Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aimée



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Mer 5 Jan - 11:13

Ouah, j'aimerai bien avoir des grâces tous les jours...mais est-ce possible ?
Avant j'avais une joie intérieure qui était tjs là et avec mes idioties je l'ai perdu...mais bon, j'espère que je vais la rattraper, cette joie ! bounce Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Sam 8 Jan - 16:52

Aimée a écrit:
Ouah, j'aimerai bien avoir des grâces tous les jours...mais est-ce possible ?
C'est la Volonté du Christ de nous donner une Parole chaque jour, une Parole qui nous fait faire un pas en avant et accomplir "l'effort de croissance" du jour (à chaque jour suffit son effort, le pas à faire). Pensez qu'à chaque jour il y a une Messe, donc, il y a une nourriture pour chaque jour! nous le disons bien au Notre Père: "donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour". Vous voyez le réalisme et l'insistance: "aujourd'hui" et "de ce jour", pour bien montrer qu'il est très important de croire et de recevoir cette grâce quotidienne.
Saint Jean dans son Evangile nous parle à plusieurs reprises de l'abondance bouleversante du Don de Dieu. Il nous parle de recevoir "grâce sur grâce" du Christ.
Il n'y a aucune raison - si nous mettons le Christ à la première place tous les matins, dans notre coeur - de ne pas recevoir la grâce du jour, qui est unique pour chaque personne et pour chaque jour de la vie de chaque personne!!

Aimée a écrit:
Avant j'avais une joie intérieure qui était tjs là et avec mes idioties je l'ai perdu...mais bon, j'espère que je vais la rattraper, cette joie ! bounce Wink
Les idioties ne peuvent être un obstacle! Tomber ne doit pas être un obstacle! Accepter Sa Main tendue pour nous relever c'est cela le "challenge"! Et Il nous l'offre non seulement tous les jours, mais à chaque instant! Souvenez-vous que derrière les nuages, le Soleil est toujours là, qui brille et offre généreusement ses Rayons bienfaisants. Alors, par un acte de confiance en Lui qui nous aime et nous appelle incessamment, allons au delà des nuages pour boire le Soleil.
Ne laissons pas nos bêtises nous faire perdre la confiance en Lui. C'est Lui qui nous appelle et il sait que nous sommes faibles. Là n'est pas la question, la question est plutôt de Laisser le Soleil être lui-même en nous! Marie est ce coeur constamment ouvert qui nous est donné, pour recevoir le Christ. Recevons ce coeur, ainsi, nous n'hésiterons jamais à recevoir le Soleil.
Priez pour moi
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
L'assoiffé

avatar

Nombre de messages : 645
Age : 45
Localisation : Québec
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Question sur la Lectio   Mer 23 Fév - 20:38

Bonjour Jean,

J'aurais quelques précisions à vous demandez à propos de la Lectio.

Il y a bientôt 2 mois que je pratique la Lectio tout les matins et je vous avoue bien humblement que ça transforme ma vie. Le Seigneur transforme ma vie. Je ne pouvais m'imaginer que le Seigneur pouvait nous parler si directement. C'est très déroutant.

Premièrement, je m'interroge beaucoup sur le sens que vous donnez à l'expression "une seule lumière" dans l'étape 8. Une seule lumière doit-il être pris au sens de une seule idée, une seule action ou plutôt au sens d'un idée claire provenant des deux textes de la parole de Dieu qui m'ont touché?

Pour que vous compreniez bien ce que je veux dire, je suis presque obliger de vous donner un exemple. C'est la Lectio que j'ai fait le 17 février, vous en reconnaîtrez les textes d'origine. Voici la lumière reçue:

Le Seigneur me demande de renoncer à moi-même avec humilité, d'accomplir mon devoir d'état et ma vocation avec courage et de le suivre en gardant sa parole. Il me demande de ne pas avoir honte le Lui en aucune circonstance.


Après coups, en relisant cela le soir, je vous avoue que je trouve ça chargé comme demande de Sa part en une seule journée...

Je lui ai demandé son Esprit Saint pour réaliser ce programme ambitieux et en revenant le soir sur Sa demande, je m'aperçois que je ne sais pas très bien à quoi Il aurait aimé que je renonce, en quoi j'aurais manqué de courage dans l'accomplissement de mon devoir et de ma vocation (je vois bien quelques bricoles où j'aurais pu faire mieux en y pensant après coups, mais rien de majeur) et que le suivre en gardant sa parole est très large comme demande.

J'ai réussi à réaliser la dernière demande par hasard, en témoignant de des guérisons intérieures reçu par le Seigneur à quelqu'un qui est légèrement croyant en un être suprême indéfini, qui m'a écouté avec respect mais je la sentais un peu incrédule.

C'est l'exemple d'aujourd'hui, mais ça arrive fréquemment, d'où mon questionnement. Je me dit alors que je garde probablement "de trop nombreuses lumières" malgré que le premier texte de l'évangile a teinté d'humilité tous les autres lumières reçus dans le deuxième texte, d'où mon interprétation d'une seule lumière (d'une idée qui m'a semblé claire)

Quelle analyse faites vous de cette situation? Est-ce que je m'en tiens à des lumières trop générales ou si j'aurais dû demandé au Seigneur de faire ressortir l'action la plus conforme à sa volonté pour moi aujourd'hui parmi les quartes demandes que j'ai perçu ce matin, et de trouver des façons plus concrètes de réaliser cette action en particulier?

Je crois que j'aurais pu, avec le discernement de l'Esprit Saint et un peu plus de temps (ça m'a tout de même pris près de 50 minutes ce matin), élagué plus pour en arriver à une seule action à accomplir.

Il est aussi difficile de trouver une action concrète au début de la journée lorsque l'on est plus ou moins maître de son horaire (trop de variables pour prévoir ce que je pourrais faire de bien précis en action lorsque notre journée ressemble à un tourbillon incontrôlé)

Ne doutez pas de ma détermination pour faire la volonté du Seigneur. Il me donne des forces pour palier à mes faiblesses dont je ne pouvais imaginer.

Voilà bien des questionnements...

Prenez votre temps pour répondre. Je vous sais très occupé!

Merci de toujours considérer mes demandes.
Vous avez, en quelque sorte, changer ma vie.
Je vous en suis très reconnaissant.

J'apprends à mieux connaître le Seigneur grâce à vos travaux.

Gardez une prière pour moi, entre toutes celles qu'on vous demande... J'en ai bien besoin!

L'Assoiffé (qui demande à boire!)


Dernière édition par L'assoiffé le Jeu 3 Mar - 4:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Mer 23 Fév - 22:17

L'assoiffé a écrit:
Bonjour Jean,
J'aurais quelques précisions à vous demandez à propos de la Lectio.
Il y a bientôt 2 mois que je pratique la Lectio tout les matins et je vous avoue bien humblement que ça transforme ma vie. Le Seigneur transforme ma vie. Je ne pouvais m'imaginer que le Seigneur pouvait nous parler si directement. C'est très déroutant.
Merci Assoiffé pour votre question.
Je suis bien content de votre persévérance ! continuez, c’est fondamental !! Auriez-vous la bonté de m’expliquer ce que vous entendez par les passages du paragraphe précédent que j’ai mises en gras ! Merci : « transforme », « pas imaginer qu’il pouvait nous parler directement » et enfin : « très déroutant » ! (car Il le dit dans Jean 15 : vous êtes mes amis et à mes amis je dis tout ! je ne vous traite pas en esclaves, mais en ami, à qui je fais mes confidences, à qui je parle directement !)
L'assoiffé a écrit:
Je profite de cette communication pour vous demander quelques précisions ou plutôt quelques interrogations que je porte depuis quelques temps sur la Lectio et que je n'avais pas encore osé vous demander. Si vous le jugez pertinent, nous pourrons les reproduire sur le forum de discussion.

Premièrement, je m'interroge beaucoup sur le sens que vous donnez à l'expression "une seule lumière" dans l'étape 8. Une seule lumière doit-il être pris au sens de une seule idée, une seule action ou plutôt au sens d'une idée claire provenant des deux textes de la parole de Dieu qui m'ont touché?

Pour que vous compreniez bien ce que je veux dire, je suis presque obligé de vous donner un exemple.
Vous faites bien de me donner un exemple.
L'assoiffé a écrit:
C'est la Lectio que j'ai fait ce matin 17 février, vous en reconnaîtrez les textes d'origine:

Le Seigneur me demande de renoncer à moi-même avec humilité, d'accomplir mon devoir d'état et ma vocation avec courage et de le suivre en gardant sa parole. Il me demande de ne pas avoir honte le Lui en aucune circonstance.
C’est trop de choses ! Il ne demande qu’une seule chose par jour et le texte est par conséquent traversé par une intervention surnaturelle (inattendue, différente, haute, profonde) de sa part qui rend efficace la parole lue, elle touche le cœur, le perce sur un point, pour nous changer !

L'assoiffé a écrit:
Après coups, en relisant cela ce soir, je vous avoue que je trouve ça chargé comme demande de Sa part en une seule journée...
En effet oui, comme je l’ai dit plus haut.

L'assoiffé a écrit:
Je lui ai demandé son Esprit Saint pour réaliser ce programme ambitieux et en revenant ce soir sur Sa demande, je m'aperçois que je ne sais pas très bien à quoi Il aurait aimé que je renonce
(si ce qu’il vous demande c’est de renoncer à vous-mêmes, justement, il ne faut pas quitter le champ de « bataille » qu’est la lectio sans Lui avoir dit : « et pratiquement, à quoi ça revient ? A quoi précisément Tu veux que je renonce ? »)
L'assoiffé a écrit:
, en quoi j'aurais manqué de courage dans l'accomplissement de mon devoir et de ma vocation (je vois bien quelques bricoles où j'aurais pu faire mieux
(ici c’est vous qui voyez ! évitons de projeter nos pensées sur le texte ! C’est à Lui de parler, de choisir, d’offrir son point de vue)
L'assoiffé a écrit:
en y pensant après coups, mais rien de majeur) et que le suivre en gardant sa parole est très large comme demande.
(vous devez veiller d’abord à ce que les deux textes ne disent qu’une seule chose (lire 3), n’offrent qu’une seule indication, et puis au fait que cette indication soit pratique, précise et non générale ou laissée dans le vague : lire 4)
L'assoiffé a écrit:
J'ai réussi à réaliser la dernière demande par hasard, en témoignant de des guérisons intérieures reçu par le Seigneur à quelqu'un qui est légèrement croyant en un être suprême indéfini, qui m'a écouté avec respect mais je la sentais un peu incrédule.

C'est l'exemple d'aujourd'hui, mais ça arrive fréquemment, d'où mon questionnement. Je me dis alors que je garde probablement "de trop nombreuses lumières"
(vous êtes encore au niveau « naturel » et non surnaturel, vous êtes encore avant l’Intervention du Christ (qui fait que les deux lectures ne délivrent plus qu’une seule lumière). C’est pour cela qu’il faut activer fortement la soif de connaître Sa volonté, soif couplée avec la Demande de l’Esprit Saint, car sans Esprit Saint on ne peut écouter le Christ aujourd’hui nous parler de manière spécifique et personnelle ! absolument personnelle ! vous semblez encore au niveau de la découverte des idées qui sont dans le texte ! or ceci c’est comme lever l’étoffe de sur les touches du piano ! maintenant il faut Lui laisser le loisir (sans conditions) de jouer au piano ! Faut pas mettre de conditions à Son intervention et faut pas Le lâcher avant qu’il ait précisé ce qu’il veut !)
L'assoiffé a écrit:
malgré que le premier texte de l'évangile a teinté d'humilité toutes les autres lumières reçus dans le deuxième texte, d'où mon interprétation d'une seule lumière (d'une idée qui m'a semblé claire).
S’il vous semble en ayant lu l’Evangile qu’il y a une lumière claire, une seule (il arrive qu’on en ait deux dans l’Evangile et qu’on ne soit pas sûr), notez alors que riche de cette lumière de l’Evangile (ou de deux le cas échéant), l’emportant désormais avec vous, en vous, il vous faudra alors revenir à la première lecture ! Ceci est fondamental ! Revenir vers la première lecture avec la lumière reçue ! et relire la première lecture, une fois deux fois, trois fois, et souvent, à ce moment, la lumière déjà perçue dans l’Evangile que l’on emporte avec soi vers la première lecture se renforce et émerge dans un endroit inattendu du texte de la première lecture !
A ce moment, les deux textes sont à lire, dans une sorte de va et vient ; et vous noterez que les deux textes se tamisent c'est-à-dire qu’ils excluent (font tomber) tout ce qui n’est pas les passages ici et là qu’Il utilise aujourd’hui ! dans ce va et vient tamisant, il ne restera plus que le mot ou le verset ici et là par lesquels Il ne vous dit plus qu’une seule chose - la lumière étant devenue plus forte et aussi plus distincte (claire), précise, compréhensible pour la pratique, au sujet de ce qui est à faire !

L'assoiffé a écrit:
Quelle analyse faites-vous de cette situation? Est-ce que je m'en tiens à des lumières trop générales ou si j'aurais dû demandé au Seigneur de faire ressortir l'action la plus conforme à sa volonté pour moi aujourd'hui parmi les quartes demandes que j'ai perçu ce matin, et de trouver des façons plus concrètes de réaliser cette action en particulier?
4 demandes c’est pas une lumière une qui pointe (pique) sur un point de votre volonté ! 4 c’est de trop, même deux ! Il n’y en a qu’une à recevoir et n’oubliez pas qu’elle est surnaturelle, et qu’elle a en nous un effet complètement différent de juste de bonnes pensées! Quand vous en avez l’expérience, vous le notez, c’est immanquable ! Souvenez-vous qu’il est Médecin, Guérisseur et qu’Il veut guérir votre volonté ! Or le Christ ne peut toucher votre volonté qu’en un point ! C’est ainsi qu’il opère ! Relisez le livre (la deuxième partie) et assistez à l’explication de ce point !
Reprenez bien le Vademecum en 15 points (pas celui en 7 points ancien). Notez les 4 étapes du « lire » !

L'assoiffé a écrit:
Je crois que j'aurais pu, avec le discernement de l'Esprit Saint et un peu plus de temps (ça m'a tout de même pris près de 50 minutes ce matin), élaguer plus pour en arriver à une seule action à accomplir.
Vous ne pouvez pas élaguer, c’est Lui qui agit, ce n’est pas votre opération ! vous vous ne faites qu’attiser votre soif, que la rendre complète, totale, afin de traverser un seuil après lequel le Seigneur TOMBE en nous, nous donne Sa Parole du jour !! Cependant oui, en insistant pour mieux comprendre ce qui est à changer, vous aurez fini par recevoir une lumière surnaturelle et non une bonne idée lumineuse que vous trouvez dans le texte ! J’insiste pour que vous insistiez, afin que vous fassiez l’expérience unique et quotidienne de la Venue de l’Esprit Saint, qui fait que la Parole qui sort de la Bouche du Christ est unique malgré l’existence de deux (ou trois) textes ! Cette expérience est l’expérience d’un Miracle authentique, que le Ressuscité des morts veut réaliser dans votre vie tous les jours : vous transformer, vous guérir, vous nourrir !
Qui fait l’expérience de la différence entre les pensées ou les bonnes idées et la lumière surnaturelle du Christ ne peut douter !
L’insistance joue un rôle fondamental ! Ne pas céder à la lassitude, ne pas se contenter d’idées, de bonnes idées ! ! mais plutôt demander l’Esprit Saint, et le faire de tout votre cœur, de toute votre pensée, dans un désir sincère de changer tous les jours, sans mettre de conditions au choix du Christ, le laissant libre de choisir la zone qu’il veut guérir, l’acte de la volonté qu’il veut susciter ! cela présuppose une descente humble dans notre conscience comme pour escorter la Lumière de la Parole à recevoir.

L'assoiffé a écrit:
Il est aussi difficile de trouver une action concrète au début de la journée lorsque l'on est plus ou moins maître de son horaire (trop de variables pour prévoir ce que je pourrais faire de bien précis en action lorsque notre journée ressemble à un tourbillon incontrôlé)


« maître de son horraire » ou « tourbillon incontrôlé » peuvent parfois devenir manque d’offrande totale de soi, sans conditions au Christ ! si en faisant la lectio vous avez encore l’impression de penser ou de savoir ce qui va se passer après, c’est que vous n’y êtes pas tout entier à l’opération de l’Ecoute du Ressuscité ! revenez donc à la pureté, celle qui met le Seigneur vraiment à la première place, sans aucun concurrent, ne fussent que des choses à faire qui sont absolument légitimes ! la lectio si elle n’atteind pas la qualité d’une affaire de vie ou de mort – comme ce fut le cas pour l’aveugle, alors le Seigneur ne viendra pas, Il n’ouvrira pas sa Bouche sacrée et une Parole divino-humaine ne va pas m’atteindre !

L'assoiffé a écrit:
Ne doutez pas de ma détermination pour faire la volonté du Seigneur. Il me donne des forces pour palier à mes faiblesses dont je ne pouvais imaginer.


Paradoxalement : il vous faut être vraiment faible ! vous êtes trop fort ! J C’est le contraire qu’il attend ! une détermination absolue, certes, mais aussi et surtout une pauvreté totale qui Le met à la première place, sans rien Lui préférer, Lui laissant libre choix pour l’acte à nous demander ! Soyez à la fois faible et têtu ! faible, vous saurez que si vous faites votre part, le Seigneur fera la Sienne, et elle est 100 plus puissante, elle est surnaturelle, personne à part Lui ne peut la provoquer, ou susciter ! donc demander l’Esprit Saint, réellement, avec insistance, fera en sorte qu’Il vous le communique ! pas de lectio divina sans Esprit Saint ! soyez-en convaincu ! il faut L’invoquer. Jusqu’à ce que la Lumière, la Parole vivante tombe dans votre conscience !
Faire la lectio c’est partir du principe que je veux changer, qu’une zone en moi, ténébreuse, va être tournée en une zone de lumière, une zone de l’homme nouveau, une zone où un acte nouveau sera fait, par l’Esprit Saint ! un miracle ! un pas de plus, un pas de croissance de l’homme nouveau, du Chris en nous !


L'assoiffé a écrit:
Voilà bien des questionnements...
Prenez votre temps pour répondre. Je vous sais très occupé!
Merci de toujours considérer mes demandes.
Vous avez, en quelque sorte, changé ma vie.
Je vous en suis très reconnaissant.
J'apprends à connaître le Seigneur grâce à vos travaux.
Gardez une prière pour moi, entre toutes celles qu'on vous demande...

Priez pour moi. Je vous confie à Marie. Et merci pour votre question ! c’est bien de vérifier comme vous le faites ! n’hésitez pas à relire ou à réécouter ! vous noterez (Il vous le fera noter) le manque qui fait que ça ne se déclenche pas ! (l’opération surnaturelle).
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
L'assoiffé

avatar

Nombre de messages : 645
Age : 45
Localisation : Québec
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Jeu 3 Mar - 4:59

Bonjour Jean,

Voici les réponses à vos questions, l'expérience d'une autre Lectio et quelques questions complémentaires:


Citation :
Auriez-vous la bonté de m’expliquer ce que vous entendez par les passages du paragraphe précédent que j’ai mises en gras ! Merci : « transforme », « pas imaginer qu’il pouvait nous parler directement » et enfin : « très déroutant » !

Je prends connaissance de la richesse des Évangiles. C'est cela qui change ma vie. Ces textes, je l'ai ai entendu plusieurs dizaines de fois. Peut-être même plusieurs centaines pour certains.

Mais c'est la première fois que je les comprends de cette façon. C'est ce qui est déroutant. Je ne reçois pas souvent la seule lumière de la parole de Dieu qui tombe en moi telle que vous la décrivez lors de mes Lectio. Il n'en reste pas moins que la compréhension des idées dans les Évangiles s'imprime en moi et change ma façon de voir la vie.

Mes lunettes ont changé si on peut le dire ainsi. Ça me donne le goût de suivre Jésus avec détermination, conviction et virilité (de façon virile, et non d'une mollesse dont je vois trop de gens le faire).


Citation :
A ce moment, les deux textes sont à lire, dans une sorte de va et vient ; et vous noterez que les deux textes se tamisent c'est-à-dire qu’ils excluent (font tomber) tout ce qui n’est pas les passages ici et là qu’Il utilise aujourd’hui ! dans ce va et vient tamisant, il ne restera plus que le mot ou le verset ici et là par lesquels Il ne vous dit plus qu’une seule chose - la lumière étant devenue plus forte et aussi plus distincte (claire), précise, compréhensible pour la pratique, au sujet de ce qui est à faire !

J'ai fait la Lectio dans cet esprit hier matin. Le temps me rattrape, c'est à dire que je doit quitter sans qu'elle soit complété (obligations familiales).

Par contre, j'ai senti des pointes. C'est à dire des choses qui n'était pas écrite dans le texte. Les images du textes (les idées) m'ont orienté vers ces révélations. Ça pourrait se résumer ainsi:


L'assoiffé: "Parle Seigneur, ton serviteur écoute."


Le Seigneur: "Soyez les bergers du troupeau de Dieu qui vous est confié en devenant les modèles" St-Pierre Apôtre 5, 1-4


L'assoiffé: "Mais de quel troupeau me parles-Tu Seigneur?"


Le Seigneur: "Je te parle de tes jeunes enfants, L'assoiffée!"


L'assoiffé: " Ha! Je comprends. Il est vrai que je me garde un peu de leur parler de Toi comme Tu le mérites, Seigneur, et que j'hésite à témoigner de ce que Tu as fait pour moi"


Le Seigneur: "Qui suis-je pour toi, L'assoiffée?" Matt 16, 13-19


L'assoiffé: "Tu es le Fils de Dieu, celui qui m'a guérit, qui m'a libéré de mes chaînes, qui me fait vivre en enfant de Dieu libre et que je cherche de l'aurore au crépuscule!"


Le Seigneur: "Parce que tu sais qui Je suis, soit le berger du troupeau que Je t'ai confié et deviens leur modèle en Moi".


L'assoiffé: "Je le veux Seigneur! je veux faire tout ce que Tu me demandes, car je suis à Toi. Envoi-moi ton Saint-Esprit pour que je puisse réaliser ce que tu me demande aujourd'hui. Je désir être leur modèle en Toi! ".



S'agit-il que de belles pensées Jean? Il semble maintenant pointer sur une partie de ma volonté à guérir et à travailler.

Si j'aurais persisté, est-ce qu'Il m'aurait dit comment être le modèle de mes enfants en Lui?

Je crois que sans avoir eu le temps de m'y rendre, si je "transpire" l'Esprit Saint, mes enfants me prendrons comme modèle et auront le goût de connaître d'avantage le Seigneur si je leur en parle.


Citation :
Qui fait l’expérience de la différence entre les pensées ou les bonnes idées et la lumière surnaturelle du Christ ne peut douter !

À quoi vais-je reconnaître la Lumière surnaturelle de mes bonnes idées Jean? Je pourrais donc prendre mes bonnes idées pour la parole du Seigneur en toute bonne foi? Cette perspective m'effraye un peu... Pouvez-vous élaborer?

Citation :
Paradoxalement : il vous faut être vraiment faible ! vous êtes trop fort ! C’est le contraire qu’il attend ! une détermination absolue, certes, mais aussi et surtout une pauvreté totale qui Le met à la première place, sans rien Lui préférer, Lui laissant libre choix pour l’acte à nous demander !

Évidemment, je me sens faible. Je ne peux rien faire sans Lui. Il transcende mes limites. Peut-être que c'est plus approprié de parler ainsi. Il n'y avait pas de vanité dans cette affirmation. Je me suis toujours vu comme faible. Plus faible que ce que je suis réellement. "Seigneur, fait que je puisse me voir comme Toi Tu me vois!" - J'ai fait cette prière tant de fois! La force en moi, c'est Lui! L'humilité, n'est-ce pas de se voir tel que l'on est vraiment? Ni plus, ni moins?

Je prends la remarque tout de même, je ne suis pas toujours à l'abri de l'orgueil... Loin de là!


Citation :
c’est bien de vérifier comme vous le faites ! n’hésitez pas à relire ou à réécouter ! vous noterez (Il vous le fera noter) le manque qui fait que ça ne se déclenche pas ! (l’opération surnaturelle).

Je m'y applique. Je serai attentif au manque qui fait que l'opération surnaturelle ne se déclenche pas. Je relis et réécoute attentivement sans me troubler et en étant patient avec moi-même... Le rythme du Seigneur n'est pas toujours le nôtre, j'ai appris ça en cours de route! N'est-ce pas?

Merci pour vos réponses,

Que le Seigneur vous bénisse.

L'Assoiffé


Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Jeu 3 Mar - 19:15

Merci l'Assoiffé,

Ce dialogue (que vous citez) m'aide à vous comprendre et à vous suivre. Le dialogue est très bon et montre qu'Il vous surprend et qu'Il agit. Cela semble déjà surnaturel (vous voyez qu'Il vous explique la Parole: c'est toujours la même parole, mais quand il l'anime, elle acquiert un sens et un sens spécifique pour vous.) J'ajoute qu'il aurait été bon de juste faire un pas de plus. C'est déjà une seule lumière surnaturelle qui vous touche, nous sommes dans le lire 3, mais un bon lire 3. Vous notez qu'il vous dit: "sois le berger de mes brebis" mais le conseil est vague ou « général » si vous préférez. Le pas à faire est de dire: "- bon, Seigneur, dis-moi en quoi exactement (pas des choses générales)". Il répondrait du genre: "à tel moment de la journée d’aujourd’hui, je te demande de faire ceci" ou encore « aujourd’hui je te demande faire cela ». Donc comme vous voyez, même s'il a déjà commencé à vous faire comprendre dans quelle direction Il va, il serait bon de faire descendre cette même Parole reçue afin qu'elle se traduise en un acte (un acte) précis et pratique aujourd'hui (et pas demain). Je me contenterais de cela pour l'instant. C'est très bon, nous sommes déjà dans le surnaturel, mais, mais, il faut passer de la lumière surnaturelle générale à la lumière surnaturelle distincte, pratique, qui touche la volonté.
Si vous le voulez bien, je mets les sept étapes qui résument la lectio et qui montrent la descente de la Parole reçue, de haut en bas, du ciel au dessus de notre tête, jusqu’à la terre, jusqu’à nos pieds ! La Parole suit une course, et il faut qu’elle descende complètement (sans s’arrêter en cours de route) et ce, pour qu’elle devienne VIE en nous, que le Christ commence à vivre en nous!

1- Ecouter 1 : Se mettre en Sa Présence. S’offrir totalement et s’exposer entièrement à Son Action. Lire en faisant l’effort de comprendre le texte, ce qu’il dit.

2- Ecouter 2 : Lire pour découvrir la volonté du Seigneur : « Seigneur que veux-tu de moi ». On demande l’Esprit Saint.

3- Ecouter 3 : Lire pour avoir une seule lumière : deux textes (ou trois) une seule lumière donnée.

4- Ecouter 4 : Lire pour que la lumière soit distincte, claire, pratique, précise sur un point. Ecrire.

5- Mettre en pratique 1 : Guérison de la volonté : demander la guérison de la volonté pour faire l’acte.

6- Mettre en pratique 2 : Acte produit : produire l’acte, par la Grâce de Dieu.

7- Mettre en pratique 3 : Par l’acte fait, prendre place en Jésus. Une partie de Jésus s’incarne en nous. Prise de conscience et action de grâce.

Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jacquie

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : sud de la France
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: La lecture priante de l'Evangile...   Sam 9 Avr - 21:59

Bonjour à vous tous,
Voila très longtemps que je ne suis venue ici. Le temps a passé et je ne suis plus catéchumène : j'ai été baptisée voila 2 ans à la vigile pascale...
J'ai toujours le même enthousiasme et si j'interviens dans ce post, c'est encore et toujours pour témoigner! J'ai commencé à pratiquer la lectio-divina, il y a à peine trois mois, à raison d'une fois par mois. Personnellement, j'appelle cela la lecture priante de l'évangile. Je trouve que c'est avec l'adoration du Saint Sacrement la plus belle façon de dialoguer avec le Seigneur

Jacquie
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Dim 10 Avr - 1:47

Jacquie a écrit:
Bonjour à vous tous,
Voila très longtemps que je ne suis venue ici. Le temps a passé et je ne suis plus catéchumène : j'ai été baptisée voila 2 ans à la vigile pascale...
J'ai toujours le même enthousiasme et si j'interviens dans ce post, c'est encore et toujours pour témoigner! J'ai commencé à pratiquer la lectio-divina, il y a à peine trois mois, à raison d'une fois par mois. Personnellement, j'appelle cela la lecture priante de l'évangile. Je trouve que c'est avec l'adoration du Saint Sacrement la plus belle façon de dialoguer avec le Seigneur

Jacquie
C'est fantastique Jacquie... bravo. Quel cheminement.
Mais pourquoi une fois par mois la lectio, pas plus? pourquoi se priver d'une si belle chose?
union de prières
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jacquie

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : sud de la France
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Dim 10 Avr - 7:25

Jean a écrit:
Jacquie a écrit:
Bonjour à vous tous,
Voila très longtemps que je ne suis venue ici. Le temps a passé et je ne suis plus catéchumène : j'ai été baptisée voila 2 ans à la vigile pascale...
J'ai toujours le même enthousiasme et si j'interviens dans ce post, c'est encore et toujours pour témoigner! J'ai commencé à pratiquer la lectio-divina, il y a à peine trois mois, à raison d'une fois par mois. Personnellement, j'appelle cela la lecture priante de l'évangile. Je trouve que c'est avec l'adoration du Saint Sacrement la plus belle façon de dialoguer avec le Seigneur

Jacquie
C'est fantastique Jacquie... bravo. Quel cheminement.
Mais pourquoi une fois par mois la lectio, pas plus? pourquoi se priver d'une si belle chose?
union de prières
Jean
Revenir en haut Aller en bas
Jacquie

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : sud de la France
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Dim 10 Avr - 7:28

Tout simplement parce que le groupe d'amis avec qui je partage cela ont décidé une réunion mensuelle!
Union de prières et très bon dimanche à vous!

Jacquie
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Dim 10 Avr - 11:14

Jacquie a écrit:
Tout simplement parce que le groupe d'amis avec qui je partage cela ont décidé une réunion mensuelle!
Union de prières et très bon dimanche à vous!
Jacquie
Ah, je croyais que vous pratiquiez cela chez vous seule. Pourtant c'est possible.
union de prières et très bon dimanche à vous aussi.
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jacquie

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : sud de la France
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Dim 10 Avr - 19:44

Jean a écrit:
Jacquie a écrit:
Tout simplement parce que le groupe d'amis avec qui je partage cela ont décidé une réunion mensuelle!
Union de prières et très bon dimanche à vous!
Jacquie
Ah, je croyais que vous pratiquiez cela chez vous seule. Pourtant c'est possible.
union de prières et très bon dimanche à vous aussi.
Jean

C'est pourtant vrai. Je n'y avais pas pensé. Je vais essayer toute seule.
Jacquie
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Dim 10 Avr - 23:31

Jacquie a écrit:
C'est pourtant vrai. Je n'y avais pas pensé. Je vais essayer toute seule.
Jacquie
Bravo...
avez-vous suivi les video-présentation de la lectio divina? ça pourrait vous encourager à la pratiquer...
Voici la première, et il suffit de suivre la suite en cliquant sur les suivantes 2/5, 3/5, 4/5 et enfin 5/5...
C'est une grande cosolation d'Ecouter le Christ nous parler tous les jours! C'est très puissant, ça décuple les forces, ça met un lion dans le moteur! :-)
bonne montée vers Pâques.
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jacquie

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : sud de la France
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 18 Avr - 10:21

Bonjour Père Jean,
Je n'ai pas suivi les vidéos, mais j'ai suivi vos conseils et je suis époustouflée par le résultat. Merci de m'avoir aiguillée sur cette voie. La lectio divina est un moyen simple et merveilleux de comprendre la Parole que nous donne Jésus. Avant de vous donner le résultat de ma première lectio-divina pratiquée en solitaire, il me faut vous préciser quelques points.
Pendant mon catéchuménat, trois dames m'ont mené la "vie dure". On aurait dit qu'elles avaient peur de perdre "leurs petits privilèges" et ont vu en moi quelqu'un qui voulait les rabaisser (je ne sais pas au juste...) Toujours est-il qu'une semaine après mon baptême, j'ai pris la décision de ne plus aller dans cette église, tant leur animosité était forte pour moi! Il est vrai que portée par toute une communauté, ces dames ont été jalouses de moi, et je considère avoir été mise à la porte de cette église.
Heureusement, dans ma petite ville, il y a deux clochers et j'ai pu dans cette deuxième église m'intégrer complètement dans la communauté. Bien entendu, j'ai pardonné à ces dames et je ne vous décris pas la blessure subie dans mon coeur à cette époque où ma foi était encore fragile.
Mais, mon amour pour Jésus a été le plus fort, et je pense qu'avec la lectio de ce jour, Il a voulu me montrer que le temps était venu de réintégrer ce groupe. Ces dames sont toujours là, et j'ose espérer qu'elles ont évolué, et qu'elle ne me jugent plus!
Je dois aussi préciser que le curé de ma paroisse m'a beaucoup aidé à cheminer dans cette épreuve...


Dernière édition par Jacquie le Lun 18 Avr - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jacquie

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : sud de la France
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 18 Avr - 10:33

Jn 12,1-11.

Six jours avant la Pâque, Jésus vint à Béthanie où habitait Lazare, celui qu'il avait ressuscité d'entre les morts.
On donna un repas en l'honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était avec Jésus parmi les convives.
Or, Marie avait pris une livre d'un parfum très pur et de très grande valeur ; elle versa le parfum sur les pieds de Jésus, qu'elle essuya avec ses cheveux ; la maison fut remplie par l'odeur du parfum.
Judas Iscariote, l'un des disciples, celui qui allait le livrer, dit alors :
« Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d'argent, que l'on aurait données à des pauvres ? »
Il parla ainsi, non parce qu'il se préoccupait des pauvres, mais parce que c'était un voleur : comme il tenait la bourse commune, il prenait pour lui ce que l'on y mettait.
Jésus lui dit : « Laisse-la ! Il fallait qu'elle garde ce parfum pour le jour de mon ensevelissement.
Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m'aurez pas toujours. »
Or, une grande foule de Juifs apprit que Jésus était là, et ils arrivèrent, non seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir ce Lazare qu'il avait ressuscité d'entre les morts.
Les chefs des prêtres décidèrent alors de faire mourir aussi Lazare,
parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui, s'en allaient, et croyaient en Jésus.


1) "DEs pauvres, vous en avez toujours avec vous, mais moi, vous ne m'aurez pas toujours"
Le plus important, c'est LUI, pas le monde qui m'entoure, pas le monde extérieur!

2)" La maison fut remplie par l'odeur du parfum"
Seigneur, mon amour pour Toi est plus fort que tout!

5.1 Seigneur, donne-moi de toujours t'aimer pour Toi, pour Te garder, sans prendre ombrage de ce que pense mon entourage,
Donne-moi la force de faire tout ce qui montre mon amour pour Toi, quelles que soient les critiques, quelles que soient les moqueries que l'on profère à mon sujet.
Seigneur, donne-moi la force de ne plus me cacher et de faire au grand jour tous ces actes qui témoignent de mon amour pour Toi, ainsi, le parfum de ma foi remplira Ta maison...
6.2 Mettre en pratique : Je retournerais dans cette église. Je ferais plaisir à mon parrain qui m'a demandé de faire le "lecteur" pour le récit de la Passion, le jour du Vendredi Saint. J'en ai pris la décision.
Quoiqu'il arrive, je n'ai plus peur de me montrer dans cette église!
Merci Jésus : j'ai confiance en Toi!

Jacquie

Revenir en haut Aller en bas
Jacquie

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : sud de la France
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 18 Avr - 10:39

Merci Jean, c'est vrai : cela met un lion dans le moteur!

Jacquie
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 18 Avr - 19:29

Jacquie a écrit:
Bonjour Jean,
Je n'ai pas suivi les vidéos, mais j'ai suivi vos conseils et je suis époustouflée par le résultat. Merci de m'avoir aiguillée sur cette voie. La lectio divina est un moyen simple et merveilleux de comprendre la Parole que nous donne Jésus.
Bonsoir Jacquie,

je suis heureux de savoir que vous avez mis un Lion dans votre moteur: la Parole du Christ, et que vous expérimentez la différence.

Quand vous dites: "j'ai suivi vos conseils" vous renvoyez à ceux postés ici?

J'attend avec hâte le jour où vous aurez suivi la video présentation en 5 parties, car elle vous aidera encore plus à entrer dans les profondeurs de la beauté de ce mystère: le Christ vient chez vous, et vous parle tous les jours.

Je vous poste les liens des cinq parties:
1- http://fr.gloria.tv/?media=131344
2- http://fr.gloria.tv/?media=131354
3- http://fr.gloria.tv/?media=131499
4- http://fr.gloria.tv/?media=132071
5- http://fr.gloria.tv/?media=132781

Priez pour moi
Jean

PS Je ne suis pas le "Père Jean". Lui c'est Jonathan.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jacquie

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : sud de la France
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 18 Avr - 20:25

Je vous prie de m'excuser pour la confusion...
Merci pour les liens

Je prie pour vous

Jacquie
Revenir en haut Aller en bas
Jacquie

avatar

Nombre de messages : 80
Age : 73
Localisation : sud de la France
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Sam 28 Mai - 0:00

Je viens de passer ma soirée à écouter cet enseignement que je trouve ...divin!!! J'avais l'impression qu'au fur et à mesure de l'écoute, mon intelligence et mes yeux s'ouvraient.
Je me rends compte que l'enseignement que j'avais reçu, n'était pas aussi approfondi et, alors que je pensais faire la lectio correctement, hé bien non, je n'allais pas jusqu'au bout, puisque je voyais le message, mais je ne lui permettais pas de venir s'incarner en moi et surtout, je ne mettais pas en pratique concrètement ce que le Seigneur voulait me faire comprendre. Que de temps perdu! Je commence demain matin!!!
Merci beaucoup pour cet enseignement.

Jacquie
Revenir en haut Aller en bas
Turquoise



Nombre de messages : 14
Age : 52
Localisation : Léry
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 30 Mai - 11:12

Bonjour Jean,

j'ai enfin recu votre livre et j'ai commencé la lecture. J'ai une question. Sur un site concernant la lectio, il y est dit de prendre la Bible livre par livre pour faire la lectio (Un chapitre à la fois). Parce que cela permet de découvrir la Bible (donc la Parole) dans son intégralité. Je trouve que ce n'est pas bête.

J'aimerais savoir ce que vous en pensez?

Voici la référence:
"10. Lectio divina et lectures de la Messe. Il est évidemment possible de s’appuyer, pour la Lectio Divina, sur les lectures proposées pour la liturgie de la messe quotidienne. Beaucoup vivent déjà ainsi la prière de la Parole et avec profit. Cependant, les lectionnaires liturgiques ne sont pas faits pour constituer un programme de Lectio Divina ; il serait plus juste de dire qu’ils la présupposent et en sont le prolongement dans la célébration communautaire des mystères divins. La lectio divina a en effet, nous venons de le souligner une pédagogie propre. Les feuilles hebdomadaires qui vous sont proposées ont été conçues pour déployer cette pédagogie."
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 30 Mai - 14:04

Turquoise a écrit:
Bonjour Jean,
j'ai enfin recu votre livre et j'ai commencé la lecture. J'ai une question. Sur un site concernant la lectio, il y est dit de prendre la Bible livre par livre pour faire la lectio (Un chapitre à la fois). Parce que cela permet de découvrir la Bible (donc la Parole) dans son intégralité. Je trouve que ce n'est pas bête
J'aimerais savoir ce que vous en pensez?

Bonjour Turquoise,

Merci pour votre message. Je me réjouis que vous lisiez le lire. N'oubliez pas de le lire "en priant"...

Pour ce qui est de votre question voilà ce que je peux dire:

Comme vous venez de le dire: "découvrir la Bible" est important. A ceux qui, en tant qu'adultes, n'ont jamais lu par exemple le Nouveau Testament au moins une fois en entier, je recommande d'abord de le faire, mais de le faire "à mode de lectio" c'est à dire selon les règles de l'écoute comme je les explique afin que ce soit fructueux et pas que intellectuel ou culturel. Dans ce cas, la lectio est faite sur un seul texte, lu paragraphe par paragraphe (pas plus d'un paragraphe par jour et la tentation est grande), en cherchant justement à se concentrer sur la qualité (que Dieu me parle par un mot une phrase) et non sur la quantité (sinon ça devient « salle de lecture ») croyant accumuler la Grâce ou les lumières (on ne s’approprie pas Dieu, on l’écoute).

Pour arriver à l'Autoroute (càd la lectio faite à partir de la liturgie de la Parole) il faut prendre plusieurs rues et puis routes (càd la lecture du Nouveau Testament et de larges extraits de l’Ancien Testament).

Cela dit, le but est d'arriver à l’Autoroute, car c'est là notre Source: la Table de la Parole de Dieu (les lectures Proclamées – sacramentellement – à la Messe). Car, il ne nous faut pas oublier la réalité de la Messe : le Christ vient réellement à chaque Messe pour nous donner sa Grâce, pour nous parler personnellement comme il faisait il y a 2000 ans, et nous nourrir de ses Paroles qui sont Esprit Saint et Vie Eternelle.

Donc oui, « ce n'est pas bête » pour les débutants, et nous commençons tous par être des débutants! Mais la beauté c'est que dès le départ IL EST LA, et nous parle...

Tachons cependant d'arriver sans tarder à l'Autoroute. Cela m’est vraiment une grande peine que de voir le nombre de Consacrés à Dieu qui passent à côté de l’amoncellement de Grâces qu’est « l’Autoroute ».

J'espère avoir répondu à votre question.

Merci et à bientôt

Priez pour moi

Jean

PS Si beaucoup dans l'Eglise aujourd'hui préconisent la lectio "des rues et des routes", je n'ai jamais entendu parler de quelqu'un qui officiellement préconise une méthode claire de "la lectio Autoroute", comme je le fais! Sans jamais la nier (qui pourrait nier la liturgie ou la Messe !!), on ne la met pas en pratique ! Cela me choque, car c'est quoi alors « appartenir à l'Eglise Corps du Christ »? Vous voyez ce que je veux dire?


Dernière édition par Jean le Lun 30 Mai - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Lun 30 Mai - 14:04

Turquoise a écrit:
Voici le texte Smile
"10. Lectio divina et lectures de la Messe. Il est évidemment possible de s’appuyer, pour la Lectio Divina, sur les lectures proposées pour la liturgie de la messe quotidienne. Beaucoup vivent déjà ainsi la prière de la Parole et avec profit. Cependant, les lectionnaires liturgiques ne sont pas faits pour constituer un programme de Lectio Divina ; il serait plus juste de dire qu’ils la présupposent et en sont le prolongement dans la célébration communautaire des mystères divins. La lectio divina a en effet, nous venons de le souligner une pédagogie propre. Les feuilles hebdomadaires qui vous sont proposées ont été conçues pour déployer cette pédagogie."

C'est presque scandaleux et aberrant de dire que "les lectionnaires liturgiques ne sont pas faits pour constituer un programme de Lectio divina". Ceci démontre une grande ignorance de ce que sont l'Eglise et la Liturgie! Au contraire, en s'appuyant sur 2000 ans d'expérience de l'Eglise, il nous faut dire exactement l'opposé, c'est à dire: les lectures de la Messe sont tout simplement le programme de lectio divina de l'Eglise, qui suit au plus près l'Action de la Grâce au quotidien! Ignorer le fait que le rythme de la Grâce suit - comme son ombre - le rythme Liturgique est un peu embêtant voyez-vous. Or la Lection divina étant une écoute, une manducation, une réception de la Parole qui est Esprit Saint et Vie Divine, je vois mal le Seigneur - notre Pédagogue par excellence - commencer à nous parler de manière différente du rythme Liturgique. Les moines et les moniales qui sont plus "contemplatifs", plus sensibles au rythme de la Grâce qui marche avec les rythmes Liturgiques me comprendront sans difficulté.

Ce qui échappe peut-être à notre auteur c'est le fait que nous avons à faire à la Parole de Dieu, et que par celle-ci, le Christ notre Pédagogue, sachant ce dont on a besoin aujourd'hui (l'aujourd'hui de chaque jour), nous nourrira par les lectures de la Messe. La Parole de Dieu, comme un Diamant, est éclairée par Lui tous les jours afin de nous donner ce dont on a besoin aujourd'hui. C'est cela Le Programme du Christ Pédagogue : notre sanctification. Et bien qu'ayant tous les mêmes lectures (et elles reviennent de manière cyclique), elles parlent différemment à chaque être humain, sans trahir la littéralité du texte. La Sacramentalité de la Parole semble échapper de l'analyse établie par le n°10. Par "Sacramentalité" je fais allusion à la lettre et à l'esprit de la Parole de Dieu comme dans le sacrement on a le signe extérieur du sacrement (sa matière) et la grâce intérieure du sacrement. Un acte de foi plus vigoureux face aux lectures du jour, nous permet de passer la "barrière" de la lettre et de son sens littéral obvie, afin que l'Esprit jaillisse (sans pour autant s'écarter de la lettre) et nous nourrisse.
Dans ce sens il y a une diférence entre un "programme" posé à mode humain, et le Programme du Christ pour chaque âme, ayant l'humilité et la puissance de passer par les humbles paroles de la Liturgie, qui sont Parole de Dieu.

Ce que je suggère est le simple bon sens utilisé par les Apôtres eux-mêmes! Ils se sont appuyés pour le choix des lectures de la Messe, sur la liturgie du Sabbat, utilisant les deux lectures du lectionnaire Juif, qui lui divise le Pentateuque en paragraphes et a aussi une lecture en parallèle prise des prophètes. L'Eglise Syriaque a gardé cette structure, et c'est la plus ancienne. A ces deux lectures ils ont ajouté leur catéchèse/formation que sont les Evangiles.
Voilà le programme de lectio de l'Eglise.

Quand on voit comment les Pères de l'Eglise se sont comportés, on comprend l'Action de la Grâce et la question de l'Ecoute et son lien avec la Messe. Ils ont commenté l'Ecriture, en partant des lectures du jour! Et le choix des lectures est souvent peu arbitraire, il se base sur le sens des fêtes, et de l'Année Liturgique.
Je pourrais en parler des pages et des pages.

Heureusement que l'auteur reconnait quand même que beaucoup le font ainsi! Mais l'argumentation ne semble pas reposer sur des fondements ecclésiaux. C'est au moyen âge (et hélas on s'y réfère parfois trop pour les questions de lectio divina) qu'on a commencé à détacher l'activité de la lectio divina du rythme liturgique! Or avant, à l'époque patristique (et depuis Vatican II heureusement) on ne séparait pas! Je recommande à l’auteur – entre autre choses – de faire des recherches sur le sens des lectionnaires et de leur utilisation. Très souvent ils étaient la seule source pour communiquer la Parole de Dieu au bon peuple.

Voici ce que dit le Pape Benoît XVI sur la question:

"Par conséquent, dans la lecture orante de l’Écriture Sainte [càd la Lectio Divina], le lieu privilégié est la liturgie, l’Eucharistie en particulier, durant laquelle, en célébrant le Corps et le Sang du Christ présent dans le Sacrement, se rend présente parmi nous la Parole elle-même. En un certain sens, la lecture priante, personnelle et communautaire, doit toujours être vécue en relation avec la célébration eucharistique. Comme l’adoration eucharistique prépare, accompagne et continue la célébration eucharistique, de même la lecture priante, personnelle et communautaire, prépare, accompagne et approfondit ce que l’Église célèbre en proclamant la Parole, dans le cadre liturgique. En mettant en aussi étroite relation Lectio et liturgie, on peut mieux saisir les critères qui doivent guider cette lecture dans le contexte de la pastorale et de la vie spirituelle du Peuple de Dieu." (Exhortation "Verbum Domini", 86)

Je crois que l'affaire est claire. :-)

merci encore
Jean

PS Vous trouver tout le texte du saint Père: http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/apost_exhortations/documents/hf_ben-xvi_exh_20100930_verbum-domini_fr.html


Dernière édition par Jean le Lun 6 Juin - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Turquoise



Nombre de messages : 14
Age : 52
Localisation : Léry
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Jeu 2 Juin - 23:42


Merci pour votre réponse Smile

Dans le cours d'aujourd'hui, vous disiez qu'il vaut mieux peu, mais régulier. Est-ce également possible pour la lectio?
Je sais que 55 minutes sont recommandés pour avoir le temps d'écouter et de rencontrer le Seigneur, mais très honnêtement, je trouve ca difficile de tenir à se rythme là! Confused
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Ven 3 Juin - 0:11

Turquoise a écrit:
Merci pour votre réponse Smile
Dans le cours d'aujourd'hui, vous disiez qu'il vaut mieux peu, mais régulier. Est-ce également possible pour la lectio?
Je sais que 55 minutes sont recommandés pour avoir le temps d'écouter et de rencontrer le Seigneur, mais très honnêtement, je trouve ca difficile de tenir à se rythme là! Confused
Merci Turquoise pour votre question qui ressemble à la précédente.
La lectio est avant tout une question de qualité, la qualité de l'Ecoute.
Si vous accordez toute votre attention à la qualité de l'écoute afin que la lectio "fonctionne".
C'est un ordre d'idée du résultat (de l'effet) et non de la cause! Je m'explique: on n'a pas à regarder sa montre (ce qui est différent de la Prière du coeur), on regarde le Christ au veut nous parler. On tache de saisir ce qu'Il veut nous dire, et on tache de "manger" cela.
Si vous regardez uniquement à cela, et que par hasard vous notez l'heure, vous noterez une moyenne de 60 minutes! Il ne s'agit pas de forcer sur la montre, mais de "forcer" sur la qualité de l'Ecoute, c'est tout.
Donc, sentez-vous libre... mais laissez-vous attraper par Dieu.
Par la suite, vous me direz!!!
Et puis si vous notez bien les articulations surnaturelles du fonctionnement de la lectio vous noterez que le temps passe très vite.
Un jeune moine me disait: faut-il vraiment faire 55 minutes? c'est trop long (c'est un moine qui parle).!!
Ma réponse fut: la fais-tu (la lectio divina) comme je l'ai expliquée? vraiment? Reviens dans ta cellule et fais la comme je l'explique, pas à la va vite.
Quelques jours après il est venu me dire: je peux faire plus d'une heure et quart? j'ai éclaté de rire, le lui ai dit: je t'avais dit que le temps passe vite!! après une heure et quart ça devient souvent de l'oraison, car l'essentiel de la lectio a déjà été réalisé.
voilà...
vous me direz..., mais laissez-vous attraper par la Parole de Jésus à vous! dans ça, il n' ya pas de mensonge!
priez pour moi
Jean

PS Et puis mon conseil pour la prière du Coeur, est une route qui mène à l’autoroute (en faire plus de 10 minutes quand même) pensez à une heure de temps ! mais avec la prière du cœur, dès le premier instant on peut être en contact avec Dieu ! on n’a pas besoin – comme pour la lectio divina – d’un processus, d’étapes pour que l’Ecoute ait lieu! L’Ecoute est une mini opération d’Incarnation en nous d’une Parole venue du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Turquoise



Nombre de messages : 14
Age : 52
Localisation : Léry
Date d'inscription : 29/01/2010

MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   Mer 20 Juil - 1:00


Pour la lectio, est-ce possible qu'en la faisant quotidiennement ca devienne plus facile pour que «certains mots» résonnent (après seulement 2 ou 3 lecture par exemple) ou est-ce moi qui se fait des idées?? Pour la suite (je veux dire après la lumière générale), je planche toujours pour la lumière précise pour moi... arf, ce n'est pas facile!... peut-être que seule la pratique va pouvoir me permettre d'écouter le Christ comme il le faut Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)   

Revenir en haut Aller en bas
 
1- L'écoute de la Parole (la Lectio divina)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Apprendre à prier-
Sauter vers: