Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Fête du Sacré Cœur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fête du Sacré Cœur   Jeu 29 Mai - 9:40

C'est en 1673 que le Christ apparaît pour la première fois à Marguerite Marie Alacoque pour déplorer l'indifférence des hommes à son égard. Il lui confiait la mission de répandre la dévotion à l'égard de son cœur qui a tant aimé les hommes

Avant même les révélations à Marguerite Marie, Saint Jean Eudes s'est fait l'initiateur d'un culte liturgique des cœurs de Jésus et de Marie. L'impulsion nouvelle que Marguerite Marie allait donner à ce culte contribuait à neutraliser l'influence desséchante du jansénisme. Ce fut le point de départ d'un renouveau spirituel pour toute l'Eglise.

Pendant des années, Marguerite Marie n'a rencontré que réprobations de la part des religieuses qui la prenaient pour une exaltée. Mais, peu à peu, son ardente spiritualité, inspirée par l'amour du Christ, finira par gagner toute la communauté. Ce culte liturgique s'est répandu progressivement à toute l'Eglise. La fête du Sacré Cœur est fixée le vendredi de la 3ème semaine après la Pentecôte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fête du Sacré Cœur   Jeu 29 Mai - 9:44

Voici l'homélie du Père Jean M. A 85 ans, il envoie ses homélies par E-mail

Parler de cœur en cette fête du Sacré-Cœur n’est pas sans poser des questions. La première pour éliminer de ce mot la notion seule du muscle alimentant en sang tout le corps humain … et encore faut-il réfléchir.
C’est sans doute du fait de cette action vitale que le mot cœur est attribué pour signifier, ce qui est aussi important que le sang, l’amour qui doit habiter l’homme création divine. Nous connaissons tous ces images d’un cœur transpercé d’une flèche avec des initiales pour évoquer l’amour régnant entre des personnes.

Le mot « Sacré-Cœur» n’indique-t-il pas alors par excellence l’amour de Dieu et donc de Jésus pour l’humanité ? De cet amour la 1ère lecture rappelle que le choix d’Israël est un choix effectué « par amour », comme sa délivrance de l’esclavage au pays d’Egypte, de la part d’un dieu qui est « le vrai Dieu ». Il n’y en a pas d’autres. En retour ce peuple se doit fidélité à Dieu en « gardant ses commandements » et « en les mettant en pratique ».

Nous savons que cette fidélité a loin d’avoir été mise constamment en application. Nous savons qu’il y a eu cependant des « fidèles ». Nous savons surtout, Bonne Nouvelle annoncée pour tout l’univers, et pour laquelle le peuple d’Israël était appelé à contribuer, que Dieu lui-même, en Jésus Christ, a pris l’initiative de se faire homme et de témoigner jusque sur une croix jusqu’où va son amour.
Comme le Père, Jésus en constituant l’Eglise, nouveau peuple de Dieu sans aucune exclusive de race, nation, catégorie sociale, attend des hommes une conduite à l’image de sa vie trinitaire. « Aimons-nous les uns les autres, comme Dieu nous aime ».

St Jean (2ème lecture) nous donne des indications qui doivent non seulement nous rassurer mais nous réjouir, nous enthousiasmer. « Tous ceux qui aiment sont enfants de Dieu » et ainsi « connaissent Dieu » puisque « Dieu est Amour ». Il rappelle la venue de son Fils parmi nous pour vivre avec Lui, « Sauveur du monde ». Aimer son frère, tout humain, c’est avoir part, même si nous l’ignorons, à son Esprit. « Qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu en lui ».

Oui, voilà qui doit nous conforter si nous aimons et nous montrer que Dieu préfère un non pratiquant qui aime à un pratiquant égoïste, sans véritable amour.

Toutefois l’amour du Christ est essentiel. L’image du cœur transpercé d’une flèche n’est-elle pas celle de Jésus au cœur transpercé par la lance du soldat romain ? Sa vie et son sang sont offerts pour le salut du monde, rachètent l’homme du péché.

« Je suis doux et humble de cœur ». Jésus a pu l’affirmer sans trouver en cela de contradicteur. S’il nous demande de devenir ses disciples, c’est pour un « joug facile à porter » : celui de l’amour. Le « Sacré-Cœur » n’est-il pas la plus belle image de Celui qui nous permet de le vivre ? Que le cœur immaculé de Marie, notre mère du ciel, intercède en notre faveur pour nous y aider.
Revenir en haut Aller en bas
 
Fête du Sacré Cœur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Communion de prière :: Deo Gratias-
Sauter vers: