Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne

Aller en bas 
AuteurMessage
Rien

Rien

Nombre de messages : 2081
Localisation : Québec
Date d'inscription : 11/09/2010

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne Empty
MessageSujet: Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne   Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne EmptyLun 18 Juil - 5:00

À tous ceux et celles qui veulent se joindre à moi pour cette neuvaine à Ste Anne.

Je vais toujours la poster un jour d`avance, pour laisser le temps à tous et chacun de la voir, et ainsi
leurs laisser le temps de se joindre à nous.


Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne, Mère de la Mère de Dieu

Réciter pendant 9 jours les 4 prières suivantes :

Prière à Sainte Anne

Très glorieuse et bénie Sainte Anne, Mère de l’auguste Mère de Notre-Seigneur Jésus-Christ, moi, N…, en présence de toute la cour céleste, je vous choisis et vous prends, après Jésus et Marie, pour ma principale souveraine, avocate et mère ; et comme telle, je proteste de vouloir toujours vous honorer, vous servir et vous aimer tout le temps de ma vie. Je me réjouis de votre excellente sainteté, de votre dignité incomparable d’avoir pour fille la Reine du ciel et de la terre. Je me propose d’employer toutes mes forces à vous procurer gloire, honneur et amour, le plus que faire se pourra. Pour vous, daignez me recevoir au nombre de vos serviteurs, m’adopter pour votre enfant, et me tenir toujours sous le manteau de votre protection. Obtenez-moi la connaissance de mes fautes, ainsi qu’une vraie douleur de mes péchés ; faites que j’amende ma vie et que j’imite les vertus qui vous ont rendue si agréable aux yeux de Dieu. Je vous en conjure par les soins maternels que vous avez donnés à Marie, sollicitez du Seigneur pour moi la grâce d’une bonne mort, défendez-moi à ce moment suprême contre mes ennemis et sauvez-moi de toute tentation. Ménagez à votre serviteur, dans les luttes dernières de la vie, la consolation de votre présence, et mettez votre force au service de ma faiblesse. Venez à mon secours, Mère de miséricorde ; accourez, avec votre Fille bien-aimée, pour me secourir et me défendre, quand je serai au tribunal redoutable de Celui qui doit juger tous les instants de ma vie ; délivrez-moi de l’affreuse sentence, et que je n’aie point à subir les peines éternelles de l’enfer que j’ai cependant méritées tant de fois. Enfin, ne m’abandonnez point dans le Purgatoire, au milieu des peines que je devrais endurer si longues et si cruelles pour mes péchés. Que par votre intercession j’aille au plus tôt, pleinement purifié et après avoir payé ma dette à la justice de Dieu, jouir avec vous du bonheur du Ciel, en la compagnie de Jésus et de Marie, et pour toute l’éternité. Ainsi soit-il.

Salutation à la glorieuse Sainte Anne
(En l’honneur des neuf mois qu’elle a porté dans son sein la bienheureuse Vierge Marie.)

Nous vous saluons, très glorieuse Sainte Anne ; soyez bénie entre toutes les femmes de ce que vous avez eu le bonheur de porter dans votre sein la très Sainte et Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu. Nous prenons part à la joie que vous avez ressentie au moment de cette heureuse naissance, et au généreux sacrifice que vous avez fait au Père éternel, lorsque vous l’avez présentée au Temple. Présentez-nous vous-même, grande sainte, à votre chère fille et à Jésus-Christ son fils, et soyez notre avocate et notre protectrice auprès de Jésus et de Marie ; car que ne devons-nous espérer de votre crédit, si nous avons le bonheur d’avoir trouvé grâce auprès de vous, ô glorieuse Sainte Anne ! Ainsi soit-il.

1er jour :
Je vous salue, ô glorieuse Sainte Anne, et avec vous je me félicite de l’honneur singulier que vous a fait le Père éternel, en vous destinant de toute éternité à être la Mère de l’auguste Mère de Dieu.

Ave Maria…Gloria Patri…


http://www.spiritualite-chretienne.com


Dernière édition par Rien le Mar 19 Juil - 4:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rien

Rien

Nombre de messages : 2081
Localisation : Québec
Date d'inscription : 11/09/2010

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne Empty
MessageSujet: Re: Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne   Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne EmptyMar 19 Juil - 4:15

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne, Mère de la Mère de Dieu

Réciter pendant 9 jours les 4 prières suivantes :

Prière à Sainte Anne

Très glorieuse et bénie Sainte Anne, Mère de l’auguste Mère de Notre-Seigneur Jésus-Christ, moi, N…, en présence de toute la cour céleste, je vous choisis et vous prends, après Jésus et Marie, pour ma principale souveraine, avocate et mère ; et comme telle, je proteste de vouloir toujours vous honorer, vous servir et vous aimer tout le temps de ma vie. Je me réjouis de votre excellente sainteté, de votre dignité incomparable d’avoir pour fille la Reine du ciel et de la terre. Je me propose d’employer toutes mes forces à vous procurer gloire, honneur et amour, le plus que faire se pourra. Pour vous, daignez me recevoir au nombre de vos serviteurs, m’adopter pour votre enfant, et me tenir toujours sous le manteau de votre protection. Obtenez-moi la connaissance de mes fautes, ainsi qu’une vraie douleur de mes péchés ; faites que j’amende ma vie et que j’imite les vertus qui vous ont rendue si agréable aux yeux de Dieu. Je vous en conjure par les soins maternels que vous avez donnés à Marie, sollicitez du Seigneur pour moi la grâce d’une bonne mort, défendez-moi à ce moment suprême contre mes ennemis et sauvez-moi de toute tentation. Ménagez à votre serviteur, dans les luttes dernières de la vie, la consolation de votre présence, et mettez votre force au service de ma faiblesse. Venez à mon secours, Mère de miséricorde ; accourez, avec votre Fille bien-aimée, pour me secourir et me défendre, quand je serai au tribunal redoutable de Celui qui doit juger tous les instants de ma vie ; délivrez-moi de l’affreuse sentence, et que je n’aie point à subir les peines éternelles de l’enfer que j’ai cependant méritées tant de fois. Enfin, ne m’abandonnez point dans le Purgatoire, au milieu des peines que je devrais endurer si longues et si cruelles pour mes péchés. Que par votre intercession j’aille au plus tôt, pleinement purifié et après avoir payé ma dette à la justice de Dieu, jouir avec vous du bonheur du Ciel, en la compagnie de Jésus et de Marie, et pour toute l’éternité. Ainsi soit-il.

Salutation à la glorieuse Sainte Anne
(En l’honneur des neuf mois qu’elle a porté dans son sein la bienheureuse Vierge Marie.)

Nous vous saluons, très glorieuse Sainte Anne ; soyez bénie entre toutes les femmes de ce que vous avez eu le bonheur de porter dans votre sein la très Sainte et Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu. Nous prenons part à la joie que vous avez ressentie au moment de cette heureuse naissance, et au généreux sacrifice que vous avez fait au Père éternel, lorsque vous l’avez présentée au Temple. Présentez-nous vous-même, grande sainte, à votre chère fille et à Jésus-Christ son fils, et soyez notre avocate et notre protectrice auprès de Jésus et de Marie ; car que ne devons-nous espérer de votre crédit, si nous avons le bonheur d’avoir trouvé grâce auprès de vous, ô glorieuse Sainte Anne ! Ainsi soit-il.


2ème jour :

Je vous salue, ô consolatrice d’un monde affligé, et avec vous je me félicite de l’universelle allégresse que les anges ont fait éclater dans le ciel à votre naissance, saluant en vous Celle qui devait donner le jour à leur Reine tant désirée, la Mère du Rédempteur du monde.
Ave Maria…Gloria Patri…

Revenir en haut Aller en bas
Rien

Rien

Nombre de messages : 2081
Localisation : Québec
Date d'inscription : 11/09/2010

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne Empty
MessageSujet: Re: Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne   Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne EmptyMer 20 Juil - 3:43

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne, Mère de la Mère de Dieu

Réciter pendant 9 jours les 4 prières suivantes :

Prière à Sainte Anne

Très glorieuse et bénie Sainte Anne, Mère de l’auguste Mère de Notre-Seigneur Jésus-Christ, moi, N…, en présence de toute la cour céleste, je vous choisis et vous prends, après Jésus et Marie, pour ma principale souveraine, avocate et mère ; et comme telle, je proteste de vouloir toujours vous honorer, vous servir et vous aimer tout le temps de ma vie. Je me réjouis de votre excellente sainteté, de votre dignité incomparable d’avoir pour fille la Reine du ciel et de la terre. Je me propose d’employer toutes mes forces à vous procurer gloire, honneur et amour, le plus que faire se pourra. Pour vous, daignez me recevoir au nombre de vos serviteurs, m’adopter pour votre enfant, et me tenir toujours sous le manteau de votre protection. Obtenez-moi la connaissance de mes fautes, ainsi qu’une vraie douleur de mes péchés ; faites que j’amende ma vie et que j’imite les vertus qui vous ont rendue si agréable aux yeux de Dieu. Je vous en conjure par les soins maternels que vous avez donnés à Marie, sollicitez du Seigneur pour moi la grâce d’une bonne mort, défendez-moi à ce moment suprême contre mes ennemis et sauvez-moi de toute tentation. Ménagez à votre serviteur, dans les luttes dernières de la vie, la consolation de votre présence, et mettez votre force au service de ma faiblesse. Venez à mon secours, Mère de miséricorde ; accourez, avec votre Fille bien-aimée, pour me secourir et me défendre, quand je serai au tribunal redoutable de Celui qui doit juger tous les instants de ma vie ; délivrez-moi de l’affreuse sentence, et que je n’aie point à subir les peines éternelles de l’enfer que j’ai cependant méritées tant de fois. Enfin, ne m’abandonnez point dans le Purgatoire, au milieu des peines que je devrais endurer si longues et si cruelles pour mes péchés. Que par votre intercession j’aille au plus tôt, pleinement purifié et après avoir payé ma dette à la justice de Dieu, jouir avec vous du bonheur du Ciel, en la compagnie de Jésus et de Marie, et pour toute l’éternité. Ainsi soit-il.

Salutation à la glorieuse Sainte Anne
(En l’honneur des neuf mois qu’elle a porté dans son sein la bienheureuse Vierge Marie.)

Nous vous saluons, très glorieuse Sainte Anne ; soyez bénie entre toutes les femmes de ce que vous avez eu le bonheur de porter dans votre sein la très Sainte et Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu. Nous prenons part à la joie que vous avez ressentie au moment de cette heureuse naissance, et au généreux sacrifice que vous avez fait au Père éternel, lorsque vous l’avez présentée au Temple. Présentez-nous vous-même, grande sainte, à votre chère fille et à Jésus-Christ son fils, et soyez notre avocate et notre protectrice auprès de Jésus et de Marie ; car que ne devons-nous espérer de votre crédit, si nous avons le bonheur d’avoir trouvé grâce auprès de vous, ô glorieuse Sainte Anne ! Ainsi soit-il.

3ème jour :

Je vous salue, âme précieuse et chère à Dieu, et avec vous je me félicite du soin particulier que Dieu a pris de vous donner, pour compagne et épouse à un homme d’un aussi grand mérite et d’une aussi haute sainteté que saint Joachim.
Ave Maria…Gloria Patri…

http://www.spiritualite-chretienne.com
Revenir en haut Aller en bas
Rien

Rien

Nombre de messages : 2081
Localisation : Québec
Date d'inscription : 11/09/2010

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne Empty
MessageSujet: Re: Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne   Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne EmptyJeu 21 Juil - 3:49

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne, Mère de la Mère de Dieu

Réciter pendant 9 jours les 4 prières suivantes :

Prière à Sainte Anne

Très glorieuse et bénie Sainte Anne, Mère de l’auguste Mère de Notre-Seigneur Jésus-Christ, moi, N…, en présence de toute la cour céleste, je vous choisis et vous prends, après Jésus et Marie, pour ma principale souveraine, avocate et mère ; et comme telle, je proteste de vouloir toujours vous honorer, vous servir et vous aimer tout le temps de ma vie. Je me réjouis de votre excellente sainteté, de votre dignité incomparable d’avoir pour fille la Reine du ciel et de la terre. Je me propose d’employer toutes mes forces à vous procurer gloire, honneur et amour, le plus que faire se pourra. Pour vous, daignez me recevoir au nombre de vos serviteurs, m’adopter pour votre enfant, et me tenir toujours sous le manteau de votre protection. Obtenez-moi la connaissance de mes fautes, ainsi qu’une vraie douleur de mes péchés ; faites que j’amende ma vie et que j’imite les vertus qui vous ont rendue si agréable aux yeux de Dieu. Je vous en conjure par les soins maternels que vous avez donnés à Marie, sollicitez du Seigneur pour moi la grâce d’une bonne mort, défendez-moi à ce moment suprême contre mes ennemis et sauvez-moi de toute tentation. Ménagez à votre serviteur, dans les luttes dernières de la vie, la consolation de votre présence, et mettez votre force au service de ma faiblesse. Venez à mon secours, Mère de miséricorde ; accourez, avec votre Fille bien-aimée, pour me secourir et me défendre, quand je serai au tribunal redoutable de Celui qui doit juger tous les instants de ma vie ; délivrez-moi de l’affreuse sentence, et que je n’aie point à subir les peines éternelles de l’enfer que j’ai cependant méritées tant de fois. Enfin, ne m’abandonnez point dans le Purgatoire, au milieu des peines que je devrais endurer si longues et si cruelles pour mes péchés. Que par votre intercession j’aille au plus tôt, pleinement purifié et après avoir payé ma dette à la justice de Dieu, jouir avec vous du bonheur du Ciel, en la compagnie de Jésus et de Marie, et pour toute l’éternité. Ainsi soit-il.

Salutation à la glorieuse Sainte Anne
(En l’honneur des neuf mois qu’elle a porté dans son sein la bienheureuse Vierge Marie.)

Nous vous saluons, très glorieuse Sainte Anne ; soyez bénie entre toutes les femmes de ce que vous avez eu le bonheur de porter dans votre sein la très Sainte et Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu. Nous prenons part à la joie que vous avez ressentie au moment de cette heureuse naissance, et au généreux sacrifice que vous avez fait au Père éternel, lorsque vous l’avez présentée au Temple. Présentez-nous vous-même, grande sainte, à votre chère fille et à Jésus-Christ son fils, et soyez notre avocate et notre protectrice auprès de Jésus et de Marie ; car que ne devons-nous espérer de votre crédit, si nous avons le bonheur d’avoir trouvé grâce auprès de vous, ô glorieuse Sainte Anne ! Ainsi soit-il.

4ème jour :

Je vous salue, ô dépôt privilégié de la grâce divine, avec vous je me félicite de la faveur toute nouvelle qui vous a été miraculeusement accordée de concevoir une Fille qui, échappant à la malédiction de notre commune nature, a été singulièrement exempte de la tache du péché originel.
Ave Maria…Gloria Patri…

http://www.spiritualite-chretienne.com
Revenir en haut Aller en bas
Rien

Rien

Nombre de messages : 2081
Localisation : Québec
Date d'inscription : 11/09/2010

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne Empty
MessageSujet: Re: Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne   Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne EmptyVen 22 Juil - 4:34

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne, Mère de la Mère de Dieu

Réciter pendant 9 jours les 4 prières suivantes :

Prière à Sainte Anne

Très glorieuse et bénie Sainte Anne, Mère de l’auguste Mère de Notre-Seigneur Jésus-Christ, moi, N…, en présence de toute la cour céleste, je vous choisis et vous prends, après Jésus et Marie, pour ma principale souveraine, avocate et mère ; et comme telle, je proteste de vouloir toujours vous honorer, vous servir et vous aimer tout le temps de ma vie. Je me réjouis de votre excellente sainteté, de votre dignité incomparable d’avoir pour fille la Reine du ciel et de la terre. Je me propose d’employer toutes mes forces à vous procurer gloire, honneur et amour, le plus que faire se pourra. Pour vous, daignez me recevoir au nombre de vos serviteurs, m’adopter pour votre enfant, et me tenir toujours sous le manteau de votre protection. Obtenez-moi la connaissance de mes fautes, ainsi qu’une vraie douleur de mes péchés ; faites que j’amende ma vie et que j’imite les vertus qui vous ont rendue si agréable aux yeux de Dieu. Je vous en conjure par les soins maternels que vous avez donnés à Marie, sollicitez du Seigneur pour moi la grâce d’une bonne mort, défendez-moi à ce moment suprême contre mes ennemis et sauvez-moi de toute tentation. Ménagez à votre serviteur, dans les luttes dernières de la vie, la consolation de votre présence, et mettez votre force au service de ma faiblesse. Venez à mon secours, Mère de miséricorde ; accourez, avec votre Fille bien-aimée, pour me secourir et me défendre, quand je serai au tribunal redoutable de Celui qui doit juger tous les instants de ma vie ; délivrez-moi de l’affreuse sentence, et que je n’aie point à subir les peines éternelles de l’enfer que j’ai cependant méritées tant de fois. Enfin, ne m’abandonnez point dans le Purgatoire, au milieu des peines que je devrais endurer si longues et si cruelles pour mes péchés. Que par votre intercession j’aille au plus tôt, pleinement purifié et après avoir payé ma dette à la justice de Dieu, jouir avec vous du bonheur du Ciel, en la compagnie de Jésus et de Marie, et pour toute l’éternité. Ainsi soit-il.

Salutation à la glorieuse Sainte Anne
(En l’honneur des neuf mois qu’elle a porté dans son sein la bienheureuse Vierge Marie.)

Nous vous saluons, très glorieuse Sainte Anne ; soyez bénie entre toutes les femmes de ce que vous avez eu le bonheur de porter dans votre sein la très Sainte et Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu. Nous prenons part à la joie que vous avez ressentie au moment de cette heureuse naissance, et au généreux sacrifice que vous avez fait au Père éternel, lorsque vous l’avez présentée au Temple. Présentez-nous vous-même, grande sainte, à votre chère fille et à Jésus-Christ son fils, et soyez notre avocate et notre protectrice auprès de Jésus et de Marie ; car que ne devons-nous espérer de votre crédit, si nous avons le bonheur d’avoir trouvé grâce auprès de vous, ô glorieuse Sainte Anne ! Ainsi soit-il.

5ème jour :

Je vous salue, épouse chérie de saint Joachim, et je me félicite avec vous ce que Dieu daignât députer une multitude d’anges pour veiller sur la céleste Enfant que vous portiez dans votre sein.
Ave Maria…Gloria Patri…

http://www.spiritualite-chretienne.com
Revenir en haut Aller en bas
Rien

Rien

Nombre de messages : 2081
Localisation : Québec
Date d'inscription : 11/09/2010

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne Empty
MessageSujet: Re: Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne   Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne EmptySam 23 Juil - 3:53

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne, Mère de la Mère de Dieu

Réciter pendant 9 jours les 4 prières suivantes :

Prière à Sainte Anne


Très glorieuse et bénie Sainte Anne, Mère de l’auguste Mère de Notre-Seigneur Jésus-Christ, moi, N…, en présence de toute la cour céleste, je vous choisis et vous prends, après Jésus et Marie, pour ma principale souveraine, avocate et mère ; et comme telle, je proteste de vouloir toujours vous honorer, vous servir et vous aimer tout le temps de ma vie. Je me réjouis de votre excellente sainteté, de votre dignité incomparable d’avoir pour fille la Reine du ciel et de la terre. Je me propose d’employer toutes mes forces à vous procurer gloire, honneur et amour, le plus que faire se pourra. Pour vous, daignez me recevoir au nombre de vos serviteurs, m’adopter pour votre enfant, et me tenir toujours sous le manteau de votre protection. Obtenez-moi la connaissance de mes fautes, ainsi qu’une vraie douleur de mes péchés ; faites que j’amende ma vie et que j’imite les vertus qui vous ont rendue si agréable aux yeux de Dieu. Je vous en conjure par les soins maternels que vous avez donnés à Marie, sollicitez du Seigneur pour moi la grâce d’une bonne mort, défendez-moi à ce moment suprême contre mes ennemis et sauvez-moi de toute tentation. Ménagez à votre serviteur, dans les luttes dernières de la vie, la consolation de votre présence, et mettez votre force au service de ma faiblesse. Venez à mon secours, Mère de miséricorde ; accourez, avec votre Fille bien-aimée, pour me secourir et me défendre, quand je serai au tribunal redoutable de Celui qui doit juger tous les instants de ma vie ; délivrez-moi de l’affreuse sentence, et que je n’aie point à subir les peines éternelles de l’enfer que j’ai cependant méritées tant de fois. Enfin, ne m’abandonnez point dans le Purgatoire, au milieu des peines que je devrais endurer si longues et si cruelles pour mes péchés. Que par votre intercession j’aille au plus tôt, pleinement purifié et après avoir payé ma dette à la justice de Dieu, jouir avec vous du bonheur du Ciel, en la compagnie de Jésus et de Marie, et pour toute l’éternité. Ainsi soit-il.

Salutation à la glorieuse Sainte Anne
(En l’honneur des neuf mois qu’elle a porté dans son sein la bienheureuse Vierge Marie.)

Nous vous saluons, très glorieuse Sainte Anne ; soyez bénie entre toutes les femmes de ce que vous avez eu le bonheur de porter dans votre sein la très Sainte et Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu. Nous prenons part à la joie que vous avez ressentie au moment de cette heureuse naissance, et au généreux sacrifice que vous avez fait au Père éternel, lorsque vous l’avez présentée au Temple. Présentez-nous vous-même, grande sainte, à votre chère fille et à Jésus-Christ son fils, et soyez notre avocate et notre protectrice auprès de Jésus et de Marie ; car que ne devons-nous espérer de votre crédit, si nous avons le bonheur d’avoir trouvé grâce auprès de vous, ô glorieuse Sainte Anne ! Ainsi soit-il.

6ème jour :

Je vous salue, ô sanctuaire du Saint-Esprit, et avec vous je me félicite des abondantes bénédictions qui sont descendues du ciel sur vous, pendant les neuf mois pendant lesquels vous avez porté dans votre sein la très sainte Marie, la femme bénie au-dessus des plus pures créatures.
Ave Maria…Gloria Patri…


http://www.spiritualite-chretienne.com
Revenir en haut Aller en bas
Rien

Rien

Nombre de messages : 2081
Localisation : Québec
Date d'inscription : 11/09/2010

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne Empty
MessageSujet: Re: Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne   Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne EmptyDim 24 Juil - 4:36

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne, Mère de la Mère de Dieu

Réciter pendant 9 jours les 4 prières suivantes :

Prière à Sainte Anne

Très glorieuse et bénie Sainte Anne, Mère de l’auguste Mère de Notre-Seigneur Jésus-Christ, moi, N…, en présence de toute la cour céleste, je vous choisis et vous prends, après Jésus et Marie, pour ma principale souveraine, avocate et mère ; et comme telle, je proteste de vouloir toujours vous honorer, vous servir et vous aimer tout le temps de ma vie. Je me réjouis de votre excellente sainteté, de votre dignité incomparable d’avoir pour fille la Reine du ciel et de la terre. Je me propose d’employer toutes mes forces à vous procurer gloire, honneur et amour, le plus que faire se pourra. Pour vous, daignez me recevoir au nombre de vos serviteurs, m’adopter pour votre enfant, et me tenir toujours sous le manteau de votre protection. Obtenez-moi la connaissance de mes fautes, ainsi qu’une vraie douleur de mes péchés ; faites que j’amende ma vie et que j’imite les vertus qui vous ont rendue si agréable aux yeux de Dieu. Je vous en conjure par les soins maternels que vous avez donnés à Marie, sollicitez du Seigneur pour moi la grâce d’une bonne mort, défendez-moi à ce moment suprême contre mes ennemis et sauvez-moi de toute tentation. Ménagez à votre serviteur, dans les luttes dernières de la vie, la consolation de votre présence, et mettez votre force au service de ma faiblesse. Venez à mon secours, Mère de miséricorde ; accourez, avec votre Fille bien-aimée, pour me secourir et me défendre, quand je serai au tribunal redoutable de Celui qui doit juger tous les instants de ma vie ; délivrez-moi de l’affreuse sentence, et que je n’aie point à subir les peines éternelles de l’enfer que j’ai cependant méritées tant de fois. Enfin, ne m’abandonnez point dans le Purgatoire, au milieu des peines que je devrais endurer si longues et si cruelles pour mes péchés. Que par votre intercession j’aille au plus tôt, pleinement purifié et après avoir payé ma dette à la justice de Dieu, jouir avec vous du bonheur du Ciel, en la compagnie de Jésus et de Marie, et pour toute l’éternité. Ainsi soit-il.

Salutation à la glorieuse Sainte Anne
(En l’honneur des neuf mois qu’elle a porté dans son sein la bienheureuse Vierge Marie.)

Nous vous saluons, très glorieuse Sainte Anne ; soyez bénie entre toutes les femmes de ce que vous avez eu le bonheur de porter dans votre sein la très Sainte et Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu. Nous prenons part à la joie que vous avez ressentie au moment de cette heureuse naissance, et au généreux sacrifice que vous avez fait au Père éternel, lorsque vous l’avez présentée au Temple. Présentez-nous vous-même, grande sainte, à votre chère fille et à Jésus-Christ son fils, et soyez notre avocate et notre protectrice auprès de Jésus et de Marie ; car que ne devons-nous espérer de votre crédit, si nous avons le bonheur d’avoir trouvé grâce auprès de vous, ô glorieuse Sainte Anne ! Ainsi soit-il.

7ème jour :

Je vous salue, ô Mère de la céleste Reine, et je me félicite avec vous de l’indicible joie et de la tendresse toute spirituelle qui se faisait sentir à votre cœur alors que vous pressiez sur votre sein, et que vous nourrissiez de votre propre lait la très sainte enfant qui sera à jamais les délices du Paradis.
Ave Maria…Gloria Patri…

http://www.spiritualite-chretienne.com
Revenir en haut Aller en bas
Rien

Rien

Nombre de messages : 2081
Localisation : Québec
Date d'inscription : 11/09/2010

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne Empty
MessageSujet: Re: Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne   Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne EmptyLun 25 Juil - 3:45

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne, Mère de la Mère de Dieu

Réciter pendant 9 jours les 4 prières suivantes :

Prière à Sainte Anne

Très glorieuse et bénie Sainte Anne, Mère de l’auguste Mère de Notre-Seigneur Jésus-Christ, moi, N…, en présence de toute la cour céleste, je vous choisis et vous prends, après Jésus et Marie, pour ma principale souveraine, avocate et mère ; et comme telle, je proteste de vouloir toujours vous honorer, vous servir et vous aimer tout le temps de ma vie. Je me réjouis de votre excellente sainteté, de votre dignité incomparable d’avoir pour fille la Reine du ciel et de la terre. Je me propose d’employer toutes mes forces à vous procurer gloire, honneur et amour, le plus que faire se pourra. Pour vous, daignez me recevoir au nombre de vos serviteurs, m’adopter pour votre enfant, et me tenir toujours sous le manteau de votre protection. Obtenez-moi la connaissance de mes fautes, ainsi qu’une vraie douleur de mes péchés ; faites que j’amende ma vie et que j’imite les vertus qui vous ont rendue si agréable aux yeux de Dieu. Je vous en conjure par les soins maternels que vous avez donnés à Marie, sollicitez du Seigneur pour moi la grâce d’une bonne mort, défendez-moi à ce moment suprême contre mes ennemis et sauvez-moi de toute tentation. Ménagez à votre serviteur, dans les luttes dernières de la vie, la consolation de votre présence, et mettez votre force au service de ma faiblesse. Venez à mon secours, Mère de miséricorde ; accourez, avec votre Fille bien-aimée, pour me secourir et me défendre, quand je serai au tribunal redoutable de Celui qui doit juger tous les instants de ma vie ; délivrez-moi de l’affreuse sentence, et que je n’aie point à subir les peines éternelles de l’enfer que j’ai cependant méritées tant de fois. Enfin, ne m’abandonnez point dans le Purgatoire, au milieu des peines que je devrais endurer si longues et si cruelles pour mes péchés. Que par votre intercession j’aille au plus tôt, pleinement purifié et après avoir payé ma dette à la justice de Dieu, jouir avec vous du bonheur du Ciel, en la compagnie de Jésus et de Marie, et pour toute l’éternité. Ainsi soit-il.

Salutation à la glorieuse Sainte Anne
(En l’honneur des neuf mois qu’elle a porté dans son sein la bienheureuse Vierge Marie.)

Nous vous saluons, très glorieuse Sainte Anne ; soyez bénie entre toutes les femmes de ce que vous avez eu le bonheur de porter dans votre sein la très Sainte et Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu. Nous prenons part à la joie que vous avez ressentie au moment de cette heureuse naissance, et au généreux sacrifice que vous avez fait au Père éternel, lorsque vous l’avez présentée au Temple. Présentez-nous vous-même, grande sainte, à votre chère fille et à Jésus-Christ son fils, et soyez notre avocate et notre protectrice auprès de Jésus et de Marie ; car que ne devons-nous espérer de votre crédit, si nous avons le bonheur d’avoir trouvé grâce auprès de vous, ô glorieuse Sainte Anne ! Ainsi soit-il.

8ème jour :

Je vous salue, ambassadrice de notre paix, et avec vous je me félicite de l’excellence de votre dignité de Mère qui vous a donné de commander ici-bas à la Reine des anges, et de voir obéir au moindre de vos ordres celle en qui tout l’univers vénère sa glorieuse Dame.
Ave Maria…Gloria Patri…

http://www.spiritualite-chretienne.com
Revenir en haut Aller en bas
Rien

Rien

Nombre de messages : 2081
Localisation : Québec
Date d'inscription : 11/09/2010

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne Empty
MessageSujet: Re: Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne   Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne EmptyMar 26 Juil - 3:23

Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne, Mère de la Mère de Dieu

Réciter pendant 9 jours les 4 prières suivantes :

Prière à Sainte Anne

Très glorieuse et bénie Sainte Anne, Mère de l’auguste Mère de Notre-Seigneur Jésus-Christ, moi, N…, en présence de toute la cour céleste, je vous choisis et vous prends, après Jésus et Marie, pour ma principale souveraine, avocate et mère ; et comme telle, je proteste de vouloir toujours vous honorer, vous servir et vous aimer tout le temps de ma vie. Je me réjouis de votre excellente sainteté, de votre dignité incomparable d’avoir pour fille la Reine du ciel et de la terre. Je me propose d’employer toutes mes forces à vous procurer gloire, honneur et amour, le plus que faire se pourra. Pour vous, daignez me recevoir au nombre de vos serviteurs, m’adopter pour votre enfant, et me tenir toujours sous le manteau de votre protection. Obtenez-moi la connaissance de mes fautes, ainsi qu’une vraie douleur de mes péchés ; faites que j’amende ma vie et que j’imite les vertus qui vous ont rendue si agréable aux yeux de Dieu. Je vous en conjure par les soins maternels que vous avez donnés à Marie, sollicitez du Seigneur pour moi la grâce d’une bonne mort, défendez-moi à ce moment suprême contre mes ennemis et sauvez-moi de toute tentation. Ménagez à votre serviteur, dans les luttes dernières de la vie, la consolation de votre présence, et mettez votre force au service de ma faiblesse. Venez à mon secours, Mère de miséricorde ; accourez, avec votre Fille bien-aimée, pour me secourir et me défendre, quand je serai au tribunal redoutable de Celui qui doit juger tous les instants de ma vie ; délivrez-moi de l’affreuse sentence, et que je n’aie point à subir les peines éternelles de l’enfer que j’ai cependant méritées tant de fois. Enfin, ne m’abandonnez point dans le Purgatoire, au milieu des peines que je devrais endurer si longues et si cruelles pour mes péchés. Que par votre intercession j’aille au plus tôt, pleinement purifié et après avoir payé ma dette à la justice de Dieu, jouir avec vous du bonheur du Ciel, en la compagnie de Jésus et de Marie, et pour toute l’éternité. Ainsi soit-il.

Salutation à la glorieuse Sainte Anne
(En l’honneur des neuf mois qu’elle a porté dans son sein la bienheureuse Vierge Marie.)

Nous vous saluons, très glorieuse Sainte Anne ; soyez bénie entre toutes les femmes de ce que vous avez eu le bonheur de porter dans votre sein la très Sainte et Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu. Nous prenons part à la joie que vous avez ressentie au moment de cette heureuse naissance, et au généreux sacrifice que vous avez fait au Père éternel, lorsque vous l’avez présentée au Temple. Présentez-nous vous-même, grande sainte, à votre chère fille et à Jésus-Christ son fils, et soyez notre avocate et notre protectrice auprès de Jésus et de Marie ; car que ne devons-nous espérer de votre crédit, si nous avons le bonheur d’avoir trouvé grâce auprès de vous, ô glorieuse Sainte Anne ! Ainsi soit-il.

9ème jour :

Je vous salue, doux soulagement des infirmes, suave confort des moribonds, et avec vous je me félicite de la gloire sublime dont vous jouissez au ciel pour avoir mis au monde l’Avocate des pécheurs, le soutien des faibles et la protectrice de tous les malheureux.
Ave Maria…Gloria Patri…

http://www.spiritualite-chretienne.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne Empty
MessageSujet: Re: Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne   Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Neuvaine en l'honneur de la glorieuse Sainte Anne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lavaux sainte anne
» Priere a Sainte Anne pendant le Careme
» Neuvaine en l’honneur du CHRIST ROI du 12 au 20 novembre
» BONNE ET SAINTE ANNÉE 2010 À TOUTES ET À TOUS !
» Le Corps de St Paul retrouvé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Echanges autour de la prière :: Rosaires, neuvaines, textes de prières, audios, vidéos...-
Sauter vers: