Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Epiphanie du Seigneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Epiphanie du Seigneur   Dim 30 Déc - 22:46

Epiphanie du Seigneur

Lectures du jour : http://missel.free.fr/Annee_A/noel/epi.html

Nous venons de fêter la naissance de Jésus. Nous avons vu comment il a été révélé aux bergers. A travers eux, c'est la bonne nouvelle qui est annoncée aux pauvres. Aujourd'hui, ce sont des mages qui arrivent à Jérusalem. Ils cherchent à savoir où est le Roi des Juifs qui vient de naître. Une précision : Ces mages ne sont pas des rois. Les seuls rois dont il est question dans cet évangile, c'est Hérode et surtout l'enfant qui vient de naître. Ces mages qui sont partis à sa recherche sont des astrologues. Ils savent reconnaître des signes dans les étoiles. Quand ils découvrent celle qui annonce la naissance d'un nouveau roi, ils se mettent en route vers lui avec des cadeaux.

Cet évangile nous adresse une bonne nouvelle qui nous concerne tous. Dieu a fait signe aux mages en les rejoignant dans ce qu'ils vivaient. C'est vrai aussi pour notre monde d'aujourd'hui et pour chacun de nous. Dans ce monde si souvent bouleversé par tant de guerres, de violences, de famines et de catastrophes en tous genres, Dieu nous envoie des "signes par milliers". Un peu partout, des gens se lèvent et se battent contre la misère et l'injustice et pour la paix dans le monde. A l'occasion de Noël, des personnes démunies ont été invitées à la fête. Et nous constatons que les chrétiens ne sont pas les derniers à participer à cette solidarité. Derrière tous ces signes, il y a quelqu'un qui nous appelle tous à la crèche : C'est le Christ Roi de l'univers.

Le problème c'est qu'il y a parfois dans notre vie des jours très sombres. Il est venu un moment où les mages n'ont plus vu l'étoile. Alors, ils ont demandé à ceux qui savaient : "Où est le roi des Juifs qui vient de naître ?" En entendant cette question, Hérode est inquiet ; il se sent menacé ; il cherche à se renseigner auprès des prêtres et des scribes d'Israël. La réponse ne se fait pas attendre car ces spécialistes connaissent la Bible par cœur. Ils en sont les spécialistes.
Mais pour eux, ça s'arrête là. Au lieu de se mettre en route vers le Messie qui vient de naître, ils ne bougent pas. Au contraire, les mages continuent leur chemin dans la direction qui leur a été indiquée. Or voilà que l'étoile réapparaît. Et pour eux, c'est le point de départ d'une grande joie.

Il en est de même dans notre vie : c'est parfois la nuit ; nous sommes désemparés, découragés ; nous ne savons plus dans quelle direction chercher. Les signes que nous avions vus ne nous disent plus rien. Nous avons besoin d'autre chose. Or voilà que Dieu nous donne un autre signe : Il nous fait entendre sa Parole. Quand nous lisons la Bible et surtout l'Evangile, c'est Dieu qui nous parle. Nous y découvrons un Dieu passionné d'amour pour l'humanité et pour chacun de nous. En accueillant cette parole de Dieu, tout est changé dans notre vie. Les signes qui ne nous disaient plus rien reprennent tout leur sens. Nous pouvons désormais nous remettre en route pour aller vers le Christ Sauveur. Les témoignages de nouveaux convertis sont nombreux : Je pense à quelqu'un qui est devenu croyant en une nuit en lisant l'évangile de saint Luc. Pour lui, c'était devenu lumineux.

Il nous faut insister très fort sur ce point : avoir la foi, ce n'est pas se contenter d'avoir des vérités révélées ; il ne suffit pas connaître la Bible par cœur. La Parole de Dieu n'est pas une leçon à apprendre mais une nourriture qui nous est offerte pour marcher vers le Christ Sauveur. Ceux qui refusent de se mettre en marche et qui choisissent de s'installer dans leurs certitudes restent fermés à la nouveauté de l'évangile. La vie chrétienne est un chemin sur lequel nous sommes tous engagés. L'important c'est d'avancer tous les jours sans retour en arrière. C'est à ce prix que nous pourrons vraiment rencontrer le Christ.

Les mages arrivent donc à la crèche. Ils y trouvent l'enfant avec Marie sa mère. Ils se prosternent et lui offrent des cadeaux. Ils ont choisi ce qu'il y a de mieux : l'or nous dit qu'il est roi ; l'encens nous dit qu'il est Dieu ; la myrrhe, qui sert à embaumer les morts, nous dit qu'il est homme, destiné à mourir. Tout cela nous est révélé par des païens, des gens qui sont totalement étrangers à la religion juive. Et nous, qu'avons-nous à offrir au Roi du Monde. Il n'attend pas de nous des bijoux ni des pierres précieuses. Le trésor auquel il tient le plus c'est chacun de nous, c'est notre vie, une vie remplie de son amour. C'est cela que nous pouvons lui offrir. Adorer le Seigneur, c'est reconnaître sa grandeur. Lui seul peut donner tout son sens à notre vie. Nous lui disons notre reconnaissance pour tous ses bienfaits.

Il y a une chose dont l'évangile ne parle pas mais que nous pouvons imaginer : ces cadeaux des mages ont dû passer par les mains de Marie : Nous pouvons penser qu'elle a dû dire à Jésus : "Regarde un peu ce qu'ils t'apportent ; n'est-ce pas merveilleux ?" Marie est là aussi dans notre vie pour recevoir notre offrande et la présenter à Jésus. Et si, dans notre prière, nous nous adressons à elle, c'est parce qu'elle nous conduit à lui. Elle nous redit inlassablement : "Faites tout ce qu'il vous dira."

Voilà cette fête de l'Epiphanie. C'est, dans le prolongement de Noël, une grande lumière pour notre monde. L'Eucharistie qui nous rassemble chaque dimanche est aussi une Epiphanie, une manifestation du Christ au monde. Comme les mages, nous nous sommes mis en route pour répondre à l'invitation du Seigneur. Chaque semaine, c'est un temps fort qui nous permet de nous ressourcer auprès de lui. Et comme les mages, nous repartons "par un autre chemin" pour témoigner de l'espérance qui nous anime. Bonne année à tous.
Revenir en haut Aller en bas
 
Epiphanie du Seigneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Communion de prière :: Deo Gratias-
Sauter vers: