Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
helenelydie

avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 13/09/2005

MessageSujet: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 22 Mai - 15:48

Cher Jean,
J'ai une préoccupation à vous soumettre. Grâce à vos explications, j'arrive maintenant à faire silence en moi. Mais je ne sais pas écouter Dieu dans mon coeur. Je vous remercie de m'aider à y parvenir.
Que Dieu vous bénisse
Hélène-Lydie
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 22 Mai - 16:01

Voici le dialogue que nous avons eu (avec bien sûr la permission d'Hélène-Lydie) et qui fera comprendre le pourquoi de ce nouveau sujet (L'Ecoute de la Parole):

Jean :
merci pour votre message.
Auriez-vous la bonté de mettre le même message sur un nouveau sujet: "Ecouter Dieu" (ou quelque chose de ce genre)?
car votre question sur l'écoute, touche un aspect légèrement différent de la Prière du Coeur, et il mérite d'être traité à part
comme le sont les deux parties de la Messe !
ce que vous suggérez (l'écoute) correspond à la première partie de la Messe, et la Prière du Coeur, à la seconde !
Hélène-Lydie :
ok
Jean :
ce que vous demandez tombe dans la Table de la Parole de Dieu, l'écoute, la Lectio divina vous voyez?
et ceci est la première grande colonne de la prière (la prière du coeur étant la seconde colonne)
Hélène-Lydie :
je vois
Jean :
il y a 2 grandes colonnes de la prière.
que l'on retrouve dans la Messe:
la première partie de la Messe, l'écoute de la Parole, de Dieu qui nous parle,
et la seconde: la Communion au Christ
ok?
Hélène-Lydie :
mais le problème que j'ai, c'est que j'arrive maintenant à faire silence dans mon coeur, mais pourtant il faudrait aussi laisser Dieu parler et l'écouter dans mon coeur
Jean :
oui, je traiterai de cela, mais cela ne tombe pas dans "la Prière du Coeur", mais dans "Ecoute de la Parole"
c'est simplement une question d'ordre, c'est tout.
pour vous c'est peut-être la même chose!! mais en réalité, ça ne l'est pas!
c'est toujours un "contact" avec Dieu, mais ce n'est pas pareil
vous voyez?
Hélène-Lydie :
pas tout à fait. A la messe par exemple, j'ai pas de problème avec l'écoute de la Parole. Mais c'est dans la contemplation par exemple à l'adoration que j'arrive pas à écouter Dieu
Jean :
justement, ce n'est pas la même chose!
l'adoration découle de la Communion
mais l'écoute découle de la Parole
c'est comme boire et manger, ce n'est pas la même chose, même si les deux sont "nourriture". Sans vouloir être trop tatillon, nous ne sommes pas appelés à entendre (ou écouter) des choses durant l'adoration! mais si on fait une Lectio divina, alors oui! (ou alors on prend la Bible au moment de l'Adoration, mais elle n'a pas la même fonction, sa fonction est de recueillir notre esprit et non le nourrir. Sans vouloir être étroit d'esprit dans ce que je dis, l'Adoration appartient à une catégorie dans le droit fil de la Communion et de la Prière du Coeur.)
Hélène-Lydie :
est-ce que cela veut dire que dans une prière de cœur, si j'e n'ai pas au préalable lu la Parole de Dieu, il ne peut pas y avoir un dialogue entre Lui et moi
Jean :
le dialogue est toujours possible! mais la prière du cœur est bien plus qu'un dialogue (ou la tête est impliquée), il est une immersion!
personne ne vous interdit de dialoguer! mais si vous croyez que dialoguer c'est le maximum, alors vous vous trompez!
la prière du cœur vise une immersion! comme par exemple juste après la Communion: on croit bien faire de parler, parler parler, et on ne Le laisse pas Agir en nous! vous voyez?
Hélène-Lydie :
oui , je vois ; donc après la communion, l'attitude qui convient, c'est se taire et laisser le Seigneur agir
Jean :
oui, car l'Action du Seigneur, bien que moins perceptible, est de l'Or..... versé dans notre cœur, qui le renouvelle, du dedans !
vous venez de le recevoir, pourquoi parler (vous pouvez toujours très lentement lui dire que vous l'aimez, mais ici parler est plus lent, plus en syntonie avec son Action et ne l'enraie pas) l'ayant reçu, Il Agit en vous avec Force! pourquoi l'interrompre?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
gilabert jorge



Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Mer 20 Déc - 22:48

Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 15 Jan - 16:13

"Tente donc, mon auditeur, toi aussi, d'avoir ton propre puits et ta propre fontaine, pour que toi aussi, lorsque tu prendras le livre des Ecritures, tu te mettes à tirer de ton propre fonds quelque intelligence; et, selon la doctrine que tu as reçue dans l'Eglise, tente de boire, toi aussi, à la fontaine de ton esprit. Il y a en toi une nature d'eau vive, il y a des veines intarissables et des courants d'irrigation; emploie-toi à creuser la terre et à la nettoyer des ordures, c'est-à-dire à repousser la paresse et à secouer la torpeur du coeur. Purifie ton esprit, pour qu'un jour vienne où tu boiras de tes propres fontaines et où tu puiseras de l'eau vive dans tes puits. Car si tu as reçu le Logos de Dieu en toi, si tu as reçu de Jésus l'eau vive avec fidélité, en toi s'ouvrira une fontaine d'eau jaillissant pour la vie éternelle." (Origène, Homélie sur la Genèse, XII, 5)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Invité
Invité



MessageSujet: L'écoute de la Parole   Jeu 24 Mai - 9:52

Un jour, le curé d'Ars était surpris de voir un paysan passer beaucoup de temps à l'église ; il lui demande ce qu'il pouvait dire au Seigneur ; Réponse du paysan : "Je l'avise et il m'avise." C'était une belle réponse.

Les gens qui sont à la plage se laissent transformer par le soleil, côté pile et côté face... Et ils sont fiers de revenir tout bronzés... Le contact régulier avec le Seigneur ne peut que nous transformer. Sa parole ne lui revient pas sans qu'elle ait produit des fruits.

Paix et joie à tous. Père Jean C
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Jeu 24 Mai - 18:41

Bien cher Père,
bienvenu dans cette partie du Forum dédiée à l'apprentissage de la prière.

Vu que vous mentionnez la Parole de Dieu, je me permet de signaler un texte pour apprende, de manière pratique, à faire la lectio et à se faire "bronzer" par la Parole de Dieu, "pile et face" comme vous dites. On y trouve une méthode qui est proposée, elle est basée sur les lectures de la Messe du jour.
Bien à vous
Jean

ps voici le lien du livre: http://www.docteurangelique.com/Tables/tablelectio.htm


Dernière édition par Jean le Lun 3 Jan - 15:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jacquie

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : sud de la France
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Dim 20 Avr - 19:33

J'aimerais juste vous faire savoir ce que je ressens et surtout ce que je pense de la prière.
Auparavant, je dois vous préciser que je suis cathéchumène depuis le mois de février de cette année.
Je pense que la prière est proportionnelle à la foi que l'on a... Je pense aussi que plus on prie, plus on croit...
Personnellement, je passe énormément de temps avec la Sainte Vierge et Jésus. Je leur parle beaucoup, mais c'est vrai que ça ne suffit pas. Je pense qu'il faut aussi leur faire une totale confiance lorsqu'on leur demande quelque chose et il y a toujours une réponse. Lorsque je demande quelque chose a Jésus, je ne lui demande pas de résoudre tel ou tel problème, mais, je lui demande de m'éclairer sur le dit-problème.
Je lis la petite revue "Prions en Eglise". Je lis bien sûr les évangiles, je dis le Rosaire tous les jours chez moi et tous les mois chez mes frères et soeurs de prière. Lorsque je suis à l'Eglise, au moment de l'élévation, j'ai très souvent les larmes qui me viennent et je ne sais pas expliquer pourquoi. Lorsque tous les fidèles s'en vont recevoir l'Eucharistie, je les envie, et moi, je me fais juste bénir....Pour rien au monde je ne raterais ce moment-là.
J'ai quelquefois un problème car je ne connais pas toutes les prières par coeur, mais je peux vous assurer que le coeur y est et que je suis vraiment "dedans".
La prière intime, personnelle, je la trouve un peu différente de celle qui est faite en commun à l'Eglise, mais toutes les deux fortifient ma foi. Lorsque je suis à l'Eglise, cette "communion" dans la prière dégage une force qui m'est inexplicable, mais qui est si belle...
Je vais peut-être sortir du sujet, mais depuis que j'ai pris la décision de me convertir (je suis juive), j'ai beaucoup changé et je vois la vie sous un autre angle. Je suis nettement plus calme et plus sereine.

Merci à Notre Dame des Roses qui m'a amenée à son Fils...

Jacquie


Dernière édition par Jacquie le Dim 20 Avr - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jacquie

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : sud de la France
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Dim 20 Avr - 20:22

Tiens, c'est bizarre, mais je viens de me souvenir à l'instant que ma prochaine réunion avec le Père Philippe et mes accompagnants aura lieu à la fin du mois et le thème sera justement la prière ou plutôt "Prier".
Alors, dans le but d'aider un peu Hélènelydie, je me permets de recopier ce qui est dit dans la fiche 9 de "Matins d'Evangiles".

JESUS APPREND A PRIER A SES DISCIPLES.

L'Evangile invite à se tourner vers Dieu, à prier.
La prière suppose la confiance :
"Demandez et l'on vous donnera; cherchez et vous trouverez; frappez et l'on vous ouvrira""(Mathieu7,7)
Et Jésus met en garde ses disciples :
"Dans vos prières, ne rabâchez pas comme les païens : ils s'imaginent qu'en parlant beaucoup ils se feront mieux écouter. N'allez pas faire comme eux; car votre Père sait bien ce qu'il vous faut, avant que vous lui demandiez"(Mathieu6,7-Cool...
...

DANS LA PRIERE, UN ACTEUR PRINCIPAL : L'ESPRIT SAINT.

...L'Esprit Saint est le souffle vital de la prière, même si on n'y pense pas. L'Esprit est capable d'inspirer nos désirs; nos égoïsmes se trouvent dépassés.
La prière sous l'action de l'Esprit se purifie et rejoint, en quelque sorte, la prière de Jésus :
"Père que ta volonté soit faite, que ton nom soit sanctifié..."
Apprendre à prier est moins une affaire de méthode que de goût à développer.
La prière peut être tour à tour : demande, louange, remerciement, écoute silencieuse, lecture, chant, danse...Ce sont des moments de rendez-vous où Dieu est toujours présent, même si nous-même, nous ne ressentons pas grand chose. Ce sont moins les mots qui font l'art de la prière, mais plutôt l'attitude intérieure. Notre disponibilité favorise la rencontre avec le Seigneur Dieu.
Il faut parfois savoir s'aménager du temps, de l'espace nécessaires pour se mettre à l'écoute de l'Esprit...
...
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 21 Avr - 1:23

Jacquie a écrit:
J'aimerais juste vous faire savoir ce que je ressens et surtout ce que je pense de la prière.
Auparavant, je dois vous préciser que je suis cathéchumène depuis le mois de février de cette année.
Je pense que la prière est proportionnelle à la foi que l'on a... Je pense aussi que plus on prie, plus on croit...
Personnellement, je passe énormément de temps avec la Sainte Vierge et Jésus. Je leur parle beaucoup, mais c'est vrai que ça ne suffit pas. Je pense qu'il faut aussi leur faire une totale confiance lorsqu'on leur demande quelque chose et il y a toujours une réponse. Lorsque je demande quelque chose a Jésus, je ne lui demande pas de résoudre tel ou tel problème, mais, je lui demande de m'éclairer sur le dit-problème.
Je lis la petite revue "Prions en Eglise". Je lis bien sûr les évangiles, je dis le Rosaire tous les jours chez moi et tous les mois chez mes frères et soeurs de prière. Lorsque je suis à l'Eglise, au moment de l'élévation, j'ai très souvent les larmes qui me viennent et je ne sais pas expliquer pourquoi. Lorsque tous les fidèles s'en vont recevoir l'Eucharistie, je les envie, et moi, je me fais juste bénir....Pour rien au monde je ne raterais ce moment-là.
J'ai quelquefois un problème car je ne connais pas toutes les prières par coeur, mais je peux vous assurer que le coeur y est et que je suis vraiment "dedans".
La prière intime, personnelle, je la trouve un peu différente de celle qui est faite en commun à l'Eglise, mais toutes les deux fortifient ma foi. Lorsque je suis à l'Eglise, cette "communion" dans la prière dégage une force qui m'est inexplicable, mais qui est si belle...
Je vais peut-être sortir du sujet, mais depuis que j'ai pris la décision de me convertir (je suis juive), j'ai beaucoup changé et je vois la vie sous un autre angle. Je suis nettement plus calme et plus sereine.

Merci à Notre Dame des Roses qui m'a amenée à son Fils...

Jacquie
Quelle extraordinaire expérience que vous avez Jacquie. Merci de nous la partager! Nous chrétiens baptisés, souvent nous ne nous rendons pas compte de la Grâce énorme que nous recevons et nous en arrivons à abuser des grâces reçues! Et votre témoignage replace le Don de Dieu à sa juste place, qui est celle d'une Grâce donnée, dont nous ne sommes pas les propriétaires!
Continuez à nous parler de votre expérience, de votre soif, ainsi on comprendra la RICHESSE énorme dans laquelle nous nous trouvons et on se rendra compte combien nous sommes des privilégiés, et ainsi on sera moins "paresseux" à vivre notre vie chrétienne et notre expérience de la Puissance de la Résurrection du Christ.
Merci encore de tout coeur et continuons à partager.
Restons unis
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
lilian_f

avatar

Nombre de messages : 422
Age : 49
Localisation : marseille
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 20 Sep - 18:21

Merci Jacquie pour ce témoignage qui me fait très plaisir, car moi aussi les larmes me viennent à ce moment là, car n'étant pas communié je ne peux prendre l'eucharistie et j'ai aussi ce sentiment d'envie vis avis des autres, mais une envie pur je précise.
Par cotre je ne savais pas que je pouvais tout de même me faire bénir !
c'est une grande nouvelle pour moi.
Merci énormément.
Soyez tous bénit

Ps: désolé de remonter un post qui date un peu, mais les écrits sont aussi là pour ça ! n'est ce pas ?

Lilian
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3758
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 20 Sep - 21:29

Oui Lilian! .. vous avez eu raison de remonter ce fil! ... Il est un éclairage bien utile!

Merci aussi à vous de témoigner de manière si émouvante de votre désir du Christ rose rouge
Revenir en haut Aller en bas
lilian_f

avatar

Nombre de messages : 422
Age : 49
Localisation : marseille
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Mar 21 Sep - 11:09

je vous remercie aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Ven 24 Déc - 16:06

L'assoiffé a écrit:
Bonjour à tous,
J'ai pratiqué la Lectio Divina à partir de la présentations en power point de Jean [non encore publiées] pour la première fois il y a deux jour. J'ai commandé le livre, mais je suis trop impatient pour l'attendre. Je plonge donc tout de suite.
Comme je l'avais fait pour la prière du coeur, j'ai des questions très pratiques. Peut-être Jean as-tu des réponses à me doner à mes questionnements.
J'aimerais premièrement te dire que tout est très clair dans la méthode que tu proposes. Mes questions portent sur les résultats de la Lectio.
J'avais pratiqué une certaine forme de Lectio avec une autre méthode qui mêlait l'oraison et la Lectio, mais ça se faisait sur un texte seulement pris au hasard dans l'Évangile.
La façon qui est proposée d'obtenir une seule lumière à partir de deux textes des évangiles du jour donne toute fois une dynamique bien différente.

Merci Assoiffé pour votre message et pour vos questions.

Le fait que vous ayez essayé de mettre en pratique la « manière de faire » que je propose rend vos questions très concrètes et décisives car il est question de la réussite ou non de l’opération de l’Esprit Saint, du Christ qui ouvre la Bouche aujourd’hui, pour vous parler (pour nous parler, pour parler à chacun de nous). Il est question de savoir (comprendre clairement) ce que le Christ Ressuscité, présent parmi nous, veut faire (se donner à nous et comment), et ce que nous devons faire pour Le recevoir. Deux libertés, deux amours se rencontrent! Nous avons besoin d'apprendre à Le Rencontrer et à Le Recevoir, de comprendre ce qui dépend de nous pour que cette « opération » ait lieu, de manière efficace et avec fruits (la transformation réelle de notre être).

Vous faites bien de souligner votre précédente méthode qui est la « méthode » actuellement répandue avec de rares exceptions [comme la lectio du Cardial Martini qui contient des étapes qui complètent l’échelle de Guiges (lire, méditer, prier, contempler)] et qui reste, malgré tout, assez vague ou générale, et qui dit « vague et générale » dit que les résultats ne sont pas toujours là, la croissance pas toujours au rendez-vous ! C’est fait « vaille que vaille », avec une efficacité plutôt lâche. Sachant que la lectio est la locomotive de la vie spirituelle qui booste (démultiplie la puissance) aussi la vie d’oraison, nous comprenons qu’il s’en suit un affaiblissement effarant généralisé de la vie spirituelle.

Vous soulignez trois caractéristiques de cette méthode :

1- mêler l’oraison (ou prière du cœur) et la lectio divina
2- un texte seulement.
3- le texte pris au hasard, ce qui, je dois l’avouer, est moins fréquent. On a plutôt tendance à découper la Bible de manière à la lire tous les jours de manière suivie (un passage par jour), et pour cela beaucoup de différents « programmes » ou « calendriers » sont proposés.

Avant donc de répondre à vos questions j’aimerais reprendre vos remarques préliminaires, justement pour expliquer l’esprit de la lectio telle que je l’ai reçue et telle que je la présente. Et ce point est fondamental, car sinon on tombe dans des options personnelles, coupées de la réalité du Corps du Christ et des intentions de Dieu par l’Incarnation et par la suite de l’Incarnation (c’est à dire notre vie en Eglise au quotidien).

La lectio que je propose n’est ni une « méthode » ni une « option parmi tant d’autres ». Elle se veut humblement un simple retour à la « grâce du jour » donnée à chaque Messe. Chaque jour il y a une Messe et ce qui caractérise la Messe c’est d’être le résumé de la vie du Christ en ramassé : nous avons d’abord la Prédication du Christ (liturgie de la Parole) et ensuite sa Passion-Mort-Résurrection (liturgie de l’Eucharistie). Toute la vie du Christ (comme elle nous est offerte par l’Evangile) se déploie sous nos regards à chaque Messe.
- La première partie de la Messe (la liturgie de la Parole) nous permet de revivre une journée de la prédication du Christ où il ouvrait la Bouche pour donner à ses contemporains les Paroles humano-divines qui sont Esprit et Vie, capables d’ébranler notre vie (au sens positif), de réaliser ce qu’elles signifient, au plus profond de notre être, de nous transformer, de nous purifier, de nous guérir.
- La seconde partie de la Messe nous permet de vivre sa Passion, sa Mort et sa Résurrection de communier à sa Résurrection, c’est à dire de le voir, de nous unir à Lui profondément.

La fameuse « lectio divina » n’est pas une méthode, ou un exercice parmi tant d’autres : elle est un « retour » que chacun de nous est librement invité à opérer, chaque jour, vers la Grande et immense Grâce que le Christ nous fait de venir dans l’église de notre paroisse et d’ouvrir la Bouche (par la Proclamation des lectures et de l’Evangile), et de nous parler, de nous donner une Parole vivante, compréhensible, qui guide notre intelligence, forme notre conscience et change notre volonté pour lui permettre de commencer pour la première fois à poser des actes qu’elle ne posait pas avant. Voilà donc je dirais, le poids de gloire de la « lectio divina » ! Appelons-la comme nous voulons (« lectio divna », « écoute », « liturgie de la Parole actualisée » etc.), mais cet exercice est vital, il n’a pour but que de recueillir la Grâce que le Christ nous fait dans sa venue quotidienne, de sa Prédication quotidienne, là où nous sommes ! Il s’agit donc pour nous de retrouver cette grâce et de ne pas la perdre. Comme dit saint Augustin : « je crains la grâce qui passe » (je crains de ne pas la recevoir, alors qu’elle passe devant moi et si elle passe, je ne l’aurais plus jamais).
Nous sommes des privilégiés, d’un privilège immense, celui de pouvoir entendre, écouter et être ébranlés par la Parole vivante du Christ, là où nous sommes et ce, au quotidien ! Le Ressuscité qui est venu parler dans notre paroisse, vient nous rendre visite à la Maison et nous re-dire cette parole, il vient s’asseoir devant nous (je mets une chaise vide devant ma table de travail, où le Christ est assis pour me parler), et ouvrir la bouche pour me parler, pour me donner une Parole de Feu, vivante et vivifiante, par l’Esprit ! Il est vraiment Ressuscité, et cela veut dire qu’Il marche parmi nous aujourd’hui sur terre et il vient nous nourrir, car nous avons besoin de cette nourriture.

C’est pour toutes ces raisons que la fameuse « lectio divina » que j’explique se présente avec les caractéristiques que je propose dans l’enseignement (livre, vademecum, video présentation (non encore publiée), etc). Elle se fait à partir et à l’intérieur des lectures du jour ! Bien sûr le Christ peut parler par un seul texte, bien sûr il peut nous parler même sans texte, mais il est important d’entrer dans la logique de Dieu, la logique de la normalité, de la quotidienneté humaine. Dans notre vie humaine il nous arrive parfois de sauter un repas, mais la normalité fait que nous sommes nourris par trois repas (petit déjeuner, midi et soir). Un biscuit ne suffit pas comme repas, un petit snack n’est pas un repas réel non plus. S’il y a une autoroute de la Parole (les lectures de la Messe du jour) pourquoi prendre des routes de campagnes (une lecture ou autre), ou même ne rien prendre ?!
Voilà donc l’idée de fond, celle d’une démarche « raisonnable », en communion avec le mystère de l’Incarnation qui n’est pas un geste « au hasard » (quand on prend une lecture au hasard) mais un geste humain, dans le temps, et dans l’ordre d’une vie humaine, qui est croissance, de bébé jusqu’à l’âge mûr (la croissance spirituelle d’un humain).

Pour ce qui est de votre première remarque, mêler la lectio et la prière du cœur (ou oraison) cela aussi est très fréquent (j'explique cette question dans mon livre). Historiquement (l’histoire récente du siècle dernier), nous avions d’abord la pratique de la méditation mêlée à l’oraison (donc grosso modo l’oraison). Ce qui fait que beaucoup d’ordres religieux avaient (par le Droit Canon) l’obligation de faire au moins (il y en a qui font bien plus comme les Carmes et Carmélites) une demi-heure le matin et une demi-heure le soir. Cette directive est toujours en vigueur dans le Droit universel de l’Eglise Catholique. Cependant, surtout par le Concile et ses directives, l’attention à la Parole de Dieu a augmenté (« la Bible est retournée de son exil » comme dit un auteur connu), et il a été conseillé de ne pas séparer la prière de la Bible.
On a vite conclu (je ne vais pas entrer dans les détails) qu’il fallait prendre sa Bible en allant à l’oraison. Ce qui n’est pas un mal en temps d’aridité accrue ou de distractions fortes, pour calmer l’esprit etc. La fonction de l’Ecriture à l’oraison est différente que celle durant la lectio. A l’oraison l’Ecriture a pour rôle non pas de nous faire faire une lectio mais de nous aider à calmer le mental, à le recueillir et à le centrer sur la Personne du Christ qui veut se donner à nous (dynamisme propre de la prière du cœur ou oraison). Vu que ces questions très délicates, et profondes n’ont pas encore été clarifiées, nous en sommes restés à un flou artistique où Bible et Oraison sont vécus ensemble, mais on ne sait pas trop quoi est quoi.
Comme vous le voyez, la fonction de l’Ecriture durant la lectio est tout à fait différente. L’écoute (au sens Biblique) est le cœur de la Lectio divina : la Parole humano-divine du Christ à recevoir, à comprendre et à mettre en pratique en est le centre ! La différence est énorme ! Si à l’oraison ce sont les profondeurs supra-conscientes de notre être qui sont immergées en Dieu (et en sont touchées directement), durant la lectio, c’est la Parole vivante et compréhensible (et non juste une notion générale) qui nous touche et nous convertit, tous les jours, de manière claire et tangible. Cet aspect, comme vous le devinez, à cause du flou régnant, reste souvent très en retrait, ce qui est simplement une bizarrerie pour ne pas dire autre chose! Dieu s’est incarné et la Parole incréée Eternelle s’est fait Paroles, s’est monnayée en Paroles humano-divines qui sont Esprit Saint et Vie divine pour nous. Il est donc normal de « voir », de « comprendre » la volonté de Dieu, afin de pouvoir la mettre en pratique, sinon cela voudrait dire que Dieu nous parle dans le vague et l’imprécision (ce qui serait hétérodoxe).

Voilà donc pour cette première partie introductive.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Ven 24 Déc - 16:33

L'assoiffé a écrit:
Question 1 : Les paroles que le Seigneur m'adresse me semblent très générales et pourraient porter à interprétation. Est-ce que la Lectio est quelque chose qui doit se perfectionner dans le temps, c'est à dire qu'il y a des degrés de discernement qui dépendent de moi et qui évoluent avec la pratique ou si en étant immergé en Dieu, la parole devrait être la même peut importe la pratique?

Ex: S'il me demande de faire entendre ma voix car elle est douce à son oreille dans une Lectio, je peux ensuite demander: Mais à quelles de tes oreilles, Seigneur, veux-tu que je la fasse entendre? À celle de mes frères et soeurs qui sont aussi les tiennes ou par ma prière? Si je n'ai pas eu l'éclairage sur le sujet, ce peut-être embêtant. Est-ce que la réponse peut venir dans une Lectio ultérieure?


Réponse 1 : Le premier critère de discernement (vous le voyez dans le livre) pour savoir si c’est Dieu qui parle ou c’est moi qui projette sur le texte, ou encore des idées extérieures, c’est le fait que les deux textes ne sont le véhicule que d’une seule lumière. Ceci nous mène (et c’est une manière de parler bien sûr) à 95% de certitude que c’est le Seigneur qui parle.
Cela dit, une fois qu’une seule lumière, qu’un seul message, qu’une seule parole parlent à ma conscience par les deux textes (ou trois les dimanches) ceci ne veut pas dire que le tour est joué ! car la lumière que le Christ me donne, la lumière qui éclaire ma conscience, est au départ plutôt générale ! c’est à dire que c’est comme une notion universelle, valable pour tous et à tout moment, mais cela n’est pas suffisant ! cette lumière générale est appelée à descendre en nous, à se déposer en nous, à se clairifier et à devenir particulière, explicite, claire. Et cela prend du temps. C’est pour cela il est bon après avoir reçu une lumière générale – comme vous le soulignez dans votre question – de continuer à poser la question au Seigneur : mais qu’est-ce que cela signifie pratiquement ? que dois-je faire ? que dois-je changer ? qu’est-ce que cela implique ?
Donc, la lumière générale ne changera plus, mais elle se précisera. Les versets ou mots qu’Il a utilisé pour nous faire passer sa lumière d’aujourd’hui ne changeront plus ! ce qui fait qu’on ne relis plus tous les textes en entier, mais on se concentre désormais, en les ruminant, sur le ou les versets, le ou les mots qu’il a utilisé pour nous parler ! on les rumine, on les tient dans la bouche, comme le chien qui tient l’os, ou comme la poule qui couve l’œuf, en laissant leur grâce s’extraire, se clarifier ! En Lui disant : cela implique quoi pratiquement, nous ouvrons en nous un espace encore plus profond, jusqu’à ce que la lumière de la Parole du Christ touche le fond de notre être, ou mieux encore : touche la terre de notre volonté. Vous noterez que dans la Présentation de la lectio, sur le dessin, je fais traverser la Lumière du Christ le corps de la personne, de la tête (le ciel) jusqu’au pieds (la terre). La Parole reçue traverse notre être et elle doit arriver jusqu’à terre, la terre de notre volonté, et cela implique des actes. « que ta volonté (la Parole reçue, comprise, qui m’a illuminé) soit faite sur la terre (de ma volonté, pratique) comme au ciel (de mon intelligence qui l’a contemplée, ou encore le ciel de ta Pensée divine Seigneur, c’est à dire le Christ) ».
C’est pour cela donc que nous continuons à lire (mais désormais ce sont juste les passages qui nous ont touché) jusqu’à ce que l’indication devienne claire.
Ce qui est à « faire » peut être intérieur et extérieur, ou uniquement intérieur. Mais c’est toujours un acte, une transformation, une réalisation, un changement réel en nous ! on sort toujours différents d’une lectio bien faite que nous sommes entrés, et surtout quand la Parole reçue est pratiquée. Parfois c’est durant la journée qu’il faut la pratiquer, donc la lectio se termine par et dans l’acte d’application de la Parole vivante reçue.

C’est pour cela que dans le Vademecum de la lectio en 15 points, j’ai mis 4 fois « lire ». Je vous les mets ici :

Phase active de compréhension
6- Lire (1) pour comprendre
Phase d'écoute: demande de l'Esprit Saint
7- Lire (2) pour découvrir la volonté du Christ
8- Lire (3) pour avoir une seule lumière
9- Lire (4) pour que la lumière devienne distincte

vous noterez la différence entre le Lire (3) et le Lire (4) : c’est exactement le cœur de votre question : passer de la lumière générale reçue (une seule lumière), au fait que cette même lumière s’incarne plus, apparaisse plus clairement. Car le Christ nous parle, il nous guide, et ce n’est pas dans l’à peu près. Nous sommes un être conscient et parler signifier dire une chose claire, compréhensible.
Sous cet angle il n’y a point de progressivité, dès le départ de la pratique de la lectio nous sommes invités à ne pas « clore » la lectio tant que la lumière n’est pas devenu claire ! creusons donc en nous l’espace, en insistant comme l’aveugle : Seigneur je veux voir, dans ma conscience, en moi, ce qui ne va pas, ce que TU veux aujourd’hui guérir en moi ! c’est cette sortie de soi, ce fait de « préfère le Christ sur soi » qui fait que la lumière reçue et générale descende plus bas, se décante et devienne claire ! (et ce à cause de notre pesanteur aussi).
Il respecte notre liberté, et c’est en exprimant notre courage de choisir la vérité, d’un amour viril, de la préférer à tout autre chose, qu’Il descend plus en nous et se fait plus précis.

Voilà pour votre première question.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Ven 24 Déc - 16:58

L'assoiffé a écrit:
Question 2- Comme il est conseillé de pratiquer la Lectio tous les jours, cela suppose que j'aurai 365 lumières différentes dans l'année. Est-ce que pour ceux qui la pratique régulièrement, chacune des Lectio se réalise et porte fruit? N'y en a t'il pas qui tombent lettre morte ou que le courage nous manque pour les réaliser? Et si l'action inspiré n'est pas réalisé à la fin de la journée, qu'est-il conseillé de faire?

Question 3- Est-ce qu'une seule lumière veux dire une seule idée ou une seule demande (je n'aime pas le terme, mais je je ne trouve pas mieux...).

Suite à ces questions de débutant, que je suis, voici la première action qui m'est demandé en Lectio Divina et je la réalise à l'instant où j'écris ces lignes:

J'aimerais reconnaître le bonheur que j'ai que le Seigneur soit venu jusqu'à moi pour me parler personellement à travers les Évangiles. À ma demande incessante "Parle Seigneur, ton serviteur écoute", Il a répondu à mon appel d'une façon inatendu et surpenante pour moi. Je Lui rend grâce et Lui est infiniement reconaissant d'avoir mis sur ma route des gens qui save l'écouter et qui partage cette joie avec leurs frères et soeurs en Christ. Il me demande de croire en la Parole qui me fut dite de Sa part

Voilà. Merci Jean de prendre le temps de me répondre si tes occupations te le permettent, où tout autre personne qui aurait des lumières à me donner sur mes questionnements.
L'assoiffé

Réponses 2, 3 etc : Pour répondre à vos questions 2, 3 etc, j’aimerais aborder la notion de pureté. La pratique de la lectio divina est une occasion quotidienne qui nous est offerte pour exercer un acte de pureté envers Dieu : le vouloir par dessus tout, Lui, et rien d’autre. Le mettre à la première place, vraiment, en vérité, en conscience. C’est ce qu’il nous demande en disant : « demandez d’abord le Royaume de Dieu et tout le reste vous sera donné par surcroît (ou gratuitement) ». C’est une parole forte et profonde, radicale ! Il n’a pas dit : « demandez ceci et puis cela » ! Il a dit : « demandez uniquement le Royaume », c’est à dire « demandez Dieu », « demandez de connaître la volonté de Dieu » et puis c’est tout ! Cela est un élément déclencheur dans notre journée (l’unité de comptage en vie spirituelle, selon Dieu, est la journée : « à chaque jour suffit son effort », le pas à faire), déclencheur de tout le reste, de l’existence et du sens de tout le reste de ce qui peut exister durant notre journée !
Beaucoup de personnes - la majorité - échouent à cet examen de pureté évangélique (c’est pas une pureté du corps ou autre dont il est question, mais la pureté du cœur). Alors, une fois que l’on échoue, on tourne autour du pot ! et on essaie de marchander ! Pouvez-vous marchander face à un tel conseil ferme et clair : « cherchez d’abord le Royaume des cieux ». Le poids du « d’abord » est déchirant ! C’est pour cela que je vous dis : la majorité échouent face à cet examen, car la majorité veulent la chèvre et le choux ! et composent un Jésus à leur mesure ! « Vu qu’il est bon – se disent-ils – il laissera faire ! » « et puis, se disent-ils : l’Esprit Saint pourvoira », et « nous sommes faibles » et tout le reste des excuses classiques.
Je crois qu’il faut plutôt s’arrêter - même s’il faut s’y arrêter durant 50 ans - et bien considérer le caractère radical et incisif de cette recommandation de pureté : « cherchez d’abord le Royaume des cieux ».
Ceci est un examen de pureté, réel et bien pratique ! Ne rien mettre à la première place ! elle est à Dieu, au Christ qui veut me guider, me parler ! et « heureux alors ceux qui seront purs », ceux qui réussiront à cet examen, « car ils verront Dieu », c’est à dire qu’ils verront le Christ leur parler au quotidien. Ceci répond à vos trois questions : 2, 3 etc.

Vous avez compris que je me suis arrêté à cela : « J'aimerais reconnaître le bonheur que j'ai que le Seigneur soit venu jusqu'à moi pour me parler personnellement à travers les Évangiles » et cela a suffit, je n’ai pas voulu continuer ! Que cherche-t-on ici ? Dieu, ou « le bonheur de » ? Alors le Seigneur, quand il voit parfois que nous sommes attachés à autre chose que Lui, n’ouvre pas la Bouche, car nous ne sommes pas prêts ! c’est pas Lui qui n’est pas prêt. Le bonheur est connexe à sa venue, mais n’en est pas le motif, le moteur premier.

Pratiquez, et vous-mêmes vous aurez les réponses au 2 et au 3. Pourquoi dire « si » ? Disons : « oui ». Il est fidèle et il veut nous parler tous les jours, car chaque jour est sacré, et chaque jour nous est donné pour faire – par sa Grâce – un pas en avant. C’est en Le regardant Lui que nous trouvons des raisons et la Force pour être fidèle à son Don quotidien.

Priez pour moi. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
L'assoiffé

avatar

Nombre de messages : 645
Age : 45
Localisation : Québec
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Ven 24 Déc - 23:08

Merci pour vos lumières Jean,

Je mets cette réponse dans mon bagage.

C'est de Lui que je suis assoiffé, vous l'avez compris.

Je continuerai donc inlassablement à demander à boire! (en Le mettant à la première place!)

Merci pour la question 1, c'est très claire et ça m'aide beaucoup.

Pour la question 2 et 3, comme vous savez, je vous pose des questions très pratique. Elle découlait de mon expérience réel et même si je trouvais ça un peu ridicule de faire cette action, elle était faite avec toute la sincérité et pureté d'intention dont j'étais capable à ce moment-là, en prière et en demandant à l'esprit Saint de m'éclairer.

Je crois qu'elles sont reliées toutes deux à la première question. Si la Lectio n'est pas descendu jusqu'à l'action plus concrète et pratique, j'avais une inspiration de l'Esprit Saint générale où je n'ai pas assez insisté pour recevoir la lumière d'une action plus concrète et pratique.

Si vous relisez la lumière générale que j'ai eu à ce moment, en persistant, elle aurait pu devenir une action précise envers une personne en particulier ou une action intérieure.

Si j'aurai persister, peut être que l'action dictée par le Seigneur aurait été: "va voir telle personne, fait lui part "du bonheur" que tu as parce qu'elle en a ou en aura besoin" ou "Réalise que je te parle en se moment à travers ma Parole pour augmenter ta foi" (c'est tout à fait fictif, puisque j'ai cesser ma Lectio trop tôt)

J'ai de la difficulté à croire que Dieu ne m'aurait pas donner sa lumière et aurait fermé la bouche. Peut-être qu'Il m'a parlé, mais est-ce que j'ai assez insisté pour l'écouter vraiment?

Comment pourrait-Il ne pas parler à un de ses enfants qui lui demande humblement la Lumière de sa Parole en toute pureté d'intention?

La Lumière que j'ai reçu a été tout à fait inattendu pour moi et assez déroutante. Mais peut-être me suis-je arrêté en chemin justement pour cette raison.

Vous me dites : "Pratiquez, et vous-mêmes vous aurez les réponses au 2 et au 3. Pourquoi dire « si » ? Disons : « oui »."

Soit, mais j'étais dans le brouillard dès le départ et si je ne pose pas de question à ceux qui pratique la Lectio depuis longtemps, « je crains la grâce qui passe » (je crains de ne pas la recevoir, alors qu’elle passe devant moi et si elle passe, je ne l’aurais plus jamais).

Il faut apprendre à marcher avant de courir. Mais si personne nous apprends à tenir la cuillère, comment pourront nous manger?

Merci pour vos réponses éclairantes, j'aurai d'autres questions.

Priez pour moi aussi. J'en ai vraiment besoin comme vous pouvez le constater.

L'Assoiffé
Revenir en haut Aller en bas
L'assoiffé

avatar

Nombre de messages : 645
Age : 45
Localisation : Québec
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Mar 28 Déc - 16:30

Bonjour à tous,

Je continue ce fil.
Merci Jean, vous aviez raison.

Nous devons poursuivre la Lectio et bien compléter l'étape 3 et 4 décrite par Jean. C'est la clé du succès, tout est là.

Après avoir reçu une seule Lumière des 2 ou 3 lectures du jour, il faut vraiment insister et demander "Que veux-tu de moi Seigneur Aujourd'hui, pratiquement, concrètement?"

Lorsque fait en toute pureté d'intention, en toute sincérité, la réponse ne se fait pas attendre. Pour l'instant elle est surprenante à chaque fois pour moi. Ce n'est qu'un constat.

L'étape de rendre grâce immergé en Lui après la Lectio est alors facile, et j'y éprouve humblement beaucoup de reconnaissance envers Celui qui viens de me parler!

Pour ce qui est de la question sur les Lectio qui tomberaient lettre morte ou dont le courage nous manquerait pour la réaliser, vous aviez aussi raison. Il faut choisir le Christ en premier et sans condition.

Il semble que parfois, même si nous ne sommes pas confrontés dans la journée à une situation dont notre Lectio fait mention, le fait de l'avoir médité et reçu de la part du Seigneur nous l'imprime dans l'âme (et dans l'esprit??). Il peut y avoir résonance plusieurs jours plus tard et il semble qu'en effet, le Seigneur a fait de la place dans notre coeur pour la réaliser.

Voilà pour l'instant ce que je constate. Espérant que mon commentaire puisse aider d'autre tout jeune débutant en Lectio. Il ne faut pas trop se troubler avant d'en avoir réalisé plusieurs. Nous sommes entre de bonnes mains, entre ceux du Christ après tout!

Ne vous gênez pas pour me corriger Jean si j'erre dans mes propos.

Merci de partager vos Lumières et vos connaissances.

L'Assoiffé
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Mer 29 Déc - 14:39

Merci Assoiffé; je dois dire que tout est très bien dit dans vos remarques et dans vos observations.
C'est précis, clair et pratique.
Tachons tous de persévérer.
"à chaque jour" sa lectio...
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Aimée



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Dim 2 Jan - 14:06

En cette nouvelle année, j'aimerai refaire un peu de lectio divina, simplement je ne sais comment m'y prendre. J'ai vu que Père Jean aurait mis quelque chose en place, mais quand je vais sur le lien, la page affiche ça : Not Found Confused

Je trouve pas d'autre lien ? Je dois pas voir clair !
Merci de me renseigner.
Evelyne
Revenir en haut Aller en bas
cébé
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3758
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Dim 2 Jan - 17:14

Chère Aimée, le lien que Jean donnait est celui de son livre traitant de la Lectio Divina :

http://www.docteurangelique.com/Tables/tablelectio.htm

(j'espère que ce lien est le bon!)


Pour plus de renseignements sur la Lectio, lisez ( ou relisez) bien attentivement ce fil sur AGAPE, et posez vos questions, Jean y répondra bien volontiers.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 3 Jan - 16:04

Aimée a écrit:
En cette nouvelle année, j'aimerai refaire un peu de lectio divina, simplement je ne sais comment m'y prendre. J'ai vu que Père Jean aurait mis quelque chose en place, mais quand je vais sur le lien, la page affiche ça : Not Found Confused
Je trouve pas d'autre lien ? Je dois pas voir clair !
Merci de me renseigner.
Evelyne

Evelyne, en cette nouvelle année, c'est une très bonne décision de reprendre la lectio divina.
CéBé a donné le bon lien. J'ai corrigé cela. Merci à vous et à CéBé.

Cela dit, vous pouvez ouvrir ce lien, et aller un peu plus bas, vous verrez il est question de lectio divina:
http://www.amorvincit.com/apprendreaprier.htm
vous y trouverez surtout le "résumé" des étapes de la lectio, ceci peut aider parfois à se rappeler tel ou tel aspect qui nous échappe. N'hésitez pas à revenir sur tel ou tel point, pour vérifier la qualité de l'écoute.
(vous y trouverez aussi le lien vers un site qui donne les lectures du jour)

Vous pouvez aussi reprendre le livre aussi, aux première et deuxième parties, ils sont le coeur du livre. La deuxième partie explique comment pratiquer la lectio.

D'autres fichiers suivront, une Power Point présentation de la lectio (avec audio), deux interviews, etc.

Exceptionnellement vous pourriez suivre les trois leçons sur la lectio données lors du Cours du premier niveau d'Initiation à la vie spirituelle (vous pouvez trouver la page sur le site de l'Ecole: www.amorvincit.com qui seront données bientôt, probablement début février (les jeudis à 9:30 heure de France).

bien à vous
dans le Seigneur
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Aimée



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Mar 4 Jan - 0:02

Merci P. Jean ! Je viens de faire pratiquement une heure de lectio...au départ c'était un peu difficile et après pouff...j'ai pas vu l'heure passer dans ma méditation avec les deux textes de ce jour. J'ai écris dans mon petit carnet spirituel ma méditation. C'était super. Je suis heureuse ce soir, une paix vient doucement depuis le 31 décembre....
Vous êtes bien prêtre ?
En tout cas merci, je vais partager ça avec mon accompagnateur spir bientôt.
Bénis Jean, Père !

Si encore une petite chose : ce soir c'est ça qui m'a parlé dans le texte de ce jour -mardi 4 ostie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Mar 4 Jan - 0:31

Aimée a écrit:
Je viens de faire pratiquement une heure de lectio...au départ c'était un peu difficile et après pouff...j'ai pas vu l'heure passer dans ma méditation avec les deux textes de ce jour. J'ai écris dans mon petit carnet spirituel ma méditation. C'était super. Je suis heureuse ce soir, une paix vient doucement depuis le 31 décembre....
Voyez-vous, ce type de grâce que vous décrivez ici est à recevoir tous les jours. Le Seigneur veut nous parler chaque jour, et avec l'intensité et l'efficacité du Ressuscité, par l'Esprit. Jamais Il n'a manqué de venir et de parler. Vous immaginez la richesse de grâces, le poids de gloire qu'il veut réaliser en nous? C'est incroyable! Rendons grâces, en Marie.
Merci pour votre témoignage. Continuez à croire qu'il vient à chaque Messe et que la lectio n'est qu'une manière vivante et vivifiante de vivre la Liturgie de la Parole, de manger à la Table de la Parole, la Parole qu'Il vient nous donner à la Messe du jour.

Aimée a écrit:
Si encore une petite chose : ce soir c'est ça qui m'a parlé dans le texte de ce jour -mardi 4 ostie Smile
Je n'ai pas saisi cette phrase.

Que Dieu vous garde dans cette foi en la Parole vivante, au quotidien.
Priez pour moi
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Aimée



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Mar 4 Jan - 10:07

Bonjour,

J'ai passé une nuit super sereine suite à ma lectio d'hier au soir !

Ma petite phrase, ça voulait dire :

Ce qui m'a parlé hier dans le texte, c'était l'hostie, l'eucharistie d'où le signe : ostie
et la petite tête Smile , c'est moi heureuse de ma lectio divina...

Merci pour vos conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Mar 4 Jan - 23:31

Aimée a écrit:
Bonjour,
J'ai passé une nuit super sereine suite à ma lectio d'hier au soir !
Merci pour vos conseils.
Vous voyez la joie et la consolation d'écouter le Seigneur nous donner une nourriture quotidienne, et surtout de la mettre en pratique. Quelle joie et quelle consolation.
Imaginez, juste durant un instant, ce que notre vie serait, si cette joie se renouvelait tous les jours de notre vie! C'est Son Désir.
Bon courage
et priez pour moi
Merci
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   

Revenir en haut Aller en bas
 
1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)
» ''NOTRE ÉCOUTE DOIT DEVENIR PAROLE DE DIEU''
» Se mettre à l'écoute de la Parole de Dieu
» A l'écoute de la Parole de Dieu (Mai) ........TEMPS ORDINAIRE
» Bonjour cher(ère) ami(e) d'écoute partage La Parole,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Apprendre à prier-
Sauter vers: