme avant"

— Le 10 décembre 2000, envoyé par le Vatican, le Cardinal Luigi Poggi a béni les nouvelles portes de bronze du Sanctuaire de Mugano représentant des scènes de la vie de sainte Philomène et des Papes qui ont eu une dévotion envers la Sainte.

Associer sainte et saint Philomène est une excellente idée.
Trouver un saint qui porte ce même prénom, lui aussi dans la même période trouble et cruelle des persécutions avalise le nom de cette enfant de 13 ans dont on a trouvé les restes ....

Pour notre Rosaire Vivant, nous aurons donc deux Saints Patrons." cheers


- flower Rappel du lien d'un site très complet et riche, concernant sainte Philomène :

http://saintephilomene.chez-alice.fr/fnord-est.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Sainte Philomène   Mer 13 Fév - 16:25

Merci chère Fanny!
... depuis que je connais l'histoire de Ste Philomène, c'est à dire depuis que je la connais tout plus simplement dit Smile j'ai une grande affection pour cette petite jeune fille des débuts du Christianisme.
On dit qu'elle serait née un 10 janvier, c'est écrit dans le petit livre du RP O'Sullivan et cela me plaît bien puisque c'est la date anniversaire du mari de ma tante Madeleine (par qui je connais un peu mieux Ste Philomène) .... et aussi la mienne.
Pour le prénom de ma petite-fille à naître, les parents ne sont pas acquis à choisir Philomène, prénom qu'ils trouvent difficile à porter à notre époque, mais leur choix s'est déjà dirigé vers un prénom qui, s'ils s'y tiennent, sera bien agréable pour moi et .... surprenant pour ... d'autres Wink
... Dans mon coeur, cependant, ce sera ma petit Philomène aussi ....

Oui, il va être intéressant d'alimenter ce fil sur nos Sts Patrons Philomène .. je me ferai même un plaisir de taper un ou deux petits résumés du livre sur Ste Philomène si vous le permettez.

Je vous propose même, pour différencier ces deux saints, de changer de couleur : bleu pour la Demoiselle puisqu'il y a déjà beaucoup de détails ici sur elle donnés aux couleurs de Fanny et une autre couleur pour St Philomène le boulanger martyre du IIIème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Fanny



Nombre de messages : 1546
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 04/12/2005

MessageSujet: Re: Sainte Philomène   Mer 13 Fév - 17:53

Voilà un fil plein de promesses... Very Happy Bien sûr, tous les textes seront les bienvenus! I love you
Et pour le prénom..., ils sont tous beaux. colors

J'ai dû mal m'exprimer, chère cébé : je proposais de créer deux sujets différents, pour chaque saint martyr. colors
Mais je ne suis pas sûre que nous trouvions grand-chose sur le saint. Question Qui sait, la Providence aidant? Wink

Il est certain que j'aurais bien aimé placer ici une belle statue de sainte Philomène qui se trouve dans ma région, mais je ne parviens pas à la trouver sur Internet - patience!

Par contre, en voici une autre belle représentation, qui de surcroît la voit porter le Saint-Rosaire Like a Star @ heaven I love you autour de son cou : merveilleux! Nous voilà bien patronnés... sunny






89 Yonne ; Précy-le-Sec ; dans une propriété privée; Chapelle Sainte-Philomène, consacrée en 1870 par l'Archevêque de Sens, autel, statue, en cours de restauration ; http://www.stephilomene.fr.gd



Le culte de sainte Philomène a été associé avec le salut des âmes du Purgatoire. cheers


L'histoire de sainte Philomène est inconnue (mais une révélation privée, nous le verrons plus loin, nous dévoilera l'histoire de sa vie).
Le culte d'une vierge de ce nom est pourtant attesté par les Acta Sanctorum (Actes des Saints), à la date du 5 juillet, sous le titre :

"De S. Philomena Virgine." Il s'agit d'une sainte honorée à San Severino, dans les Marches, dès 1527, à la suite d'une découverte de reliques.

La sainte est introduite dans le martyrologe romain en 1608. Son corps aurait été apporté à S. Severino au temps des Goths (Vème siècle).

En 1802, on découvrit à Rome, au cimetière de Priscille, une tombe, fermée par trois tuiles, sur lesquelles on pouvait lire :

"LUMENA" "PAXTE" "CUMFI"



En déplaçant l'ordre des tuiles, on obtint :

"PAX TECUM FILUMENA"

(La Paix soit avec toi, Philomène)


Sur les tuiles étaient peintes deux ancres, une palme et trois flèches. Ces attributs ont servi à fixer son iconographie.


Quelle que soit la sévérité des critiques vis-à-vis de l'interprétation de cette découverte, il faut remarquer qu'elle s'inscrit dans la tradition des "inventions" de reliques et qu'elle n'enlève rien à la réalité de l'unique sainte de ce nom, répertoriée par les Acta Sanctorum.

L'ancre qui promet le salut et qui est l'emblème de l'Espérance, est aussi l'image cachée de la Croix. ostie sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Sainte Philomène   Mer 13 Fév - 20:48

Le 24 mai 1802, dans les catacombes de Sainte Priscille, on découvrit une cavité fermée par trois tablettes qui n'avait jamais été touchée. Tout laissait penser que cette pièce était exactement dans l'état où on l'avait fermée il y avait plus de 1500 ans.
C'est en présence d'un expert, un conservateur spécialement mandaté par l'Eglise que la tombe fut ouverte. Vers la fin du XVI ème siècle, en effet, les souverains pontifs avaient pris conscience de l'importance de protéger les catacombes et de confier ce qu'elles contenaient à des savants dignes de confiance.

L'ancre peinte en rouge sur une des tablettes était considérée comme un emblème d'espérance, en effet, en raison de sa ressemblance avec la croix. C'était aussi un signe de martyre car on attachait une ancre au cou de quelques confesseurs avant de les précipiter dans la mer. On pense que Philomène a été jetée dans le Tibre.
Les deux flèches , l'une avec la pointe en haut et l'autre avec la pointe en bas, témoignent parfois du genre de mort qu'a connu le martyr.
Une lance, elle aussi peinte sur une des tuiles, peut avoir la même signification.
Il y avait aussi une palme, emblème du triomphe du martyre et un lys, emblème de pureté.
Etaient aussi peintes en rouge les lettres que nous donne Fanny dans son précédent message ...

A l'ouverture de la tombe, on découvrit les reliques de sainte Philomène, avec un vase de verre contenant une partie de son sang séché.
Les ossements, les cendres et le sang séché de la sainte furent placés dans un coffret en bois, lui-même scellé en trois endroits, et ramenés à la surface.
Des médecins, des chirurgiens et des théologiens ont examiné ces reliques et constatèrent que le crâne avait été fracturé et que les ossements appartenaient très certainement à une jeune fille de 12 à 13 ans.
Après l'examen des reliques, le protocole voulait que l'on fasse un rapport qui était déposé dans le coffret les contenant. Ce coffret devait être scellé à nouveau puis déposé dans une chapelle qui contenait les corps des saints et des saintes martyres déjà sortis des catacombes et répertoriés. Ils attendaient là les décisions du Saint-Père qui devait les accorder à telle ou telle église. Ainsi fut fait avec les reliques de notre petite martyre.

Et ainsi re-commença l'extraordinaire aventure de celle qui mourut martyre dans la sombre période des persécutions ...

(résumé fait à partir du livre du RP O'Sullivan sur sainte Philomène, ainsi que de quelques sites trouvés sur le web)

(Vous trouverez une suite à l'adresse du site que Fanny nous donne sous la photo ! .. il y a, dans le menu à gauche, une rubrique HISTOIRE DE SAINTE PHILOMENE.)

Fanny, la photo de la statue que tu as mise dans ce fil est très belle! .. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Fanny



Nombre de messages : 1546
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 04/12/2005

MessageSujet: Re: Sainte Philomène   Mar 19 Fév - 15:51

Merci de tout coeur pour ce complément d'information, chère cébé, I love you Very Happy il n'y en a jamais de trop!

Oui, je trouve aussi que cette statue de notre Sainte Patronne est fort belle, elle nous "parle"... Very Happy

J'en placerai d'autres, mais en attendant, j'ai un mal fou à les enregistrer... blackeye



Il m'a paru bon de placer ici les révélations sur sainte Philomène, reçues par la bienheureuse mère Marie-Louise de Jésus. ostie I love you sunny

Like a Star @ heaven flower Auparavant, voici quelques mots sur cette bienheureuse religieuse :

Marie-Louise Trichet (en religion Marie-Louise de Jésus) est, avec Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, cofondatrice de la congrégation des religieuses appelées Filles de la Sagesse.

Née à Poitiers (France) le 7 mai 1684, elle est baptisée le jour-même. Quatrième d'une famille de huit enfants, elle reçoit une solide éducation chrétienne dans sa famille et à l'école.
À 17 ans, elle rencontre pour la première fois Louis-Marie Grignion de Montfort qui vient d'être nommé aumônier de l'hôpital de Poitiers. Sa renommée de prédicateur et de confesseur est déjà grande parmi la jeunesse de cette région du Poitou.
Spontanément, Marie-Louise offre ses services à l'hôpital : elle consacre une bonne partie de son temps aux pauvres et aux malades. Mais voilà que Louis-Marie de Montfort lui demande d'y « demeurer ». À cet appel, Marie-Louise répond par un oui total. À l'hôpital, il n'y a pas de poste libre comme gouvernante... qu'à cela ne tienne, Marie-Louise se fait admettre tout simplement comme « pauvre ». Elle a 19 ans... (la suite, grâce au lien ci-dessous)

http://catholique-angouleme.cef.fr/Trichet.htm



Like a Star @ heaven flower Révélations sur sainte Philomène :

Histoire de sainte Philomène telle que révélée à mère Marie Louise de Jésus :

"Ma chère sœur", lui révéla la sainte, "je suis la fille d'un prince qui gouvernait un petit État de la Grèce. Ma mère était aussi de sang royal. Comme ils étaient sans enfants et tous deux encore idolâtres, pour en obtenir, ils offraient continuellement des prières et des sacrifices à leurs faux dieux. Un docteur romain, nommé Publius, qui est maintenant un saint au Paradis bien qu'il n'ait pas subi le martyre, vivait dans un palais au service de mon père. Il professait le christianisme. Voyant l'affliction de mes parents, ému par leur aveuglement et sous l'impulsion de l'Esprit Saint, sunny il leur parla de notre foi et les assura que leurs prières seraient entendues s'ils embrassaient la religion chrétienne. La grâce qui accompagnait ses paroles toucha leur cœur et éclaira leur esprit. Finalement, après mûre réflexion, ils reçurent le sacrement de baptême.
"Je suis née au début de l'année suivante, un 10 janvier, et à ma naissance, ils me donnèrent le nom de 'Lumena', ou 'Lumière', car j'étais née à la lumière de la Foi à laquelle mes parents étaient maintenant ardemment dévoués. Le jour de mon baptême, ils me nommèrent 'Philomena', c'est-à-dire 'Amie de la lumière' qui illuminait mon âme par la grâce de ce sacrement. cheers La Divine Providence a permis que l'épitaphe sur mon sarcophage soit expliquée en ce sens, bien que les interprètes aient ignoré que c'était exactement la pensée de ceux qui l'avaient écrite. Very Happy
"L'affection que mes parents me portaient était si grande qu'ils voulaient toujours m'avoir près d'eux. I love you C'est pour cette raison qu'ils m'amenèrent à Rome avec eux à l'occasion d'un voyage que mon père devait faire en raison d'une guerre injuste dont il était menacé par l'arrogant Dioclétien. J'allais sur la fin de mes treize ans. Arrivés dans la capitale du monde, nous nous rendîmes au palais de l'empereur où on nous accorda une audience.
"Quelle merveille que le destin! Qui aurait pu deviner le mien? Tandis que mon père plaidait sa cause avec ardeur et cherchait à se justifier, l'Empereur ne me quittait pas des yeux et à la fin il répliqua : 'Cesse de te tourmenter; tu peux être parfaitement rassuré ; il n'y a plus de raison de s'inquiéter. Au lieu de vous attaquer, je mettrai toutes les forces de l'Empire à votre disposition à la condition que tu me donnes la main de ta fille, la jolie Philomène.'
"Mes parents accédèrent à sa requête et, de retour chez nous, ils cherchèrent à me convaincre que j'allais être heureuse comme Impératrice de Rome. Je rejetai leur offre sans aucune hésitation en leur disant que j'étais devenue l'épouse de Jésus-Christ ostie I love you par un vœu de chasteté prononcé lorsque j'avais onze ans. Mon père s'efforça alors de montrer qu'une enfant de mon âge ne pouvait pas disposer d'elle-même comme elle l'entendait et il exerça toute la force de son autorité pour me faire obéir.
"Lorsque l'Empereur reçut ma réponse, il la considéra comme un simple prétexte pour briser la promesse qui lui avait été faite. 'Amène-moi la princesse Philomène', dit-il à mon père, 'je verrai si je peux la persuader'.
"Mon père vint vers moi mais, voyant que j'étais inébranlable, lui et ma mère se jetèrent à mes pieds en m'implorant. 'Mon enfant, aie pitié de ton père, de ta mère, de ton pays! Aie pitié de notre royaume!' Non, non, ai-je répondu ; Dieu sunny et ma virginité que je lui ai consacrée passent avant tout ; avant vous, avant mon pays! Mon royaume, c'est le Ciel. I love you
"Mes paroles les plongèrent dans le désespoir et il leur fallut m'emmener devant l'Empereur qui, de son côté, fit tout en son pouvoir pour me gagner. Mais ses promesses, ses séductions, ses menaces furent également vaines. Il fut alors saisi d'un violent accès de colère et, influencé par le démon de l'impureté, il me fit jeter dans les prisons de son palais où l'on me chargea de chaînes.
"Croyant que la douleur et la honte affaibliraient le courage que mon divin Époux m'inspirait, il vint me voir chaque jour ; puis, après avoir détaché mes chaînes pour me permettre de prendre la petite portion de pain et d'eau que je recevais comme nourriture, il renouvela ses attaques dont certaines, sans la grâce de Dieu, auraient été fatales à ma pureté.
"Les échecs qu'il continua de rencontrer furent pour moi le prélude à de nouvelles tortures, mais la prière me soutenait. ostie I love you Je ne cessais de me recommander à Jésus et à sa Mère très pure. Like a Star @ heaven I love you Ma captivité durait depuis trente-sept jours lorsque, au milieu d'une lumière céleste, je vis Marie tenant son divin Fils dans ses bras. 'Ma fille', me dit-elle, 'encore trois jours de prison et, après quarante jours, tu sortiras de cet état de douleur.'
"Mon cœur battait de joie à l'annonce de cette nouvelle mais, comme la Reine des anges avait ajouté que je devrais quitter cette prison pour soutenir, dans des tourments effrayants, un combat bien plus terrible que les précédents, je passai immédiatement de la joie à l'angoisse la plus cruelle ; je pensai qu'il me tuerait. 'Courage, mon enfant', me dit Marie, 'ne sais-tu pas l'amour de prédilection que je te porte? Le nom que tu as reçu au baptême en est l'assurance, par sa ressemblance avec celui de mon Fils et avec le mien. sunny Tu es appelée Lumena ou Lumière. Mon Fils, ton Époux, est appelé Lumière, Étoile, Soleil. Et ne suis-je pas moi-même appelée Aurore, Étoile, Lune dans la plénitude de son éclat et Soleil? Ne crains pas, je t'aiderai. C'est maintenant l'heure de la faiblesse humaine et de l'humiliation, mais au moment de l'épreuve, tu recevras grâce et force. En plus de ton ange gardien, tu auras aussi le mien, l'archange Gabriel, dont le nom signifie 'La force du Seigneur'. Lorsque j'étais sur terre, il était mon protecteur Je te recommanderai tout spécialement à ses soins, mon enfant bien-aimée.' I love you Ces paroles de la Reine des vierges me redonnèrent courage et la vision disparut en laissant ma prison emplie d'un parfum céleste.
"L'Empereur, désespérant de me faire accéder à ses désirs, eut alors recours à la torture pour me terrifier et m'amener à rompre mon vœu avec le Ciel. Il ordonna qu'on m'attache à un pilier pour être fouettée sans merci tandis qu'on me lançait d'horribles blasphèmes.
"'Puisqu'elle est obstinée au point de préférer à un Empereur un malfaiteur condamné à mort par ses propres compatriotes', Sad ostie I love you silent dit-il, 'elle mérite un châtiment approprié'.
"Le tyran, me voyant toujours aussi déterminée bien que je ne sois qu'une plaie béante, ordonna qu'on me ramène en prison pour y mourir dans les souffrances. Je souhaitais la mort pour m'envoler dans les bras de mon Époux lorsque deux anges brillants apparurent qui versèrent un baume céleste sur mes plaies et je fus guérie. Le lendemain matin, l'Empereur fut surpris en apprenant la nouvelle. Me voyant plus forte et plus belle que jamais, il entreprit de me convaincre que je devais cette faveur à Jupiter, qui me destinait au diadème impérial.
"Sous l'inspiration du Saint-Esprit, je rejetai ce sophisme et résistai à ses caresses. Fou de rage, il ordonna qu'on m'attache au cou une ancre de fer et qu'on me précipite dans le Tibre. Mais Jésus, pour montrer Son pouvoir et confondre les faux dieux, envoya deux anges pour m'aider. Ils coupèrent la corde et l'ancre tomba dans la rivière où elle demeure enfoncée dans la boue. Ils me déposèrent ensuite sur la rive sans qu'une seule goutte d'eau ait mouillé mes vêtements.
"Ce miracle convertit un grand nombre de spectateurs et Dioclétien, plus obstinément aveugle que Pharaon, déclara alors que je devais être une sorcière et ordonna qu'on me transperce de flèches. Mortellement blessée et sur le point de mourir, on me jeta à nouveau en prison. Au lieu de la mort qui aurait normalement dû survenir, le Tout-puissant me fit tomber dans un sommeil paisible dont je me réveillai plus belle qu'auparavant. Ce nouveau miracle mit l'Empereur dans une fureur telle qu'il donna l'ordre de répéter cette torture jusqu'à ce que mort s'en suive. Mais les flèches refusèrent de quitter les arcs. Dioclétien affirma que c'était le fait de la magie et, espérant que la sorcellerie serait impuissante contre le feu, il ordonna que les flèches soient rougies au feu dans un brasier. Cette précaution fut inutile. Mon divin Époux me sauva de la torture en retournant les flèches contre les archers, et six d'entre eux furent tués. Ce dernier miracle entraîna d'autres conversions et la foule commençait sérieusement à montrer des signes de mécontentement envers l'Empereur, et même de révérence pour la sainte Foi.
"Par crainte de conséquences plus sérieuses, le tyran donna l'ordre de me couper la tête. Mon âme, glorieuse et triomphante monta vers le Ciel où je reçus la couronne de virginité que j'avais méritée par tant de victoires. rose rouge Il était trois heures de l'après-midi, un 10 août, qui était un vendredi.
"Voilà pourquoi Notre-Seigneur a voulu que mon corps soit ramené à Mugnano un dix août, et pourquoi Il accomplit tant de miracles en cette occasion." sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sainte Philomène   Aujourd'hui à 23:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Sainte Philomène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Communion de prière :: Deo Gratias-
Sauter vers: