Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mouvement d'oraison

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1199
Age : 55
Localisation : Provence
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Mouvement d'oraison   Mar 4 Déc - 16:43

Cher Jean

Quelle différence entre l'oraison de recueillement et le mouvement d'oraison?

_________________
Dans la Paix du Christ +
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Mouvement d'oraison   Mar 4 Déc - 18:11

Voilà un dessin qui peut aider à comprendre la différence entre recueillement et mouvement d'oraison:



Le mouvement total de l'oraison consiste à faire passer le coeur du fond de la mer jusqu'à l'intérieur du soleil.
Il se divise en deux morceaux d'étapes:

1) du fond de la mer jusqu'à la surface de l'eau (ce mouvement dépend de nous, la Grâce nous est toujours donnée par Dieu (ste Thérèse d'Avila l'appelle le "secours général" de la Grâce.).

2) de la surface de l'eau jusqu'à l'intérieur du soleil (ce mouvement dépend de la liberté de Dieu, et il est le Don personnel qu'il fait de lui-même à nous).

Le recueillement selon sainte Thérèse d'Avila (cfr Chemin de Perfection cc. 28-29) est l'équivalent ici sur le dessin du fait de se mouvoir dans l'eau du fond vers la surface. Mais ce n'est que la "moitié" du chemin.
Mais l'oraison totale c'est d'arriver dans le Soleil.
Jean


Dernière édition par le Ven 7 Déc - 0:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Louis
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1199
Age : 55
Localisation : Provence
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: Mouvement d'oraison   Mar 4 Déc - 18:26

Je ne souviens pas avoir lu dans les écrits de St Jean de la Croix et Ste Thérèse d'Avila ce mouvement d'offrande de soi à Marie.

Dans quel ouvrage puis-je trouver cela?
Et quelle différence avec la pratique du rosaire par exemple?

_________________
Dans la Paix du Christ +
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Mouvement d'oraison   Mar 4 Déc - 19:49

Louis a écrit:
Je ne souviens pas avoir lu dans les écrits de St Jean de la Croix et Ste Thérèse d'Avila ce mouvement d'offrande de soi à Marie.
Dans quel ouvrage puis-je trouver cela?

Avoir une allusion claire et nette il n'y a pas. Cependant si on lit bien les Mystiques, Jean de la Croix, sainte Thérèse, la petite Thérèse, et Grignon de Montfort on arrive au résultat.

Voici d'abord quelques textes chez saint Jean de la Croix

"Sachez donc que, lorsque l'âme se convertit à Dieu avec une ferme résolution et se met à Le servir d'ordinaire Il va l'élevant en esprit et la caressant comme une mère amoureuse fait à son tendre enfançon - lequel elle échauffe dans son sein, le nourrit d'un lait savoureux et de viandes (nourriture) délicates et douces, le porte entre ses bras et lui fait mille caresses. Mais, à mesure qu'il croit, la mère le sèvre de ces caresses, et, cachant son tendre amour, met de l'aloès amer sur son doux sein, et, le faisant descendre de ses bras, le met à terre pour le faire marcher, afin que, perdant les propriétés de l'enfance, il s'adonne aux choses plus grandes et qui ont plus de substance. La grâce de Dieu, cette amoureuse mère, aussitôt qu'elle régénère l'âme pour une nouvelle chaleur et ferveur de servir Dieu, elle en fait de même : lui faisant trouver sans peine un lait spirituel doux et savoureux en toutes les choses de Dieu et une grande douceur en tous ses exercices ; car Dieu lui donne, comme à un cher enfançon, la mamelle de son tendre amour." (Jn + Nuit Obscure I,1,2)

"En cette profonde union, Dieu se communique l'âme avec une si grande vérité d'amour qu'il n'existe pas de mère si aimante qui caresse son enfant avec une telle tendresse. Il n'y a pas non plus d'amour de frère, ni d'affection d'ami qu'on puisse comparer à l'amour de Dieu. En effet, l'amour avec lequel le Père immense comble et exalte cette âme humble et amoureuse atteint un tel degré de tendresse et de vérité - oh chose merveilleuse et digne de stupeur et d'admiration - qu'il se fait véritablement son sujet pour l'exalter comme s'il était son serviteur et qu'elle fût son maître. Et il met autant de sollicitude à la combler que s'il était son esclave et qu'elle fût son Dieu, si profonde est l'humilité et la douceur de Dieu!
Dans cette communication d'amour, il accomplit en quelque sorte ce service dont il parle dans l'Évangile en disant qu'il le rendra à ses élus dans le ciel, à savoir (Lc 12,37): Il se ceindra et, passant de l'un à l'autre, il les servira. Et de la même manière, voici qu'il s'emploie maintenant à combler et à caresser cette âme comme une mère, au service de son enfant, le gâte et le nourrit de son sein. En ceci, l'âme reconnaît la vérité de la parole d'Isaïe (Is 66,12): Vous serez portés sur le sein de Dieu et sur ses genoux vous serez choyés." (Jn + CSB 27,1)

Un texte de la Petite Thérèse:

"Je comprends si bien qu'il n'y a que l'amour qui puisse nous rendre agréables au Bon Dieu que cet amour est le seul bien que j'ambitionne. Jésus se plaît à me montrer l'unique chemin qui conduit à cette fournaise Divine, ce chemin c'est l'abandon du petit enfant qui s'endort sans crainte dans les bras de son Père... "Si quelqu'un est tout petit, qu'il vienne à moi." a dit l'Esprit Saint par la bouche de Salomon et ce même Esprit d'Amour a dit encore que "La miséricorde est accordée aux petits." (Pr 9,4; Sg 6,7) En son nom, le prophète Isaïe nous révèle qu'au dernier jour "Le Seigneur conduira son troupeau dans les pâturages, qu'il rassemblera les petits agneaux et les pressera sur son sein." (Is 40,11) et comme si toutes ces promesses ne suffisaient pas, le même prophète dont le regard inspiré plongeait déjà dans les profondeurs éternelles s'écrie au nom du Seigneur: "Comme une mère caresse son enfant, ainsi je vous consolerai, je vous porterai sur mon sein et je vous caresserai sur mes genoux." (Is 66,12-13)" (ste Thérèse de l'Enfant Jésus MsB 1r°)

Notons que sainte Thérèse de l'Enfant Jésus dépose l'Offrande d'elle-même dans les mains de Marie (cfr Acte d'Offrande à l'Amour miséricordieux).

Voici enfin le texte le plus significatif qui se trouve chez Thérèse d'Avila:

"1 Ne vous imaginez pas que tout cela soit beaucoup car, comme on dit, je n'ai fait que disposer les pions pour le jeu. Vous m'avez demandé de vous parler des premiers degrés de l'oraison; […]. Eh bien, sachez que celui qui ne sait pas disposer les pièces du jeu d'échecs ne saura pas jouer; et s'il ne sait pas faire échec. il ne saura pas faire mat. Mais vous allez me blâmer parce que je parle de jeu, alors qu'on ne joue pas dans cette maison et qu'il est défendu d'y jouer. Voyez par là quelle mère Dieu vous a donnée! elle est même au courant d'une vanité comme celle-ci. Néanmoins, on dit que le jeu est quelquefois licite. Licite? Certes! comme le sera pour nous cette façon de jouer dont je parle, et avec quelle promptitude - si nous nous y exerçons souvent - ferons-nous mat au Roi divin! Il ne pourra plus s'échapper de nos mains, ni ne le voudra.
2 C'est la dame qui, dans ce jeu, donne le plus de mal au roi, d'autant plus que toutes les autres pièces la soutiennent. Mais aucune dame ne peut obliger le roi à se rendre comme l'humilité; c'est elle qui le fit descendre du ciel dans les entrailles de la Vierge , et c'est par l'humilité que nous pourrons l'amener dans notre âme d'un seul de nos cheveux. Croyez-le: plus vous serez humble, plus vous le posséderez; je ne peux en effet concevoir qu'il y ait, ou puisse y avoir, d'humilité sans amour, ni d'amour sans humilité; de même qu'il est impossible que ces deux vertus puissent exister sans un grand détachement de toutes les choses créées.
3 Vous me demanderez, mes filles, pourquoi je vous parle des vertus alors que vous avez tant de livres pour vous les enseigner, et que vous désirez seulement que je vous parle de contemplation. Voici ma réponse: si vous m'aviez interrogée sur la méditation, j'aurais pu vous en parler et la conseiller à tous, même à ceux qui n'auraient pas possédé les vertus, parce qu'elle est le premier pas pour les acquérir toutes et qu'il est vital pour tout chrétien de s'y exercer; nul, si égaré soit-il, ne doit abandonner un si grand bien dès lors que Dieu l'invite à en user; je l'ai déjà écrit ailleurs, et beaucoup d'autres qui savent ce qu'ils écrivent (ce qui, assurément, n'est pas mon cas, Dieu le sait), l'ont fait également.
4 Mais la contemplation, mes filles, c'est autre chose! et voici l'erreur où nous tombons tous: voyons-nous quelqu'un consacrer chaque jour un moment à penser à ses péchés - ce qui est une obligation sous peine de n'être chrétien que de nom - et aussitôt nous disons: c'est un grand contemplatif; sur-le-champ on s'attend à voir en lui les vertus suprêmes que doivent posséder ceux qui sont élevés à une haute contemplation. Lui-même, d'ailleurs, se veut d'en être un, mais il se trompe. Au début il n'a pas su disposer ses pions pour jouer; il a cru qu'il suffisait de connaître les pièces du jeu pour faire mat, mais il n'en est rien! car ce Roi ne se livre qu'à celui qui se livre entièrement à lui." (Chemin de Perfection (Escorial) 25,1-4)

A noter l'allusion claire à Marie et à son humilité.
Il y a bien sûr tout Montfort qui évoque cette question et qui est à lire.
Si tu veux une réponse plus détaillée, tu la trouveras dans mon livre sur la Prière du coeur I.
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Mouvement d'oraison   Mar 4 Déc - 19:55

Louis a écrit:
Et quelle différence avec la pratique du rosaire par exemple?

J'ai déjà abordé la question dans le fil sur la Prière du coeur, page 5 je crois. Voici la réponse que j'avais donnée:

Avant d'avancer, je signale l'Encyclique de Jean Paul II sur le Rosaire, qui est à relire, car, à mon sens elle est une Perle… elle est le Document le plus "contemplatif" que nous ayons eu depuis 1962. Le Pape y livre aussi son secret. En tous les cas, elle offre un angle différent et complémentaire à ce que je dirais ici.

Je dirais ceci: le Rosaire peut être récité de plusieurs manières. Je les classerais sous deux catégories:
1- une catégorie qui implique de manière principale le travail de l'intelligence, de l'imagination, de l'attention consciente, bref: de l'âme. C'est plus méditatif, ou "contemplatif" qui tombe dans la perception.
2- une catégorie qui implique de manière principale le travail supra-conscient du cœur, des profondeurs, du silence plein de Dieu, bref: de l'esprit (ou cœur au sens biblique). C'est contemplatif et ne tombe pas nécessairement dans la perception consciente.

Les deux sont légitimes et complémentaires (elles ne s'excluent pas, comme les deux parties de la Messes sont légitimes, complémentaires et nécessaires):
1- la Table de la Parole de Dieu (que, par la grâce, l'intelligence comprend, la volonté "mange" etc..)
2- la Table du Corps et du Sang du Seigneur (que le cœur, nos profondeurs reçoivent).

Votre question se situe d'emblée dans la catégorie 2: elle revient à dire: comment réciter le Rosaire avec le Cœur. Du moins, c'est ainsi que je l'ai comprise. Ceci ne veut pas dire que si on médite le Rosaire et ses mystères (catégorie 1) nous ne le faisons pas "avec le cœur". Notez j'ai utilisé le mot "principale" pour signaler où a lieu le "gros du travail". Mais les "parois" entre l'âme et l'esprit ne sont pas étanches, et toute grâce qui tombe dans l'âme, de toute façon, en venant de Dieu (habitant en notre centre), de nos profondeurs, passe par l'esprit pour se "réfracter" vers l'âme. (je dis "réfracter" car il y a un point capital à ne jamais oublier pour le discernement: l'esprit (ou cœur) reçoit de l'Incréé, tandis que l'âme, a beau le vouloir, selon sa constitution ne reçoit qu'une grâce créée (qui certes provient de Dieu mais qui n'est pas à confondre avec la Nature Incréée de Dieu)).

Toute prière (Rosaire inclus) présuppose une élévation du cœur, ou mieux: une immersion de nos profondeurs en Dieu, afin qu'un contact (qui a lieu dans la zone supra-consciente) ait lieu entre Dieu et nous. Ce contact n'est pas ressenti directement car Dieu est Incréé et l'âme (organe qui ressent) ne reçoit que du Créé. Parfois Dieu en donne un écho extérieur dans l'âme (partie consciente) et/ou dans le corps. Mais ce n'est pas nécessaire. D'où votre question: comment maintenir ce contact, puisque nous ne semblons pas avoir un "contrôle" dessus?
Certes nous n'aurons jamais un contrôle sur Dieu (sauf dans un jeu de véritable Amour), la Grâce de Dieu (le don qu'il fait de lui-même) est totalement Souveraine. Cela dit, il y a des moyens de le séduire, de le faire "tomber" dans nos filets. C'est cela le secret des saints, de certains saints du moins. C'est le secret de l'humilité de Marie et de l'influence que son humilité a sur Dieu. Thérèse d'Avila en parle. Elle est si grande cette influence qu'elle a séduit Dieu en elle! Bon, il faudrait des livres pour bien parler de cela. Je me contente d'en faire allusion.

C'est pour cela que Marie est si importante pour la Prière du Cœur, et c'est pour cela que beaucoup de personnes trouvent leur voie dans le Rosaire. Mais le secret est d'offrir (de donner) son cœur, sa vie, tout son être à Marie, de les mettre entre ses mains. Ça paraît être "pas grande chose" que de faire cette offrande de soi-même, de se détacher de soi pour se donner à Dieu, mais la réaliser et par la suite la répéter intérieurement, de temps à autre, nous maintient "en Dieu".
Elle est à répéter, car il nous arrive parfois facilement de ressortir de Dieu. Relisez tout ce qui a été dit sur le sujet de la Prière du cœur dans le Forum, et dites-vous que cela s'applique parfaitement à une manière contemplative de dire le Rosaire.

_________________

Donc si on dit le Rosaire de manière contemplative profonde, contemplant avec les yeux du coeur et non ceux de l'âme, le mystère de la Rencontre de Dieu avec nous dans notre coeur, ceci c'est tout simplement la Prière du coeur.
Répéter les "Ave Maria" ne fait que nous garder dans la Rencontre le plus de temps possible (vue notre faiblesse).
Aller à l'Oraison sans Marie est difficilement concevable. Car elle est la Porte du Coeur du Christ et de la Trinité. Porte toujours ouverte.
L'Ecole Française de spiritualité insiste beaucoup sur Marie, comme facteur fondamental de la Prière et non comme une question dévotionelle.

Par contre, si le Rosaire est récité avec ses mystères, il reste différent de la Prière du coeur.
ça va comme ça?
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Somebody

avatar

Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Mouvement d'oraison   Mar 4 Déc - 22:55

Merci Louis et Jean pour cet échange... je vous regarde en silence

Jean, ces textes sont magnifiques, et le schéma très clair

A un de ces jours
Revenir en haut Aller en bas
cébé

avatar

Nombre de messages : 3758
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Mouvement d'oraison   Mer 5 Déc - 10:53

cheers



Revenir en haut Aller en bas
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Mouvement d'oraison   Mer 5 Déc - 15:23

Somebody a écrit:
Jean, ces textes sont magnifiques, et le schéma très clair
Bonjour Somebody,
tant mieux... si ça aide...
et je n'ai dit qu'une infime partie. Mais c'est vrai que ce dessin aide pas mal. Je l'utilise souvent car il explique la doctrine fondamentale de sainte Thérèse d'Avila: la différence entre le secours général et le secours particulier de la Grâce.
à plus
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mouvement d'oraison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mouvement d'oraison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mouvement d'oraison
» Transformation du mouvement?
» Détecteurs de mouvement et animaux
» La Transmission de la sainte oraison.
» Marija et un mouvement frauduleux aux USA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Apprendre à prier-
Sauter vers: