Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
jasmin



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Lun 17 Avr - 2:29

Jean-Cyrille a écrit:
jasmin a écrit:
Sans que je le sache, j'ai reussi à faire la priére du coeur cheers
Je suis si heureuse Smile
En plus, j'ai toujours fait ce que vous avez dit Jean-Cyrille
(personne ne m'avait appris comment je devais faire la priére du coeur)
Seul une personne : la Sainte Vierge Marie Wink
Bien chère Jasmine,
merci pour votre témoignage. Cela ne peut que me réjouir/ nous réjouir.
Vous l'avez toujours pratiquée comme ça depuis toujours? ou bien c'est récent?
C'est vrai que la Sainte Vierge transmet cela. Oui. Elle a la clef de cette Prière, elle en est la voie Royale, toujours ouverte!
Alors, dites-nous ce qu'elle vous a apprise, si cela ne vous gêne pas.
Merci
a bientôt
Jean

Depuis mon enfance , j'ai toujours été proche de la Vierge Marie. Je savais bien qu'elle était la mére de notre Seigneur, mais je voulais savoir qui était vraiment. J'ai lu des livres à propos de sa vie et je la trouvais trés interessante. J'ai commencé à avoir une vie intime avec elle (une dame invisible peut-etre, mais pour moi elle était visible). Je lui racontais toutes mes soucis, mes peurs, et je lui parlais surtout de mes difficultés. Quand je lui faisais une petite demande, elle l'acceptait. Là, je devenais la personne la plus heureuse au monde, car c'était une preuve qu'elle m'écoutait vraiment quand je lui parlais.
J'ai appris la priére de la Vierge Marie (je te salue Marie) et surtout la priére du Jésus (Notre Pére). Je disais ces deux priéres mais je sentais qu'il y avait un manque dans ce que je faisais. J'ai chercé, finallement, j'ai découvert le chapelet. Cette priére était importante pour plusieurs raisons : 1 ° fortifier mon ame
2 ° une bonne arme pour lutter contre le malin
J'ai commencé à faire le chapelet. Je faisais tous les jours un seul chapelet, mais cela était trop court, je savais que quelque chose n'allait pas. Je sentais bien que la Vierge Marie me demandait plus. J'ai appris qu'on pourrait faire le rosaire. Je l'ai commencé, il y a 5 ans et j'en fais tous les jours. Dés que c'est 17h00 , je sens que la Vierge Marie m'appelle pour la priére. Cette priére me sert à écraser la tete du serpent, chaque jour. Je suis contente.
Grace à cette priére (le rosaire), j'ai appris la priére du coeur.
Comment ?
Quand je suis silencieuse, j'entends mon esprit prier Je te salue Marie !
Quand je suis endormie, et je me réveille, eh bien je me réveille en priére; toujours "je te salue Marie " !
Parfois, sans ma volonté, mon esprit commence à prier et je ne sais pas stopper cette priére.

Voilà, là, si je me laisse aller, j'entends mon esprit prier tout le temps "je te salue Marie " Smile

jasmin:heart:
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Lun 17 Avr - 2:46

Merci Jasmin pour votre témoignage, simple et limpide.

Et quand vous le dites ou votre esprit le dit, est-ce que vous vous offrez-vous-mêmes comme je l'ai décrit?
Au fil des années ce point m'est apparu important: s'offrit soi-même, se donner. J'ai mieux compris que c'était le coeur de la prière, car utiliser notre liberté pour nous offrir était notre manière la plus élémentaire (basique) d'aimer Dieu.

Se donner à Dieu... s'offrir à Marie, qui nous prend immédiatement et nous immerge dans le Coeur du Christ notre Dieu, est la clef, car donnant toute la liberté à Dieu d'agir en nous (par l'offrande libre de nous-mêmes), permet à l'Esprit Saint d'agir en nous, de nous transformer (car Dieu ne force jamais et il attend qu'on lui donne tout, et il ne se donne à nous que dans la mesure où l'on se donne à lui).

La répétition de l'Ave Maria, même profonde, c'est ok, c'est important, mais si on y ajoute l'offrande de nous-mêmes, cela décuple l'efficacité de la prière.

Pensons à l'Acte d'Offrande de Thérèse, qui résume tout cela:

"je vous offre, ô Bienheureuse Trinité! L'Amour et les mérites de la Sainte Vierge, ma Mère chérie, c'est à elle que j'abandonne mon offrande [de moi-même] la priant de vous la présenter"

"Afin de vivre dans un acte de parfait Amour je m'offre comme victime d'holocauste à votre Amour miséricordieux, vous suppliant de me consumer sans cesse, laissant déborder en mon âme les flots de tendresse infinie qui sont renfermés en vous [...]"

Merci encore, et je serais heureux de savoir ce que vous en pensez de ce fait de s'offrir soi-même, comme un mouvement intérieur... durant la prière et qui en est le coeur.
Merci
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Louis
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1102
Age : 54
Localisation : Provence
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Lun 17 Avr - 11:14

Cher Jean-Cyrille

Mais pourquoi s'offrir à Marie et pas au Christ directement?

_________________
Dans la Paix du Christ +
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Lun 17 Avr - 14:12

Louis a écrit:
Cher Jean-Cyrille

Mais pourquoi s'offrir à Marie et pas au Christ directement?

Mon cher Louis,
Un grand merci. Je te comprend...
Pourquoi quand Dieu s'incarne passe-t-il par Marie?
C'est la même chose! Il n'est pas venu directement (apparemment, car en fait c'est le meilleur direct car elle est pure et nous ne le sommes pas).
C'est la logique de l'Incarnation...
Cela dit, Marie ne nous retient pas une seconde à Elle, (ça ne serait pas elle), elle nous propulse immédiatement en Christ notre Dieu.
Ce qui fait que par elle, nous allons mieux au Christ que "par" nous-mêmes! Tu vois? Dans la vie spirituelle il y a deux choses:
l'objet de la vie spirituelle, son but
et le sujet, le moyen d'y arriver.
Quand tu vas vers Christ directement, tu es en fait, inconsciemment, entrain d'utiliser tes propres capacités.
Le but dans les deux cas est le même, mais les moyens diffèrent:
si tu y vas directement, c'est ton "vaisseau" à toi qui part.
Si tu y vas en te mettant comme un enfant entre les mains de Marie, c'est son vaiseau à elle ("pleine de grâce") qui y va. C'est tout autre chose!
C'est pas pour rien qu'elle dit: "toutes les générations me diront bienheureuse"!
Si tu vois bien la composante bipolaire (sujet-objet) ça devient facile à comprendre.
On peut continuer à développer si tu veux, car c'est très important de comprendre que Marie est comme la Main du Christ lui-même. Elle ne prend jamais la place de Dieu ou d'un intermédiaire. Au contraire avec elle l'accès à Christ Dieu est direct, sans médiation.
Tandis que si nous y allons directement, par nos propres forces, c'est bien plus faible, humain: comme une bicyclette qui veut partir pour la Lune.
J'aimerais que l'on continue à en parler si ce n'est pas encore convainquant.
Essaie simplement de voir que Dieu nous donne deux choses:
- l'objet Dieu
- le sujet: la modalité de traiter avec, qui est divine.
Il ne suffit pas que notre but soit l'AmourDieu. Il faut que notre moyen de le connaître et de l'aimer soit divin.
Merci de revenir, à toi et à tous.... c'est très important que le "blocage" disparaisse à ce niveau et je le comprend: pourquoi passer par quelqu'un. Mais le problème c'est que Marie n'est pas "quelqu'un" et n'est pas un "passer par" qui enlève le direct: elle est le direct, et nous sommes l'indirect... car nous sommes des sujets!!!!!!!!!!!! Et elle n'est pas une intruse (quelqu'un de plus dans la relation), car elle nous donne sa propre capacité de voir et d'aimer. Elle nous les donne: elle nous donne ses yeux et son coeur pour voir et aimer le ChristDieu non pas avec notre bicyclette mais avec son vaisseau spatial. Elle n'est pas une intruse. Elle nous introduit dans son immense, divine et pure intimité avec le Christ, dans la qualité de sa relation, et c'est le Direct. Donc en fait, paradoxalement, se placer en elle, face au Christ, c'est en fait avoir le meilleur direct.
C'est la première place, la plus élevée. Si tu dois t'asseoir face au Christ Dieu et que tu as deux sièges au choix, un très très loin et mal fichu, et le Premier Siège, face à face, que choisis-tu? t'asseoir sur quel siège? le tien ou le sien? Tu vois la chose?
Elle n'est pas une personne intermédiaire, elle est une capacité différente. Tu vois?
Le Christ, dans la parabole du Semeur (tu peux la lire si tu veux dans Matthieu 13), indique la "Bonne Terre", Marie, qui seule peut porter des fruits. Elle est la clef des paraboles, et elle nous montre cette logique du objet-sujet ou Semence-Terre, ou encore objet-capacité de recevoir l'Objet. Il ne suffit pas d'avoir une "Semence Divine" à disposition, il faut "savoir la recevoir" et la faire fructifier. Or Marie, Bonne Terre, Unique Terre, nous est donnée, elle nous est offerte au Baptême, car elle est une partie du Christ, son Corps. Elle nous appartient, comme capacité de connaître et d'aimer.
A Vin nouveau (Jésus Dieu) Outre neuve: Marie.
Marie n'est pas Dieu et ne le remplace aucunement (c'est pas cette logique), elle est le Sujet parfait face à l'Objet Divin.
bien à toi et à tous
Jean


Dernière édition par le Mar 18 Avr - 2:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
jasmin



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Lun 17 Avr - 15:03

Jean-Cyrille a écrit:
Merci Jasmin pour votre témoignage, simple et limpide.

Et quand vous le dites ou votre esprit le dit, est-ce que vous vous offrez-vous-mêmes comme je l'ai décrit?
Au fil des années ce point m'est apparu important: s'offrit soi-même, se donner. J'ai mieux compris que c'était le coeur de la prière, car utiliser notre liberté pour nous offrir était notre manière la plus élémentaire (basique) d'aimer Dieu.

Se donner à Dieu... s'offrir à Marie, qui nous prend immédiatement et nous immerge dans le Coeur du Christ notre Dieu, est la clef, car donnant toute la liberté à Dieu d'agir en nous (par l'offrande libre de nous-mêmes), permet à l'Esprit Saint d'agir en nous, de nous transformer (car Dieu ne force jamais et il attend qu'on lui donne tout, et il ne se donne à nous que dans la mesure où l'on se donne à lui).

La répétition de l'Ave Maria, même profonde, c'est ok, c'est important, mais si on y ajoute l'offrande de nous-mêmes, cela décuple l'efficacité de la prière.

Pensons à l'Acte d'Offrande de Thérèse, qui résume tout cela:

"je vous offre, ô Bienheureuse Trinité! L'Amour et les mérites de la Sainte Vierge, ma Mère chérie, c'est à elle que j'abandonne mon offrande [de moi-même] la priant de vous la présenter"

"Afin de vivre dans un acte de parfait Amour je m'offre comme victime d'holocauste à votre Amour miséricordieux, vous suppliant de me consumer sans cesse, laissant déborder en mon âme les flots de tendresse infinie qui sont renfermés en vous [...]"

Merci encore, et je serais heureux de savoir ce que vous en pensez de ce fait de s'offrir soi-même, comme un mouvement intérieur... durant la prière et qui en est le coeur.
Merci
Jean

Je suis tout à fait d'accord avec ce que vous dites !

Moi personnellement , je me suis toujours remis entre les mains de la Vierge Marie. Aparemment elle m'a vite remis entre les mains
de son fils cheers

jasmin Wink
Revenir en haut Aller en bas
Tourterelle

avatar

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Lun 17 Avr - 18:06

C'est vraiment magnifique ce que tu as écrit Jean et c'est très juste. Depuis que j'ai demandé à Dieu d'augmenter ma capacité de l'aimer, il me conduit de plus en plus à Marie. Alors je lui demande de m'aider à la connaître, donc de la voir avec ses yeux à Lui. Évidement je demande à Marie la même chose, de voir Dieu avec ces yeux... Seule je ne vois rien... ou si peu. Le mieux que je peux dire est que l'Esprit Saint voyage du coeur de Marie, au coeur de Jésus à notre coeur. Ça fait bien des coeurs! Wink Very Happy Et la "Petite Marie" sait si bien aimer, beaucoup mieux que moi... cat
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Mer 19 Avr - 1:50

Tourterelle a écrit:
Depuis que j'ai demandé à Dieu d'augmenter ma capacité de l'aimer, il me conduit de plus en plus à Marie. Alors je lui demande de m'aider à la connaître, donc de la voir avec ses yeux à Lui. Évidement je demande à Marie la même chose, de voir Dieu avec ces yeux... Seule je ne vois rien... ou si peu. Le mieux que je peux dire est que l'Esprit Saint voyage du coeur de Marie, au coeur de Jésus à notre coeur. Ça fait bien des coeurs! Wink Very Happy Et la "Petite Marie" sait si bien aimer, beaucoup mieux que moi... cat

Que c'est bien dit.... merci de nous avoir partagé les secrets de ta prière... demander à l'un de nous révéler l'autre...
Et cette circulation de l'Esprit Saint.... mmmmmmmmmmmm
Merci Tourterelle... Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Jean

PS Je vais finir par croire que cette Tourterelle est un véritable AIGLE qui vole très haut!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Tourterelle

avatar

Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Jeu 20 Avr - 2:35

Citation :
PS Je vais finir par croire que cette Tourterelle est un véritable AIGLE qui vole très haut!

Ha non pas du tout!! Je n'ai que de très petites ailes... Et si je volerais aussi haut qu'un aigle, je crois bien que seul Dieu me suffirait... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Jeu 20 Avr - 10:38

Tourterelle a écrit:
Ha non pas du tout!!

si, si, ........ si , si... Very Happy Like a Star @ heaven Very Happy sunny


Tourterelle a écrit:
je crois bien que seul Dieu me suffirait

Pourquoi tu dis ça? et Dieu seul ne te suffit pas? vraiment? Embarassed

Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
jasmin



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Jeu 20 Avr - 23:27

Cher Jean ,

On parle toujours de la Priére du Coeur Smile
Quelle est l'utilité de cette priére ?

jasmin Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Ven 21 Avr - 14:12

jasmin a écrit:
Cher Jean ,
On parle toujours de la Priére du Coeur Smile
Quelle est l'utilité de cette priére ?
jasmin Wink

Chère Jasmine, (et chers tous),

Jasmine, je suis très content flower du fait que vous vous posez ce genre de question car la PC (Prière du Cœur) est un sujet très important et qui a besoin de clarté pour être traité. De fait ce sont des questions pratiques! Alors des "pratiques" non praticables ou difficilement praticables ce n'est pas ce que les humains souhaitent... je m'efforce de rendre la chose claire et accessible, directe et efficace, au maximum (mais on me dit que c'est pas tjrs le cas).

Vous posez la question précise de l'utilité ou des avantages de la PC….
Mon Dieu, ils sont énormes les avantages de la Prière du Coeur.

Je vais essayer de m'expliquer:

La PC est dans le droit fil et dans le prolongement de la Communion, de la dernière Communion. A la Messe, nous communions non? Alors, l'espace de temps qui se situe entre deux messes, peut être "utilisé" pour profiter de la dernière communion reçue de manière plus fructueuse. Prenons un exemple: si vous recevez quelque chose de précieux, c'est comme un compte en Banque: vous pouvez le laisser reposer ou le faire fructifier. La dernière Communion est comme un "compte en banque" que l'on peut faire fructifier, et la PC peut le faire, elle est comme le prolongement de l'action du Christ dans votre dernière Communion.

Souvenons-nous que la Messe a deux Tables: 1- La Table de la Parole de Dieu 2- La Table du Corps du Christ.
Pour l'Arbre que chacun de nous est, la première Table (la Parole) est comme le Soleil et la deuxième (la Communion au Corps du Christ et à son Sang) est comme l'Eau.... alors il faut les deux: le Soleil et l'Eau! L'Eau agit en profondeur; elle touche la partie invisible de l'arbre (les racines, notre cœur), mais agit efficacement et est vitale, ainsi la Communion, et son prolongement: la PC.

La PC est donc une nourriture fondamentale, car elle donne à Dieu accès à nos profondeurs, comme l'Eau touche les racines profondes de notre être. L'Action de Dieu en nous durant les immersions de la PC sont capitales, vitales, car elles nous nourrissent... et permettent à Dieu de faire son travail de transformation et de Divinisation. Car en fait il veut nous transformer en profondeur afin d'ôter notre coeur de pierre et de mettre un coeur de chair. Et l'Esprit Saint fait ce travail profond, surtout durant les immersions de la PC.

J'ajoute que pour arriver à l'Union à Dieu, la PC est capitale pour la simple raison que la distance qui nous sépare (nous qui sommes des êtres créés) de Dieu (être Incréé) est infinie. Il faut donc un moyen Divin pour arriver à Dieu. La bicyclette de nos efforts spirituels (mais toujours humains) n'a rien à voir avec le Vaisseau divin que Dieu nous donne: son initiative, de venir jusqu'à nous pour nous prendre chez Lui. La distance à parcourir est infinie, et seul Dieu peut faire cela! Et le lieu de ce travail est la PC. La PC est l'espace en nous (en notre liberté, le don de nous-mêmes) et le temps (que nous accordons) que nous offrons à l'Esprit Saint de nous rejoindre et de nous diviniser, de nous transformer en Dieu.

J'espère avoir répondu à votre question. Sainte Thérèse d'Avila parle des bienfaits de la PC (qu'elle appelle "Oraison") surtout dans les chapitres 7 et 8 du livre de sa Vie écrite par elle-même. Voici le lien: http://www.amorvincit.com/tj_vie_7-8.htm

A plus, et n'hésitez pas à revenir sur le sujet, il est immense!
Je lisais ce matin un excellent passage d'un auteur qui parlait de Marie comme étant Celle qui transmettait la prière pure!

A plus
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
jasmin



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 28/03/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Dim 23 Avr - 0:27

Cher Jean ,

J'ai déjà lu le livre sur la prière du coeur du pélerin russe ! J'ai essayé d'apprendre la priére du coeur par la méthode que ce livre indiquait , mais je n'y suis pas arrivée Crying or Very sad

Pouvez-vous me dire quelle différence ya-t-il entre la prière du coeur dont vous parlez ci-dessus et la prière du coeur du pélerin russe ?

jasmin sunny
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Dim 23 Avr - 3:06

jasmin a écrit:
Cher Jean ,
J'ai déjà lu le livre sur la prière du coeur du pélerin russe ! J'ai essayé d'apprendre la prière du coeur par la méthode que ce livre indiquait , mais je n'y suis pas arrivée Crying or Very sad
Pouvez-vous me dire quelle différence ya-t-il entre la prière du coeur dont vous parlez ci-dessus et la prière du coeur du pèlerin russe ?
jasmin sunny

Chère Jasmin,

C'est une question délicate, mais voilà ce que je peux dire, brièvement (Cela mériterait un plus grand développement, avec textes à l'appui): -

Les livres qui expliquent la "Prière de Jésus" mettent l'accent sur la répétition "mantrique" (sur la technique, jusqu'à ce qu'elle devienne comme une seconde respiration) au lieu de mettre l'action sur d'autres points qui sont capitaux et décisifs!!!!!!!!!
Je trouve que cela est un piège pour le lecteur !

Les points que j'estime être capitaux sont au moins les deux internes suivants (plus un externe):
1- le don de nous-mêmes (un mouvement d'offrande de nous-mêmes) à Dieu (ce mouvement intérieur d'aller vers Dieu, de se donner à Lui) et
2- la Présence de Marie, qui par sa puissante action nous ouvre la Porte.

Loin de moi de sous-estimer un livre comme la Philocalie, (la petite ou la grande (en deux gros volumes)) qui explique la "Prière de Jésus". Ces livres sont composés de citations des Pères du Désert et des Pères de l'Eglise. C'est une matière sérieuse, qu'on ne peut négliger! Sauf que c'est un choix, une compilation et nous suivons le choix et la manière de celui qui compile! Donc pour trouver la Perle, il faut s'y connaître.

J'espère que ce peu est éclairant.
N'hésite pas à y revenir.
Sincèrement
à plus
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Ven 28 Avr - 18:08

Une personne m'a écrit et, avec sa permission, je reproduis de manière anonyme l'email et ensuite le dialogue que nous avons eu. Que cette personne soit vivement remerciée. Jean

Fidèle a écrit:

Cher Jean,
Je me permets de vous envoyer ce message parce que j'ai vraiment besoin d'apprendre la prière du coeur. J'ai un grand problème c'est que lorsque je me tais, c'est mon coeur qui parle. Il parle tellement que y faire silence relève de l'exploit. Pourtant il m'est déjà arrivé de faire quelques bonnes adorations, où j'ai vraiment communiqué avec le Seigneur. Je me souviens d'une fois, où le Seigneur m'a donné un passage des Saintes Ecritures pour m'aider à sortir de la sécheresse spirituelle que j'expérimentais à ce moment. Mais honnêtement, il faut que mon coeur apprenne à se taire, pour écouter le Seigneur. J'ai vraiment besoin d'être aidé.
Merci pour tout

Jean dit :
votre question est sur la prière du coeur, la prière silencieuse, l'oraison, n'est-ce pas?
Fidèle dit :
Oui
Jean dit :
Il y a deux ou trois petites choses à ne pas oublier dans cette prière pour qu'elle ait lieu
Fidèle dit :
j'écoute
Jean dit :
1- l'offrande de soi, qui est un mouvement, comme si vraiment on donnait/offrait son coeur
2- la présence de Marie
3- se faire comme un enfant
4- et enfin, la répétition lente (au besoin) d'une prière (comme l'ave Maria), sans y réfléchir,
voilà
alors c'est cela qu'il faut "vérifier"
vous dites: mon coeur parle
voyez, vérifions d'abord les 4 points
car si ça manque, votre coeur ou votre tête peuvent parler
est-ce que vous vous offrez vraiment? comme un petit enfant, entre les mains de Marie?
(vous pouvez le faire, là, durant notre dialogue... si vous y arrivez...)
Fidèle dit :
je vais essayer
Jean dit :
habituellement vous le faites? vous offrir? comme un petit enfant? à Marie?
Fidèle dit :
non je ne le faisais pas
Jean dit :
ah voilà
le mouvement d'offrande est capital
il nous détache de nous-mêmes, nous sort de nous-mêmes,
Fidèle dit :
d'accord
Jean dit :
et si on se fait comme un petit enfant, on devient léger et maléable entre les mains de la Mère de Dieu
et ainsi, Dieu agissant en Elle, nous introduit dans le Coeur du Christ tout de suite !
c'est simple, mais il faut le faire !
c'est absolument efficace et infaillible.
Fidèle dit :
en ce moment même je me sens bien légère, merci Jean
Jean dit :
oui, l'offrande de nous-mêmes, (en nous faisant petits) nous libère de nous-mêmes, nous sort de nous-mêmes, et nous plonge en Dieu !!
voilà la prière du coeur: une plongée en Dieu
une immersion (baptême)
et dire que souvent quand on prie, on reste "en soi", ....!!!
Dieu a soif de se donner à nous, mais si on ne se donne pas à lui, comment pourrait-il se donner à nous?
Dieu a soif de vous !!
Et c'est cela la clef, ce simple mouvement
Fidèle dit :
je sais
Jean dit :
cela enflamme le Coeur
et permet à Dieu de nourrir notre coeur de son propre Etre
Fidèle dit :
merci infiniment,
Jean dit :
je vous en prie.
Jean dit :
bien sur, on pourrait parler plus en détails de certains aspects, ou difficultés ultérieures, mais c'est cela la clef, le résumé!
Fidèle dit :
ça va m'aider parce que j'ai maintes occasions pour vivre intensément ma foi ; en semaine, j'ai messe tous les matins, tel jour j'ai adoration du Très saint Sacrement,
Jean dit :
mais vous savez, ce mouvement vous pouvez le faire à tout moment, à la cuisine, quand vous marchez, partout!
pas que durant les prières habituelles! mais bien sûr aussi, durant les prières habituelles, car ce mouvent les rend beaucoup plus efficaces
Fidèle dit :
vous savez, je crois vraiment que c'est le Seigneur qui m'a poussée à vous écrire
Jean dit :
vous voyez qu'avec un peu de courage, Dieu nous donne des grâces !
c'est en révélant nos difficultés humblement, qu'on apprend !
j'ai toujours fait cela
n'hésitez pas à revenir
et souvenez-vous des 4 éléments
Fidèle dit :
c'est une dimension qui manquait vraiment à ma vie de foi
Jean dit :
oui, Thérèse d'Avila dit que joindre le coeur et la prière (à toute forme de prière) c'est si important
et savoir le faire, et le répéter à volonté, quel bonheur!
avoir Dieu à portée de main, avoir appris le Secret de son Coeur !
Fidèle dit :
eh oui
c'est important, vraiment je vous remercie et je vous tiendrai au courant
Jean dit :
merci à vous.....
très bien
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
philippe

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 05/03/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Sam 29 Avr - 19:18

Merci, Jean, pour ce message. Je vais essayer. Mais comment faire pour s'ofrrir vraiment, pour que ce ne soit pas seulement un mot, ou pas quelque chose de cérébral ?
Amicalement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Lun 1 Mai - 1:31

philippe a écrit:
Merci, Jean, pour ce message. Je vais essayer. Mais comment faire pour s'offrir vraiment, pour que ce ne soit pas seulement un mot, ou pas quelque chose de cérébral ?
Amicalement
Philippe

Grande question et question capitale car toute notre vie chrétienne dépend de cette question.

Pour y répondre, il est bon de revenir au Baptême et à sa signification pratique pour nous. Le baptême peut être reçu quand nous sommes encore très jeunes, mais il est par la suite renouvelé à chaque veillée Pascale (pour les Catholiques). En quoi consiste-t-il? Un don total de nous-mêmes au Christ notre Dieu, symbolisé par cette triple immersion (ou aspersion). Etre immergé dans l'être du Christ, voilà le sens du baptême. Se donner totalement à lui.

Mais qui est capable d'une telle décision? Oui, de fait, nous nous appartenons nous-mêmes, nous avons nos projets, nos points de vue, notre manière de gérer notre vie, notre futur etc… Il arrive parfois, en tant qu'adulte, que nous nous rendions compte un jour que le Christ nous appelle à le suivre (ceci ne veut pas dire qu'il faille tout laisser et entrer dans un monastère) et ceci requiert de mettre notre main dans la sienne et ainsi de nous décider de mettre nos pas dans les siens! Nous restons apparemment dans notre situation habituelle, dans le même état dans lequel il nous a trouvés, mais le fond de notre vie a changé! Nous avons pu un jour nous libérer de tant d'attaches, et nous nous sentons libres intérieurement, au niveau de la volonté de le suivre où qu'il ira.
Cette décision fait en tant qu'adulte signe le début d'un cheminement nouveau, d'une "conversion" (la seconde conversion). Le fond de cette démarche naît d'une rencontre personnelle avec le Christ ressuscité et vivant aujourd'hui.

Ce qu'il y a à donner peut parfois être très matériel, mais ce qui compte et ce qu'il attend qu'on lui donne est en fait intérieur, c'est cet attachement que nous avons à telle ou telle chose, à tel ou tel travail, personne, objet, problème, souffrance etc… L'acte de "donner" est en fait intérieur, invisible à ceux qui nous entourent, mais l'acte nous libère!
Donc avant de nous donner nous-mêmes, donner ce à quoi nous sommes attaché! Ceci peut coûter énormément: pensons à Abraham, qui a dû donner son attachement à son fils unique! Etc…

Ensuite, l'offrande de soi devient plus facile, car la corde qui nous rivait à terre est désormais coupée. Notre cœur peut s'élever, se donner à Dieu. Ce qu'on offre? C'est nous-mêmes, notre vie, notre passé, notre futur, ce que nous sommes, nos joies, nos souffrances, nos infidélités, même tous nos désirs d'aimer Dieu.

Ceci n'est ni cérébral ni des mots. Ce sont des actes intérieurs. Si vous pensez à quelque chose que vous aimez et à laquelle vous êtes attaché: pensez maintenant à une chose. Et puis, pensez que votre amour pour le Christ est plus grand que cet attachement. Etes-vous prêt, si besoin est, de prouver à Dieu que vous le préférez par dessus tout en renonçant à cette chose?

Vous voyez, ce ne sont pas des mots, c'est bien réel, c'est bien plus réel que le réel. Et c'est cela qu'on offre par amour.

Like a Star @ heaven Je prend l'exemple du cœur, car c'est le centre de l'être humain, ses racines profondes, la source des désirs de l'être humain. C'est ce cœur, point de départ de notre liberté et de nos choix, que nous offrons au Seigneur. Le point de liberté le plus profond. Souvenez-vous que vous êtes le jardin de Dieu et que dans ce jardin tout appartient à Dieu excepté un arbre, il peut en manger de tout sauf d'un arbre: votre liberté! Dieu ne touchera jamais à cet arbre. C'est à vous, si vous le voulez, de le lui donner, et le redonner, autant de fois que vous le souhaitez! C'est cela la clef qui ouvre la porte de votre cœur à Dieu et qui lui permet alors de vous combler de son Amour.

Like a Star @ heaven Je prend aussi l'exemple que le Christ nous donne de l'enfant. Nous sommes des adultes, et agir envers Dieu comme un enfant, avec une totale confiance, ce n'est pas dans nos habitudes. Nous n'aimons pas non plus le moindre degré de "dépendance" (ce qui est aussi une caractéristique de l'enfant). Cependant le Christ nous dit que pour entrer dans le monde de l'action de Dieu (cette "influence" qu'il exerce sur nous dans la Prière du Cœur, cette immersion dans le Feu de son Amour) nous avons besoin - tout en étant adultes et en prenant une décision d'adulte - de nous faire comme un petit enfant. Savoir nous décharger de cette montagne que nous avons sur les épaules d'adulte, pour devenir enfant. Enfant par notre confiance, par notre simplicité, par notre confiance totale qu'en nous offrant ainsi, il agira, nous immergera en lui, et nous renouvellera.

Like a Star @ heaven Et si cela est fait entre les bras de Marie, alors elle nous prend immédiatement et nous immerge en Dieu, dans le Cœur brûlant d'Amour de son Fils.

Ce qui vous reste, c'est de le faire. C'est le seul moyen pour vous de savoir que ce ne sont pas "que des mots", ou "que cérébral".
C'est en le faisant qu'on connaît la différence.
Si vous le désirez, nous pourrions le faire ensemble (sur msn ou autre).
Que Marie vous montre le Chemin.
Jean


Dernière édition par le Mar 2 Mai - 15:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
helenelydie

avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: La prière du coeur   Mar 2 Mai - 8:03

Cher Jean,
Merci pour ces explications. C'est une démarche très efficace pour un coeur à coeur avec le Seigneur.
Merci encore, et que le Seigneur vous bénisse.
Hélène Lydie
Revenir en haut Aller en bas
helenelydie

avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: la prière de coeur   Ven 5 Mai - 18:14

Cher Jean, en faisant mon témoignage, je voudrais vous remercier très sincèrement de m'avoir remise sur la bonne voie grâce à cette méthode. L'offrande de soi et l'attitude de petit enfant que j'essaie de pratiquer à partir de vos explications, m'aident dans ma relation quotidienne avec le Seigneur à travers le prochain. Je me sens plus légère, et plus en communion avec le Seigneur. Puisque en m'offrant au Christ, je dois renoncer à telle parole et à tel geste malveillants. Et petit enfant, je dois avoir une attitude d'humilité vis à vis des autres, et me faire violence par obéissance au Christ et à sa mère. Je me sens interpelée à soigner ma relation avec le Seigneur à travers les personnes qui sont autour de moi. Peut-être que je ne sais pas vraiment exprimer ce que je ressens, mais c'est beau.
Merci Jean, et que Dieu vous bénisse
Hélène-Lydie
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Sam 6 Mai - 16:12

Bien chère Hélène-Lydie,

un grand merci pour votre témoignage et pour vos paroles éclairantes.

Vous nous montrez parfaitement le lien qui existe entre d'un côté le fait de se faire comme un petit enfant entre les mains de Marie et de l'autre les conséquences pratiques que cela comporte (conséquences en nous et dans la vie quotidienne).

De fait, se mettre entre les mains de Marie (par un acte répété et renouvelé) c'est en fait la laisser travailler en nous, c'est déposer notre être entre ses mains, nous déposséder de nous-mêmes, (et c’est un choix adulte et responsable et non une démission, c’est un choix d’une "manière" bien plus supérieure d’opérer), même et surtout en ce qui concerne notre vie spirituelle et notre futur spirituel. C'est un choix répété, une immersion en Elle, répétée, un don de nous-mêmes renouvelé.

Marie est le Moule divin du Christ. Moule du Christ Tête (Jésus), et du Christ Corps (chacun de nous). Si nous voulons que le "Moule" (Marie) fasse son travail à la perfection, nous sommes invités (par des choix répétés, par des mouvement renouvelés) à nous faire "liquide". C'est notre choix, et c'est une qualité (la liquéfaction) qui dépend de nous! C'est la décision la plus haute que nous puissions prendre et la décision la plus intelligente et sage et la plus responsable.

Une voiture, même une F1, ne décolle pas, ne va pas à la Lune! Il nous faut un Vaisseau spatial. Notre manière de voir Dieu, de le comprendre, de l'aimer, est limitée, pauvre, réduite, et nous aspirons à une manière divine d'aller au Christ-Dieu, de le connaître. Et elle nous est donnée, c'est Marie, "chair de la chair" du nouvel Adam et "os de ses os". Elle est la Bonne Terre dont il est question dans l'Evangile, la seule qui donne du fruit, 30, 60 et 100 (cfr. Mt 13 et //). Cette "Bonne Terre" - chair du Christ - nous est donnée! Elle nous est donnée au Baptême! Dieu ne se donne pas à nous seulement comme étant l'Objet de notre connaissance et de notre amour, il nous donne de le connaître et de l'aimer, le moyen de le faire, la modalité divine, le Sujet: Marie. Marie appartient à chacun de nous de par le Baptême, car Dieu ne fait pas ses Dons à moitié. Il nous donne et le Don et la Capacité de le recevoir, de le porter (Marie). Marie est née du côté du Christ, "chair de sa chair", "première des Sauvés"! Quel Mystère! Quel Mystère!

Je me suis égaré, je reviens à ce que je disais: le lien entre le mouvement même de la Prière du cœur (se donner au Christ en se donnant à Marie (qui nous propulse immédiatement en LUI)), et la vie quotidienne: vous en exprimez un aspect, je reprends vos paroles:

"Puisque en m'offrant au Christ, je dois renoncer à telle parole et à tel geste malveillants. Et petit enfant, je dois avoir une attitude d'humilité vis à vis des autres, et me faire violence par obéissance au Christ et à sa mère. Je me sens interpelée à soigner ma relation avec le Seigneur à travers les personnes qui sont autour de moi."

Vous soulignez merveilleusement bien le lien entre les deux aspects! Je sens qu'en m'offrant, c'est tout mon être, toute ma vie, tous les aspects de ma vie qui sont appelés à "entrer" dans cette cohérence avec le Moule Divin, avec les mœurs divines! Nous ne sommes pas deux personnes, une qui se donne et l'autre qui vit sa vie à part! nous ne sommes qu'une personne, et si je me donne à Dieu, il est tout à fait normal qu'il me détache de moi-même, me change, me transforme et par conséquent transforme ma manière d'agir avec les autres!

C'est le même Esprit Saint qui me relie à Dieu et me relie au prochain! Le même Esprit, le même souffle, le même LIEN. Je ne peux pas d'un côté le vouloir et de l'autre le repousser! Il est bien incarné et tient compte du fait que je le repousse! Il m'aide alors à ne pas le repousser dans ma relation avec le Prochain! Dans ce sens, la Charité envers le Corps du Christ (le prochain) accroît énormément la Charité envers Dieu, elle pousse même le Christ notre Dieu à se donner encore plus à nous. C'est la même Charité dans les deux cas, c'est l'Esprit Saint - qui a les pieds bien sur Terre!

Un grand merci de nous avoir partagé de manière si simple, et si accessible un point capital de la prière du cœur, sans lequel, elle n'avance pas!

Car au fond, elle n'est pas une "méthode" ou une "technique" que l'on apprend, elle est une Relation avec l'Epoux, tomber amoureux de Lui, s'immerger dans son Amour… et l'aimer, c'est aimer son Corps (l'autre)! On ne peut le "tromper"! la Tête et le Corps sont "indéssoudables"!

Un grand merci Hélène-Lydie. Que Dieu vous le rende, d'avoir témoigné.
Amitiés à tous. Et n'hésitez pas à parler, si l'Esprit vous pousse!
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Mer 10 Mai - 17:38

Philippe a écrit:

Cher Jean
Merci pour ta réponse. Donner d'abord le petit lapin blanc (et donc en premier lieu l'identifier), ce qui permet le don de soi-même. Le tout par les bras de Marie. Une voie d'enfance mariale en somme. Totus tuus. J'ai lu des choses un peu semblables chez le Père carme Marie-Michel.
Il faut maintenant se lancer généreusement.
Bien cordialement
Philippe



Cher Philippe,
Merci pour ta réponse.

Oui, le "don de soi-même"! c'est capital. Et malheureusement dans l'exposé que nous avons habituellement de l'oraison ou de la prière du coeur, ce point n'est pas mis en relief comme il le faudrait, c'est à dire, comme un acte que l'on peut répéter à volonté durant l'heure d'oraison, ou durant la journée.

Ce n'est pas une voie Mariale (au sens d'un choix optionnel de dévotion personnelle), c'est la Voie même que Dieu a prise pour venir à nous: il est "né de Marie"... (et cela va très loin: naître de..). Cela dit j'aime bien ton expression: "voie d'enfance Mariale".

(Moi je dis aussi: "aller à l'Ecole de Marie pour mieux comprendre Jésus". Elle a les clefs de Son Coeur..!)

Plus on est "à Marie", plus on se laisse faire par elle (tu as lu, j'imagine, Montfort), plus on se laisse "mouler" par elle, mieux c'est, on passe mieux la porte étroite, plus facilement, plus rapidement...
(je passe des heures à enseigner cela, et j'écris un livre sur la Prière du coeur).

Certains maîtres de vie spirituelle évoquent la "pause regard" à pratiquer durant la journée (c'est une pratique carmélitaine ancienne (vivre en présence de Dieu durant la journée), pensons à Laurent de la Résurrection etc…). Et comme tu vois, là aussi, il est question d'une "pause", d'un "regard", de "se mettre en présence de Dieu"... etc... mais la vérité c'est qu'une immersion dans l'Etre de Dieu, dans son Amour nous attend et ce n'est pas dit clairement. Quelle différence entre se mettre en présence d'un être, même si c'est l'Etre de Dieu qui irradie certes, et le fait d'être immergés dans son Etre, dans son Amour!!

Par ailleurs, cette "immersion" est considérée comme exceptionnelle et donnée "quand Dieu le veut et comme il le veut". Or la réalité ici aussi est différente. Si Marie est présente, (si nous nous mettons en sa présence et nous demandons sa Toute-Puissante supplication), eh bien elle ne peut jamais nous dire "non" et Dieu ne lui dit jamais "non"! Ce qui rend cette immersion, tout en étant un Don immense, et jamais mérité (et dans ce sens "non-automatique"), surnaturel, tout à fait accessible, "à volonté"! Ce qui est littéralement ETONNANT !!! Quelle grâce, quel Secret!!

Donc, et du côté de l'intensité (la qualité) et du côté de la fréquence, la donne est complètement différente (saut en qualité). Tu vois ce que je veux dire?

La manière de se donner (qui était ta question à toi) est très importante et décisive! et ça s'apprend! la transmission vivante de personne à personne est aussi, souvent, décisive.

Tu dis: "Il faut maintenant se lancer généreusement". Oui, mais c'est un mouvement (le fait de se lancer en Marie, toute pleine de l'Esprit Saint) à répéter... Ce n'est pas simplement une décision à prendre, un engagement, ce sont après, des immersions constantes, jusqu'à ce que l'on ne ressorte plus du Sein de Dieu (l'union à Dieu), ou de sa Nuée. Ces immersions nous nourrissent, et nous font croître, nous divinisent, nous transforment en Dieu toujours plus profondément, et plus fortement! De fait, elles sont dans le prolongement de la dernière Eucharistie reçue.

Bien sincèrement
Jean


Dernière édition par le Mer 10 Mai - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Mer 10 Mai - 17:45

Ce à quoi Philippe a répondu:

Cher Jean

Merci pour ta réponse et tes développements.

J'aimerais que tu m'expliques la différence qu'il y a entre "se mettre en présence de Dieu" et "s'immerger en Dieu".

Peux-tu développer aussi "l'immersion est accessible, à volonté"?

"Du côté de l'intensité et du côté de la fréquence, la donne est différente": je ne vois pas très bien.

Merci d'avance pour tes explications. Elles sont très éclairantes.
Bien amicalement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Dim 21 Mai - 12:21

F. écrit:

"Je voudrais savoir que veut dire "oraison mentale"?
est-ce prier en silence (sans bruit de paroles)?
En général, est-ce faisable? C'est à dire sans ouvrir la bouche?
Est-ce qu'on peut prier étant au lit étendu en silence? Ou bien faut-il émettre des sons même très bas?"



Bien cher F.,
Merci pour ta question. Je m'empresse déjà de dire: "oraison mentale" est la même chose que "prière du coeur". Voyons cela de plus près:

"Oraison mentale" est le terme reçu, depuis quelques siècles en Occident pour signifier la Prière silencieuse (sans bruit de paroles). Le mot "mentale" se réfère à "mens" ("mentis" aussi) en latin qui signifie "esprit". "esprit" pour la prière se traduit: "cœur" (pris au sens biblique), c'est-à-dire la partie la plus élevée de l'âme, son œil, son sommet.

D'autres l'appellent "prière du cœur" ou encore dans la Tradition orientale de la prière on l'appelle "prière de Jésus". Sainte Thérèse l'appelle aussi tout simplement "oraison".

Donc pour répondre à ta question: "mentale" ne signifie pas par l'intelligence, comme on dit: "calcul mental": faire une adition par exemple dans l'intelligence, sans utiliser de papier. Mais il se trouve que "l'oraison mentale" a lieu aussi en silence, mais pas nécessairement "sans paroles intérieures" (il est tout à fait possible aussi de parler intérieurement sans émettre de sons, sans bruit de paroles). Donc que ce soit bien clair: "mentale" signifie "cœur" car "mens" en latin est "esprit" qui est le sommet de l'âme! Le terme en fait en latin est: "oratio mentalis".

Pour beaucoup de personnes prier c'est parler, dire des paroles, les formuler et les dire à Dieu. La parole est d'abord formée dans notre intelligence, donc elle est d'abord "mentale". Ensuite elle est formulée, dite, silencieusement, ou exprimée vocalement (avec le son, avec le bruit des paroles).

Cela dit prier ne se réduit pas à "dire" quelque chose à Dieu (soit intérieurement en silence, soit extérieurement (avec bruit)).
Prier c'est avant tout recevoir Dieu dans notre cœur. Ce n'est donc pas un mouvement qui part de notre cœur vers Dieu, mais un mouvement qui part de Dieu vers nous.

Pensons par exemple à la Communion. La forme la plus pure de la prière est le moment de la Communion, le moment "mystique" caché, au-delà de la parole et du verbe intérieur, moment où – comme dit saint Augustin – c'est Dieu qui nous "mange" et non pas nous! "Dieu nous mange" dit saint Augustin! La Bible dit bien qu'il est une Feu d'Amour dévorant. "nous manger" signifie: nous transformer en Lui. C'est une action qui n'a pas besoin de paroles! C'est pour cela que je dis souvent que la "prière du cœur" ou "l'oraison mentale" (c'est tout un), est une "immersion en Dieu" où l'acteur principal est Dieu lui-même! Ce qui compte c'est de le laisser faire! Et pour cela, il est bon de se donner à Lui, de lui donner carte blanche! Par ce mouvement vers Lui, il a accès à nous et peut enfin se donne à nous, nous immerger en Lui et nous transformer.

La Communion est un moment en fait de "silence", mais c'est un silence plein, plein de l'action de Dieu! Son action a lieu au plus profond de notre être (dans l'esprit, ou mens, ou cœur). Souvent on a tendance à vouloir faire "ses prières apprises" durant la Communion! Or, à ce moment précis de la communion et pour le temps qui suit (de 10 à 60 minutes), Il agit. Et quand Dieu agit en nous, c'est bien plus élevé que nos faibles paroles!

La prière en fait est un mouvement qui "part de Dieu" "entre en nous" et "revient à Dieu". Or nous avons cette habitude de croire que la prière "part de nous" pour aller vers Dieu! Qu'avons-nous que nous n'ayons reçu de Lui? Et nous avons besoin de son Esprit pour pouvoir le lui redonner, nous avons besoin de sa grâce pour pouvoir avoir accès à Lui, pour pouvoir entrer en Lui! Il est donc bien meilleur de nous donner à Lui, et de le laisser faire.

De fait la Communion est un Don mutuel! Il se donne à nous et nous nous donnons à Lui. On ne peut se contenter de le recevoir, car la Communion (communication de nos êtres) a besoin, pour avoir lieu, du don mutuel et de Lui et de nous!

Tout moment de prière silencieux que l'on peut reprendre après durant la journée, ou avant de dormir au lit, est en fait un prolongement de cette dernière Communion que nous avons reçue, et de Son Action en nous.
Donc pour répondre à ta question: oui, il est tout à fait possible de prier silencieusement, mais ceci est recommandé! C'est en fait la racine de toute prière! Sainte Thérèse dit que même les prières "parlées", c'est-à-dire "vocales" doivent avoir en elles la dimension profonde et la qualité élevée et ouverte du contact que nous trouvons dans la prière silencieuse! Un qualité de don de soi, d'écoute, de docilité, et d'immersion en Dieu.

Il est non seulement pas possible de prier silencieusement, en s'immergeant en Dieu, mais il est recommandable de le faire à tout moment de la journée et aussi avant de dormir: ainsi la qualité du sommeil change, car on y entre différemment, on y entre "en Dieu", et ainsi le sommeil répare mieux nos forces et nous nous réveillons "en Dieu" et c'est bien mieux.


Remarque: Il peut sembler étrange que l'on puisse prier sans formuler de paroles. Saint Augustin, au 5ième siècle, venant du Nord de l'Afrique, en visite à Milan, est étonné de voir saint Ambroise, Evêque de Milan lire la Bible sans bruit de paroles! Car lire se faisait "avec" bruit de paroles! Il était inconcevable de lire sans bruit de paroles! C'était une découverte pour lui, qu'il était possible de lire en silence! Ceci pour faire sourire bien des personnes! Mais je me souviens très bien d'un ami de classe qui en étudiant, lisait à voix basse!

Amitiés à tous
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   Dim 21 Mai - 13:40

Philippe avait écrit (cf. plus haut):

Like a Star @ heaven 1- J'aimerais que tu m'expliques la différence qu'il y a entre "se mettre en présence de Dieu" et "s'immerger en Dieu".
Like a Star @ heaven 2- Peux-tu développer aussi "l'immersion est accessible, à volonté"?
Like a Star @ heaven 3- "Du côté de l'intensité et du côté de la fréquence, la donne est différente": je ne vois pas très bien.


Bien cher Philippe,

Merci pour tes questions, et je dois dire qu'elles sont importantes. Et pourtant peu abordées par les auteurs et maîtres de la vie spirituelle. Elles sont délicates, pourtant la clarté sur ces questions est à mon sens d'une nécessité vitale. Car ces questions ne sont pas de la théorie qu'abordent uniquement les spécialistes, mais de la pratique que les maîtres sont appelés à transmettre. Les résultats escomptés sont non seulement la compréhension des Désirs de Dieu de se donner à nous, mais aussi la Vie de Dieu qui se répands en nous et nous transforme!

La réponse à ces questions est d'un intérêt pratique "stratégique". J'avoue aussi avoir hésité à répondre à tes questions (même si j'ai déjà, en quelque sorte dit l'essentiel). Ce sont des trésors et des perles – des "secrets" comme dirait Montfort! Et Dieu ne donne qu'à ceux qui cherchent vraiment, de tout leur être, qu'à ceux qui font l'effort de chercher, en donnant du temps et de l'espace en eux pour cela!

Mais tes questions montrent que ton attention est éveillée aux charnières importantes de cette manière de prier qu'est la prière du cœur. Je m'attelle à la tâche:

Like a Star @ heaven 1- il y a une différence énorme entre "se mettre en présence de Dieu" et "s'immerger en Dieu". Déjà les termes le suggèrent: se mettre en présence de quelqu'un, et s'immerger en cette personne! "Se mettre en présence" suppose une distance physique! Communiquer est une autre chose! La Présence bien sûr est celle d'un Soleil qui irradie et par conséquent il est possible que les rayons agissent même de loin, mais nous ne sommes pas "dans" le Soleil. Et "être en présence" n'implique nécessairement pas l'établissement d'un "contact" réel et fort. C'est un peu comme quand le prêtre tend la main en nous offrant le Corps du Christ: nous regardons et nous disons "Amen". Mais encore, nous n'avons pas communié! Quand nous voyons le Corps du Christ que la main du prêtre nous montre, nous sommes "en la présence" du Christ! Mais quand nous communions, nous le mangeons, et il nous mange – nous sommes immergés en Lui! Ce n'est pas la même chose!

Mentalement, "se mettre en présence" n'implique pas nécessairement une immersion dans l'Etre de Dieu. C'est un exercice spirituel classique: "vivre en la Présence de Dieu" comme le faisait le Prophète Elie et qui nous est très bien rappelé par le Frère Laurent de la Résurrection (Carme du 16ième siècle). Mais ne rien dire de plus, ne rien préciser, risque, pour beaucoup de personnes, d'impliquer: un arrêt (une pause dans la journée, même brève) où nous sortons du flux des activités et de la concentration dans ce que nous faisons, pour accorder une attention et un contact à Dieu.

Déjà la sortie du flux des activités change la modalité de fonctionnement du cerveau! Mais ceci n'est pas encore une immersion en Dieu. Déjà depuis des années, beaucoup de techniques psychologiques – fort louables – recommandent ceci. "Sortir du flux" n'est pas encore "être immergé" en Dieu. Cette sortie nous calme, et fait fonctionner notre cerveau différemment (ceci est prouvé scientifiquement)! Ne confondons pas la paix mentale qui résulte de cet acte avec l'immersion en Dieu! Certes elle est déjà un premier bon effet de changement d'attitude, mais elle peut être rien de plus!

Dans les techniques présentes sur le marché il y en a plusieurs qui proposent aussi une attention à la respiration, afin de mieux réaliser la sortie du flux/attention active. Tout ceci n'est pas mauvais, bien au contraire. Il suffit d'aller dans un jardin ou dans la campagne, dans le silence et la beauté pour sentir une certaine paix et une autre manière d'être! Ceci est très bon, mais ceci n'est qu'une sortie d'une manière de fonctionner bien connue à une autre, tout aussi désormais connue. On a même scientifiquement montré la différence de fonctionnement du cerveau à cet égard et détecté les différentes ondes émises du cerveau lors de cette sorte de changement de modalité de fonctionnement, plus méditatif, ou contemplatif, ou tout simplement: normal.

Il y a certes une paix qui résulte de ce changement est indéniable, à cause de la disparition d'une tension mentale aussi! Mais ceci n'est pas encore la prière surnaturelle (en tous les cas, pas nécessairement incluse).

Dans l'Ancien Testament, Dieu se révèle, parle de lui-même et de l'homme! Mais il n'ouvre pas son Cœur il ne nous fait pas entrer dans son intimité encore! Ce sera le Fils qui le fera, il nous ouvrira le Cœur de Dieu en nous introduisant dans la Vie et la Circulation de LumièreAmoureuse qu'est la Trinité.

Dans l'Ancien Testament les "justes" vivaient dans la Présence de Dieu. Beaucoup de croyants des autres religions le font. C'est une sorte d'éveil de la conscience à la Présence de Dieu qui les regarde, les aime, mais ça s'arrête là! Dieu est lointain, supérieur, dans "les Cieux" et voilà tout! Certes cet éveil suppose l'aide de Dieu, l'aide de la grâce, mais c'est une grâce donnée à tous.

En tant que chrétiens, nous pouvons très bien avoir des attitudes similaires à la première (sortie du flux) ou vivre en présence de Dieu (relation type "Ancien testament"). Etre chrétien, être baptisé, n'est pas nécessairement – hélas – un garantie pour un changement réel de la réalité profonde de notre relation avec Dieu. On peut être ainsi, chrétien "païen" ou "chrétien-ancien-testament". Tout en reconnaissant le Christ et tout ce qu'il dit, nous pouvons tout à fait les vivre comme "de loin"! nous savons tous cela! Dans ces œuvres, sainte Thérèse d'Avila rappelle cette action de Dieu en nous (type Ancien Testament) dans ses œuvres: elle l'appelle le "Secours général" de la grâce de Dieu.

Pire encore: on peut avoir été initié à la Communion, à l'Oraison (la Prière du coeur), à l'Adoration, et ne pas réellement, intérieurement, être immergés en Dieu. De fait il y a des choses qui dépendent de nous qui sont à faire et qui rendent par conséquent le contact réel et efficace et si nous ne le savons pas ou si nous ne les faisons pas, ça ne "fonctionne" pas comme ça devrait. Ce n'est pas une faute, ce n'est pas de notre faute, c'est simplement un enseignement incomplet, un part d'ignorance. Il n'y a pas de faute de notre part, mais simplement ignorance. On peut passer des heures en oraison, une vie entière, en adoration, et n'être immergé en Dieu que très rarement! C'est à cela que je fais allusion, tout simplement et humblement. L'immersion s'apprend, c'est tout! Et il est souhaitable qu'elle soit enseignée avec clarté afin que l'on sache la faire, bien la faire, de manière efficace, intense, fructueuse, et répétable à volonté!

C'est à cela que je fais allusion, humblement et avec désir constructif. Car le gain est immense, pour nous tous et pour le monde!

Ce discours est valable pour la Communion, mais aussi pour la Lectio divina! On apprend les choses souvent "comme ça vient", "vaille que vaille", et on ne se rend pas compte que les choses peuvent être faites de manière efficace ou moins. On renvoie trop souvent les choses à: "comme le Bon Dieu voudra, et quand il le voudra", réponse trop facile et passe-partout, qui couvre trop de négligence! On s'attache si peut à pénétrer la Soif immense que de Dieu a de se donner à nous, et on renvoie trop facilement à une sorte de: "s'il le veut, il le fera"! Oh que non! Quel manque de clarté!

Le Bon Dieu le veut, mais il s'agit d'apprendre à bien le faire! Il y a comme des "règles" (désolé pour le mot un peu aride mais je n'en ai pas d'autres, on peut dire: "conditions") presque physiques à remplir pour qu'un "contact" plénier avec Dieu ait lieu.

C'est à cela que je fais allusion dans mes remarques, cher Philippe, et tu as eu la perspicacité de les noter et de t'y arrêter.
Je m'arrête ici pour le moment afin de ne pas trop allonger.
A plus
Amitiés à plus
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
helenelydie

avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: Qu'est-ce que la prière du coeur ?   Lun 22 Mai - 8:32

Cher Jean,
Merci pour ces explications qui me permettent de vous soumettre ma préoccupation : dans la pière du coeur, il est important d'écouter Dieu.
J'avoue que je ne sais pas le faire. Pouvez-vous m'aider à y parvenir ?
Merci encore. Et que le Seigneur vous bénisse.
Hélène Lydie
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que la prière du coeur ?   Lun 22 Mai - 16:16

helenelydie a écrit:
Cher Jean,
Merci pour ces explications qui me permettent de vous soumettre ma préoccupation : dans la pière du coeur, il est important d'écouter Dieu.
J'avoue que je ne sais pas le faire. Pouvez-vous m'aider à y parvenir ?
Merci encore. Et que le Seigneur vous bénisse.
Hélène Lydie

J'ai invité à ouvrir un nouveau sujet (l'Ecoute de la Parole), estimant que cette question touchait plus l'Ecoute de la Parole que la Prière du Coeur.
Voici le dialogue que nous avons eu où j'ai essayé d'expliquer cela:

Jean :
merci pour votre message.
Auriez-vous la bonté de mettre le même message sur un nouveau sujet: "Ecouter Dieu" (ou quelque chose de ce genre)?
car votre question sur l'écoute, touche un aspect légèrement différent de la Prière du Coeur, et il mérite d'être traité à part
comme le sont les deux parties de la Messe !
ce que vous suggérez (l'écoute) correspond à la première partie de la Messe, et la Prière du Coeur, à la seconde !
Hélène-Lydie :
ok
Jean :
ce que vous demandez tombe dans la Table de la Parole de Dieu, l'écoute, la Lectio divina vous voyez?
et ceci est la première grande colonne de la prière (la prière du coeur étant la seconde colonne)
Hélène-Lydie :
je vois
Jean :
il y a 2 grandes colonnes de la prière.
que l'on retrouve dans la Messe:
la première partie de la Messe, l'écoute de la Parole, de Dieu qui nous parle,
et la seconde: la Communion au Christ
ok?
Hélène-Lydie :
mais le problème que j'ai, c'est que j'arrive maintenant à faire silence dans mon coeur, mais pourtant il faudrait aussi laisser Dieu parler et l'écouter dans mon coeur
Jean :
oui, je traiterai de cela, mais cela ne tombe pas dans "la Prière du Coeur", mais dans "Ecoute de la Parole"
c'est simplement une question d'ordre, c'est tout.
pour vous c'est peut-être la même chose!! mais en réalité, ça ne l'est pas!
c'est toujours un "contact" avec Dieu, mais ce n'est pas pareil
vous voyez?
Hélène-Lydie :
pas tout à fait. A la messe par exemple, j'ai pas de problème avec l'écoute de la Parole. Mais c'est dans la contemplation par exemple à l'adoration que j'arrive pas à écouter Dieu
Jean :
justement, ce n'est pas la même chose!
l'adoration découle de la Communion
mais l'écoute découle de la Parole
c'est comme boire et manger, ce n'est pas la même chose, même si les deux sont "nourriture". Sans vouloir être trop tatillon, nous ne sommes pas appelés à entendre (ou écouter) des choses durant l'adoration! mais si on fait une Lectio divina, alors oui! (ou alors on prend la Bible au moment de l'Adoration, mais elle n'a pas la même fonction, sa fonction est de recueillir notre esprit et non le nourrir. Sans vouloir être étroit d'esprit dans ce que je dis, l'Adoration appartient à une catégorie dans le droit fil de la Communion et de la Prière du Coeur.)
Hélène-Lydie :
est-ce que cela veut dire que dans une prière de cœur, si j'e n'ai pas au préalable lu la Parole de Dieu, il ne peut pas y avoir un dialogue entre Lui et moi
Jean :
le dialogue est toujours possible! mais la prière du cœur est bien plus qu'un dialogue (ou la tête est impliquée), il est une immersion!
personne ne vous interdit de dialoguer! mais si vous croyez que dialoguer c'est le maximum, alors vous vous trompez!
la prière du cœur vise une immersion! comme par exemple juste après la Communion: on croit bien faire de parler, parler parler, et on ne Le laisse pas Agir en nous! vous voyez?
Hélène-Lydie :
oui , je vois ; donc après la communion, l'attitude qui convient, c'est se taire et laisser le Seigneur agir
Jean :
oui, car l'Action du Seigneur, bien que moins perceptible, est de l'Or..... versé dans notre cœur, qui le renouvelle, du dedans !
vous venez de le recevoir, pourquoi parler (vous pouvez toujours très lentement lui dire que vous l'aimez, mais ici parler est plus lent, plus en syntonie avec son Action et ne l'enraie pas) l'ayant reçu, Il Agit en vous avec Force! pourquoi l'interrompre?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)   

Revenir en haut Aller en bas
 
2- Qu'est-ce que la Prière du coeur? (l'oraison)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Apprendre à prier-
Sauter vers: