Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FreedomForKingKong78

avatar

Nombre de messages : 671
Age : 39
Localisation : Sur le chemin, tentant de repérer les signes du GR
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: La Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse    Sam 16 Juin - 19:19

Bonsoir,


L'abandon en Dieu ou la Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face.


Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, dernière en date parmi les 33 docteurs de l’Église catholique nous parle de :

La petite voie de l'enfance spirituelle :

" Vous le savez, ma mère, j'ai toujours désiré d'être une sainte, mais hélas ! j'ai toujours constaté, lorsque je me suis comparée aux saints, qu'il y a entre eux et moi la même différence qu'entre une montagne dont le sommet se perd dans les cieux et le grain de sable obscur foulé aux pieds des passants ; au lieu de me décourager, je me suis dit : Le Bon Dieu ne saurait inspirer des désirs irréalisables, je puis donc malgré ma petitesse aspirer à la sainteté ; me grandir, c'est impossible, je dois me supporter telle que je suis avec toutes mes imperfections ; mais je veux chercher le moyen d'aller au Ciel par une petite voie bien droite, bien courte, une petite voie toute nouvelle.

Nous sommes dans un siècle d'invention, maintenant ce n'est plus la peine de gravir les marches d'un escalier, chez les riches un ascenseur le remplace avantageusement.
Moi, je voudrais trouver un ascenseur pour m'élever jusqu'à Jésus, car je suis trop petite pour monter le rude escalier de la perfection.
Alors, j'ai recherché dans les livres saints l'indication de l’ascenseur, objet de mon désir et j'ai lu ces mots sortis de la bouche de la Sagesse éternelle : "Si quelqu'un est TOUT PETIT, qu'il vienne à moi" (Pr 9, 4).
Alors, je suis venue, devinant que j'avais trouvé ce que je cherchais et voulant savoir, ô mon Dieu, ce que vous feriez au tout petit qui répondrait à votre appel.

J'ai continué mes recherches et voici ce que j'ai trouvé : " Comme une mère caresse son enfant, ainsi je vous consolerai, je vous porterai sur mon sein et je vous balancerai sur mes genoux".(Is 66,13-12)
Ah ! Jamais paroles plus tendres, plus mélodieuses ne sont venues réjouir mon âme : l’ascenseur qui doit m'élever jusqu'au Ciel, ce sont vos bras, ô Jésus!
Pour cela je n'ai pas besoin de grandir, au contraire il faut que je reste petite, que je le devienne de plus en plus.
Ô mon Dieu, vous avez dépassé mon attente et moi je veux chanter vos miséricordes."

Manuscrits autobiographiques p.240-241



Pour une étude de cette "petite voie" : le livre :"L'abandon à Dieu, un chemin de paix à l'école de la petite Thérèse."

Extrait de la préface :


«De Thérèse de Lisieux, on peut dire avec conviction que l'Esprit de Dieu a permis à son cœur de révéler directement, aux hommes de notre temps, le mystère fondamental, la réalité de l'Évangile : le fait d'avoir reçu réellement "un esprit de fils adoptifs qui nous fait nous écrier : Abba ! Père !". La "petite voie" est la voie de la "sainte enfance". Dans cette voie, il y a quelque chose d'unique, un génie de sainte Thérèse de Lisieux. Il y a en même temps la confirmation et le renouvellement de la vérité la plus fondamentale et la plus universelle. Quelle vérité du message évangélique est en effet plus fondamentale et plus universelle que celle-ci : Dieu est notre Père et nous sommes ses enfants ?»

Le Père Guibert nous donne donc de plonger dans ce mystère de la filiation divine : la première partie de son ouvrage, plus théologique, se penche sur le thème de la Providence divine et nous invite à la contemplation d'une paternité divine qui n'a rien à voir avec les caricatures auxquelles on la réduit souvent. Pour lui, comme pour toute la grande tradition de l'Église, en particulier saint Thomas d'Aquin qu'il cite fréquemment, la Providence a un dessein d'amour sur chacun de nous et ne cesse de le poursuivre malgré toutes nos résistances. «Tout l'objet de ce livre, écrit-il, réside dans la réponse à cette question : est-ce que je veux entrer dans ce projet d'amour très concret de Dieu sur ma vie, par l'abandon confiant et agissant ?»




"Il y a une chose que Jésus me demande : c'est de reposer sur lui, en Lui et uniquement en lui que je mette mon entière confiance ; que je m'abandonne à lui sans réserve.
Même quand tout va mal et que je me sens comme un navire sans gouvernail, je dois me livrer totalement à lui.
Je ne dois pas compter les étapes du voyage qu'il veut me faire faire.
Je ne dois pas désirer une claire perception de mon avance sur la route, ni connaître avec certitude où j'en suis sur le chemin de la sainteté.
Je lui demande de faire de moi une sainte, cependant je dois lui laisser le choix de la sainteté et davantage encore les moyens qui y conduisent."

Mère Térésa.




"Quand pour un court moment, le parcours de ta vie se complique
abandonne-toi. T'abandonner ne signifie pas `''tout laisser tomber''
c'est simplement arrêter de combattre ce qui ne t'appartient pas et ce
qui reste en dehors de ton contrôle.
C'est aussi t'approprier le pouvoir sur toi que tu as probablement perdu en voulant posséder le monde.
Dans la vie tu ne contrôles ni le courant ni le tracé d'une rivière, cesse de prier pour qu'elle change de direction.
Fortifie plutôt ton discernement pour découvrir comment la traverser ..."

François Gervais, Le Petit Sage
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: La Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse    Dim 17 Juin - 19:49

Merci pour les textes KingKong. Voici d'autres textes. L'Acte d'Offrande à l'Amour Miséricordieux est une pièce centrale de la Voie d'Enfance Spirituelle.

Introduction à l'Acte d'offrande à partir du Manuscrit A de sainte Thérèse
______


Cette année le 9 Juin fête de la Sainte Trinité, j'ai reçu la grâce de comprendre plus que jamais combien Jésus désire être aimé.
Je pensais aux âmes qui s'offrent comme victimes à la Justice de Dieu afin de détourner et d'attirer sur elles les châtiments réservés aux coupables, cette offrande me semblait grande et généreuse, mais j'étais loin de me sentir portée à la faire. "O mon Dieu! m'écriai-je au fond de mon coeur, n'y aura-t-il que votre Justice qui recevra des âmes s'immolant en victimes?... Votre Amour Miséricordieux n'en a-t-il pas besoin lui aussi?... De toutes parts il est méconnu, rejeté; les coeurs auxquels vous désirez le prodiguer se tournent vers les créatures leur demandant le bonheur avec leur misérable affection, au lieu de se jeter dans vos bras et d'accepter votre Amour infini... O mon Dieu! votre Amour méprisé va-t-il rester en votre Coeur? Il me semble que si vous trouviez des âmes s'offrant en Victimes d'holocaustes à votre Amour, vous les consumeriez rapidement, il me semble que vous seriez heureux de ne point comprimer les flots d'infinies tendresses qui sont en vous... Si votre Justice aime à se décharger, elle qui ne s'étend que sur la terre, combien plus votre Amour Miséricordieux désire-t-il embraser les âmes, puisque votre Miséricorde s'élève jusqu'aux Cieux... O mon Jésus! que ce soit moi cette heureuse victime, consumez votre holocauste par le feu de votre Divin Amour!..." Ps 36,6
Ma Mère chérie, vous qui m'avez permis de m'offrir ainsi au Bon Dieu, vous savez les fleuves ou plutôt les océans de grâces qui sont venus inonder mon âme ... Ah! depuis cet heureux jour, il me semble que l'Amour me pénètre et m'environne, il me semble qu'à chaque instant cet Amour Miséricordieux me renouvelle, purifie mon âme et n'y laisse aucune trace de péché, aussi je ne puis craindre le purgatoire... Je sais que par moi-même je ne mériterais pas même d'entrer dans ce lieu d'expiation, puisque les âmes saintes peuvent seules y avoir accès, mais je sais aussi que le Feu de l'Amour est plus sanctifiant que celui du purgatoire, je sais que Jésus ne peut désirer pour nous de souffrances inutiles et qu'Il ne m'inspirerait pas les désirs que je ressens, s'Il ne voulait les combler...
Oh! qu'elle est douce la voie de l'Amour!... Comme je veux m'appliquer à faire toujours avec le plus grand abandon, la volonté du Bon Dieu!... Mt 6,10
Voilà, ma Mère chérie, tout ce que je puis vous dire de la vie de votre petite Thérèse, vous connaissez bien mieux par vous-même, ce qu'elle est et ce que Jésus a fait pour elle, aussi vous me pardonnerez d'avoir beaucoup abrégé l'histoire de sa vie religieuse...
Comment s'achèvera-t-elle, cette "histoire d'une petite fleur blanche"?... Peut-être la petite fleur sera[-t-elle] cueillie dans sa fraîcheur ou bien transplantée sur d'autres rivages... je l'ignore, mais ce dont je suis certaine c'est que la Miséricorde du Bon Dieu l'accompagnera toujours, Ps 23,6 c'est que jamais elle ne cessera de bénir la Mère chérie qui l'a donnée à Jésus; éternellement elle se réjouira d'être une des fleurs de sa couronne... Eternellement elle chantera avec cette Mère chérie le cantique toujours nouveau de l'Amour... Ap 14,3

Prière 6, du 9 Juin 1895  : Acte d'offrande à l'Amour Miséricordieux

J.M.J.T.
Offrande de moi-même comme Victime d'Holocauste à l'Amour Miséricordieux du Bon Dieu


O mon Dieu ! Trinité Bienheureuse, je désire vous Aimer et vous faire Aimer, travailler à la glorification de la Sainte Eglise en sauvant les âmes qui sont sur la terre et [en] délivrant celles qui souffrent dans le purgatoire. Je désire accomplir parfaitement votre volonté et arriver au degré de gloire que vous m'avez préparé dans votre royaume, en un mot, je désire être Sainte, mais je sens mon impuissance et je vous demande, ô mon Dieu d'être vous-même ma Sainteté.

Puisque vous m'avez aimée jusqu'à me donner votre Fils unique pour être mon Sauveur et mon Epoux, les trésors infinis de ses mérites sont à moi, je vous les offre avec bonheur, vous suppliant de ne me regarder qu'à travers la Face de Jésus et dans son Coeur brûlant d'Amour.

Je vous offre encore tous les mérites des Saints (qui sont au Ciel et sur la terre) leurs actes d'Amour et ceux des Saints Anges ; enfin je vous offre, ô Bienheureuse Trinité ! L'Amour et les mérites de la Sainte Vierge, ma Mère chérie, c'est à elle que j'abandonne mon offrande la priant de vous la présenter. Son Divin Fils, mon Epoux Bien-Aimé, aux jours de sa vie mortelle, nous a dit : « Tout ce que vous demanderez à mon Père, en mon nom, il vous le donnera ! » Je suis donc certaine que vous exaucerez mes désirs; je le sais, ô mon Dieu ! (plus vous voulez donner, plus vous faites désirer). Je sens en mon coeur des désirs immenses et c'est avec confiance que je vous demande de venir prendre possession de mon âme. Ah ! je ne puis recevoir la Sainte Communion aussi souvent que je le désire, mais, Seigneur, n'êtes-vous pas Tout-Puissant ?... Restez en moi, comme au tabernacle, ne vous éloignez jamais de votre petite hostie......

Je voudrais vous consoler de l'ingratitude des méchants et je vous supplie de m'ôter la liberté de vous déplaire, si par faiblesse je tombe quelquefois qu'aussitôt votre Divin Regard purifie mon âme consumant toutes mes imperfections, comme le feu qui transforme toute chose en lui-même......
Je vous remercie, ô mon Dieu ! de toutes les grâces que vous m'avez accordées, en particulier de m'avoir fait passer par le creuset de la souffrance. C'est avec joie que je vous contemplerai au dernier jour portant le sceptre de la Croix ; puisque vous [avez] daigné me donner en partage cette Croix si précieuse, j'espère au Ciel vous ressembler et voir briller sur mon corps glorifié les sacrés stigmates de votre Passion...
Après l'exil de la terre, j'espère aller jouir de vous dans la Patrie, mais je ne veux pas amasser de mérites pour le Ciel, je veux travailler pour votre seul Amour, dans l'unique but de vous faire plaisir, de consoler votre Coeur Sacré et de sauver des âmes qui vous aimeront éternellement.
Au soir de cette vie, je paraîtrai devant vous les mains vides, car je ne vous demande pas, Seigneur, de compter mes oeuvres. Toutes nos justices ont des taches à vos yeux. Je veux donc me revêtir de votre propre Justice et recevoir de votre Amour la possession éternelle de Vous-même. Je ne veux point d'autre Trône et d'autre Couronne que Vous, ô mon Bien-Aimé !......
A vos yeux le temps n'est rien, un seul jour est comme mille ans, vous pouvez donc en un instant me préparer à paraître devant vous...

Afin de vivre dans un acte de parfait Amour, je m'offre comme victime d'holocauste à votre Amour miséricordieux, vous suppliant de me consumer sans cesse, laissant déborder en mon âme les flots de tendresse infinie qui sont renfermés en vous et qu'ainsi je devienne Martyre de votre Amour, ô mon Dieu !...
Que ce martyre après m'avoir préparée à paraître devant vous me fasse enfin mourir et que mon âme s'élance sans retard dans l'éternel embrassement de Votre Miséricordieux Amour...
Je veux, ô mon Bien-Aimé, à chaque battement de mon coeur vous renouveler cette offrande un nombre infini de fois, jusqu'à ce que les ombres s'étant évanouies je puisse vous redire mon Amour dans un Face à Face Eternel !...
Marie, Françoise, Thérèse de l'Enfant Jésus
et de la Sainte Face
rel. carm. ind.
Fête de la Très Sainte Trinité
Le 9 juin de l'an de grâce 1895.

La dernière partie, en gras, dès "Afin de vivre..." jusqu'à la fin, est indulgenciée. C'est le coeur de l'Acte...


Dernière édition par Jean le Dim 17 Juin - 20:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: La Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse    Dim 17 Juin - 20:05

Dans le texte ci-dessous, sainte Thérèse explique sa manière de prier pour les autres (c'est moi qui souligne pour faciliter la lecture). Ces explications se situent dans le droit fil de l'Acte d'Offrande (voir ci-dessus), elles en offrent une forme plus réduite. C'est à dire qu'au lieu de répéter le "Afin de vivre dans un Acte de Parfait Amour...", Thérèse va dire: "Attire moi; nous courrons" ou plus simplement encore: "Attire-moi".

"Depuis que j'ai deux frères et mes petites soeurs les novices, si je voulais demander pour chaque âme ce qu'elle a besoin et bien le détailler, les journées seraient trop courtes et je craindrais fort d'oublier quelque chose d'important. Aux âmes simples, il ne faut pas de moyens compliqués ; comme je suis de ce nombre, un matin pendant mon action de grâces, Jésus m'a donné un moyen simple d'accomplir ma mission. Il m'a fait { Ms C Folio 34, r° } comprendre cette parole des Cantiques : « attirez-moi, nous courrons à l'odeur de vos parfums.» O Jésus, il n'est donc pas même nécessaire de dire: «En m'attirant, attirez les âmes que j'aime !» Cette simple parole « Attirez-moi » suffit. Seigneur, je le comprends, lorsqu'une âme s'est laissée captiver par l'odeur enivrante de vos parfums, elle ne saurait courir seule, toutes les âmes qu'elle aime sont entraînées à sa suite; cela se fait sans contrainte, sans effort, c'est une conséquence naturelle de son attraction vers vous. De même qu'un torrent, se jetant avec impétuosité dans l'océan, entraîne après lui tout ce qu'il a rencontré sur son passage, de même, ô mon Jésus, l'âme qui se plonge dans l'océan sans rivage de votre amour, attire avec elle tous les trésors qu'elle possède... Seigneur, vous le savez, je n'ai point d'autres trésors que les âmes qu'il vous a plu d'unir à la mienne ; ces trésors, c'est vous qui me les avez confiés, […]

[...] je crois qu'il est nécessaire que je vous donne encore quelques explications sur le passage du Cantique des cantiques : -- « Attirez-moi, nous courrons » car ce que j'en ai voulu dire me semble peu compréhensible. « Personne, a dit Jésus, ne peut venir après moi, si mon père qui m'a envoyé ne l'attire. » Ensuite par de sublimes paraboles, et souvent sans même user de ce moyen si familier au peuple, Il nous enseigne qu'il suffit de frapper pour qu'on ouvre, de chercher pour trouver et de tendre humblement la main pour recevoir ce que l'on demande... Il dit encore que tout ce que l'on demande à son Père en son nom, Il l'accorde. C'est pour cela sans doute que l'Esprit Saint, avant la naissance de Jésus, dicta cette prière prophétique : "Attirez-moi, nous courrons".
Qu'est-ce donc de demander d'être Attiré, sinon de s'unir d'une manière intime à l'objet qui captive le coeur ? Si le feu et le fer avaient la raison et que ce dernier disait à l'autre : Attire-moi, ne prouverait-il pas qu'il désire s'identifier au feu de manière qu'il le pénètre {Ms C Folio 36, r°} et l'imbibe de sa brûlante substance et semble ne faire qu'un avec lui.
Mère bien-aimée, voici ma prière, je demande à Jésus de m'attirer dans les flammes de son amour, de m'unir si étroitement à Lui, qu'Il vive et agisse en moi.
Je sens que plus le feu de l'amour embrasera mon coeur, plus je dirai : "Attirez-moi", plus les âmes qui s'approcheront de moi (pauvre petit débris de fer inutile, si je m'éloignais du brasier divin), plus ces âmes courront avec vitesse à l'odeur des parfums du Bien-Aimé, car une âme embrasée d'amour ne peut rester inactive; sans doute comme Ste Madeleine elle se tient aux pieds de Jésus, elle écoute sa parole douce et enflammée. Paraissant ne rien donner, elle donne bien plus que Marthe qui se tourmente de beaucoup de choses et voudrait que sa soeur l'imite.
Ce ne sont point les travaux de Marthe que Jésus blâme, ces travaux, sa divine Mère s'y est humblement soumise toute sa vie puisqu'il lui fallait préparer les repas de la Ste Famille. C'est l'inquiétude seule de son ardente hôtesse qu'il voulait corriger.
Tous les saints l'ont compris et plus particulièrement peut-être ceux qui remplirent l'univers de l'illumination de la doctrine évangélique. N'est-ce point dans l'oraison que les Sts Paul, Augustin, Jean de la Croix, Thomas d'Aquin, François, Dominique et tant d'autres illustres Amis de Dieu ont puisé cette science Divine qui ravit les plus grands génies ?
Un savant a dit : «Donnez-moi un levier, un point d'appui, et je soulèverai le monde.» Ce qu'Archimède n'a pu obtenir, parce que sa demande ne s'adressait point à Dieu et qu'elle n'était faite qu'au point de vue matériel, les Saints l'ont obtenu {Ms C Folio 36, v°} dans toute sa plénitude. Le Tout-Puissant leur a donné pour point d'appui: lui-même et lui seul; pour levier : L'oraison, qui embrase d'un feu d'amour, et c'est ainsi qu'ils ont soulevé le monde ; c'est ainsi que les Saints encore militants le soulèvent et que, jusqu'à la fin du monde, les Saints à venir le soulèveront aussi."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
FreedomForKingKong78

avatar

Nombre de messages : 671
Age : 39
Localisation : Sur le chemin, tentant de repérer les signes du GR
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Ma vocaion c'est l'amour   Mar 19 Juin - 22:00

Bonsoir,

Merci Jean pour ce texte avec l'aide des passage mis en valeur.
Très intéressant, à lire et à relire pour bien s'en imprégner ...

"Ma vocation c'est l'Amour !"

La petite Sainte Thérèse, aussi appelée : "la grande amoureuse".

J'apprécie beaucoup son poème :


Vivre d'amour



"Au soir d'Amour, parlant sans parabole
Jésus disait : "Si quelqu'un veut m'aimer
Toute sa vie, qu'il garde ma Parole
Mon Père et moi viendront le visiter.
Et de son coeur faisant notre demeure
Venant à lui, nous l'aimeront toujours ! ...
Rempli de paix, nous voulons qu'il demeure
En notre Amour !"
...

Vivre d'Amour, c'est Te garder Toi-même
Verbe incréé, Parole de mon Dieu,
Ah ! tu le sais, Divin Jésus, je t'aime
L'Esprit d'Amour m'embrase de son feu
C'est en t'aimant que j'attire le Père
Mon faible coeur le garde sans retour.
Ô Trinité ! Vous êtes Prisonnière
De mon Amour ! ...

Vivre d'Amour c'est vivre de ta vie,
Roi glorieux, délice des élus.
Tu vis pour moi, caché dans une hostie
Je veux pour toi me cacher, ô Jésus !
A des amants, il faut de la solitude
Un coeur à coeur qui dure nuit et jour
Ton seul regard fait ma béatitude
Je vis d'amour ! ...

Vivre d'Amour, ce n'est pas sur la terre
Fixer sa tente au sommet du Thabor.
Avec Jésus, c'est gravir le calvaire,
C'est regarder la Croix comme un trésor ! ...
Au ciel je dois vivre de jouissance
Alors l'épreuve aura fui pour toujours
Mais exilée je veux vivre dans la souffrance
Vivre d'Amour.

Vivre d'Amour, c'est donner sans mesure
Sans réclamer de salaire ici-bas
Ah ! sans compter je donne en étant bien sûre
Que lorsqu'on aime on ne calcule pas ! ...
Au coeur Divin, débordant de tendresse
J'ai tout donné ... légèrement je cours
Je n'ai plus rien que ma seule richesse
Vivre d'Amour.

Vivre d'Amour, c'est bannir toute crainte
Tout souvenir des fautes du passé.
De mes péchés je ne vois nulle empreinte,
En un instant l'amour à tout brûlé ...
Flamme divine, ô très douce fournaise !
En ton foyer je fixe mon séjour
C'est en tes feux que je chante à mon aise :
"Je vis d'Amour ! ..."

Vivre d'Amour, c'est garder en soi-même
Un grand trésor en un vase mortel
Mon Bien-Aimé, ma faiblesse est extrême
Ah je suis loin d'être un ange du ciel ! ...
Mais si je tombe à chaque heure qui passe
Me relevant tu viens à mon secours,
A chaque instant tu me donnes ta grâce
Je vis d'Amour.

Vivre d'Amour, c'est naviguer sans cesse
Semant la paix, la joie dans les coeurs
Pilote Aimé, la Charité me presse
Car je vois dans les âmes mes soeurs
La Charité voilà ma seule étoile
A sa clarté je vogue sans détour
J'ai ma devise écrite sur ma voile :
"Vivre d'Amour."

Vivre d'Amour, lorsque Jésus sommeille
C'est le repos sur les flots orageux
Oh ! ne crains pas, Seigneur, que je t'éveille
J'attends en paix le rivage des cieux ...
La foi bientôt déchirera son voile
Mon espérance est de te voir un jour
La Charité enfle et pousse ma voile
Je vis d'Amour ! ...

Vivre d'Amour, c'est toi, ô mon Divin Maître
Te supplier de répandre tes feux
En l'âme sainte et sacrée de ton Prêtre
Qu'il soit plus pur qu'un séraphin des cieux ! ...
Ah ! glorifie ton Église Immortelle
A mes soupirs, Jésus, ne sois pas sourd
Moi son enfant, je m'immole pour elle
Je vis d'Amour.

Vivre d'Amour c'est essuyer ta Face
C'est obtenir des pêcheurs le pardon
Ô Dieu d'Amour ! qu'ils rentrent dans ta grâce
Et qu'à jamais ils bénissent ton Nom ...
Jusqu'à mon coeur retentit le blasphème
Pour l'effacer, je veux chanter toujours :
"Ton Nom Sacré, je l'adore et je l'Aime
Je vis d'amour !" ...


Vivre d'Amour, c'est imiter Marie,
Baignant de pleurs, de parfums précieux,
Tes pieds divins qu'elle baise ravie
Les essuyant avec ses longs cheveux ...
Puis se levant, elle brise le vase
Ton Doux Visage elle embaume à son tour.
Moi le parfum dont j'embaume ta Face
C'est mon Amour ! ...

"Vivre d'Amour, quelle étrange folie ! "
Me dit le monde, "Ah ! cessez de chanter,
Ne perdez pas vos parfums, votre vie,
Utilement sachez les employer ! ..."

T'aimer, Jésus, quelle perte féconde ! ...
Tous mes parfums sont à toi sans retour,
Je veux chanter en sortant de ce monde :
"Je meurs d'Amour !"

Mourir d'Amour, c'est un bien doux martyre
Et c'est celui que je voudrais souffrir,
Ô chérubins ! accordez votre lyre,
Car je le sens, mon exil va finir ! ...
Flamme d'Amour, consume-moi sans trêve
Vie d'un instant, ton fardeau m'est bien lourd !
Divin Jésus, réalise mon rêve :
Mourir d'Amour ! ...

Mourir d'Amour, voilà mon espérance
Quand je verrai se briser mes liens
Mon Dieu sera ma Grande Récompense
Je ne veux point posséder d'autres biens.
De son Amour je veux être embrasée
Je veux Le voir, m'unir à Lui toujours
Voilà mon Ciel ... voilà ma destinée :
Vivre d'amour !!! ..."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: La Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse    Mar 19 Juin - 23:01

Merci King, pour le poème. Son poème Royal disait je crois sa plus jeune soeur. Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
FreedomForKingKong78

avatar

Nombre de messages : 671
Age : 39
Localisation : Sur le chemin, tentant de repérer les signes du GR
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: La Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse    Mer 11 Juil - 13:49

Bonjour,

Le même poème mis en musique :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78

avatar

Nombre de messages : 671
Age : 39
Localisation : Sur le chemin, tentant de repérer les signes du GR
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: La Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse    Sam 13 Oct - 1:02

Bonsoir,


Poésies de Ste Thérèse de l'Enfant-JESUS et de la Ste Face :


A l'Enfant Jésus :


"Jésus, tu connais mon nom,

Et ton doux regard m'appelle...

Il me dit : « Simple abandon,

Je veux guider ta nacelle. »



De ta petite voix d'enfant,

Oh ! quelle merveille!

De ta petite voix d'enfant

Tu calmes le flot mugissant,

Et le vent.



Si tu veux te reposer,

Alors que l'orage gronde,

Sur mon coeur daigne poser

Ta petite tête blonde.



Que ton sourire est ravissant

Lorsque tu sommeilles!

Toujours avec mon plus doux chant,

Je veux te bercer tendrement,

Bel Enfant!"


_______________________


Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus :

« je passerai mon Ciel à faire du bien sur la terre, je ferai tomber une pluie de Roses… »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Naveed123@



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: poosting coomments   Mar 25 Juin - 12:07

Basketball this is very very "Si quelqu'un est TOUT PETIT, qu'il vienne à moi" (Pr 9, 4).
Alors, je suis venue, devinant que j'avais trouvé ce que je cherchais et voulant savoir, ô mon Dieu, ce que vous feriez au tout petit qui répondrait à votre appel:cheers:
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78

avatar

Nombre de messages : 671
Age : 39
Localisation : Sur le chemin, tentant de repérer les signes du GR
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: La Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse    Dim 26 Jan - 15:53

Bonjour,


Pourquoi je t'aime ô Marie :


Je voudrai chanter, Marie, pourquoi je t'aime
Pourquoi ton nom si doux fait tressaillir mon cœur
Et pourquoi la pensée de ta grandeur suprême
Ne saurait à mon âme inspirer de frayeur.
Si je contemplais dans ta sublime gloire
Et surpassant l'éclat de tous les bienheureux
Que je suis ton enfant je ne pourrai le croire
Ô Marie, devant toi, je baisserais les yeux ! [...]

Tu nous aime Marie, comme Jésus nous aime
Et tu consens pour nous à t'éloigner de Lui.
Aimer c'est tout donner et se donner soi-même
Tu voulus le prouver en restant notre appui.
Le Sauveur connaissait ton immense tendresse
Il savait les secrets de ton cœur maternel,
Refuge des pécheurs, c'est toi qu'Il nous laisse
Quand Il quitte la croix pour nous attendre au Ciel. [...]

Bientôt je l'entendrai cette douce harmonie
Bientôt dans le beau Ciel, je vais aller te voir
Toi qui vins me sourire au matin de ma vie
Viens me sourire encore ... mère... voici le soir ! [...]

Je ne crains plus l'éclat de ta gloire suprême
Avec toi j'ai souffert et je veux maintenant
Chanter sur tes genoux, Marie, pourquoi je t'aime
Et redire à jamais que je suis ton enfant ! [...]



Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78

avatar

Nombre de messages : 671
Age : 39
Localisation : Sur le chemin, tentant de repérer les signes du GR
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: La Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse    Sam 9 Aoû - 15:24

Bonjour,

" Je sens toujours la même confiance audacieuse de devenir une grande Sainte, car je ne compte pas sur mes mérites n'en ayant aucun, mais j'espère en Celui qui est la Vertu, la Sainteté Même.
C'est Lui seul qui se contentant de mes faibles efforts, m'élèvera jusqu'à Lui et, me couvrant de ses mérites infinis, me fera Sainte. "


Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse    

Revenir en haut Aller en bas
 
La Petite Voie de l'Enfance Spirituelle de Sainte Thérèse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Mystique chrétienne-
Sauter vers: