Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Saint Antoine de Padoue, docteur de l’Église 13 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FreedomForKingKong78

avatar

Nombre de messages : 671
Age : 39
Localisation : Sur le chemin, tentant de repérer les signes du GR
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Saint Antoine de Padoue, docteur de l’Église 13 juin   Jeu 28 Juin - 18:29

Bonjour,


Saint Antoine de Padoue
Docteur de l'église catholique Docteur évangélique
Patron des prédicateurs
1195 - 1231


Une des gloires les plus éclatantes et les plus populaires de l’ordre séraphique, naquit à Lisbonne, en 1195 ; d’une noble famille de Portugal, unie, dit-on, par une étroite parenté au chef de la première croisade, Godefroy de Bouillon. Son premier nom était Fernandez : il ne l’échangea contre celui du grand ermite que lorsqu’il revêtit l’habit de saint François, au couvent de Saint-Antoine.
Auparavant, il avait passé près de dix ans chez les chanoines réguliers de Saint-Augustin, à Lisbonne d’abord, puis à Coimbre, au monastère de Sainte-Croix.
Un grand amour de retraite, d’austérité et d’étude, secondé par la perspective d’aller rejoindre au martyre les premiers missionnaires du Maroc, le firent émigrer vers l’ordre naissant du pauvre d’Assise.
Il partit en effet pour l’Afrique, mais ayant dû bientôt se rembarquer pour retourner en Espagne, une tempête providentielle le jeta sur les côtes de Sicile et l’amena, par étapes longues et difficiles, jusqu’au cœur de l’Ombrie où, par suite de sa grande simplicité d’esprit et de manières, Antoine se vit d’abord repoussé de tous ; il fut adis par grâce dans un couvent de la Romagne.
Il ne laissa entrevoir le rayonnement de ses richesses intellectuelles qu’à la veille d’une ordination sacerdotale, dans une vibrante allocution qu’il adressa à ses confrères.
Signalé à saint François, il en reçut l’ordre de se rendre à Verceil, pour y suivre les leçons de théologie mystique du célèbre Thomas Gallo qui venait de traduire du grec les livres de Denys l’Aréopagite et en donnait un commentaire fort admiré de ses contemporains.

Les progrès du nouveau disciple dans les sciences sacrées, suivant le témoignage de son vénérable maître, paraissaient être plutôt le fruit de l’ardeur de son âme que celui d’un développement intellectuel ordinaire, quia anim amore ardebat interius, lucebat exterius.
Son stage scolaire terminé, il fut chargé d’enseigner à son tour la théologie dans les couvents de son ordre qui le considèrent comme leur premier lecteur.
On se plaît à citer la lettre d’obédience qui l’en informa.
Carissimo meo Fratri Antonio, Frater Franciscus salutem in Christo. Placet mihi quod sacram theologiam legas fratribus, dummodo per hujusmodi studium spiritum non exlinguas, sicut in Regula continentur. Vale.
Parallèlement à l’enseignement théologique de ses confrères à Montpellier, à Bologne, à Padoue et à Toulouse, Antoine donnait une grande part à la prédication à laquelle il se consacrera exclusivement dans les dernières années de sa vie.
Il parcourut successivement les provinces de France et d’Italie, convertissant les foules par l’ardeur de ses discours, l’ascendant de ses vertus apostoliques et surtout par cette gracieuse prodigalité de miracles qui l’ont toujours fait considérer comme un thaumaturge souverain et d’une infatigable condescendance.
Ses derniers jours furent attristés par les agissements de l’astucieux frère Elie qui voyait dans notre saint un adversaire à ses projets de relâchement. Antoine mourut à Padoue, le 13 juin 1231, et, l’année suivante, Grégoire IX lui conféra les honneurs de la canonisation.

Par ses écrits, celui que le souverain pontife appelait l’Arche du testament, à cause de sa vaste connaissance des saintes Ecritures, appartient surtout à l’histoire de l’exégèse. Voir Vigouroux, Dictionnaire de la Bible, t. I, col. 709. Cependant, il se rattache à la théologie par ses Sermons, qui sont au nombre de 178, et davantage encore par ses cinq livres des Concordantiæ morales S. S. Bibliorum, sorte de théologie mystique basée sur des textes d’Ecriture sainte. Le premier livre considère l’homme dépravé par le péché ; le second, sa conversion ; le troisième, ses luttes spirituelles ; le quatrième, son perfectionnement par les vertus; le cinquième, ses différentes conditions. Les prédicateurs peuvent y puiser le programme d’une retraite spirituelle.
Quant à l’exégète, il ne doit pas y chercher une interprétation scripturaire rigoureusement scientifique, mais se souvenir du goût prédominant de l’époque pour les allégories mystiques et les pieuses accommodations.

On a édité, a diverses reprises et de différentes manières, les écrits de saint Antoine de Padoue.
Jean de la Haye a publié, à Paris, ses œuvres complètes : Opera omnia S. Antonii Paduani, in-fol., 1641. Wadding a fait paraître à part Concordantias morales S. S. Bibliorum cum annotationibus, in-4°, Rome, 1623.
Les Sermons ont été imprimés en 2 vol. in-4°, en 1757, à Bologne, par les soins du P. Antoine-Marie Azzoguido, sous le titre de S. Antonii Ulyssiponensis, cognomento Patavini, Sermones in Psalmos, etc.

Bollandistes, Acta sanctorum, junii t. III, p. 196 sq., Paris, Palmé, 1867 ; Lepitre, Saint Antoine de Padoue, Paris, 1901 ; de Kerval, S. Antonii de Padua vitæ suæ, Paris, 1904 ; id., L’évolution et le développement du merveilleux dans les légendes de S. Antoine de Padoue, Paris, 1906 ; K. Wilk, Antonius von Padua, Breslau, 1907.
Article rédigé par C. Toussaint1.
Source : http://jesusmarie.free.fr/dictionnaire_de_theologie_catholique.html

Pour en savoir plus sur Saint Antoine de Padoue :

http://jesusmarie.free.fr/dictionnaire_de_theologie_catholique.html



"Je porte sur mon cœur,
comme un bouquet de myrrhe,
mon bien aimé Jésus
pour devenir humble comme Lui
et crucifié avec Lui."



Répons de Saint Bonaventure en l'honneur de Saint Antoine de Padoue :
(un répons est à l'origine un chant alterné entre un soliste et un chœur, utilisé dans un office liturgique, et participant en particulier du chant grégorien)

"Vous qui cherchez des miracles,
voyez fuir la mort, l'erreur, le malheur, le démon, la lèpre
et les malades se lever guéris.

La mer se retire et les chaînes se rompent ;
jeunes et vieux retrouvent par la prière
l'usage de leur membres et les objets perdus.

Les dangers s'évanouissent,
le besoin cesse : que ceux qui l'éprouvent le racontent ;
que les Padouans le proclament.

"La mer se retire etc ..."

Gloire au Père etc ..."

Priez pour nous Saint-Antoine afin que nous devenions digne des promesses de Jésus Christ.

PRIONS :

Que la mémoire faites par nous du Bienheureux Antoine votre confesseur,
soit pour votre Eglise ô Dieu, une cause de joie ;
qu'elle y trouve l'appui constant de vos grâces et l'assurance du bonheur éternel.

Par Jésus Christ,
notre Seigneur.

Ainsi soit-il.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78

avatar

Nombre de messages : 671
Age : 39
Localisation : Sur le chemin, tentant de repérer les signes du GR
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: Saint Antoine de Padoue, docteur de l’Église 13 juin   Mer 11 Juil - 1:04

Bonsoir,


Prière à Saint Antoine de Padoue :

A Saint Antoine, toi que l'on n'invoque jamais en vain, une fois encore, je me tourne vers toi, pour que tu m'obtiennes du Seigneur Dieu les grâces dont j'ai besoin, et particulièrement ce qui me tient tant à coeur (préciser l'intention personnelle).

Tu as toujours été mon bon et fidèle protecteur. Accueille, s'il te plaît, ma demande, pour que grâce à ton intercession, Dieu veuille bien m'exaucer, si telle est sa volonté. Que le Seigneur augmente ma foi et garde le coeur ouvert et misécordieux !

Par Jésus, le Christ, Notre-Seigneur,


Amen
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
FreedomForKingKong78

avatar

Nombre de messages : 671
Age : 39
Localisation : Sur le chemin, tentant de repérer les signes du GR
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: Saint Antoine de Padoue, docteur de l’Église 13 juin   Mer 11 Juil - 16:37

Bonjour,

Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saint Antoine de Padoue, docteur de l’Église 13 juin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint Antoine de Padoue, docteur de l’Église 13 juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Mystique chrétienne-
Sauter vers: