Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-49%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur la machine à café automatique Saeco PicoBaristo SM5473/10
449 € 880 €
Voir le deal

 

 Communion spirituelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis
Administrateur
Louis

Nombre de messages : 1282
Age : 58
Localisation : Provence
Date d'inscription : 15/08/2005

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyMar 20 Jan - 22:21

Beaucoup se demandent si la communion spirituelle (ou communion de désir) est aussi valide que la communion eucharistique.

Pour répondre à cela, je citerai sainte Catherine de Sienne:

« L'âme reçoit en nourriture le sacrement que j'ai déposé pour vous dans l'hôtellerie du corps mystique, la sainte Eglise. Ce Sacrement, c'est le Corps et le Sang de mon Fils, vrai Dieu et vrai homme, dont j'ai confié l'administration aux mains de mon vicaire qui a la clef de ce Sang. Cette nourriture rend plus ou moins de force suivant le désir de celui qui la prend, de quelque manière qu'ils la reçoivent, sacramentellement ou spirituellement. On la reçoit sacramentellement quand on communie réellement au Saint Sacrement ; et spirituellement quand on ne communie que par le saint désir, soit en désirant communier, soit en contemplant le Sang du Christ crucifié. L'âme communie alors par ce symbole du Sang au sentiment de ma Charité qu'elle goûte et trouve dans le Sang, qu'elle voit répandu par amour. Elle s'y enivre, elle s'y embrase d'un saint désir, elle s'y enflamme, et se trouve toute remplie de charité, non seulement pour moi, mais encore pour le prochain. »

Paroles du Père, in Sainte Catherine de Sienne (1347-1380), Le Dialogue, I, chap. 36, Paris, Téqui, 1976.

_________________
Dans la Paix du Christ +
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptySam 28 Avr - 13:17

Bonjour,

La communion spirituelle :

"Communier c’est s’unir, c’est entrer en communication d’idées, de sentiment, de vie, de substance, soit avec un être ou soit avec une chose.
On communie aux pensées, aux désirs, aux sentiments d’un père, d’un époux, d’un frère si intimement qu’on les fait siens.
De même lorsqu'on communie aux idées, aux projets, aux affections d’un ami, en quelque sorte on les épouse.
On peut également communier aux beautés de la nature en se sentant délicieusement attirés par elles.
Il y a mille autres sortes de communions mais il en est une bien autrement supérieure, et entre toutes désirables, à laquelle notre Seigneur nous convie.

Pour combler les distances qui nous séparent de Lui, Notre Seigneur Jésus-Christ se donne sous une parcelle d’Hostie consacrée.
Nous pouvons l’assimiler, communier à sa substance et nous transformer en Lui.
Tel est l’immense honneur réservé aux enfants de la sainte Eglise.
En dehors du saint Sacrifice de la Messe, ne pouvant recevoir notre Seigneur corporellement, songeons-nous à multiplier notre  communion spirituelle ?
En effet, quand nous aimons, nous désirons et l’on ne désire que ce qu’on aime.
Si nos relations avec le Sauveur Jésus-Christ sont purement spéculatives et raisonnées, nous demeurons froids et stériles sans éprouver ce besoin d’union intime qui constitue la communion spirituelle.

Une âme fortement éprise de son Dieu soupire d’amour, son cœur aspire à cette union.
La communion spirituelle n’est pas autre chose.
C’est une faim d’amour, un élan vers Jésus, un appel à Sa tendresse :

« Ô Seigneur, je Te supplie de me bénir et de m’accorder les mêmes grâces que si je Te recevais réellement ».  

La communion spirituelle devient un rafraîchissement pour l’âme et elle dédommage de l’absence de Notre Seigneur tout en nous le rendant présent.
Un jour, Jésus montra à sainte Catherine de Sienne la satisfaction que lui donnaient ces communions : la communion sacramentelle enfermée était contenue dans un vase d’or, et la communion spirituelle dans une vase d’argent.
Aucun prétexte ne peut nous empêcher d’offrir à Jésus cette consolation et par la-même nous procurer les grâces qui en découlent !
Avec le psalmiste, nous pouvons dire plusieurs fois par jour :

« Mon âme a soif de toi ; après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau. »
(Ps 62)

Sœur Marie du Sacré Cœur Bernaud
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Léon

Léon

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 15/09/2018

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyDim 16 Sep - 6:38

La communion de désir, je trouve dommage de ne la découvrir que maintenant... Merci messieurs, Dieu merci!
Je suis assuré que cette communion bien faite est réelle et porte du fruit.

On peut aussi sans doute s'y préparer librement ainsi:

Bonjour Seigneur Jésus,
je te demande pardon pour toutes mes offenses envers toi et mon prochain comme moi-même,
je ne suis pas digne de Te recevoir ni actuellement dans la possibilité de communier par ton sacrement,
alors aie pitié de moi et sois réellement le bienvenu dans mon âme et ma chair si tu le veux ainsi, amen.

Merci Jésus, je te bénis ainsi que le Père Céleste et le Saint-Esprit, dans la communion de tous les saints à commencer par Marie. Alléluia!
Revenir en haut Aller en bas
Gwenda

Gwenda

Nombre de messages : 154
Localisation : Région de Québec
Date d'inscription : 30/09/2019

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyDim 13 Oct - 3:13

Communion spirituelle Sans-t17

Je vais vous partager une petite expérience personnelle que j'ai fait il y a plusieurs années.
Dès mon jeune âge maman m'a initier à la communion spirituelle, et je la remercie encore tellement souvent pour ce beau cadeau qu'elle m'a fait. Il y a quelques années une journée ou j'avais bien mal au ventre et étant alité j'étais prête à faire ma communion spirituelle quotidienne , une idée m'est venue : j'ai dis Jésus il y a tant d'années que je vous fais  des communions spirituelles je me demande si il se passe vraiment quelque chose , j'ai rajouté si oui il se passe quelque chose de spirituelle en nous Jésus j'aimerais que vous  me donniez un signe : j'ai mal au ventre si mon mal  arrête après ma communion je n'aurai plus jamais aucun doute et je le partagerai afin que d'autre sachent que oui Jésus vous êtes agissant dans une communion spirituelle.
MON MAL DE VENTRE A COMPLÈTEMENT DISPARU
après ma communion spirituelle.
Jésus est là agissant en nous à ne pas en douter et on n'est jamais trop gourmand à en faire plusieurs par jour on peut le faire au nom de d'autres personnes que nous connaissons et qui ne pratiquent pas , on peut en faire pour des agonisants etc... Dieu n'est pas avare de ses grâces. Au contraire de la communion sacramentelle ou il faut être en état de grâce , il n'en est pas ainsi pour la spirituelle c'est pourquoi on peut se permettre de la faire pour d'autres quelques soient l'état de leur âme ,il ne peut qu'en ressortir que du bien
.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 74
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyDim 13 Oct - 10:22

MERCI Gwanda pour ce témoignage.  Communion spirituelle 683439

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Azur

Azur

Nombre de messages : 166
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 02/02/2019

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyDim 13 Oct - 11:58

Merci, chère Gwenda. Very Happy
J’en suis convaincue aussi car je n’ai pas messe tous les jours et de ce fait, je regarde sur Famille Missionnaire Notre Dame, FMND qui offre la messe tous les jours!
Ça, c’est génial! 👍
J’avais lu un texte non «  reconnu » Embarassed ( désolée, Espérance) sur la communion spirituelle dont les bienfaits étaient énormes.
Depuis, je fais comme pour une communion à l’église. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Gwenda

Gwenda

Nombre de messages : 154
Localisation : Région de Québec
Date d'inscription : 30/09/2019

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyMar 15 Oct - 23:23

http://le-petit-sacristain.blogspot.com/2015/09/la-communion-spirituelle.html

Communion spirituelle Jesus-10

Extrait de « La communion spirituelle » par le Père Justin Etcheverry

Voici comment la définit le saint Concile de Trente, session XIII, chapitre VIII : « Ceux-là reçoivent l'Eucharistie par une Communion seulement spirituelle, qui, se nourrissant par le désir de ce Pain céleste placé devant eux, en sentent le fruit et l'utilité en vertu de cette foi vive que la charité rend féconde. »

Deux amis se retrouvent après une longue séparation. Ils se jettent dans les bras l'un de l'autre et se tiennent étroitement serrés. Ils se voient, ils s'entendent, et leurs cœurs confondus semblent ne battre que d'une seule palpitation. Leur bonheur est complet, parce que tout leur être s'est uni, et les facultés de l'esprit, et les puissances du cœur ; chacun est heureux de retrouver l'autre lui même, et il se repose dans cette enivrante union qui est presque l'unité.
Mais l'heure vient où les amis les plus tendres doivent se dire adieu. La mère même la plus aimante ne peut pas toujours garder auprès d'elle le fruit de son sein ; elle doit se séparer physiquement de cet être chéri, dont rien cependant ne pourra la séparer moralement, ni la distance qui éloigne, ni les jours qui se succèdent. Comment faire revivre ces heures, bénies entre toutes, où deux cœurs étaient si rapprochés, où l’œil contemplait des traits qu'il ne voit plus, où l'oreille était caressée d'une voix dont on n'entend plus les accents, où l'on pressait des mains qu'on ne sent plus dans la sienne ? L'amour va repeupler ces lieux déserts ; le cœur va faire revivre les instants écoulés, l'imagination ramènera le bien-aimé devant soi ; il semblera qu'on l'en tend encore : on lui parle, il répond, il est là. On le serre dans ses bras émus... Ce n'est pas lui sans doute, mais c'est son délicieux souvenir ; c'est plus que le souvenir, c'est comme une puissance vivante qui l'a remplacé, c'est l'âme qui vient s'unir à l'âme.
Ces deux comparaisons disent-elles parfaitement, l'une, ce qu'est la Communion sacramentelle, et l'autre, la Communion spirituelle ? Évidemment non, et l'image n'est ici que l'ombre de la réalité. La Communion sacramentelle, c'est plus que l'union étroite de deux amis qui s'embrassent, plus que l'union de l'époux et de l'épouse ; la Communion spirituelle est assurément autre chose aussi que l'union qui peut s'opérer entre deux cœurs, par la pensée, l'affection et le souvenir. Et qui peut raconter les modes mystérieux par lesquels Notre-Seigneur Jésus-Christ vient à l'âme qui l'appelle ? Qui connaît les secrets de sa sagesse et de sa puissance ? Qui peut dire comment le Dieu d'amour répond à notre amour, lorsque, ne pouvant pas le recevoir dans sa présence sacramentelle, nous désirons pourtant nous unir entièrement à Lui ? Ce Corps et ce Sang, désormais indissolublement unis à son âme et à sa divinité, agissent-ils seulement à distance dans cette Communion spirituelle, ou bien par un contact réel ? Questions insolubles pour notre faiblesse, et dont peut-être nous n'aurons le dernier mot, que lorsque le demi-jour du temps aura fait place aux splendeurs de cette éternité où nous verrons toutes choses dans la lumière même de Dieu. Mais déjà nous savons que Celui qui est amour, dépasse infiniment tout ce que peuvent rêver les imaginations les plus riches et les cœurs les plus ardents ; et soyons heureux d'entendre l'Église nous dire (1), que lorsque nous communions spirituellement, nous sommes nourris par le désir de ce Pain céleste, et qu'en vertu de la foi que la charité rend féconde, nous en sentons le fruit et l'utilité.

Ainsi, ce n'est pas la Communion sacramentelle seule qui peut nous unir à Jésus vivant dans son Sacrement. Ceux qui l'aiment sont affamés de l'Eucharistie, parce que c'est là qu'ils le trouvent tout entier, dans son Humanité sainte et chérie, comme dans sa Divinité ; ils voudraient donc le recevoir à tout instant, le garder toujours. Mais on est forcément obligé de passer bien des heures, parfois bien des jours, loin de ce banquet désiré ; et encore, quand on a eu le bonheur d'y participer, la présence sacramentelle de Jésus disparaît bientôt par la destruction des saintes espèces. Que faire donc ? Faut-il sans remède languir dans une privation douloureuse, et se dessécher comme la plante qui n'a pas sa goutte de rosée et son rayon de soleil ? Rassurons-nous ; Celui qui fait ses délices d'être avec les enfants des hommes (Prov., VIII,31), va combler tous nos désirs. Et comment ne les comblerait-il pas ? C'est son Cœur qui les fait naître dans les nôtres, et il ne les excite que pour les couronner. Il veut donc, quand le recours au Sacrement n'est pas possible, que notre désir y supplée, et Lui y suppléera aussi par sa venue spirituelle, qui nous apportera des effets pareils à ceux que produirait la Communion sacramentelle. N'en voilà-t-il pas assez pour remplir notre âme d'une immense joie, pour embaumer et sanctifier notre vie, puisqu'elle peut devenir, si nous voulons, une Communion continue ?
Et qu'on ne pense pas qu'il s'agit ici de l'union seulement avec la Divinité ; elle s'opère, nous l'avons dit en commençant, par la grâce sanctifiante ; elle grandit et se resserre par tous les actes de vertu et par tous les élans du saint amour. Celle dont nous parlons est plus complète ; c'est notre être tout entier qui s'unit mystérieusement à l'Homme-Dieu tout entier ; c'est l'Eucharistie que nous recevons spirituellement avec tous ses dons et ses effets. Nous sommes alors unis à Jésus par une grâce spéciale venue de l'Eucharistie : aussi les actes de notre Communion spirituelle doivent s'adresser à Jésus dans l'Eucharistie. Notre acte de foi s'applique à la présence de Notre seigneur dans le Sacrement de l'autel ; notre espérance est le désir confiant de recevoir l'auteur même de la grâce ; notre amour s'attache à l'Homme-Dieu dans le mystère qui est ici-bas la plus haute expression de sa charité. Il est nécessaire que ces sentiments aient leur caractère ainsi déterminé, pour produire la Communion spirituelle, telle que nous venons de la faire connaître ; ce que du reste nous allons expliquer davantage dans l'exposition de la méthode.

Puisque la Communion spirituelle supplée à la Communion sacramentelle, il faut qu'elle en devienne la fidèle copie et soit calquée sur elle en tout ce qui la précède, l'accompagne et la suit. Elle a donc aussi sa Préparation, sa Réception et son Action de grâces.

1° Préparation : Il faut d'abord l'état de grâce. Un cœur qui serait dans les liens du péché mortel doit au préalable s'occuper de briser ses chaînes et de retourner par le repentir au Dieu qu'il a délaissé ; jusqu'à ce qu'une réconciliation entière soit accomplie, il ne saurait prétendre à ces effusions intimes qui sont réservées au plus tendre amour. D'ailleurs, il n'y songe pas, il ne peut pas y songer. Certes, quand on voit les amis eux-mêmes y penser trop peu, le pratiquer rarement, comment supposer que les ennemis s'en occupent ? Ils se sentent trop loin et ils savent qu'il n'est pas possible d'établir des familiarités avec Dieu dans un cœur soumis à l'empire du démon. Placée dans l'état de grâce qui est déjà l'union avec Dieu, l'âme procède aux actes de foi, d'amour, de désir, d'humilité, qui vont l'unir parfaitement à l'Homme-Dieu. Un acte de foi la transporte auprès du tabernacle ; elle s'incline, elle adore. Il est donc là, toujours présent, toujours enfermé pour nous, ce Dieu que les élus contemplent dans ses éternelles splendeurs ; il est là, humble et voilé, mais aussi grand que dans les cieux. Je crois, malgré les ombres, je crois à sa parole, à sa puissance et à son amour.
Son amour enflamme le mien ; mon cœur tressaille de reconnaissance ; il aspire à monter vers Celui que la bonté fait ainsi descendre. Vous me voulez, Seigneur ! Mais c'est moi qui ai besoin de vous. Ah ! si, en attendant le ciel où je vous aurai toujours, je pouvais déjà vous avoir toujours dans ma poitrine, devenue votre tabernacle perpétuel ! Mais le bonheur serait trop grand et l'exil serait trop doux ! Du moins, je désire m'unir à vous, autant que je le peux, en esprit, et je vous dis, avec le Prophète royal, que je cours après vous comme le cerf altéré s'élance vers les sources d'eau vive. (Psal. XLI, 2) Pourtant je sens bien aussi que cette union même, je ne la mérite pas. Les cœurs ne peuvent parfaitement s'unir que lorsqu'ils se ressemblent ; et je vous ressemble si peu ! Là je vois la grandeur, la sainteté, la pureté infinie ; ici, l'infirmité, les défauts, les misères de tout genre, qui altèrent et obscurcissent cette beauté intérieure qui charme vos regards et vous attire à nous. Si vous n'étiez que juste, vous me repousseriez ; mais vous êtes bon, et vous m'appelez. Vous m'appelez, comme le bon Pasteur appelle la brebis tremblante, qui n'oserait pas s'approcher, si elle n'entendait une douce voix qui l'invite. Je viens à vous, Seigneur ; venez à moi ! J'ai raison de m'humilier quand je regarde ma pauvreté ; mais j'ai raison de me confier quand je regarde votre puissante miséricorde ; une parole de vous suffit pour m'élever à vous.

2° Réception : Voici le moment de l'union : que toutes nos puissances spirituelles y soient employées. Notre imagination, notre mémoire, notre cœur sont riches ; si riches, que nous avons souvent de la peine à nous défendre contre l'invasion de leurs dangereuses rêveries. Les fantaisies affluent, les fantômes se succèdent ; c'est tout un monde qui vit devant nous avec tous les charmes et toutes les tentations de la réalité ; car, quel est celui pour qui la fécondité des pensées n'est pas un tourment de chaque jour ? Sanctifions ces facultés si vives, si agissantes, en les appliquant à des idées divines et aux élans du saint amour. Tantôt nous nous souviendrons que Jésus entrait dans les maisons amies, hôte vénéré que l'on accueillait avec bonheur ; et il nous semblera le voir ainsi entrer sous la tente de notre âme qu'il choisit pour son séjour. Tantôt nous nous figurerons qu'il se donne à nous de ses mains, comme il se donna pour la première fois à ses Apôtres, le jour où il institua le Sacrement de son amour ; ou bien, qu'il pénètre miraculeusement dans notre poitrine, comme l'histoire le raconte de quelques Saints, entre autres de sainte Julienne, sur le cœur de laquelle resta, comme témoignage de cette céleste faveur, l'empreinte de la sainte hostie ; ou bien encore, que notre bouche, heureuse comme à l'heure de la Communion sacramentelle, savoure le délicieux contact du Pain de vie. Quelquefois nous imaginerons que notre Ange gardien nous apporte la vraie manne du ciel, comme les Anges l'apportèrent par deux fois au jeune saint Stanislas de Kotska ; ou même que c'est Marie qui se plaît à placer auprès de notre cœur le cœur de ce Fils bien-aimé, qu'elle a donné au monde. Nous indiquons ces divers aspects sous lesquels la Communion spirituelle peut être représentée ; mais le véritable amour saura s'en créer de nouveaux et les variera selon les dispositions du moment et surtout suivant les inspirations de la grâce. Toujours est-il qu'il nous faut dilater toute notre âme pour y recevoir l'hôte divin ; une fois reçu, nous l'embrasserons dans les étreintes d'une respectueuse tendresse ; et nous demeurerons un instant dans cette ravissante joie de la possession, qu'exprime si bien l'Épouse des Cantiques : « Mon bien-aimé est à moi, et moi je suis à lui.» (Cant. cant., II, 16.)

3° Action de grâces : Cependant il faut, non pas se séparer (les cœurs qui s'aiment ne se séparent jamais), mais interrompre ces jouissances saintes. Ici-bas les bonheurs, même les plus purs, ne peuvent durer qu'un instant. Ils reviendront bientôt sans doute, mais pour finir bien vite encore et se succéder comme des degrés d'ascension vers le ciel.
Remercions Jésus ; qu'il soit béni d'avoir honoré d'une si grande visite l'âme qui n'est que son humble servante et qu'il élève à la dignité de son épouse. Il a resserré les liens de sa tendresse que chaque divin contact rend plus intime et plus douce ; il nous a donné un baiser de sa bouche (Cant. cant., I, 1), et ce baiser mystérieux nous a laissé une empreinte vive et un suave souvenir.
Nous nous retirons heureux ; et, au milieu de ce monde dont nous entendrons encore la voix, au sein de ces travaux que nous allons reprendre, dans la carrière accoutumée qu'il nous faut encore parcourir, ce souvenir nous restera pour entretenir notre immortel amour. Nous pourrons, comme expression de notre reconnaissance, nous servir de quelques-unes des belles prières que l'Église adresse à son Époux du tabernacle.


PRIONS

« Ô Dieu, qui nous avez laissé dans un sacrement admirable la mémoire de votre Passion, accordez-nous de révérer tellement les mystères sacrés de votre corps et de votre sang, que nous ressentions sans cesse dans nos âmes le fruit de la Rédemption que vous avez opérée. Vous qui, étant Dieu, vivez et régnez dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il. »

Résumons maintenant tous ces actes en une formule assez abrégée pour rendre facile le fréquent exercice de la Communion spirituelle :

« Mon Sauveur Jésus-Christ, je crois que vous êtes présent dans le saint Sacrement de l'autel ; je vous y adore, et je vous aime de tout mon cœur. Que je voudrais vous recevoir dans ce Sacrement adorable où vous vous donnez tout entier ! Je ne mérite pas même d'être uni à vous par les liens mystérieux de la Communion spirituelle ; mais enlevez de moi tout ce qui peut vous déplaire, oubliez mes infidélités ; je m'en repens par amour pour vous ; dites une parole, et mon âme sera guérie. Venez, mon Bien-aimé, venez répondre aux désirs de mon cœur ! Ah ! Seigneur, vous êtes à moi, et je suis à vous ! Merci, mon Jésus ! Désormais, plutôt mourir que de cesser de vous aimer. Ne permettez pas que je me sépare jamais de vous ! »




Extrait de « Abrégé de la Pratique de la perfection Chrétienne » du R.P. Alphonse Rodriguez
Revenir en haut Aller en bas
Azur

Azur

Nombre de messages : 166
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 02/02/2019

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyMar 12 Nov - 11:27

Merci, Gwenda pour ce beau texte sur la communion spirituelle.
Je dis à peu près la même prière « résumée » pour la communion spirituelle.  cheers  ostie  Communion spirituelle 749482
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyLun 16 Mar - 16:19

"Ô Jésus, tu vois que je ne peux pas aller à la messe, ni  te recevoir dans l'Eucharistie comme je le désire tant.
Mais je sais que tu ne te laisses pas arrêter par les difficultés extérieures lorsque tes enfants t'appellent de tout leur coeur.
Jésus, je t'en prie, viens dans mon coeur !
Je veux faire une communion spirituelle et te recevoir en moi pour que ta divine présence habite tout mon être et le sanctifie, surtout en ces temps d'épreuve que le monde traverse.
Viens t'unir à moi, Jésus, et transforme-moi en toi-même !
Ton désir est de venir dans l'âme humaine pour pouvoir t'unir à elle et lui communiquer tes grâces.
Ecoute mon appel, et daigne pardonner mes fautes car j'ai péché contre toi.
Que ta miséricorde triomphe en moi, Jésus, car tu vois la pureté de mon intention : je désire t'aimer au-dessus de tout.
Je veux glorifier ton nom et faire que ma vie te soit une joie, comme toi, Jésus, tu es ma joie !"

Maranatha, viens Seigneur Jésus !

(On peut offrir cette communion spirituelle à une intention particulière, pour l'Eglise, le Saint Père, les prêtres, la fin de l'endémie, les malades, les mourants, les âmes du Purgatoire, les incroyants, etc.)


Soeur Emmanuel Maillard
source :
Spoiler:
 

"Ame du Christ, sanctifie-moi.
Corps du Christ, sauve-moi.
Sang du Christ, enivre-moi.
Eau du côté du Christ, lave-moi.
Passion du Christ, fortifie-moi.
Ô bon Jésus, exauce-moi.
Dans tes blessures, cache-moi.
Ne permets pas que je sois séparé de Toi.
Contre l'ennemi perfide, défends-moi.
A l'heure de ma mort, appelle-moi.
Ordonne-moi de venir à Toi pour qu'avec tes saints je Te loue.
Dans les siècles des siècles.
Amen."

Saint Ignace de Loyola
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Maelyn

Maelyn

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 02/03/2020

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyLun 16 Mar - 18:53

Comment fait-on une communion spirituelle exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 74
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyLun 16 Mar - 19:36

Maelyn a écrit:
Comment fait-on une communion spirituelle exactement ?

Serviteur vous répondra, il est plus compétent que moi  I love you

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyMar 17 Mar - 8:06

Maelyn a écrit:
Comment fait-on une communion spirituelle exactement ?

C'est très rare que je le fasse, je ne suis pas un expert.

Avez-vous lu les partages sur ce sujets ?

Ils vous éclaireront ...
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 74
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyVen 20 Mar - 16:30

Acte de communion spirituelle 


 

Seigneur Jésus, je crois fermement que Tu es présent dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie. Je T’aime plus que tout et je Te désire de toute mon âme. « Après toi languit ma chair comme une terre assoiffé» (psaume 62). 

Je voudrais Te recevoir aujourd’hui avec tout l’amour de la Vierge Marie, avec la joie et la ferveur des saints. 

Puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement, viens au moins spirituellement visiter mon âme. 

En ce temps de carême, que ce jeûne eucharistique auquel je suis contraint me fasse communier à Tes souffrances et, surtout, au sentiment d’abandon que Tu as éprouvé sur la Croix lorsque Tu t’es écrié : « Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ». 

Que ce jeûne sacramentel me fasse communier aux sentiments de Ta Très Sainte Mère et de Saint Joseph quand ils T’ont perdu au temple de Jérusalem, au sentiments de TSainte mère quand elle Treçut, sans vie, au pied de la Croix. 

Que ce jeûne eucharistique me fasse communier aux souffrances de Ton Corps mystique, l’Église, partout dans le monde où les persécutions, ou l’absence de prêtres, font obstacle à toute vie sacramentelle. 

Que ce jeûne sacramentel me fasse comprendre que l’Eucharistie est un don surabondant de Ton amour et pas un dû en vue de mon confort spirituel. 

Que ce jeûne eucharistique soit une réparation pour toutes les fois où je T’ai reçu dans un cœur mal préparé, avec tiédeur, avec indifférence, sans amour et sans action de grâce. 

Que ce jeûne sacramentel creuse toujours davantage ma faim de Te recevoir réellement et substantiellement avec Ton corps, Ton sang, Ton âme et Ta divinité lorsque les circonstances me le permettront. 

Et d’ici là, Seigneur Jésus, viens nous visiter spirituellement par Ta grâce pour nous fortifier dans nos épreuves. 

Maranatha, viens Seigneur Jésus. 
 

Prière composée par Mgr Centène, évêque de Vannes 

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyVen 20 Mar - 17:37

« À tes pieds, ô mon Jésus,
je m’incline et je t’offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abîme
dans son néant et Ta sainte présence.
Je t’adore dans le Saint Sacrement de ton amour,
désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que mon cœur t’offre.
En attente du bonheur de la communion sacramentelle,
je veux te posséder en esprit.
Viens à moi, ô mon Jésus, pour la vie et pour la mort.
Que ton amour enflamme tout mon être, pour la vie et la mort.
Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime.
Ainsi soit-il. »

Cardinal Merry del Val (1865-1930)

Prière récitée et conseillée par le pape François

Source : Aleteia
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Maelyn

Maelyn

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 02/03/2020

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyJeu 26 Mar - 11:16

Je vais réciter vos prières, enfin surtout celle de Serviteur44... Ne vivant pas seule je n'ai pas la possibilité de jeûner :/
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyJeu 26 Mar - 13:08

Maelyn a écrit:
Ne vivant pas seule je n'ai pas la possibilité de jeûner :/

On peut jeûner d'autre chose que la nourriture, alcool, cigarettes, écrans, télévision, loisirs, ou mieux : prendre plus de temps pour la prière ...
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 74
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyJeu 26 Mar - 17:31

Maelyn a écrit:
Je vais réciter vos prières, enfin surtout celle de Serviteur44... Ne vivant pas seule je n'ai pas la possibilité de jeûner :/

Bonsoir Maelyn

Moi non plus, je ne peux pas jeûner, mon mari se demanderait si je suis malade...

Et puis, étant diabétique, je suis obligée de manger au moins 4 fois par jour.

Comme le dit serviteur, on peut jeûner autrement : pour moi, c'est me passer d'internet et faire un petit plat alors que j'ai envie d'ouvrir un boite de conserve...

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Maelyn

Maelyn

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 02/03/2020

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyJeu 26 Mar - 18:29

Merci à vous deux Very Happy Je ne savais pas qu'il y avait d'autres manières de prier que de se priver de nourriture.
Je ferais donc un petit jeun pour Carême.
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 74
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle EmptyMar 7 Avr - 15:34

En ces temps de coronavirus, il n’est plus possible pour la plupart de communier physiquement. Mais il est tout à fait possible, voire recommandé, de communier spirituellement ! Découvrez une jolie prière à réciter lorsque vous assistez à une messe télévisuelle, afin de vous unir à la communion. Cette prière permet de s’unir à Dieu et à toutes les messes qui sont célébrées dans le monde.





Seigneur, en union avec les prêtres de chaque autel de ton Église, où ton Corps et ton Sang très saint sont offerts au Père, je veux t’offrir des louanges et des actions de grâces. 


Je t’offre mon âme et mon corps, avec le désir ardent d’être toujours uni à toi;

Comme je ne peux pas te recevoir sacramentellement, je te demande de venir spirituellement dans mon cœur. 



Je me joins à toi, et t’embrasse avec toute l’affection de mon âme. Que rien ne me sépare de toi, et que je vive et meure dans ton amour.


 Amen.



https://fr.aleteia.org/2020/03/27/une-priere-a-reciter-pour-vivre-la-communion-spirituelle/?utm_campaign=NL_fr&utm_source=daily_newsletter&utm_medium=mail&utm_content=NL_fr

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Communion spirituelle Empty
MessageSujet: Re: Communion spirituelle   Communion spirituelle Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Communion spirituelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Mystique chrétienne-
Sauter vers: