Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

 

 4ème dimanche du temps ordinaire

Aller en bas 
AuteurMessage
jonathan

jonathan


Nombre de messages : 172
Age : 78
Localisation : Aveyron (France)
Date d'inscription : 13/11/2008

4ème dimanche du temps ordinaire Empty
MessageSujet: 4ème dimanche du temps ordinaire   4ème dimanche du temps ordinaire EmptyMer 28 Jan - 22:17

Dans la première lecture tirée du livre du Deutéronome, nous avons entendu un vieil épisode qui nous a rappelé ce qui s'est passé au Sinaï au temps de Moïse : Le peuple était rassemblé au bas de la montagne ; il entendait la voix de Dieu qui parlait à Moïse. Son cœur était partagé entre l'émerveillement et la peur. Finalement, c'est la peur qui l'a emporté. "Je ne veux plus entendre la voix de Dieu, disait-il, car je ne veux pas mourir." Et Dieu a répondu en annonçant la venue d'un prophète, un homme qui ne parlera pas en son nom personnel mais au nom de Dieu, un homme qui dira les paroles même de Dieu.

Le texte du Deutéronome précise que cet homme ne devra pas dire de paroles autres que celle qui vient de Dieu. On se demande pourquoi il a cru bon d'apporter cette précision. En fait, il faut savoir que ce texte a été écrit bien plus tard pour mettre le peuple en garde contre les faux prophètes. Au temps de Jérémie, il y a beaucoup de beaux parleurs : "Ce qu'ils prêchent n'est que vision de leur imagination. Cela ne vient pas de la bouche du Seigneur." (Jr. 23. 16) Le vrai prophète c'est celui qui est le porte-parole de Dieu devant les autres. Tout au long de l'Ancien Testament, nous voyons des prophètes rappeler au peuple d'Israël qu'il est le peuple de l'alliance. Ils dénoncent les ruptures et les transgressions. Ils appellent les gens à une conversion radicale. Cet appel nous rejoint tous aujourd'hui. Par notre baptême et notre confirmation, nous sommes appelés à devenir des prophètes en transmettant la Parole de Dieu.

Saint Paul insiste sur ce point. Il nous dit que nous devons "être attachés au Seigneur sans partage". Ailleurs, il nous rappelle que "le temps est limité". Ce message est une réponse à des questions très concrètes que les chrétiens de son temps se posaient. Il précise que vouloir plaire à son mari ou à son épouse c'est bien. Mais le plus important c'est de ne pas oublier les affaires de Dieu. C'est une priorité absolue pour tout chrétien. Cet appel vaut pour nous aujourd'hui. Il y a beaucoup de choses qui passent avant les "affaires de Dieu", avant la prière, avant la messe du dimanche, avant l'inscription d'un enfant au catéchisme… Nous avons tous à nous convertir à Celui qui donne tout son sens à notre vie. Notre mission c'est d'être les témoins fidèles de Jésus Christ.

L'Evangile de ce jour nous présente Jésus comme LE prophète par excellence. Il est celui qui enseigne. Comme c'était l'habitude pour les juifs de son temps, il se présente à la synagogue pour commenter les Ecritures. Mais saint Marc nous dit qu'il enseignait "en homme qui a autorité et non pas comme les scribes". Ces derniers n'avaient qu'une compétence professionnelle. Leur raisonnement intellectuel et tatillon était devenu insupportable pour le petit peuple. Ce dernier était enfermé dans une crainte et une culpabilité continuelles.

Avec Jésus, c'est tout autre chose : Sa parole n'est pas celle d'un homme mais celle de Dieu. C'est la puissance de Dieu qui agit en lui et par lui. Lorsqu'il parle c'est sous l'action de l'Esprit Saint. Avec lui c'est la bonne nouvelle annoncée aux pauvres, la libération aux captifs, une année de grâce pour tous. Et Jésus donne une illustration de cette autorité en prononçant une parole efficace pour libérer un pauvre malheureux tourmenté par un esprit mauvais. Il le remet debout et lui redonne sa liberté intérieure. C'est tout le contraire d'une parole qui écrase comme un pesant fardeau. On comprend pourquoi les foules sont séduites. Cette bonne nouvelle nous rejoint aujourd'hui. Des hommes, des femmes, des enfants sont écrasés par le malheur, la souffrance, la maladie et toutes sortes d'autres épreuves. Mais le Seigneur s'arrange toujours pour mettre sur leur route les personnes qu'il faut. Nous pouvons entendre ou lire des témoignages bouleversants qui nous disent comment il a changé leur vie.

Depuis 2000 ans l'Eglise continue à annoncer et à enseigner la Parole de Dieu. Et elle continue à le faire avec les moyens qui sont ceux de notre monde d'aujourd'hui. Chaque année, le premier dimanche de février, les chrétiens sont invités à porter leur attention et leur prière sur cette réalité de plus en plus importante dans le monde d'aujourd'hui, la communication. Lors du Concile Vatican II, les évêques avaient bien compris qu'elle est l'essence même du christianisme. Communiquer l'évangile a été la tâche majeure des apôtres et des disciples.

Aujourd'hui plus que jamais, la mission passe par les médias. L'Eglise nous invite à mieux connaître ceux qui sont au service des chrétiens, bulletins diocésains et paroissiaux, les revues et journaux chrétiens, la radio, la télévision, les livres. Et depuis quelques années, nous assistons à une montée des blogs et des sites Internet des diocèses, des paroisses, des communautés religieuses, mais aussi de nombreux chrétiens qui contribuent à annoncer l'Evangile au monde entier.

Ce phénomène Internet est de plus en plus présent dans toutes les couches de la société, chez les enfants, les jeunes, les adultes et même les aînés. Pour beaucoup de personnes malades, c'est un moyen pour sortir de la solitude. Il est important que chacun soit guidé vers des sites qui "élèvent" et aident à grandir. C'est dans ce monde tel qu'il est et avec les moyens dont il dispose que l'Eglise est appelée à remplir sa mission d'annoncer l'Evangile de Jésus Christ. Mais comme nous le rappelle le Deutéronome, l'important c'est de dire la Parole qui vient de Dieu. Nous ne sommes pas à notre compte mais à celui de Jésus qui nous appelle et nous envoie. Et n'oublions pas que le premier communicateur c'est l'Esprit Saint. Sans lui, rien ne serait possible. C'est grâce à lui que nous trouvons la force nécessaire pour être de vrais témoins de Jésus Christ.

D'après diverses sources
Revenir en haut Aller en bas
http://dimancheprochain.org
 
4ème dimanche du temps ordinaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4ème dimanche du temps ordinaire
» 4ème dimanche du temps ordinaire : Les béatitudes
» 10ème dimanche du temps ordinaire
» 29ème dimanche du temps ordinaire
» 9ème dimanche du temps ordinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Echanges autour de la prière :: Echanges et discussions amicales-
Sauter vers: