Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment prier ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Comment prier ?   Lun 23 Oct - 14:51

Comment prier ?


Prier, est-ce dire des prières?


Comment rendre sa prière plus personnelle ?



 
La prière n'est pas forcément du rabâchage de textes connus par coeur.

On peut aussi avoir avec Dieu une relation légère et spontanée.

C'est vrai que Jésus lui-même nous a appris à prier avec le Notre Père, et qu'on ne pouvait prier vraiment qu'avec cette prière-là, puisque c'est la seule qui nous vienne d'en haut.
Mais prier, c'est aussi se laisser guider par les événements, rendre grâce pour une rencontre heureuse, un beau paysage, une amitié, des enfants en bonne santé, une conversation enrichissante...

C'est se réjouir sous le regard de Dieu de toutes les occasions qui se présentent.

Prier, c'est aussi entretenir une relation légère et spontanée avec Dieu, même quand ça va mal !

http://croire.la-croix.com/Les-formations-Croire.com/Vie-spirituelle/Comment-prier/1-Pour-prier-faut-il-toujours-s-obliger-a-reciter-des-prieres
Revenir en haut Aller en bas
Lino

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 29
Localisation : Isère
Date d'inscription : 14/02/2017

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Lun 23 Oct - 15:33

Passer en revue ma journée le soir, avec le Seigneur, sans trop de "fioritures" est devenue indispensable. Lui parler des personnes que je connais, de leur difficultés mais aussi lui dire merci, tranquillement, c'est appaisant  I love you

Je Lui parle comme-ci Il était là, physiquement, à côté de moi. Ça m'aide de l'imaginer ainsi présent. La conversation peut paraître à sens unique mais parfois il se passe quelque chose à l'intérieur, comme un pressentiment qui fait se rendre compte que non, Il est bien là à répondre et à répandre son Saint-Esprit en nous. Il faut savoir écouter, c'est le plus difficile je crois.

J'ai aussi appris à utiliser les distractions comme outils de prière, au lieu de lutter j'en fais des sujets de conversation parfois ça vire à la drôlerie ou je les confesse directement à Jésus. Je laisse le Seigneur entrer dans mon esprit en quelques sorte.

Tout ceci se fait intérieurement, je ne parle pas à voix haute, parfois à voix basse mais c'est rare.

Merci pour ce fil de discussion Espérance cheers

ange
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Lun 23 Oct - 17:43

Merci Lino pour ton témoignage. 

Je fais à peu près la même chose, sauf que c'est plutôt avec la Vierge. Et quant à être exaucée, ça l'est parfois par des moyens détournés auxquels je ne pensais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Lino

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 29
Localisation : Isère
Date d'inscription : 14/02/2017

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Lun 23 Oct - 18:09

Espérance a écrit:
Merci Lino pour ton témoignage. 

Je fais à peu près la même chose, sauf que c'est plutôt avec la Vierge. Et quant à être exaucée, ça l'est parfois par des moyens détournés auxquels je ne pensais pas.

Il faut que je me penche davantage sur la Vierge, je découvre petit-à-petit l'importance de communiquer avec notre maman du ciel en même temps que je découvre toute l'importance du Saint-Esprit que je délaisse trop souvent. C'est un tout dont il faut s'imprégner I love you
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Mar 24 Oct - 19:21

Comment trouver les mots pour prier ?

Que dire quand l'inspiration manque ?




Inspirez-vous des psaumes !

Ils ont guidé la prière de Marie, de Joseph, et de tous les justes de l'Ancien Testament ! Jésus les a priés aussi. Faites-vous un petit florilège de versets, et selon les événements de votre vie, ils pourront nourrir votre prière.
 
Voici quelques exemples:
 
Dans la détresse :

"Mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? Toi, Seigneur, ne sois pas loin, ô ma force, viens à mon aide" (Ps 21).

Pour vivre dans la confiance:

"Le Seigneur est ma lumière et mon salut : de qui aurais-je crainte ? Le Seigneur est le rempart de ma vie, devant qui tremblerai-je ?" (Ps 26). "Ta parole est la lumière de mes pas, la lampe de ma route" (Ps 118).

Pour remercier :

"Seigneur, mon Dieu, vers Toi j'ai crié, tu m'as guéri." (Ps 30).

 
http://croire.la-croix.com/Les-formations-Croire.com/Vie-spirituelle/Comment-prier/2-Je-ne-sais-pas-comment-faire
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Mer 25 Oct - 19:22

Je ne ressens rien quand je prie


On peut manquer de goût à la prière, s'y ennuyer. Cette traversée fréquente et normale de la sécheresse est une épreuve.

On peut manquer de goût à la prière, s'y ennuyer, mais ce peut être un chemin de purification. Car la sécheresse est aussi le moment de la persévérance pour apprendre à écouter le silence de Dieu.

En effet, la prière n'est pas une affaire de sensation ou d'émotion, mais d'abord une expérience de foi. Il n'est pas rare que l'on y éprouve l'aridité et la solitude : on n'a rien à dire à Dieu, et on a aussi l'impression que Dieu n'a rien à dire non plus.

Pourtant, ce qui compte est de tourner son coeur vers lui, de lui donner gratuitement ce qui est le plus précieux, c'est-à-dire le temps :

"Seigneur, me voici devant toi, je me mets en ta présence, fais de ce moment passé avec toi ce que tu voudras...

Envoie ton Esprit saint pour qu'il mette en mon coeur la prière de ton Fils Jésus…"

Cette traversée fréquente et normale de la sécheresse est une épreuve :

le coeur semble sevré, sans goût pour les pensées, les souvenirs et les sentiments, même spirituels.

Les premiers auteurs chrétiens appelaient cela l'acédie, une forme de dépression due au relâchement spirituel, à la baisse de la vigilance du coeur : « L'esprit est ardent, mais la chair est faible » (Mt 26, 41).

Faut-il s'en inquiéter ou s'en désoler ? Pas forcément. Celui qui est humble ne s'étonne pas de sa pauvreté car elle le porte à plus de confiance, à tenir ferme dans le combat de la prière.
 
Pour autant, la sécheresse spirituelle sera aussi une attitude à discerner.


Comme toute terre, l'âme a besoin d'eau et de soleil pour être féconde.

Elle connaît des moments heureux où la grâce semble la baigner et le soleil de Dieu l'illuminer….

Mais aussi des moments moins heureux où tout semble sec et aride. Si cet état de sécheresse dure, comment tenter d'y remédier ?

En faisant l'effort de penser à Dieu d'une manière ou d'une autre au cours de la journée.

En ne se laissant pas entraîner dans le tourbillon de l'existence quotidienne.

En trouvant des espaces de respiration, même très brefs, pour se tourner vers Dieu dans le cours de la journée...
 
La sécheresse ou l'ennui peuvent constituer un signal d'alarme appelant à changer quelque chose dans sa vie.

Vivre un moment éprouvant, une difficulté psychologique ne joue pas sur la présence ou non de Dieu, mais simplement sur la capacité à goûter cette présence.
 
Mais parfois, aucune raison sérieuse ne peut expliquer cette sécheresse...

Pourtant, ce n'est pas parce que la prière est agréable qu'elle est de qualité ! Difficile et aride, elle n'a pas moins de valeur aux yeux de Dieu.…

Pour que l'amour pour Dieu grandisse et se fortifie, il faut apprendre à aimer Dieu pour lui-même et non pour les bienfaits qu'il procure gratuitement ou pour se faire plaisir en ne recherchant finalement que soi-même.
 
Dans la sécheresse et l'ennui, on expérimente aussi sa vulnérabilité.

Ces périodes sont des étapes nécessaires de maturation pendant lesquelles Dieu travaille en secret le fond des coeurs.

Que faire alors ?

Rejoindre ce travail secret, non senti, non encore perçu par un mouvement de foi et d'espérance, « de nuit »...

Consentir à ces moments âpres, où l'on ne peut pas faire grand-chose sinon manifester sa bonne volonté en ne désertant pas (ou le moins possible) les moments de prière fixés.

Traverser aussi l'épreuve de la patience. Durer en Dieu, parfois sans la certitude de sa présence, est aussi une manière de prier.

http://croire.la-croix.com/Les-formations-Croire.com/Vie-spirituelle/Comment-prier/3-Je-m-ennuie-quand-je-prie
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Jeu 26 Oct - 18:35

Je ne sais pas prier sans image

La piété du peuple de Dieu s'est toujours appuyée sur des images. Oeuvres d'art ou images pieuses, les objets peuvent être un support à la prière.

Oui, les images peuvent aider à la prière !

Bien sûr, beaucoup sont un peu "vieillottes" et cela semble un peu enfantin de s'y référer. Mais n'oubliez pas que la piété du peuple de Dieu s'est toujours appuyée sur des représentations de la vie du Christ.

Mosaïques, fresques, que de trésors pour nourrir la foi !  Alors, c'est vrai, tout n'a pas cette qualité... mais chacun peut pouvoir aller à Dieu avec sa sensibilité.

Sainte Thérèse nourrissait une vraie dévotion envers des images pieuses  qui nous semblent aujourd'hui le comble du mauvais goût. Elle savait s'en servir pour prier.

Images, statues, santons de la crèche, représentations d' oeuvres d'art, tout peut être un support à la prière. 

http://croire.la-croix.com/Les-formations-Croire.com/Vie-spirituelle/Comment-prier/4-Les-objets-religieux-peuvent-ils-m-aider
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Ven 27 Oct - 18:10

Le chapelet peut-il m'aider à prier ?


Qu'en est-il de la prière répétitive ?




La prière répétitive est une technique de prière utile à tous ceux qui ont du mal à trouver leurs mots. L'objectif est simple : méditer les mystères de l'Evangile et louer Dieu.

Le chapelet est d'abord une prière qui remonte au Moyen Âge.

Les fidèles avaient l'habitude de couronner de roses les statues de la Vierge.

D'où l'idée d'honorer Marie d'une couronne de prières qui reprenait les paroles de l'ange : "Je te salue Marie, pleine de grâces, le Seigneur est avec toi." On y a joint l'invocation : "Prie pour nous pauvres pécheurs..."

Très vite, cette prière est devenue populaire.

Pour la réciter, on se sert d'un collier de grains. L'usage se répand grâce à saint Bernard, puis à saint Dominique.

À la louange de Marie s'ajoute la méditation des mystères de la vie du Christ. Marie devient celle à qui on s'adresse pour nous conduire au Christ.

C'est peut-être à cela que doit "servir" le chapelet.

Pendant des siècles, les chrétiens ont récité leur chapelet : cinq dizaines de Je vous salue Marie, chacune étant introduite par un Notre Père et conclue par un Gloire au Père.

Cette prière répétitive aura apporté un soutien sans faille à beaucoup.

Aujourd'hui, la prière répétitive est un peu décriée. La petite sainte Thérèse avouait qu'elle s'endormait au milieu de son chapelet...

Et pourtant, il n'y a qu'à voir les foules de Lourdes, chapelet à la main, pour être convaincu que cette forme de prière reste une grande et belle méditation.  

Si vous voulez vous initier à la pratique de la récitation du chapelet, rejoignez une  équipe du Rosaire. Il doit y en avoir près de chez vous. 

http://croire.la-croix.com/Les-formations-Croire.com/Vie-spirituelle/Comment-prier/6-Certaines-techniques-peuvent-elle-m-aider-a-prier
Revenir en haut Aller en bas
Lino

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 29
Localisation : Isère
Date d'inscription : 14/02/2017

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Sam 28 Oct - 20:28

Je me contente de lire les mystères pour ma part (quand j'y pense) car réciter tout un chapelet m'est quasi impossible, ça me paraît une montagne, quoique cela fait longtemps que je n'ai pas essayé... Je vais tenter de nouveau, qui sait I love you
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Dim 29 Oct - 10:13

Lino a écrit:
Je me contente de lire les mystères pour ma part (quand j'y pense) car réciter tout un chapelet m'est quasi impossible, ça me paraît une montagne, quoique cela fait longtemps que je n'ai pas essayé... Je vais tenter de nouveau, qui sait I love you


Si tu t'aperçois que tu trouves bonheur et paix en récitant ton chapelet 

« C'est le propre de l'amour de se répéter grâce au rythme de paroles simples et chaleureuses. Donc, si tu éprouves le besoin de nourrir ta prière de textes bibliques, fais-le. Mais si tu t'aperçois que tu trouves bonheur et paix en prenant ton chapelet et en te plongeant dans une prière rythmique et répétitive, sois heureux.

Rappelle-toi ceci : si tu réussis à réciter le chapelet entièrement sans te préoccuper de penser, mais seulement heureux d'être paisiblement avec la Mère de Jésus, réjouis-toi, car tu es sûrement sous l'action de l'Esprit et cela seul compte lorsque l'on prie...

Pour celui qui ne comprend rien à la vie spirituelle, le Rosaire est synonyme de prière mécanique, stupide, inutile. Pour qui est "spirituel", pour qui est avancé dans le chemin de la prière, le chapelet est la manière la plus simple de s'aider à vivre la prière concrètement et longtemps.

Je ne crains pas d'affirmer que celui qui se trouve à son aise en récitant le Rosaire est un contemplatif, ou sûrement sur la voie de la contemplation. Donc, prenez garde à ne pas dénigrer ce que vous ne connaissez pas. »

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
 
Carlo Carretto (écrivain italien, 1910-1988)
Dans son livre "Toi qui as cru"

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Dim 29 Oct - 18:02

Pourquoi prier devant le Saint-Sacrement?


L'adoration du Saint-Sacrement, n'est-ce pas un peu dépassé ?




Le Saint-Sacrement, c'est tout simplement le Christ présent dans l'hostie consacrée pendant la messe et non consommée.

Cette présence n'est pas symbolique mais véritable. Elle est présence active, offerte, c'est le visage de Dieu. Catholiques et orthodoxes s'accordent pour reconnaître dans le pain et le vin de la messe le Corps et le Sang du Christ.

L'adoration du Saint-Sacrement est une forme de piété ancienne. Elle tient son origine du haut Moyen Âge. Les fidèles ne communiant que très rarement, on avait pris l'habitude d'exposer l'hostie à leur vénération, à la fin de la messe.

Avant de clore cette exposition, on bénissait les fidèles avec l'hostie (salut du Saint-Sacrement). Le jour de la fête Dieu, on promenait l'ostensoir, reliquaire dans lequel on plaçait une hostie, en procession. Aujourd'hui, il n'y a plus de procession du Saint-Sacrement, sauf à Lourdes, au milieu des malades.

Le concile Vatican II a voulu revenir à une conception différente de l'Eucharistie. C'est un mémorial, un repas, un sacrifice. Il a voulu signifier que Jésus n'est pas "prisonnier du tabernacle"et qu'il est aussi présent dans sa Parole (Bible) et à l'intérieur de chacun.

Ce retour à l'essentiel a un peu occulté une forme de piété qui a pourtant nourri bien de nos prédecesseurs dans la foi. Le père de Foucauld a beaucoup prié auprès du tabernacle. Les Petits Frères et les Petites Soeurs de Jésus ont gardé cette habitude et leurs oratoires sont des lieux d'intense prière.

C'est vrai qu'aujourd'hui de nombreuses paroisses remettent en vigueur l'adoration du Saint-Sacrement. Et que beaucoup y trouvent de vraies joies spirituelles.  

Il serait toutefois dommage que cette adoration soit déconnectée d'une célébration eucharistique. Elle devrait en être le prolongement et non un but en soi.

http://croire.la-croix.com/Les-formations-Croire.com/Vie-spirituelle/Comment-prier/7-Je-ne-prie-jamais-devant-le-Saint-Sacrement

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Lino

avatar

Nombre de messages : 47
Age : 29
Localisation : Isère
Date d'inscription : 14/02/2017

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Lun 30 Oct - 21:32

Ha ben moi qui me posais la question (décidément Very Happy). Point de hasard tongue

Je me demande s'ils font l'adoration du saint sacrement là où je vais à la messe le dimanche, je demanderais.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Lun 30 Oct - 21:40

Lino a écrit:
Ha ben moi qui me posais la question (décidément Very Happy). Point de hasard  tongue

Je me demande s'ils font l'adoration du saint sacrement là où je vais à la messe le dimanche, je demanderais.

Dans ma paroisse, il y a une heure d'Adoration le jeudi, suivie de la messe et l'on peut aussi se confesser ce jour-là dans la sacristie. C'est tout nouveau de quelques mois... c'est nous, les laïcs qui avons demandé.

Par contre, si tu n'as pas dans ta paroisse, cherche une communauté religieuse contemplative comme les carmélites.

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Lun 30 Oct - 21:42

Pourquoi prier l'Esprit saint ?


Quel est le rôle de l'Esprit saint ?

L'Esprit saint, lien entre le Père et le Fils

Dans le Nouveau Testament, Jésus est lui-même souvent situé par rapport à un "Esprit Saint" qui paraît le relier à la fois au Dieu qui est son Père et aux hommes auxquels il a été envoyé. 

Quand Jésus reçoit le baptême, l'Esprit se manifeste comme une colombe qui descend sur lui depuis les cieux ouverts : cela renvoie clairement au "Père qui est aux cieux", qui dans ce cadre désigne du reste Jésus comme son Fils bien-aimé.
 
Né de la Vierge Marie, Jésus est dit engendré du Père par l'Esprit saint.

Cela signifie qu'il n'existe finalement que du Père et que par le Père, grâce à l'Esprit saint, qui paraîtra du reste animer toute sa vie terrestre. 

Mis à mort, c'est "dans l'Esprit saint" que Jésus remettra son "esprit" entre les mains du Père.

Et c'est encore par la puissance de l'Esprit qu'il se relèvera d'entre les morts. L'Esprit d'Amour et de Vie le fera dès lors exister jusque dans sa chair glorifiée comme le "Bien-Aimé" qui est "dans le Père, comme le Père est en lui" (saint Jean).
 
Se représenter l'Esprit saint ?
 
Ainsi l'Esprit nous est-il finalement présenté comme l'Esprit "du Père et du Fils".

N'oublions cependant pas que lorsque nous parlons de Dieu, nos mots et nos idées ne peuvent être que très approximatifs ! 

Dans notre condition humaine déjà, pouvons-nous dire ce que signifie vraiment le fait d'être père ?

Un fils peut-il mesurer sa « dette » à l'égard de son Père ?

Si être père et être fils sont ainsi pour nous un grand mystère, à plus forte raison cela vaut-il en Dieu !
 
Un père humain et son fils existent évidemment comme des êtres différents, quel que soit le degré de leur union de coeur et de vie.

Or si, en Dieu aussi, Père et Fils sont différents, nous confessons bel et bien qu'ils sont "un seul et même Dieu" !

Le Père ne peut jamais exister sans son Fils, ni le Fils sans son Père.

C'est le consentement toujours réitéré du Fils à être Fils et à n'être que Fils, qui fait que le Père est réellement Père - et inversement.
 
Le Père et le Fils n'existent donc que l'un par l'autre, que l'un de l'autre.

C'est pour cela qu'ils peuvent être un seul et même être. Et c'est justement l'Esprit saint qui lie le Père et le Fils au point de n'exister jamais l'un sans l'autre.

Père et Fils existent unis et différents du fait d'être mis en rapport par une relation qui est leur Esprit commun : l'Esprit saint !
 
Mgr Joseph Doré, archevêque émérite de Strasbourg, 2011

http://croire.la-croix.com/Les-formations-Croire.com/Vie-spirituelle/Comment-prier/8-Que-veut-dire-prier-l-Esprit-saint

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Mar 31 Oct - 21:51

La prière peut-elle guérir ?


Demander une guérison est un bel acte de confiance en Dieu et d'espérance en son amour. Mais Dieu ne nous exauce pas toujours...




Jésus, au cours de sa vie publique, a accompli de nombreuses guérisons miraculeuses : le paralytique, l'aveugle-né, les dix lépreux… Le récit des Actes des Apôtres est aussi émaillé de plusieurs guérisons, comme si le pouvoir de thaumaturge (guérison) de Jésus avait été transmis aux apôtres.


Plus récemment, au siècle dernier, nombreuses furent les guérisons subites, certaines miraculeuses, constatées à Lourdes.

 Sait-on aussi que Don Bosco, le fondateur des Salésiens, avait un charisme de guérison malgré lui : les personnes guérissaient sur son passage !

Dans le processus de béatification, puis de canonisation, avant de déclarer « saint » telle ou telle figure, la Congrégation romaine pour la cause des saints demande un ou plusieurs « miracles » comme confirmation de la sainteté de celui ou de celle que l'Église se propose d'élever sur les autels.

Ainsi en a-t-il été du Padre Pio, de Mère Teresa et, plus récemment, de Jean-Paul II dont le procès a été ouvert par son successeur Benoît XVI.
 
L' Église aujourd'hui reconnaît la valeur et le sens de la prière de guérison. À travers le sacrement  des malades, tout d'abord, mais aussi à l'occasion de moments d'intercession plus informels. 
 
On se souvient en France des rassemblements qui réunissaient, voici quelques années, des milliers de personnes autour du Père Emiliano Tardif, Canadien, missionnaire du Sacré-Coeur, dont le charisme de guérison était incontestable.

 Des retraites proposent aussi aujourd'hui un temps de prière pour la « guérison intérieure », guérison des souvenirs ou des blessures émotionnelles, etc. Elles ne sont pas sans porter de vrais fruits. Car Jésus n'est pas venu pour guérir les corps seulement mais aussi les coeurs. Et en premier lieu libérer du péché, source de tout mal, et de la mort.

La guérison, physique ou psychique, est un signe avant-coureur de la vie nouvelle, éternelle et définitive - en un mot, la résurrection - qu'il offre à chacun.
 
Ainsi, demander une guérison, pour soi-même ou pour quelqu'un d'autre, est d'abord un acte de confiance et d'espérance en la puissance de l'amour de Dieu.

Mais, comme toujours, si l'homme propose, Dieu dispose : rien n'est automatique ni magique.

Lorsqu'elle survient, une guérison témoigne de la puissance de vie qui est dans le Christ Sauveur, signe de la guérison parfaite, totale et définitive qu'est la vie éternelle.


http://croire.la-croix.com/Les-formations-Croire.com/Vie-spirituelle/Comment-prier/9-Demander-est-ce-prier

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

avatar

Nombre de messages : 619
Age : 71
Date d'inscription : 09/05/2011

MessageSujet: Re: Comment prier ?   Mer 1 Nov - 19:08

Prier, est-ce renoncer à agir ?


Comment articuler la prière et l'engagement ?



On entend souvent dire que, face aux difficultés de l'existence, la prière est un alibi commode pour ne rien faire. Ou qu'elle est un « plus », pas vraiment indispensable, mais peut-être utile… D'autres enfin cantonneraient leur vie de foi dans la vie liturgique et la prière personnelle mais ne s'engageraient pas vraiment dans les combats d'aujourd'hui pour la paix et la liberté, la vérité et la justice.
 
Pourtant, la prière est au coeur de l'action comme la sève au coeur d'un arbre. Elle exprime à la fois les limites de l'homme mais aussi sa volonté de construire un monde plus fraternel. Au coeur de l'action, demander l'amour du Père, la lumière du Christ et la force de l'Esprit Saint n'est ni une évasion ni une forme d'intellectualisme, mais un souffle qui permet d'avancer, soutient dans les difficultés, invite sans cesse à aller plus loin.
 
Loin de détacher du monde, la prière est un engagement de tout l'être au coeur de la vie du monde.

C'est alors que fraternité, prière et engagement sont une seule et même action s'appelant et se complétant les unes les autres.

http://croire.la-croix.com/Les-formations-Croire.com/Vie-spirituelle/Comment-prier/10-Priere-et-engagement-s-opposent-ils

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment prier ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment prier ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment prier
» Pourquoi et comment prier sur le Prophète (saws)?
» comment prier?
» Comment prier le chapelet ?
» Comment prier ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Apprendre à prier-
Sauter vers: