Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De Marie à la confession

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mandonnaud



Nombre de messages : 241
Age : 74
Localisation : 105 rue eugéne varlin 87000 LIMOGES
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: De Marie à la confession   Jeu 5 Aoû - 13:58

JEUDI 5 AOÛT 2010
Temps ordinaire Dédicace de la basilique Sainte-Marie-Majeure
Jérémie 31,31-34 Ps 50 Matthieu 16,13-23

13 Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l'homme, qui est-il, d'après ce que disent les hommes ? » 14 Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d'autres, Élie ; pour d'autres encore, Jérémie ou l'un des prophètes. » 15 Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » 16 Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! » 17 Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. 18 Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l'emportera pas sur elle. 19 Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux. » 20 Alors, il ordonna aux disciples de ne dire à personne qu'il était le Messie. 21 A partir de ce moment, Jésus le Christ commença à montrer à ses disciples qu'il lui fallait partir pour Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des chefs des prêtres et des scribes, être tué, et le troisième jour ressusciter. 22 Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches : « Dieu t'en garde, Seigneur ! cela ne t'arrivera pas. » 23 Mais lui, se retournant, dit à Pierre : « Passe derrière moi, Satan, tu es un obstacle sur ma route ; tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »

Pour nous pour etre comme Pierre dans la foi il faut dire a Jésus,présent dans l'eucharistie, et par sa grace, Jésus tu es dans la gloire du Pére, a la droite de Dieu, unie par L'esprit saint, Pére dont le trone est ses 13.6 milliards d'années lumièrs d'étoiles et galacies que je découvre en regardant le ciel d'été, car dans ton éternité infini, quand je te parle, tu met en moi ton esprit qui dit "PAPA" et me confirme que tu EST.
En plus il ne faut pas rejeter les soufrences de la vie et les percécution car Jésus a choisi cela pour répare nos péchés et nous remettre en état de grace.De plus chaque joursi notre manière d' écouter et de vouloir comprendre fera le volume de notre fruit, nous avons a éveiller notre désir d' écouter, de comprendre et d' en vouloir en vivre pour être attentif quand jésus parle soit par l' église, soit par les événements. paul
mais écoutons aussi mére teresa sur se sujet:
Bienheureuse Teresa de Calcutta (1910-1997), fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité
No Greater Love (trad. Il n'y a pas de plus grand amour, Lattès 1997, p. 116)
Le sacrement de la réconciliation : « Tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux »
La confession est un acte magnifique, un acte de grand amour. Là seulement nous pouvons nous rendre en tant que pécheurs, porteurs du péché, et de là seulement nous pouvons repartir en tant que pécheurs pardonnés, sans péché.
La confession n'est jamais que l'humilité entrée en action. Nous l'appelions autrefois pénitence, mais il s'agit vraiment d'un sacrement d'amour, du sacrement du pardon. Quand une brèche s'ouvre entre moi et le Christ, quand mon amour se fissure, n'importe quoi peut venir remplir cette fêlure. La confession est ce moment où je permets au Christ d'ôter de moi tout ce qui divise, tout ce qui détruit. La réalité de mes péchés doit être première. Pour la plupart d'entre nous le danger nous guette d'oublier que nous sommes pécheurs et que nous devons nous rendre en confession comme tels. Nous devons nous rendre vers Dieu pour lui dire combien nous sommes désolés de tout ce que nous avons pu faire et qui l'a blessé.
Le confessionnal n'est pas un lieu de conversations banales ou de bavardages. Y préside un seul sujet -- mes péchés, mes regrets, mon pardon, comment vaincre mes tentations, comment pratiquer la vertu, comment grandir dans l'amour de Dieu.

_________________
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mandonnaud.net
cébé
Administrateur


Nombre de messages : 3750
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: De Marie à la confession   Jeu 5 Aoû - 21:43

Se confesser! .... c'est en pratiquant que nous nous rendons compte des bienfaits d'un tel "exercice"! I love you


.... et que nous cessons d'en avoir l'appréhension ou la peur ou la honte ....
Revenir en haut Aller en bas
 
De Marie à la confession
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Communion de prière :: Deo Gratias-
Sauter vers: