Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lettres de Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Mer 18 Mar - 22:54

L'amour c'est prendre soin de l'autre, s'inquiéter de lui. Fromm
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Mer 18 Mar - 22:57

Lettre 23
Jeudi 19 mars




Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,

Je t'écris encore une lettre pour te renouveler mon Amour pour toi. Mon Amour t'entoure, mais aussi t'attire pour aller de l'avant, vers l'Union avec Moi. Pour que tout ton être soit transformé par mon Amour, ceci requiert une fidélité constamment renouvelée de ta part. Chaque acte que tu poses te fait faire un pas en Moi ou, si tu préfères, transforme une partie de toi en Moi. Ton être se transforme de plus en plus, de l'extérieur vers l'intérieur ou, de la surface visible jusqu'aux racines profondes. C'est comme si mon Amour passait en revue tout ton être pour le transformer.

J'avance donc progressivement avec toi. On passe du plus aisé au plus ardu. Et chaque acte que tu fais avec moi et par moi est une victoire. Je suis ton Chemin, je marche avec toi, j'ai déjà ouvert la Voie devant toi. Je suis le véritable Moïse qui te fait sortir d'Egypte, par la Mer Rouge, le Désert, je te donne ma Loi d'Amour, mon Esprit gravé sur ton cœur de chair, je t'oriente alors vers la Terre promise de l'Union avec Moi.

Ce déplacement géographique que tu trouves dans l'Ancien Testament est une des meilleures manières pour Moi de te dire le contenu de ma Promesse.

Si on ne passe pas directement d'Egypte à la Terre promise qui est l'Union plénière avec Moi c'est parce que ton être tout entier a besoin de se transformer pour pouvoir supporter l'intensité de l'Union avec Ma divinité. Pour cela, mon Esprit d'Amour se charge de te préparer durant plusieurs étapes. Une première est la sortie d'Egypte, qui est une première grande libération de l'esclavage des sens que je réalise en toi et ensuite un passage au Désert où mon Amour te transforme plus en profondeur et te libère de tant d'illusions qui touchent la vie spirituelle. Et ainsi, prêt, je te fiance à Moi. Après d'autres préparations et visites de mon Esprit d'Amour, je célèbre mon Union d'Amour avec toi. Bien d'autres choses t'attendent aussi après – on en parlera une autre fois. Et tout ceci je veux te le donner sur terre.

Tu comprends mon Bien Aimé ce que cela veut dire quand je te promets l'Union à moi? C'est une invitation à prendre la route, à parcourir avec moi les étapes qui te mènent à une communion beaucoup plus profonde avec Moi.

Quand je te promets l'Union, je t'offre en même temps un Chemin, et aussi des moyens sûrs et solides pour te permettre d'avancer.

De mon côté, sur la Croix, je te donne tout et je m'unis à toi. De ton côté, durant ta vie, tu es libre, de prendre ou non le Chemin qui mène à la réalisation de ma Promesse. C'est en tous les cas mon souhait le plus ardent, et mon attente. Ma soif est de te voir parcourir ce chemin de transformation afin de t'unir en plénitude à Moi.

Certes, chaque pas que tu fais avec moi, et par mon Esprit, est un degré d'union. Mais ma Promesse ne parle pas d'un degré mineur d'union, mais d'une Union de tout ton être avec Moi.

C'est cela l'objet de ma Promesse sur la Croix. Je ne mens pas. Quand je promets c'est que je veux et je peux réaliser.

Mais chaque pas que l'on fait dans ce chemin requiert une collaboration entre nous et donc l'utilisation de ta liberté.

Souviens-toi que le Baptême est le début de ce Chemin. C'est l'immersion de tout ton être en Moi. Voilà ce que je veux réaliser, pas à pas, avec toi, jusqu'à "l'immersion" totale.

Je t'invite à réfléchir sur la beauté de la vie sur terre, la beauté du temps que je te donne et la beauté de la liberté que tu as. Ce sont ces beautés-là qui donnent goût à la vie, enthousiasme et entrain.

Réfléchis et vois si tu veux avancer et entamer la plus belle Aventure qui puisse exister. Réfléchis. Prends le temps de voir si vraiment tu le veux de tout ton être ou non. Ta décision doit être pesée afin d'être vraie et durable.

Je te renouvelle mon Amour aujourd'hui en commençant à te dévoiler le Chemin et en t'offrant une Espérance à la mesure de mon Amour: l'Union avec moi.

Ton Jésus.


PS Je te prie de relire cette lettre car elle contient les éléments essentiels qui peuvent donner sens et goût à ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Ven 20 Mar - 19:24

Je remets ma détresse, celle du monde entier, dans le coeur de Jésus. carême 2009
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Ven 20 Mar - 19:29

Lettre 24
vendredi 20 mars



Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,

Je t'écris encore aujourd'hui pour te renouveler mon Amour. Mon Amour te précède toujours en tout, il sollicite ton Amour, l'accompagne et l'aide à s'épanouir et à se réaliser.

Je ne t'oublie pas, je te précède, un peu comme un Père précède son enfant, est présent pour en prendre soin, veiller sur lui, le nourrir, l'éduquer. L'enfant ne demande pas à son père de penser à lui, de travailler pour lui, de l'aimer de prendre soin de lui. Or, le père fait tout ceci, sans que l'enfant le lui demande. L'initiative part du père. L'enfant est encore trop jeune pour avoir conscience de tous ses besoins. L'amour de son père est prévenant, il va au devant des besoins de son fils sans que celui-ci le lui demande. C'est le père qui prévoit, planifie, etc... Tu vois ce genre d'amour? C'est l'amour de quelqu'un qui voit, qui sait, face à un être encore trop fragile, trop dépendant. Voilà donc un des aspects de mon amour pour vous.

Quand je vois que tu as besoin de quelque chose, sans même que tu y penses, sans que tu en prennes conscience, je viens au devant de toi et de tes besoins et je te donne le nécessaire. Je le rappelle bien dans l'Evangile en disant: le Père sait que vous avez besoin de vous nourrir et de vous vêtir. Et je vous donne en exemple les champs et les oiseaux comment je prends soin d'eux.

Par contre il y a bien d'autres choses que je ne puis vous donner, car elles sont plus élevées et dépendent de votre liberté. La relation amoureuse entre toi et moi, je ne peux te l'imposer car c'est bien plus élevé que la nourriture et le vêtement. Cette relation suppose des choix de ta part, un engagement; cela mène à des actes où tu me préfères à d'autres choses, des actes où tu me prouves ton Amour. Là j'ai beau être proche, venir au devant de toi, il y a une limite que je ne franchis jamais, celle de ta liberté. Je ne passe pas le seuil de ce qui est à toi, car il y a une porte, et la poignée de cette porte se trouve de ton côté uniquement.

Tu pourrais préférer ne pas avoir de porte du tout dans ta relation avec moi, mais cette porte est capitale car elle te protège dans tes relations avec le monde, t'éduque, t'apprend à discerner, et te fait croître dans l'amour véritable. Un être humain sans porte ou fenêtres est une terre accessible à tous, voleurs, brigands etc.; cette personne est comme une semence qui n'a pas poussé et qui ne peut pas pousser.

L'apprentissage de l'usage de ta liberté est capital. Moi qui suis Dieu, je respecte infiniment ta liberté. Quel prix a-t-elle alors, quel prix devrait-elle avoir pour toi? Je t'apprends à prendre conscience de la présence de ta liberté, à la respecter, à savoir en faire usage, car c'est elle qui te caractérise et qui te donne la possibilité de te réaliser. Et quelle meilleure réalisation que l'Amitié que je voudrais instaurer avec toi? C'est ta liberté, et l'usage que tu en feras qui décideront de la qualité de notre Amitié.

Prendre conscience de ta liberté est un très grand trésor. Cela te montrera par la suite que pour décider, tu dois regarder avec les yeux de ton intelligence les choix/possibilités que tu as devant toi. Ta liberté, sans ton intelligence, est comme un moteur de voiture sans carcasse. Les deux se nourrissent l'un l'autre. Si tu ne vois pas bien les choix que tu as, les différences entre eux, tu as beau être libre, mais tu n'arrives pas à monnayer ta liberté. Voir, considérer, analyser, comparer. Décider requiert aussi un discernement. Apprendre à faire la différence, apprendre à distinguer, ceci aussi rend ta liberté plus forte, plus "utilisable".

Tu vois, notre relation d'Amitié suppose que tu mettes en action des facultés et des talents qui sont tiens et qui sont enfouis en toi. Elle suppose de les faire croître et de les faire fructifier. T'aimer toi-même, m'Aimer, impliquent une responsabilité vis-à-vis de toi-même, impliquent que tu te prennes en charge toi-même, que tu mettes de la clarté au dedans de toi, de l'ordre, du discernement.

Tu comprends alors que "Aimer" engage, ce n'est pas uniquement des sentiments, une passion, mais quelque chose de bien plus engageant et qui suppose le plus grand respect pour toi-même et pour les talents qui sont enfouis en toi: usage de la liberté, usage de l'intelligence, usage du discernement et du jugement (évaluation) etc...

Alors, aujourd'hui quand tu me dis: "je t'aime", je te crois, je ne doute pas de ton choix de m'Aimer, mais ces paroles, cet aveu ,sont désormais bien plus riches de sens.

Non seulement je t'entoure de mon Amour, mais je sollicite les talents qui sont en toi, je sollicite ton sens de la responsabilité, responsabilité vis à vis de toi-même avant tout.

Je te prie de relire cette lettre avec attention, quitte même à avoir un crayon et du papier pour mieux saisir les dimensions de l'Amour, et voir combien il engage et surtout, ce qu'il engage en toi.

Je t'entoure de mon Amour, à chaque instant.

Ton Jésus
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Ven 20 Mar - 19:30

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? Psaume 22
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Ven 20 Mar - 19:36

Lettre 25
samedi 21 mars




Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,


Je t'écris aujourd'hui pour te renouveler mon appel et mon Amour. Oui, je t'appelle chaque jour, je t'invite à me suivre. Ces appels et ces invitations tu ne les entends pas toujours. S'il y a trop de bruit dans tes pensées, si tu es en dehors de ton cœur ou de ta conscience, tu ne peux pas m'écouter, ni sentir mes inspirations. Et pourtant mes inspirations sont importantes, car elles éclairent ta route durant la journée. Elles te montrent les actes à poser si tu veux vraiment me suivre et m'aimer.

Pour pouvoir donc percevoir mes invitations et mes indications constantes, il est bon que tu entres en toi-même, dans ta conscience, que tu fasses silence dans tes pensées volontaires, et surtout dans tes désirs. Si tu poursuis, par ta pensée, une réflexion, et que tu es totalement concentré sur elle, tu ne pourras pas m'écouter. Tu le feras après, mais ce sera trop tard. Si tu as un désir bien précis, en décidant de le suivre et de ne pas le lâcher tant qu'il n'est pas réalisé, tu as de fait fermé la porte à mes interventions. Tu ne recevras rien durant des heures ou même durant des jours jusqu'à ce que ton désir soit réalisé ou, en tous les cas, que la question qui le touche soit tranchée.

Comme tu vois, une bonne volonté générale ne suffit pas car c'est le côté pratique de chaque instant qui compte. Et s'il est paralysé par une quelconque occupation, ton ouïe intérieure s'en voit affectée.

Comment mieux m'écouter? Le détachement est important. Si tu veux t'attacher à moi et à mes inspirations, il et normal que ton attachement à moi soit supérieur à ton attachement aux autres personnes ou choses. Cette supériorité que tu places librement entre moi et les autres personnes ou choses crée le détachement nécessaire qui te rend libre d'écouter ma voix. Si, tu es déterminé à me préférer à tout autre chose, tu seras plus sensible à mes inspirations. Cela accroît de loin la qualité de ton ouïe intérieure.

Tu vois, écouter s'appuie sur une prédisposition qui dépend de toi. C'est dans la mesure où tu te donnes réellement à moi (par cette préférence que tu établis dans ton coeur) que je me donne à toi (que tu arrives à percevoir ma voix).


Tu peux maintenant, si tu le veux, renouveler ton choix de me mettre à la Première place dans ta vie quelles que soient les circonstances. Renouveler ce choix, de temps à autre, te rend fort et déterminé, te rend capable d'être attentif à ma voix.

Ma voix semble inaudible à la majorité des personnes, au point que la plupart se sont rangés à l'idée que je suis un Dieu muet. Or je vous parle, je ne cesse de vous adresser la Parole, de vouloir vous éclairer. Mais qui entend? Le Soleil ne sait que briller. Alors pourquoi céder aux nuages au point de ne plus croire qu'au delà des nuages le Soleil brille toujours. Pourquoi ne pas se rendre compte que les nuages ne sont pas posés par moi comme un écran ou un pare-son. A vous de les déplacer ou de les dissoudre.

Décide de me mettre à la première place. Ceci te donnera de marcher sur les eaux car cela te fera écouter ma voix. Mais ne te laisse pas faire par le bruit du monde sinon tu t'enfonceras dans l'eau! Surtout, par ton don renouvelé, vaincs le bruit extérieur.


Je t'offre mon Esprit qui t'aide à te déterminer à me choisir par dessus tout, à me préférer à tout. Il te donne la force de le faire. Toi décide, et demande ensuite son aide, il ne manquera jamais de te la donner.

Demande aussi à ma Mère de t'aider, de te donner son détachement et surtout son écoute. Confie-lui tous tes soucis, comme tu le fais avec Moi, et demande-lui de t'apprendre à m'écouter! Elle est celle qui m'a écouté, la meilleure, la plus parfaite. Elle a été docile à toutes mes inspirations, son cœur était libre, et ainsi a pu m'écouter en tout et me suivre, par l'Esprit. Apprends d'elle, laisse-la te former un cœur qui écoute. Reçois sa capacité d'écouter!

Je t'entoure par mon Amour.

ton Jésus
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Sam 21 Mar - 22:35

Permettez à Dieu de vous utiliser sans vous consulter. Mère Teresa
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Sam 21 Mar - 22:38

Lettre 26
dimanche 22 mars



Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,

Je t'écris encore aujourd'hui pour te redire mon Amour. Mon Amour est sûr et solide. Il peut te rendre fort, capable de faire face aux pires épreuves. Tu peux t'appuyer sur mon Amour pour toi, sur son action en toi, et sur son efficacité dans ta vie. Du dedans de toi, il te soutient, t'aide à te "tenir debout" et à marcher dans le chemin qui mène à l'Union avec moi.

Je t'invite aujourd'hui à faire toi-même l'expérience de mon Amour pour toi et de son action. Je t'invite à compter sur son action qui est sûre et efficace.

Chaque acte posé par toi qui prend source dans mon Amour revêt une qualité toute différente, il me fait croître en toi. Vois le mouvement qui a lieu durant l'Annonciation de l'Ange à Marie. Il lui dit que Moi, la Parole éternelle, par l'opération de l'Esprit Saint, et par son "oui", je vais prendre chair en elle. Tu peux parfaitement imiter tous les jours la Foi de Marie et ce, en Me laissant m'incarner en toi. Chaque jour une Parole que je te donne peut s'incarner si tu le veux. Tu me conçois ainsi dans ton coeur, progressivement, jusqu'à ce que j'atteigne en toi ma pleine stature.

Tu vois, tu peux expérimenter mon Amour pour toi, et le laisser Me former en toi, jour après jour. Ainsi, ton être nouveau se forme. Et plus tu accordes d'attention (toute ton attention) à cette opération sacrée, plus l'être ancien en toi s'affaiblit et périt, car en fait tu ne le nourris pas, tu Me nourris uniquement en toi, moi l'être nouveau en toi. Tu n'as pas à te battre contre l'être ancien en toi, mais simplement à être totalement attentif à Me nourrir en toi.

Je t'invite à accorder toute ton attention - je dirais toute ton étude - à cette opération sacrée de mon Amour. Mon Esprit d'Amour, l'Esprit Saint, me fait naître en toi à chaque fois que tu écoutes ma Parole et que, par Lui, tu la mets en pratique.

L'Amour rebâtit ta Maison, à mon Image vivante. Oeuvre sacrée. Et comme je te l'ai souvent dit, ceci ne peut se faire sans ta participation, sans ton "oui".



Marie a dit "oui" à l'Annonciation pour elle-même et pour toi. Quand l'Ange lui parle de sa cousine qui est enceinte, en fait il l'invite à croire à ce miracle de Dieu; ce que Marie fera pour Zacharie qui n'a pas cru. Mais chaque être humain est comme Zacharie, incapable de croire et de dire "oui". En le faisant donc pour Zacharie, Marie le fait pour chacun de vous. C'est Marie qui commence les "oui" et qui en est la source pour tout l'humanité. En son "oui" se trouvent à la fois ses "oui" personnels pour elle-même et les "oui" pour chacun de vous. Je t'invite donc à contempler ton "oui" dans le sien. Je t'incite à puiser ton "oui" dans le sien comme dans un trésor inépuisable. Ainsi, par elle, et avec elle, tu pourras m'enfanter chaque jour un peu plus.

Mon Amour part de Moi, vient vers toi, te renouvelle, te redresse, t'affermit et revient ainsi à moi avec ta participation, ayant accomplit une oeuvre divine qui demeure éternellement: Moi en toi.

Je t'invite à compter sur mon Amour. Expérimentes-en la Force et le soutien qu'il t'apporte. Suis son action depuis sa Source en Moi, et vois ce qu'il veut faire en toi et par toi! Puise ton "oui" de chez Marie qui t'enseigne à m'écouter à te montre comment être souple et docile à ma Parole. Vois-en l'efficacité! Vois notre produit commun, le produit de l'action de Mon Amour et de ton "oui". Constate la Force que mon amour fait exister en toi, comment à chaque pas il t'affermit, te transforme et te renouvelle.

Mon Amour est comme la sève qui monte dans l'arbre, silencieuse, cachée, mais non moins efficace et vitale. C'est la sève qui garde l'arbre en vie et qui lui permet de donner des fruits! Ne te sépare pas de l'Amour, ne te sépare pas de la Source de l'Amour: Mon Cœur. Demande mon Amour, je te le donne, suis sa marche et Ma Vie viendra s'incarner en toi.

Je te donne mon Amour

Jésus

Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Dim 22 Mar - 22:10

L'amour du couple et la tendresse de la famille, la joie de l'amitié et la beauté du plus petit geste d'entraide, tout cela donne à la vie son prix inestimable.
Tout cela nous parle de Dieu.

Carême 2009
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Dim 22 Mar - 22:21

Lettre 27
lundi 23 mars




Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,

Je t'écris encore pour te dire mon Amour. Ne cherche pas à sentir mon Amour pour toi car je suis Dieu, esprit et non matière, je ne peux être atteint directement par tes sens. Tes sens ne perçoivent que ce qui est sensible, or je ne suis pas sensible, je ne suis pas matériel, je suis esprit. Si tu cherches à sentir mon Amour pour toi tu prends une voie qui t'égare, car tu me réduis à quelque chose de créé et de matériel, quand en fait je suis tout le contraire. Tu me cherches au-dehors, au lieu de me chercher au-dedans de toi, plus profond de toi que toi-même.

Ce ne sont pas tes sens qui peuvent entrer en contact direct avec moi, ni ton intelligence et ta volonté conscients. Je dis bien "contact direct" avec le Dieu incréé. Je ne dis pas que ton intelligence ne peux rien recevoir de moi, mais ce qu'elle reçoit est un don créé. Mais aujourd'hui je te parle de ma Nature divine. Te donner un écho créé de ce que je suis est une chose et me donner moi-même, être incréé, c'est autre chose. Si tu perçois quelque chose dans ton intelligence et ta volonté, ce sont une lumière et une force créées que je te communique. Ce n'est pas ma Divinité.

Par contre, je communique ma Divinité directement à ton esprit (ou "cœur" au sens profond et biblique du terme), c'est à dire les racines profondes de ton être. Souviens-toi de ce dessin :

Voir ici


Tu vois, ton être est comme une grande montagne. Tu as différents niveaux dans ton être. En partant du plus bas, tu as le corps, donc tes sens, ensuite, plus haut, tu as ton intelligence et ta volonté conscientes à qui je m'adresse quand je te parle maintenant. Et, par delà les nuages, tu as ton esprit qui peut communiquer directement avec Moi (le Soleil sur le dessin).

Seul, la merveille des merveilles, ton esprit, peut communiquer directement avec Moi, dans tes profondeurs. Comme tu le vois sur le dessin, j'ai marqué: partie "supra-consciente", c'est à dire "non-consciente", mais "plus élevée" que la conscience. La conscience étant ton intelligence et ta volonté éveillés et capables de se rendre compte, de réfléchir.

Cette merveille des merveilles qu'est ton esprit est cette partie où s'appliquent spécialement les paroles de la Bible: "créé à l'image et à la ressemblance de Dieu". Oui car seule cette partie créée (et chez les Anges aussi) peut recevoir ma Forme divine, et en être imprégnée. C'est comme un "tissu" unique capable d'entrer en contact direct avec ma Nature divine. C'est cette région qui, lors de la Communion à la Messe - Communion à mon Corps mais aussi à ma Divinité -, entre en contact direct avec mon être Divin et Incréé. Tu peux sentir dans ton âme ou dans ton corps un écho extérieur et créé, mais ce n'est qu'un écho de ces merveilles qui ont lieu en toi. Ne t'appuie jamais sur ce que tu ressens dans ton corps ou dans ton âme, ce serait vouloir marcher avec des béquilles, ce serait s'égarer croyant pouvoir aller à la Lune à Bicyclette. Ce que tu perçois, vu que tu le "perçois" (donc ce sont tes sens ou ton intelligence qui le reçoivent) ce sont des miettes créées qui tombent de la table Royale et substantielle de ma Divinité dressée pour toi. Ne t'appuie pas sur les miettes.

Plonge dans tes profondeurs, par un regard qui perce les nuages, sache que je suis là, Soleil constamment brillant pour toi.

Je recrée à nouveau ton esprit créé à mon image, car il est à demi-mort. Je le recrée et lui redonne ma Ressemblance. Chaque fois que tu me reçois en silence dans ton esprit, j'y renouvelle ma Ressemblance.

Ne ressors pas vers l'extérieur en voulant te nourrir de miettes. Regarde bien cette montagne, ou regarde encore un arbre aux racines profondes et cachées. Le sommet de la montagne, l'esprit, ou les racines profondes de ton arbre (l'arbre est inversé, puisque ses racines plongent dans le Ciel, en moi), ne sont pas accessibles à l'âme et encore moins au corps. Mon Amour, ma Nature divine que je te donne, sont directement reçus en leur Essence dans ces profondeurs. Ne cherche aucun appui sensible dans ce qui est perçu dans le corps et dans l'âme. Quand je te dis que je t'aime, plonge au delà des nuages en profondeur et reste là, en silence, pour recevoir mon Amour qui dépasse tout sentiment et toute connaissance. Ceci c'est Moi, et je brille toujours pour toi. Je t'aide à t'élever au delà des nuages et à rester en silence pour me recevoir et recevoir mon Amour. Demande mon Esprit Saint afin qu'il t'aide à t'élever au delà des nuages et t'y garde durant ces temps sacrés d'Amour qu'est la prière. Entre dans le Cœur de Marie, dans ce Silence sacré où Je me donne à toi.

Reste en Moi.

Je suis toujours avec toi.

Ton Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Lun 23 Mar - 20:40

Quand tu aimes, ne dis pas : Dieu est dans mon coeur. Mais : je suis dans le coeur de Dieu.
Kalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Lun 23 Mar - 20:43

Lettre 28
mardi 24 mars





Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,


Tu vois, je t'écris encore aujourd'hui pour te dire mon Amour. Un Amour indéfectible, toujours fidèle. Si tu sens mon absence est-ce que ceci veut dire que je suis vraiment absent? Dans ma précédente lettre, je t'ai expliqué que tu ne peux pas t'appuyer sur ce qui est ressenti mais sur ma Présence au delà des nuages. Tu n'es pas fait uniquement d'organes "sensoriels" (corps, âme), tu as aussi des racines profondes et cachées, un coeur (ou esprit), sommet de ton être qui peut être baigné par Moi. Donc si tu ne me sens pas présent, comprends ce que je fais: je t'enlève les béquilles et je te demande d'exercer tes muscles par l'Aide intérieure que je te donne. Les "béquilles" c'est le sentiment extérieur que je mets dans ton corps et/ou dans ton intelligence et dans ta volonté. Se référer à ce sentiment, c'est se référer à quelque chose de créé, à des miettes qui tombent de la Table de mon Coeur. C'est t'appuyer sur ce qui est créé. Or je suis l'Incréé, et, dans tes profondeurs, je te donne mon Etre tel qu'il est afin que tu t'en nourrisses. N'échange pas de l'or pur pour un métal vil, n'échange pas l'Océan divin pour une goutte d'eau. Ne rabaisse pas ta dignité au point d'échanger ma Nature divine avec un sentiment créé.

Par l'aide de l'Esprit Saint tu peux t'élever au delà des nuages, vers cette région de ton être qui entre en contact direct avec ma Nature divine. C'est au delà du "senti", c'est au delà du "compris", et pourtant c'est encore une région de ton être, et c'est un contact réel avec Moi.

Sinon, si ce contact direct avec mon Etre n'a pas lieu dans tes racines profondes, au delà des nuages, que serait alors la Communion à mon Corps et à mon Sang à la Messe? Certes je nourris ton corps par mon Corps et ton âme par la mienne qui est toute pleine des dons de mon Esprit. Mais le Don suprême que je suis venu t'apporter c'est ma Divinité, c'est la transformation en ma Divinité de ton esprit. Tout en restant créé, il revêt ma Forme et ma Beauté; chose qui dépasse tout entendement, merveille des merveilles de mon action. Je donne à ton esprit de participer à la Vie Divine du Père qui Engendre le Fils, de toute éternité, et à participer au Père et au Fils qui spirent l'Amour de toute éternité. Voilà mon Don le plus profond.

Si tu en restes à ce qui est perçu par le corps ou par l'intelligence, tu ne reçois pas tout ceci en ton esprit. Pour cette raison, quand tu sens mon absence, comprends que c'est le meilleur moment, le moment où je m'approche enfin de toi au dedans, et où je te donne mon Esprit Saint afin qu'il t'aide à t'élever à ce silence, au delà des nuages, où tu me reçois tel que Je Suis.

A chaque fois que tu as l'impression que je m'éloigne de toi ou que je m'absente de toi, comprends qu'en fait j'écarte ces béquilles momentanées et que je t'invite à entrer avec tes muscles intérieurs plus en profondeur, que je te donne l'aide nécessaire pour entrer dans ce "silence du contact direct avec ma Divinité". Donc en fait je ne m'éloigne pas, mais je m'approche vraiment de toi.

Reçois-donc ce sentiment apparent de mon absence comme la Bonne Nouvelle de mon désir de te donner ma Divinité. C'est une invitation, je te tends la main et je t'élève à cette haute Montagne que tu es toi-même afin de me rencontrer. Ne reste pas en dessous des nuages. Le Soleil est là et il t'appelle.

Je te tends la main pour t'élever. En plein sentiment d'absence, dis: "oui" à ma main tendue pour te faire monter au delà des nuages. Ne te plains pas de mon absence, réjouis-toi d'une joie nouvelle et plus profonde que je veuille me donner moi-même à toi dans ce silence plein de Moi, au delà des nuages.

Ne cherche pas le bruit du corps, c'est à dire "les sentiments à éprouver à nouveau", ne cherche pas le bruit de l'intelligence, qui veut voir. Tout ce "bruit" t'empêche de monter, te retarde, et m'empêche de me donner à toi. Cette attention, attachement, acharnement parfois, à vouloir absolument te nourrir de miettes, non seulement te rabaisse vers le bas, mais bloque mon action profonde.

Je te prie de comprendre que tu es plus grand que ce que tu perçois, que tu as en toi cette merveilleuse région qui peut me voir et entrer directement en contact avec moi. Je te prie de comprendre qu'il y a en toi beaucoup plus de capacité que ce que tu ressens par le corps et ce que tu vois par l'intelligence.

Réjouis-toi alors s'il te semble que je suis absent, et donne-moi ta main, offre-toi à moi, totalement, (fais-le maintenant) afin que je t'emporte à ce sommet de ton être pour boire à ma Divinité et te rassasier.

Cette invitation je te la fais à chaque instant, à chaque battement de ton coeur. Je veux à chaque instant te nourrir de mon Amour Incréé.

Vois ma main tendue, prends le temps maintenant de recevoir ma force afin de monter boire à ma Divinité.

Viens dans ce silence, je t'emporte et je t'immerge en Moi.

Ton Jésus toujours présent, Soleil qui brille toujours pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Mar 24 Mar - 22:07

Le vrai pauvre, le grand déshérité, c'est celui que personne n'écoute. Carême 2009
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Mar 24 Mar - 22:12

Lettre 29
mercredi 25





Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,

Je t'écris encore pour te dire mon Amour. Demain nous célébrons le moment où Dieu demande à Marie si elle veut bien Me recevoir dans son Cœur et dans son Corps. Demain c'est le Noël caché que l'on célèbre. De fait, 9 mois après que Marie me conçoit en elle, on célèbre ma Naissance (le 25 Décembre). Demain donc, ce qu'on célèbre c'est mon Incarnation, cette décision de l'Amour de venir se lier définitivement aux hommes. En prenant une nature humaine, c'est comme si j'avais décidé de me lier à chacun de vous. C'est ta nature que je prends quand je prends chair dans le Sein de Marie. Je m'unis à toi dès cet instant, car je suis venu pour toi, pour m'unir à toi, pour te donner ma Vie.

A la veille de cette célébration, je t'invite à regarder mon divin désir de venir m'unir à toi. Je t'invite à contempler l'événement de l'Annonciation comme étant ton événement à toi. L'Ange Gabriel est envoyé par Dieu pour demander à Marie son "oui". Comme je te l'ai déjà dit, le "oui" de Marie contient tous les "oui". Tous tes "oui" tu peux les puiser dans le sien. Elle est ta Mère. Elle est La Toute-Pure, Celle qui a pu dire "oui". Il lui demande de dire "oui" à quoi? Au fait que je vienne en Elle m'unir à elle, à sa chair, à son âme, et à son esprit. Mais aussi au fait de venir en Elle m'unir à toi. En entrant dans le temps, en entrant dans le Cœur et dans le Sein de Marie, je m'unis à chaque être humain de manière unique. C'est une Union qui commence à ce moment-là et qui s'accomplira, en atteignant sa plénitude, sur la Croix.

Je t'invite donc à me voir m'unir à toi dans le Cœur de Marie et dans son Sein.

Mais Dieu ne force pas car il ne traite pas l'homme comme un esclave, l'union est une Union d'Amour, et l'air que respire l'Amour est la liberté. Dieu demande à Marie si elle veut bien. Et il attendra qu'elle dise "oui". En tant que Verbe Eternel du Père je ne force pas Marie pour venir m'unir à elle et à chacun de vous. J'attends son "oui". Et, étant donné que ma venue en elle suppose une collaboration de tous les instants, par l'Ange je sollicite l'intelligence et la volonté de Marie. Je lui explique ce que je veux faire. Et tu peux noter qu'elle ne dit pas "oui" immédiatement sans comprendre. L'acquiescement ne peut être aveugle. Elle a besoin de comprendre afin de collaborer avec moi à l'œuvre du salut. Elle n'est pas un instrument sans vie de mon amour, elle est mon Amie, ma Collaboratrice, ma Bien Aimée. Elle utilise son intelligence pour comprendre ce que je lui dis par l'Ange, pour collaborer avec toute son intelligence à ce que je veux faire. Elle veut comprendre de quoi il s'agit, elle veut comprendre comment cela va se passer pour savoir quel est son rôle, afin de mieux collaborer avec Moi.

Je l'ai dit dans l'Evangile de Jean le Bien Aimé: je fais de vous des Amis et non des esclaves. Et la différence réside dans le fait que je dis tout à l'Ami, je lui explique tout. J'ai même précisé à la dernière Cène que malgré mes trois ans de prédication j'avais encore beaucoup de chose à dire à mes Amis. J'ai précisé que c'est l'Esprit Saint qui continuera à dire, du dedans de l'intelligence, tout ce que j'ai encore à dire. On ne peut pas porter tout ce que je veux dire, il faut en être capable. Plus la charité augmente en toi, plus je peux dire des choses, car l'augmentation de la charité en toi te transforme en moi et te rend capable de porter des Paroles plus Divines encore.

Revenons donc à cette Amitié que je lie avec Marie ma Bien Aimée: elle pose des questions pour mieux savoir ce qu'elle a à faire pour collaborer avec moi. Je veux faire de toi un collaborateur, une collaboratrice; c'est cela l'Amour, l'Amour ne se rassasie que dans l'égalité entre les Amoureux. Et c'est cette Union que je réalise avec toi dans le cœur et dans le sein de Marie. Je m'unis à toi, d'un amour qui fait de toi mon collaborateur et non un instrument passif entre mes mains. La paresse humaine, l'inclination à une sorte de comportement "magique" voudrait que votre rôle soit celui d'une marionnette qui n'engage pas son intelligence mais qui exécute simplement des ordres. Ceci n'est point mon Chemin. Mon chemin est celui d'un Amour véritable qui suppose la collaboration avec Moi de chaque pore de ton être, de ton intelligence et de ta volonté. Mon Amour sollicite toute tes facultés et voudrait les féconder de sa Lumière et de sa Force.

C'est cela que je sollicite de toi en cette veille de la Célébration du Mystère de mon Incarnation dans ta vie: veux-tu être ma collaboratrice, mon collaborateur, avec toute ton intelligence et toute ta volonté? Veux-tu faire usage de ta liberté de cette manière? Veux-tu un véritable Amour entre toi et moi?

Je t'invite à reprendre le passage de l'Annonciation comme il se trouve dans l'Evangile de Luc 1,26-38 et à te laisser éclairer par sa Lumière, car elle s'adresse aussi à toi. Je veux m'unir à toi.

Relis attentivement plusieurs fois cette lettre.. je te renouvelle mon Amour.

ton Ami,

Jésus
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Mer 25 Mar - 22:03

S'il est une chose que nous pouvons apprendre de Marie, Mère de Jésus, c'est bien sa tendresse.
Carême 2009
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Mer 25 Mar - 22:05

Lettre 30
jeudi 26 mars




Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,

Je t'écris aujourd'hui pour te dire encore mon Amour. Aujourd'hui est le jour où l'on célèbre le premier instant de mon existence humaine dans le Cœur et dans le Sein de Marie. Mais c'est aussi le premier instant de mon union avec toi. Dans le Coeur de Marie, dans cette Chambre Nuptiale, je me suis uni à la Nature humaine en prenant un corps, une âme et un esprit. Je me suis uni aussi à toi par Amour en ce jour. Dès ce premier instant de mon existence humaine notre union a commencé. Chaque pas que j'ai fait sur terre je l'ai fait pour toi. Dès ce premier instant de ma vie sur terre je te donne mon Amour, dès ce premier instant tout ce que je fais, je le fais pour toi, pour être le plus proche de toi, pour te communiquer ma Vie Divine. Je t'invite à entrer dans le Coeur de Marie qui m'a conçu par son "oui" et de m'y trouver. Dans ce Lieu immense et profond qu'est le Coeur de Marie, dans cet Espace pur et plein de l'Esprit Saint je t'invite à entrer pour me trouver.

L'Univers entier ne peut me contenir, les Cieux entiers ne peuvent me contenir, le Coeur de Marie a pu Me contenir. Il est le lieu de ma retraite, le lieu où je me cache. Je t'invite à y pénétrer afin de m'y trouver en plénitude.

De fait, tu peux me trouver partout. Par exemple dans la création. Chaque créature porte ma trace, moi qui l'ai créée. Tu peux me trouver dans l'Evangile, dans l'Eglise, dans les cœurs. Mais le lieu où tu veux vraiment me trouver tel que Je suis, eh bien c'est le Cœur de Marie. C'est là que je me trouve en plénitude. Elle est l'Immense Outre neuve, elle est la Mystérieuse et Large Bonne Terre. Elle est la Féconde Bonne Terre. C'est en elle que tu me trouveras en plénitude. Entre dans Son Cœur et je me révélerai à toi en plénitude.

Si je suis entré dans le Coeur de Marie en ce jour, je n'en suis jamais plus sorti. Elle est celle qui a su me recevoir mais aussi elle est celle qui su me garder et ne rien perdre de Moi. Le Coeur de Marie n'est pas que passivité. L'Esprit Saint est vraiment Celui qui agit en elle, et toute sa réponse à Ma venue en elle a été d'une Fécondité extraordinaire. M'avoir dans son Coeur a donné lieu en elle à une activité cordiale étonnante. Elle a bien vu que m'ayant en elle, elle pouvait désormais tisser avec une multitude infinie d'autres "oui" les tissus de mon Corps. Elle a saisi qu'elle pouvait dès le premier instant participer activement, dans son Cœur, à la formation de mon Corps. Et mon Corps c'est chacun de vous. Et c'est comme une multitude mystérieuse d'autres "oui" qui se sont lancés de son Coeur, pour Me former. Ce qui fait que chaque cellule de mon Corps, chaque parcelle de mon âme sont tissées par Marie et l'Esprit Saint. A l'Annonciation, l'Ange lui a en fait livré le Secret de la Fécondité: la collaboration de son "oui" à elle, c'est à dire le don d'elle-même avec l'action du Père qui la prend sous son Ombre et me fait naître en Elle par l'Esprit. L'Action du Père se poursuit à chaque instant dans la vie du coeur de Marie, l'action de l'Esprit - qui est de me produire - se poursuit à chaque instant de la vie de Marie. L'Ange lui a livré le secret de la Participation active à l'Oeuvre que je suis venu accomplir.

Chaque battement du Coeur de Marie est devenu, par l'Action du Père et de l'Esprit, comme une Source incessante de production de Mon Corps. Comme l'action du tisserand, le Coeur de Marie a tissé, à chaque instant, les cellules de Mon Corps Mystique, c'est à dire chacun de vous. Sa Maternité a été active dès le premier instant. Par des gémissements ineffables, l'Esprit Saint vous a produits dans son Coeur.

Je t'invite à entrer dans le Coeur de Marie, dans cet immense Laboratoire d'Amour où chacun de vous est conçu dans le Silence immense de l'Action divine. Marie, à chaque instant, se donne au Père, et chaque don qu'elle fait d'elle-même sous l'Action de l'Esprit, Me produit en Vous, fait de vous des images vivantes de Moi.

Je t'invite à apprendre de Marie cette science féconde de l'Amour qui dans le secret du Coeur m'engendre constamment à la Vie et engendre constamment mon Corps à la Vie. Vous êtes mon Corps. Apprends de Marie cette science et reprend à ton compte le secret de la Vie que Moi, Verbe Eternel je lui ai transmis par les Paroles de l'Ange.

Apprends, par Marie et en Marie, à tirer profit de chaque instant qui t'est donné. Seul l'Esprit Saint règne et agit dans son Coeur, et son action constante dans son Coeur est de me produire. A chaque battement de son Coeur elle se donne à Dieu et à son action, à chaque battement de son coeur nait un Fruit qui demeure en vie Eternelle.

Viens dans le Coeur de Marie - Coeur plein du Feu actif de l'Esprit Saint - viens-y apprendre cette science d'Amour si féconde.

Je t'introduis dans le Coeur de Marie.

Jésus, Fruit du Coeur de Marie
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Jeu 26 Mar - 22:29

Etre là et ne rien désirer d'autre.
Carême 2009
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Jeu 26 Mar - 22:31

Lettre 31
vendredi 27 mars



Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,

Je t'écris pour te dire mon Amour. Je te renouvelle mon Amour.

Nous approchons de plus en plus de la Semaine Sainte, ce temps où chaque année tu te rapproches plus de moi, de mes intentions, du coeur de mon oeuvre: l'Amour que je te porte. La Semaine Sainte se veut comme la réplique de la dernière semaine de ma vie sur terre. Durant cette semaine mon Amour atteint son maximum.

Je t'invite durant ce temps à te centrer sur mon Amour pour toi. C'est ce que j'attends de toi: Amour pour Amour. Je voudrais te donner mon Esprit Saint, mon Esprit d'Amour, afin de te faire entrer plus en profondeur dans les Torrents d'Amour qui se déploient de mon Cœur durant ce temps. C'est le temps de l'Amour, de ce désir en moi de m'Unir à toi. Je l'ai dit au début du repas Pascal: "j'ai désiré de désir manger cette Pâque avec vous", "j'ai désiré de désir" d'arriver à ce moment où enfin je vais pouvoir m'unir à vous. Regarde chaque pas que je fais durant ma Passion comme un pas d'Amour pour m'approcher de toi, me communiquer à toi. De fait comme ton ambition dans la vie est de t'unir à moi, la mienne a été, durant ma vie, de m'unir à toi, jusqu'à m'identifier à toi. Voilà l'œuvre de l'Amour. L'Amour lie, unit, rend semblables.

Il est trop facile de se laisser obnubiler par ma souffrance physique et morale. Bien sûr; et il y a de quoi! Qui peut imaginer l'océan de souffrance et de ténèbres que mon corps et mon âme ont dû porter et vivre durant ma Passion. Mais si tu ne vois que cela tu étouffes ma Passion, tu la réduis à une oeuvre obscure et humaine. Ma Passion est aussi et surtout la victoire de l'Amour qui passe toutes les barrières ténébreuses du corps et de l'âme pour te faire parvenir à moi, me faire parvenir à toi, dans une Union d'Amour. Sur la Croix, qui est le moment d'aboutissement de toute ma vie, je m'unis à toi. C'est un moment divin de triomphe. En, sur la Croix, je célèbre mon union avec toi. Je te donne sur la Croix tout mon être, je me donne à toi, corps, âme, esprit et divinité. Je ne laisse rien à moi-même. Car l'Amour c'est tout donner et se donner soi-même. La Croix est le lieu de notre rencontre.

Je te donne mon Esprit d'Amour afin que tu puisses entrer plus en profondeur dans la Passion et en retenir surtout la Force de mon Amour pour toi. Rien n'arrête mon Amour, il est vainqueur de tout.

Sur la Croix, mon Cœur s'ouvre pour tout te donner, pour te donner mon souffle, ma Vie, mon Esprit. Je prends ton "éloignement-de-Dieu" (ta mort spirituelle) sur moi et je te donne en échange ma Vie. Don mutuel.

Que ton regard soit centré sur mon Amour qui sort de mon Cœur, que chaque mouvement que je fais durant la Passion soit pour toi un trésor d'Amour. Recueille-le, reprends-le, extrais-en la substance d'Amour.

Durant la Passion, en fait, je me penche sur toi, je me souviens de toi, je te visite, je n'ai point d'autre soucis et de joie que toi.

Ne t'étonne pas de la joie. Ceci n'est pas en contradiction avec l'immensité incommensurable de ma souffrance, mais j'ai presque envie de dire que la joie d'accomplir l'Union ne pouvais être atteinte par les ténèbres de l'âme ni par les souffrances du corps. Cette joie a lieu dans mon esprit qui, à ce moment, est comme isolé de mon âme. Quel mystère!

Je te prie donc de te laisser emporter par mon Amour pour toi qui, comme un Torrent, se déploie durant ma Passion. Que cet Amour soit ton guide et ta boussole, ta nourriture et ta seule lumière. Ainsi ma Passion sera la source de ta Force et tu y puiseras à toute autre semaine de l'Année; car chaque semaine est à l'image de la semaine Sainte, comme une montée vers la Résurrection, en passant par ma Passion et Mort.

Que ma Passion soit la Source invincible de ta Force. Je t'y introduis.

Laisse-toi emporter par mon Amour pour toi... par ce Torrent invincible..

Ton Torrent d'Amour, Jésus
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Ven 27 Mar - 21:59

"J'ai soif."


Les gens ont pensé qu'Il avait une soif ordinaire et Lui ont donné aussitôt du vinaigre; mais ce n'était pas de cela dont Il avait soif, c'était de notre amour, de notre affection, de cet attachement intime à Lui et de ce partage de sa passion.
Mère teresa
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Lun 30 Mar - 23:01

Désensabler les chaussures pour faciliter la marche et désensabler le coeur pour alléger la démarche.
Désert 2002
Revenir en haut Aller en bas
Régis



Nombre de messages : 279
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Lun 30 Mar - 23:12

cébé a écrit:
Désensabler les chaussures pour faciliter la marche et désensabler le coeur pour alléger la démarche.
Désert 2002
Comment fait on quand le coeur est tourmenté tous les jours?
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Dim 5 Avr - 15:37

Lettre 32
dimanche 5 avril



Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,


Voici que commence la Grande Semaine, la plus grande semaine de l'année, la plus grande semaine de toute l'Histoire: la semaine de l'Amour. La Semaine à l'image de laquelle sont toutes les semaines de la vie humaine. C'est durant cette semaine que l'Epoux se donne à l'Epouse, qu'il s'approche d'elle de manière infiniment plus intime. Les vannes célestes des Torrents de l'Amour s'ouvrent durant cette Semaine de l'Amour. C'est la Semaine sacrée où je me transfigure, c'est à dire le temps où j'ouvre mon Coeur au maximum pour Révéler mon Amour. Note qu'au moment de la Transfiguration je parlais avec Moïse et Elie de la véritable Transfiguration: cette Semaine où je révèle au maximum mon Amour.

Dès ce Dimanche des Rameaux je t'emporte vers cette Montagne de la Contemplation et de l'échange de l'Amour: je me donne à toi totalement et je te porte totalement tel que tu es. Je t'emporte avec moi au Sommet de cette Montagne afin que tu puisses comprendre le "jugement de Dieu" comment Dieu juge et évalue: Dieu le Père me donne à vous, voilà comment il vous juge. C'est un Juge qui donne et non un Juge qui prend. C'est un Juge qui donne son Fils, qui donne sa Vie, afin que vous viviez. Voilà comment Dieu vous juge, comment Dieu te juge.

Je t'emporte donc à ce sommet élevé pour vivre avec moi la Passion comme un temps d'Amour, un temps de transfiguration, un temps de Révélation.

Durant cette semaine le voile qui couvre mon Amour pour vous devient le plus transparent possible.

Souviens-toi que c'est librement que je vais vers ma Passion, que c'est en victorieux que je m'avance. Je tiens debout par la Force de l'Amour, car il est mon seul Moteur.

La Puissance de l'Amour augmente au maximum durant cette semaine.

Suis chacun de mes actes, regarde-les et reçois-les comme des cadeaux de ton Epoux, des cadeaux d'Amour, des gestes où l'Amour est vainqueur.

Ne te laisse pas abattre par ma souffrance, vois mon Amour qui se dévoile à toi à travers elle et sache que mon Amour pour toi est Eternel et qu'aucune force ne peut le vaincre.

Que la douleur de mon corps et surtout que les douleurs de mon âme n'aient pas le dernier mot pour toi. Certes je vais mourir, mais ce n'est pas mon dernier mot. J'ai promis de créer en toi un Ciel nouveau et une Terre nouvelle venant d'en Haut, j'ai promis de te recréer par mon Amour, Epouse toute parée pour les Noces. Je tiens à mes promesses.

J'ai promis de m'unir à toi en lien d'Amour Eternel et je tiens à ma Promesse. C'est cette lumière qui te guide et qui constitue ton Espérance. Je ne suis pas mort pour uniquement ressusciter. Je suis mort pour que tu ressuscites avec moi, et ta Résurrection est ton Union d'Amour avec moi.

Vis cette semaine en centrant ton attention sur ma Promesse: m'unir à toi. Que tout ce que je fais pour toi donne son fruit: ton Union avec moi.

Je te purifie, je te transforme en mon Amour, je t'enflamme de mon amour durant cette Grande Semaine. Je te ramène à moi. Je t'ouvre mon Cœur pour que tu puisses y entrer.

Je te demande d'être proche de ma Mère durant cette semaine comme le fut Jean. C'est avec ses yeux et avec son cœur à Elle que tu pourras le mieux me contempler durant ma véritable Transfiguration. Sois près d'Elle et demande-lui son aide, Ses Yeux et Son Coeur. Elle t'aidera à extraire de chacun de mes actes de l'Amour, car l'Amour est vainqueur de la souffrance du corps et de l'âme, l'Amour demeure éternellement et ma Mère est Celle qui le montre.

Je te bénis et t'élève sur la Montagne de mon Amour

Jésus qui t'a aimé au maximum
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Mar 7 Avr - 20:47

Lettre 33
lundi 6 avril


Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,


En ce Lundi, nous voilà, toi et moi, engagés ensemble, dans un même pas, dans ce chemin d'Amour. C'est surtout durant cette semaine de ma vie sur terre que je te révèle mon Amour. C'est pour cela que, plus tu accordes d'attention et de temps à l'Amour, plus il se révèlera à toi. Comme je te l'ai dit hier: ma Passion est la véritable transfiguration de mon Amour pour toi. Ce sont ces heures qui précèdent la Pâque qui te révèlent de manière plus plénière l'Amour que j'ai pour toi.

L'Amour attire et fait ressembler. Mon désir de m'unir à toi (ce qui aura lieu sur la Croix) arrive désormais durant ces heures à son sommet. Toute ma vie j'ai travaillé pour l'avènement de cette heure, toute ma vie j'ai préparé cette Heure. C'est comme le rendez-vous de deux personnes qui s'aiment mais qui ne se sont pas vues depuis des siècles, depuis la création. Enfin je vais pouvoir te voir tel que tu es, m'unir à toi tel que tu es. Ce qui a lieu sur la Croix, c'est une union de toi et de moi, une identification. Nous devenons un dans l'Amour. Voilà mon oeuvre et je n'en ai pas d'autres. Pour m'unir à toi, par Amour, je me charge de tout ton être, de toute la distance qui te sépare de moi. Je prends tout ceci sur moi, afin de t'atteindre. Je plonge dans tes ténèbres, afin de t'atteindre et de te ramener vers la Lumière. Voilà la réalité profonde qui se cache derrière tous les évènements de ces jours-ci. Voilà ce qui a toujours occupé ma pensée et mes désirs.

Au delà de tous les évènements extérieurs, je pense constamment à ce que je vais réaliser durant ces Heures qui s'étendent depuis mon dernier Repas, ma prière et mon offrande de moi-même au Jardin jusqu'à mon dernier soupir sur la Croix. Je suis comme absorbé par la pensée amoureuse: je vais enfin pouvoir te ré-unir à Moi. Tu ne peux imaginer la joie que j'éprouve et le désir que cela s'achève.

Bien que cela passera par bien des souffrances, la dérision, la trahison, toute l'heure des ténèbres de l'humanité qui s'abat sur moi. Mais ce qui m'occupe, ce qui retient mon attention c'est cette oeuvre d'Amour, cette union que je vais réaliser. Rien n'a pu m'écarter de cela. Souvent je suis silencieux durant ces heures, car ce que l'Esprit va réaliser en moi et par Moi, dépasse tout entendement. Seule Ma Mère comprend. Certains sont proches de moi et comprennent un peu (Jean, Marie Madeleine..), mais c'est surtout ma Mère qui comprend et marche avec moi. Elle comprend ce que l'Esprit va réaliser, car il est l'Auteur de cette Union qui va avoir lieu sur la Croix, il est l'Auteur en moi de cette re-Création qui va avoir lieu sur la Croix.

Marie Madeleine me dira sa reconnaissance, son "Merci", en répandant ce parfum de grand prix, signe de l'Amour qui a grandi en elle de manière vertigineuse. Elle parlait déjà le langage de l'Amour et pressentait ce que j'allais faire.

Offre-toi à l'Esprit d'Amour en ce Lundi, afin qu'il t'introduise en profondeur dans mes intentions et dans ma pensée. Je te donne ma joie, joie d'accomplir l'Union, joie que peu de personnes, même très ferventes, peuvent comprendre. Je viens vers toi, ma Bien Aimée, je viens... j'accours, c'est le temps de l'Amour, oui, la nuit est passée, l'hiver est passé, c'est presque Midi. Reçois-moi, reçois ma joie. Je viens, j'accours pour te rejoindre. Entre en profondeur.

Je pense à toi, je suis tout rempli de ta pensée, de cette pensée éternelle que tu seras à moi et que je serai enfin à toi.

Je te regarde déjà renouvelée. Quelle merveille. Voilà ma pensée, voilà ma joie.

Entre en la profondeur de mon Amour et de mes vues. Approche-toi de Marie et entre dans sa prière, dans son recueillement. L'Amour seul pourra te faire tenir durant ces heures les plus horribles.

Jésus qui t'aime au maximum
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Mar 7 Avr - 20:55

Lettre 34
mardi 7 avril





Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,

Nous faisons un pas de plus ensemble dans la Semaine de l'Amour. Enfin le temps de notre rencontre arrive: ce sont ces heures où je me donne librement à toi, afin de te faire toute belle, toute resplendissante de la Lumière divine. Je change tes ténèbres en Lumière, je te re-Crée, et tu sors de mes Mains toute resplendissante. Je te montre, à chaque pas dans ma Passion comment moi, Potier divin, je te façonne Créature nouvelle, toute pétrie de ma Divinité, toute resplendissante de beauté. Tu vois mes mains? Tu vois mon Cœur? Tu vois ma tête? Je te recrée avec eux et par eux. Mon Amour te refait à Nouveau.

Mais l'Amour est relation d'Amitié, respect infini de l'autre, de sa liberté, de sa pensée. L'Amour est choix libre. C'est pour cela qu'en te re-Créant, à chaque pas j'ai pensé à ta liberté, à ton choix, à ton engagement responsable ou pas. Je n'ai pas voulu être en fait comme le Potier, ce n'est pas le meilleur exemple, car tu n'es pas une poterie, tu es un être vivant, tu as ton intelligence, ta volonté, ta liberté, tu es bien autre qu'une poterie. Tu es, de plus, le centre de ma Vie, le cœur de mes rêves. Je disais donc, qu'à chaque pas dans ma Passion je te montre que, de mon côté, je fais tout pour te libérer la volonté, tout pour éclairer ton intelligence, tout ce qui dépend de moi. Mais, l'Amour ne s'impose pas. Après avoir tout fait pour toi, après avoir mis tout mon Amour dans chaque acte, chaque respiration, chaque battement de mon Cœur, je "m'assoies" et j'attends. Si tu veux entrer dans la Danse divine de mon Amour, alors tu reçois ce que je donne et tu le fais fructifier. Mais sinon, j'aurais beau rêver ta re-Création, elle reste de mon côté, c'est à dire qu'elle n'est pas partagée. Oui, ta re-Création est une oeuvre commune, la tienne et la mienne. Sans moi tu ne peux être re-Créée, et sans toi, je ne peux te re-Créer. Tu es, avec moi, co-Auteur de ta re-Création, de ta transformation.

Mon Amour fait de toi mon égale et, à chaque pas qu'il fait, il attend ta réponse. L'Amour est le moteur de ta re-Création, et il est le lien de nos deux volontés. Si nous nous laissons aspirer par ce Tourbillon divin, alors nous avancerons ensemble. Sinon, je reste de mon côté et toi du tien. Moi, ayant les bras qui tombent sous le poids de l'Amour et de la Lumière à donner, et toi, ayant choisi de ne pas les recevoir, pas à pas, acte après acte.

Regarde la dignité que je te donne. Je fais de toi une égale à moi en te donnant tout le loisir de choisir librement de répondre ou pas à mes Invitations. Regarde ta dignité, tu es co-Auteur de ta transformation. Je ne peux pas te sauver sans tes "oui" répétés librement, je ne peux pas te sauver malgré toi, ni même avec un coup de baguette "magique", comme un Potier le ferait. Je ne me donne pas de pouvoir sur ta liberté, sur tes choix. Je ne m'impose pas. Et je ne veux pas que tu sois une marionnette. Cette voie n'est pas la voie de l'Amour. L'Amour sollicite et éveille ton intelligence afin qu'elle collabore de toute sa capacité, mon Amour sollicite ta volonté et l'invite à répondre, à se décider, totalement. L'Amour ne fait pas des marionnettes, il fait des vivants et chaque vivant a un visage unique.

Je t'ai aimé(e) de toute Eternité, d'un Amour infini et inconnu,.. mystérieux... qui fera l'objet éternel de ton émerveillement. Je t'ai aimé comme seul un Dieu peut aimer. Je fais de toi un dieu, je veux te diviniser, je te donne ma Vie Divine afin que tu y participes. Je t'invite à faire avec moi, ce que je fais de tout éternité: me connaître moi même, m'aimer moi-même, car je suis Trinité d'Amour*.

Contemple ta dignité, celle que je te donne. Contemple mon Amour et mon respect pour toi. Comprends mes invitations, à chaque pas de ma Passion, comprends que tout est pour toi.

Sois proche de Marie ma Disciple, elle t'enseignera comment aimer et apprécier ta liberté, ton intelligence, ta volonté en en faisant un usage divin: répondre à l'Amour. Elle t'enseignera comment dire "oui", non pas aveuglément, mais en ouvrant les yeux à ma Lumière et à mes Paroles, en ouvrant le cœur à mon Esprit de Force. Elle t'enseignera la Dignité de l'Epouse que je désire que tu sois pour moi.


Ton Jésus, dont l'Amour pour toi est incompréhensible.





* Dans la Trinité, Dieu se connaît lui-même et s'aime lui-même. Le Père engendre le Fils de toute Eternité; son Fils est toute sa pensée: il se connaît donc en lui. Et le Père et le Fils, comme d'un seul Principe, s'aiment dans l'Esprit. Dieu invite l'homme à participer à ses opérations d'Engendrement du Verbe et de Spiration de l'Esprit Saint. Ces opérations ont lieu dans les profondeurs de l'être humain, dans le sommet de son âme dit aussi "esprit", "mens" ou encore "œil".
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Mar 7 Avr - 22:47

Lettre 35
Mercredi Saint 8 avril




Mon Bien Aimé, ma Bien Aimée,

Nous avançons ensemble dans cette Semaine de l'Amour. Je te soutiens avec mon Amour, j'éveille ton Amour afin que tu puisses avancer avec moi. De fait, durant la Passion, JE SUIS CELUI QUI AGIT. L'expression "être livré entre les mains des pécheurs" donne une fausse impression de passivité de ma part, comme si, l'heure des ténèbres étant arrivée, je me laisse faire par les pécheurs, qui vont faire de moi ce qu'ils veulent. Oui, il y a un risque, celui de penser que je suis traîné durant ces événements comme quelqu'un d'incapable de rien y changer, comme quelqu'un qui, face au déchaînement d'un ouragan de maux, ne peut rien faire, alors tout au mieux, il s'accroche à quelque chose de solide pour ne pas se laisser emporter. Oh que non. Durant la Passion, je suis Celui qui agit par excellence, je suis l'Acteur Principal. Se laisser maltraiter, se laisser gifler, flageller, torturer, emprisonner, Crucifier semble le sommet de la passivité, passivité incapable de faire quoi que ce soit. Etre suspendu entre Ciel et Terre sur le bois de la Croix semble aussi une inaction. Rien de plus faux. Durant ces heures mon Action, l'Activité de l'Amour - l'Esprit Saint - en moi est à son Sommet. Je suis pleinement agissant, je vous ramène vers Moi, je vous unis à moi. L'Esprit d'Amour agit dans mon Humanité, dans ma volonté humaine, dans mon esprit humain pour vous atteindre, me permettre de m'unir à vous tel que vous êtes, et surtout vous ramener vers le Père, vers la Lumière. Je suis éminemment actif, et c'est Moi qui est le Maître dans la Passion. Evidemment je ne dirige pas le mal qui a lieu, tout le mal qui a lieu à ce moment-là avec tout sa concentration jamais égalée dans l'Histoire – c'est comme si tout le mal de toute l'Histoire se rassemblait à ce moment-là. Non, je ne dirige pas le mal qui se fait. Par contre c'est Moi qui décide d'avancer au sein de ces ténèbres. La ténèbre ne peut me saisir. "Ils le saisirent et l'emmenèrent" tu lis dans l'Evangile. Personne ne peut me saisir, personne ne peut saisir ma Lumière, car la ténèbre ne saisit pas la Lumière *. Par contre, ma Lumière se saisit de la Ténèbre humaine. Oh que j'ai fait de travail durant ces heures!!! Heures qui s'étendent du moment où je donne le feu vert à la Passion: "Ce que tu as à faire, fais-le vite", jusqu'à mon Dernier Soupir. Je permets aux hommes de me toucher. Je me livre librement, mais c'est moi qui dirige les opérations. Certes le mal se déchaîne, tout le mal du Monde se déchaîne, et cela je ne le dirige pas (je n'en suis pas le moteur), mais je ne le subis pas non plus passivement! Oh que non, J'AGIS. Le mal qui ne peut saisir la Lumière est saisi par la Lumière qui va dans ses profondeurs, qui se fraye son Chemin dans ses profondeurs, comme la Nuée lumineuse a ouvert un chemin devant les Hébreux qui traversaient la MER. Cela, c'est Moi qui le fait. Certes le mal se déchaîne, mais il ne peut rien contre moi, c'est Moi qui décide de tout**. J'avance, Moi la Lumière, comme Vainqueur. Qui peut vaincre la Lumière? Personne. Je me présente comme un Fruit aux hommes, comme une "ruse divine": les hommes vont mordre dans la chair du Fruit (mon Corps et mon Ame), et je les donne librement pour pouvoir atteindre l'homme, ils sont mon Divin Appât. Mais les hommes buteront devant le Noyau du Fruit***, c'est à dire mon Action Divine de Salut, qui, avançant dans les ténèbres, se fraie un Chemin, atteint l'homme, s'unit à lui et le ramène vers la Lumière. Voilà le cœur de ma Passion, voilà le Cœur de mon ACTION. "Passion" veut dire "pâtir", "subir", or ces moments-là doivent être appelés aussi: "ACTION", car en fait je travaille durant ces heures comme jamais et je réalise plus que tout ce que j'ai réalisé durant toute ma vie. Car quand les hommes ont mordu dans la chair du fruit (l'appât) - et c'est moi qui dirige cette opération, je ne la subis pas, j'y avance librement - j'ouvre le chemin, dans les ténèbres, vers le cœur de l'être humain. Eux mordent dans le fruit, moi je perce l'écorce dure qui entoure leur cœur et, Lumière, je pénètre dans leur cœur. Eux m'élèvent entre Ciel et Terre, moi, au dedans, je les élève vers la Lumière. Je suis éminemment actif. J'assume tout le mal qui existe, je fais face à tout le mal qui existe, car JE SUIS LE FORT. Je le détruis, je le Transforme. C'est Moi l'Acteur Principal de la Passion.

Quand tu marches avec Moi durant ces heures, ne te laisse pas abattre par les apparences. Elles sont trompeuses, car je semble passif, pâtissant en silence. Or c'est à ce moment que, du dedans, J'AGIS, que, du dedans de l'homme, je fonce avec courage dans la ténèbre de l'homme pour me saisir de lui. Il est ma Perle précieuse, tu es ma perle précieuse pour laquelle j'ai tout vendu pour l'acheter. Je me suis donné moi-même pour l'acheter, j'ai donné la Chair du Fruit (mon âme et mon corps) afin de bien tenir, d'attraper, de m'agripper à l'homme par le NOYAU dur de mon Action d'Amour et d'Union. Ma Chair (corps et âme) a servi d'appât dans l'Hameçon divin. C'est ma chair et mon âme qui ont pu ouvrir un Chemin entre les eaux ténébreuses du corps et de l'âme de chaque être humain. Je suis le Véritable Moïse, je m'ouvre un chemin dans les eaux ténébreuses de chaque être humain, j'ouvre le chemin en donnant mon corps et mon âme, en les livrant. Par mon Amour j'ouvre un Chemin dans l'homme à ma Lumière afin qu'elle se fasse dans le cœur de chacun de vous, qu'elle se fasse dans l'intelligence de chacun de vous. Et ainsi j'atteins enfin votre cœur, je m'unis à lui, et l'Amour agissant dans ma volonté humaine, ramène chacun de vous vers la Lumière.

Voilà mon action. Et tu vois mon Bien Aimé, ma Bien Aimée, que j'agis, je travaille, je suis au cœur du Travail, je suis au cœur du travail de re-Création, de ré-Union de chacun de vous avec Moi Lumière éternelle.

Je suis le Maître de la Passion, véritable Moïse qui ouvre un chemin, bien sec et bien sûr entre les eaux déchaînées. C'est Pâques, c'est La Pâques par excellence, c'est à dire que, enfin, et depuis la Création du Monde, moi Dieu, vous humains loin de Moi, enfin nous nous retrouvons. Moi Dieu qui vit de l'autre côté de la Mer, enfin j'arrive de votre côté, j'atteins votre rive de profondes ténèbres, et Grand Moïse, je m'unis à chacun de vous et enfin je vous ramène à ma Lumière, de mon côté.

Travail, Action, uniques dans l'histoire. L'Amour est à l'Oeuvre, mon Amour est à l'œuvre et il est victorieux de la ténèbre de chacun de vous. La Passion est un Intense travail jamais accompli dans toute l'Histoire.

Entre dans le cœur actif de la Passion, vois comment je suis le Maître de la Passion. Passe l'écorce - certes terriblement réelle de ma souffrance, du corps et de l'âme - et arrive au fond de mon Œuvre: je te recrée, je recrée chacun de vous, je vous ramène à ma Lumière, à la Rive de Dieu. De ma Rive, je traverse l'eau de vos ténèbres et passe vers votre rive, je vous prends dans la barque de ma Personne, et je vous ramène à la Rive divine du Père.

La Lumière est entrée dans les ténèbres, les ténèbres ne l'ont pas saisie. Les ténèbres n'ont pas pouvoir sur elle, elles ne la connaissent pas. Je leur donne un pouvoir limité sur le Fruit (mon corps et mon âme), mais le NOYAU DUR****, personne, aucune force maléfique ne peut l'entamer. Je suis victorieux à chaque pas de mon ACTION durant ces Heures.

Centre ton attention sur ce Noyau indestructible de mon Amour actif et vainqueur.

Je t'unis à moi et te comble de mon Amour, avance avec moi, n'aie pas peur, personne ne peut rien contre le Noyau de Mon Amour pour toi, Amour éminemment Agissant. C'est ton Rocher invincible. Avance, souris, je suis vainqueur.

Jésus qui t'aime d'un Amour actif durant ces Heures.








*"La Lumière luit dans les ténèbres; et les ténèbres ne l'ont pas saisie." (Jn 1,5)

**Un exemple: "Alors Jésus, sachant tout ce qui allait lui advenir, sortit et leur dit: "Qui cherchez-vous?" Ils lui répondirent: "Jésus le Nazôréen." Il leur dit: "C'est moi." […] Quand Jésus leur eut dit: "C'est moi", ils reculèrent et tombèrent à terre." (Jn 18,4-6)

***Comme le poisson qui, attiré par l'appât, butte contre l'hameçon.

**** "J'ai tendu le dos à ceux qui me frappaient, et les joues à ceux qui m'arrachaient la barbe; je n'ai pas soustrait ma face aux outrages et aux crachats. Le Seigneur Yahvé va me venir en aide, c'est pourquoi je ne me suis pas laissé abattre, c'est pourquoi j'ai rendu mon visage dur comme la pierre, et je sais que je ne serai pas confondu." (Isaïe 50,6-7)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettres de Jésus   Aujourd'hui à 17:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettres de Jésus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Communion de prière :: Deo Gratias-
Sauter vers: