Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 4ème dimanche de l'Avent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 4ème dimanche de l'Avent   Lun 17 Déc - 10:21

4ème dimanche de l'Avent

Lectures : http://missel.free.fr/Annee_A/avent/4.html

Ecouter

Dans nos églises, on trouve beaucoup de tableaux ou des vitraux qui évoquent "l'annonce faite à Marie". On y voit l'ange Gabriel qui rend visite à Marie et la réponse de cette dernière. Mais nous ne trouvons rien sur "l'annonce faite à Joseph", rien sur ces choses surprenantes qui lui ont été révélées. Les évangiles ne nous rapportent aucune parole de cet homme. Et pourtant, le récit que nous venons d'entendre nous en dit bien plus que nous ne pouvons l'imaginer. En cette dernière étape avant Noël, il nous apprend à ECOUTER. C'est une attitude absolument essentielle. Joseph peut nous servir d'exemple et nous y entraîner.

L'Evangile nous dit que l'Ange du Seigneur lui apparaît "en songe". C'est souvent que, dans la Bible, on évoque le songe. Dans le langage biblique, cela n'a rien à voir avec un rêve. C'est une façon imagée de rendre compte d'une aventure intérieure où quelque chose d'essentiel est engagé. Dire que l'ange du Seigneur lui apparaît en songe, c'est une manière de dire que le Seigneur lui a parlé au cœur. Ce que Joseph a entendu c'est un appel à prendre chez lui Marie son épouse : "L'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint."

Tout cela n'allait pas de soi. Imaginons un peu Joseph complètement brisé et tourmenté par ce qui lui arrive. Ce qui allait de soi, c'était de répudier Marie. C'était conforme à la loi de Moïse et à la tradition. Prendre Marie chez lui, c'était ne pas tenir compte des chuchotements sournois et de la risée de l'entourage. Mais la Parole de Dieu a été plus forte que ses réticences. Il a eu le courage de changer de projet de se faire le serviteur d'un mystère qu'il ne comprend pas.

Joseph est un homme de silence, un homme capable d'écouter Dieu lui parler et capable de changer sa vie à la lumière de la parole qu'il a entendue. Il découvre que cet enfant vient d'ailleurs. Il n'est pas de lui, ni d'un autre, ni même de Marie. Il est l'Envoyé de Celui qui est le "Tout Autre". C'est ainsi que Joseph est introduit peu à peu dans la Lumière d'un immense mystère qui devra un jour être proclamé à toute la Création.

Voilà une leçon absolument essentielle pour nous chrétiens de 2007. Nous vivons dans un monde bruyant et agité, surtout en cette période de fêtes. Nous avons des vies bousculées, une foule d'activités qui sont toutes plus essentielles les unes que les autres. Aujourd'hui, Joseph nous apprend à ECOUTER ce qui se passe en nous, à faire le point, à prendre du recul pour accueillir une parole qui vient d'ailleurs. C'est parfois difficile car bien souvent nous avons tendance à trop parler, la plupart du temps pour ne rien dire. Nous ne pourrons entendre le Seigneur parler à notre cœur que si nous prenons des moments de silence et de recueillement.

Oui, il est absolument nécessaire de trouver ces moments de silence pour écouter le Seigneur. Beaucoup le font à leur manière. Ils sont de plus en plus nombreux ceux et celles qui s'arrêtent dans une église. Pour certains c'est un peu du tourisme ou de la culture. Nous n'avons pas à juger ce qu'il y a dans le secret de leur cœur. D'autres s'arrêtent dans un monastère, une heure, un ou plusieurs jours. Ils viennent écouter le silence créé par les moines ou les moniales, un silence habité par la présence du Seigneur, une présence célébrée chaque jour et chaque nuit dans la prière.

Prendre le temps de se taire pour faire silence et pour écouter, c'est absolument essentiel si l'on veut rester un homme. Car c'est dans le silence que Dieu parle à notre cœur par l'Esprit Saint. En d'autres circonstances, on nous a dit que la vie chrétienne ne peut se concevoir sans un engagement résolu contre la misère, l'injustice et la violence qui dégradent l'homme et défigurent le projet d'amour de Dieu sur l'humanité. Aujourd'hui, nous découvrons que nous ne pouvons pas être chrétiens sans un engagement déterminé pour retrouver le chemin du cœur. Nous savons qu'il risque d'être recouvert de broussailles, un peu comme un chemin de randonnées qui n'est pas pratiqué et qui peut disparaître sous les ronces.

En cette période de l'Avent, nous découvrons que préparer Noël, c'est d'abord prendre du temps pour le silence, la prière, la lecture de l'évangile. Comme Joseph, nous écoutons une parole et nous apprenons à nous rendre dociles à ce que Dieu nous suggère. Comme lui, nous sommes invités à nous faire les serviteurs d'un mystère qui nous dépasse. Tout l'Evangile nous dit que le Seigneur nous conduit sur des chemins que nous n'avions pas prévus. Mais les Paroles qu'il nous adresse sont celles de la Vie Eternelle.

Dans quelques heures, nous fêterons l'anniversaire de la naissance de Jésus. Mais rappelons-nous : Noël ce n'est pas seulement le souvenir d'un événement d'autrefois. C'est aujourd'hui que le Seigneur nous tend la main et nous demande de l'accueillir. Il n'y avait pas de place pour lui à l'hôtellerie de Bethléem. A nous de voir si nous lui ferons une place dans notre vie. Prenons le temps de l'écouter, loin des bruits et de l'agitation de ce monde. C'est à ce prix que nous pourrons vivre un bon Noël.

Jean C
D'après diverses sources
Revenir en haut Aller en bas
 
4ème dimanche de l'Avent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Communion de prière :: Demande de prières d'intercession-
Sauter vers: