Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 3ème dimanche de Pâques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 3ème dimanche de Pâques   Lun 31 Mar - 10:18

3ème dimanche de Pâques
Lectures du jour : http://missel.free.fr/Annee_A/paques/3.html
Cet Evangile des disciples d'Emmaüs, nous le connaissons bien car nous l'avons entendu souvent. Il est choisi régulièrement pour les messes de sépulture. Les enfants et les jeunes le découvrent aussi dans leurs rencontres de catéchèse ou d'aumôneries. Voilà donc un texte qui mérite d'être lu et médité chaque jour car il nous apporte des révélations importantes sur la résurrection de Jésus et sur notre difficulté à le reconnaître. Et surtout, il nous fait découvrir que c'est au cours du repas Eucharistique que nous pourrons découvrir sa véritable présence.

Voici donc deux disciples qui s'éloignent de Jérusalem. Ils tournent le dos à la Ville Sainte, ce qui est contraire à tout l'évangile de Luc. Il faut aller à Jérusalem pour rencontrer le Christ et s'en éloigner pour l'annoncer jusqu'aux extrémités de la terre. Les deux disciples en question l'ont suivi fidèlement, mais pour eux, tout s'est arrêté à la mort de Jésus et sa mise au tombeau. Oui, bien sûr, des rumeurs ont couru, annonçant qu'il était ressuscité et vivant. Mais pour eux, cela n'est pas possible. Ils repartent complètement désemparés.

Ce désarroi est parfois le nôtre et celui de beaucoup de gens autour de nous et dans le monde. Nous avions des projets. Nous pensions organiser notre vie de telle ou telle manière. Or voilà qu'un événement vient tout arrêter. Pour certains c'est un deuil, une maladie, un accident de parcours ; pour d'autres c'est un échec dans la vie familiale ou professionnelle ou encore une situation économique insurmontable. Certains se posent des questions : Où est-il ce Dieu en qui nous avions mis toute notre confiance ? Que fait-il pour empêcher tous ces malheurs qui viennent frapper notre vie et celle de notre monde ?

Or l'évangile de ce jour nous annonce cette bonne nouvelle : Dieu ne nous a pas abandonnés. Jésus est toujours là présent au milieu de nous. Il marche avec nous comme il était avec les disciples d'Emmaüs. Le problème c'est que nous ne savons pas le reconnaître. Nous nous laissons enfermer dans notre tristesse et notre aveuglement. Aujourd'hui, saint Luc voudrait nous aider à reconnaître Jésus sur notre chemin personnel. En même temps, il nous indique comment le faire reconnaître aux autres sur le leur.

Ce qu'il faut voir dans l'évangile de ce jour, c'est d'abord l'initiative de Jésus. C'est lui qui va à la rencontre des disciples. Et il continue à faire route avec nous jusqu'à la fin des temps. La foi ne vient pas au bout de nos raisonnements intellectuels ou spirituels. Ce qui est premier, c'est cette rencontre avec le Christ. Quand nous lisons des témoignages de nouveaux convertis, nous nous rendons compte combien cette rencontre peut être bouleversante. Le Seigneur est toujours capable de venir nous chercher très loin et très bas.

Cette rencontre de Jésus avec les deux disciples commence par une question faussement naïve : "De quoi causiez-vous donc tout en marchant ?" S'il les interroge, ce n'est pas pour être informé de ce qui se passe. Tout cela, il le sait parfaitement. Mais il sait aussi que nous avons besoin de lui parler de ce qui nous fait mal, des événements qui ont bouleversé notre vie. Nous pouvons lui parler de nos doutes, de nos découragements, de notre révolte aussi. Et il sera toujours là pour nous écouter.

Comme il le fait toujours, le Christ nous invite à faire un pas de plus sur le chemin de la foi. Les deux disciples s'étaient arrêtés à la mort de Jésus sur la croix. Pour eux, tout s'arrêtait là et c'était définitif. L'évangile nous dit qu'il ne faut pas se heurter à cette mort sans regarder en avant ce qu'elle nous annonce et nous révèle, sinon nous continuerons à n'y rien comprendre. L'important c'est de tout relire selon les Ecritures et non d'après l'idée que nous nous faisons de Dieu.

C'est précisément les souffrances et la mort du Christ qui nous permettent de recevoir la révélation de la résurrection : "Ne fallait-il pas que le Messie souffrit tout cela pour entrer dans sa gloire ?" La Passion et la croix ne sont plus un échec mais une preuve suprême d'amour. A la lumière de la Parole de Dieu, tout prend un autre sens et un avenir nouveau s'ouvre pour les disciples. Nous aussi, nous avons à demander au Seigneur d'ouvrir nos cœurs à l'intelligence des Ecritures. Nous n'aurons jamais fini de comprendre ce que Dieu nous dit dans le Livre de sa Parole. Depuis des années, de gris efforts sont faits pour le rendre plus accessible à tous. Des chrétiens se réunissent régulièrement pour réfléchir sur leur vie et prier à la lumière de l'Evangile. C'est là qu'ils apprennent à reconnaître le Christ présent sur leur route.

Cette révélation de Jésus ressuscité a besoin d'un deuxième signe qui va finir par retourner les disciples. Cela se passe à l'auberge d'Emmaüs. "Il prit du pain, dit la bénédiction et le leur donna." Ces gestes sont ceux du Jeudi Saint quand il a institué l'Eucharistie. "Alors, leurs yeux s'ouvrirent et ils le reconnurent. Le Crucifié est bien vivant. Il nous ouvre un chemin plein d'espérance.

Cette bonne nouvelle, nous ne pouvons pas la garder pour nous. Elle doit être annoncée partout dans le monde. A la fin de chaque messe, nous sommes envoyés vers ceux qui cherchent dans la nuit et qui pensent que leur vie ne mène à rien. Le Christ ressuscité nous envoie son Esprit Saint pour faire de nous des témoins de l'espérance qui nous anime. Prions-le pour qu'il nous garde fidèles à cette mission.
D'après diverses sources
Revenir en haut Aller en bas
 
3ème dimanche de Pâques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Communion de prière :: Deo Gratias-
Sauter vers: