Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -25%
TEFAL – Cocotte-minute 8 L – inox, tous ...
Voir le deal
48.99 €

 

 "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyLun 18 Mar - 6:51

Bonjour,

lundi 18 mars 2019
Saint Cyrille de Jérusalem (✝ 387)

ÉVANGILE DU JOUR :

(Lc 6, 36-38)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Être miséricordieux est très concret. Le Christ explicite ce que cela veut dire à travers quatre expressions : ne pas juger, ne pas condamner, pardonner et donner. Ne pas juger implique de ne pas condamner, et pardonner conduit à donner, à donner parfaitement, jusqu’au bout. La miséricorde est la plus haute expression de la charité divine pour l’homme. Le Christ sur la croix affirma : « Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font. » C’est dans la miséricorde que nous ressemblons le plus à Dieu. Alors comment allons-nous vivre celle-ci aujourd’hui : en ne jugeant pas, ne condamnant pas, pardonnant ou donnant ?

Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-lundi-18-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=d9293aa0f4-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_15_05_07&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-d9293aa0f4-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyMar 19 Mar - 9:50

Bonjour,

mardi 19 mars 2019
Saint Joseph, époux de la Vierge Marie

ÉVANGILE DU JOUR :

(Mt 1, 16.18-21.24a)

Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ. Or, voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en secret. Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

La paternité de Joseph s’exprime à travers le don du nom. Cet acte a une portée légale. Dans l’Écriture, c’est d’abord le don du nom et non l’acte de génération qui définit la relation de paternité. L’ange indique ainsi à Joseph qu’il est véritablement constitué père de l’enfant à naître. Mais cet acte a aussi une portée spirituelle. Par le nom, c’est l’identité, ici la mission qui est conférée. C’est Joseph qui aura pour mission d’éduquer et de préparer Jésus à révéler la figure du Père et à donner sa vie pour le salut du monde. La place de Joseph est bien au cœur et non en marge du mystère du salut. Accueillons-le aujourd’hui au sein de notre vie de foi.

Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-mardi-19-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=bb3305dd09-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_18_10_17&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-bb3305dd09-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyMer 20 Mar - 6:57

Bonjour,

mercredi 20 mars 2019
Saint Herbert Ermite (✝ 687)

ÉVANGILE DU JOUR :

(Mt 20, 17-28)

En ce temps-là, Jésus, montant à Jérusalem, prit à part les Douze disciples et, en chemin, il leur dit : « Voici que nous montons à Jérusalem. Le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes, ils le condamneront à mort et le livreront aux nations païennes pour qu’elles se moquent de lui, le flagellent et le crucifient ; le troisième jour, il ressuscitera. »Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils Jacques et Jean, et elle se prosterna pour lui faire une demande. Jésus lui dit : « Que veux-tu ? » Elle répondit : « Ordonne que mes deux fils que voici siègent, l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton Royaume. » Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ? » Ils lui disent : « Nous le pouvons. » Il leur dit : « Ma coupe, vous la boirez ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; il y a ceux pour qui cela est préparé par mon Père. » Les dix autres, qui avaient entendu, s’indignèrent contre les deux frères. Jésus les appela et dit : « Vous le savez : les chefs des nations les commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne devra pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur ; et celui qui veut être parmi vous le premier sera votre esclave. Ainsi, le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Savons-nous ce que nous demandons à Dieu lorsque nous lui demandons d’exaucer notre prière ? Marie, à Cana, présente le besoin de l’homme et laisse Dieu répondre de la manière dont il juge bon, et elle n’est pas déçue ! La mère des fils de Zébédée demande à Dieu d’ordonner, ou plutôt elle lui commande d’ordonner. Jésus répond en présentant deux réalités : sa coupe et la volonté du Père. La coupe renvoie à sa passion, c’est-à-dire son obéissance au Père : « il s’est fait obéissant jusqu’à la mort sur une croix » (Ph 2,8 ). Jésus répond donc en réaffirmant sa soumission totale au Père, invitant ainsi ses disciples à entrer dans ce chemin d’obéissance et d’abandon. Et nous, comment nous situons nous dans notre relation au Père ? Comme Marie ou comme la mère des fils de Zébédée ?


Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-mercredi-20-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=85989d074f-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_19_11_50&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-85989d074f-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyJeu 21 Mar - 8:27

Bonjour,

jeudi 21 mars 2019
Saint Nicolas de Flüe (✝ 1487)

ÉVANGILE DU JOUR :

(Lc 16, 19-31)

En ce temps-là, Jésus disait aux pharisiens : « Il y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de lin fin, qui faisait chaque jour des festins somptueux. Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare, qui était couvert d’ulcères. Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche ; mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères. Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi, et on l’enterra. Au séjour des morts, il était en proie à la torture ; levant les yeux, il vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui. Alors il cria : “Père Abraham, prends pitié de moi et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise. – Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi : tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance. Et en plus de tout cela, un grand abîme a été établi entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient passer vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.” Le riche répliqua : “Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare dans la maison de mon père. En effet, j’ai cinq frères : qu’il leur porte son témoignage, de peur qu’eux aussi ne viennent dans ce lieu de torture !” Abraham lui dit : “Ils ont Moïse et les Prophètes : qu’ils les écoutent ! – Non, père Abraham, dit-il, mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront.” Abraham répondit : “S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus.” »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Ce temps est celui de la charité, celui où nous sommes invités à accueillir les pauvres à notre table, c’est-à-dire à faire participer l’autre au bonheur qui nous est donné par Dieu. Le riche s’est enfermé dans son bonheur, se murant dans l’indifférence face au malheur du pauvre Lazare. L’abîme qui l’empêche de goûter au bonheur de Lazare
dans l’éternité n’est que l’écho de l’abîme qu’il avait mis entre lui et Lazare durant sa vie terrestre. La disproportion apparente entre l’indifférence manifestée par le riche durant l’existence terrestre et la sanction subie dans l’éternité nous invite à prendre conscience de ce qui se joue dans la charité. Le Christ le dira : « tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. »

Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-jeudi-21-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=93bb21021f-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_20_09_24&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-93bb21021f-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyVen 22 Mar - 8:10

Bonjour,

vendredi 22 mars 2019
Sainte Léa (✝ 384)

ÉVANGILE DU JOUR :

(Mt 21, 33-43.45-46)

En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage. Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième. De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon. Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.” Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : “Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !” Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. » Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. »En entendant les paraboles de Jésus, les grands prêtres et les pharisiens avaient bien compris qu’il parlait d’eux. Tout en cherchant à l’arrêter, ils eurent peur des foules, parce qu’elles le tenaient pour un prophète.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

En comparant les pharisiens aux vignerons, Jésus leur fait comprendre non seulement qu’ils se sont mépris sur son identité, mais surtout qu’ils ont été infidèles à la promesse de Dieu. La vigne, symbole de l’élection d’Israël, n’avait de sens qu’en vue du fruit attendu par Dieu : l’accueil de son Fils. Voici qu’en refusant Jésus, ils refusent le plan de Dieu et veulent détourner l’élection, le choix de Dieu, pour leur bien propre. L’élection n’est plus perçue comme mission en vue du don de Dieu, mais privilège justifiant une considération particulière. La conséquence est logique : cette vigne leur est retirée pour être attribuée à d’autres qui auront, eux, le souci d’accueillir le don de Dieu.


Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-vendredi-22-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=145ebbaee5-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_22_06_38&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-145ebbaee5-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptySam 23 Mar - 9:06

Bonjour,

samedi 23 mars 2019
Saint Alphonse Turibe de Mogrovejo (✝ 1606)

ÉVANGILE DU JOUR :

(Lc 15, 1-3.11-32)

En ce temps-là, les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! » Alors Jésus leur dit cette parabole : « Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : “Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.” Et le père leur partagea ses biens. Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait, et partit pour un pays lointain où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre. Il avait tout dépensé, quand une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays, qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien. Alors il rentra en lui-même et se dit : “Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite- moi comme l’un de tes ouvriers.” Il se leva et s’en alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit : “Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.” Mais le père dit à ses serviteurs : “Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds, allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.” Et ils commencèrent à festoyer. Or le fils aîné était aux champs. Quand il revint et fut près de la maison, il entendit la musique et les danses. Appelant un des serviteurs, il s’informa de ce qui se passait. Celui-ci répondit : “Ton frère est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.” Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d’entrer. Son père sortit le supplier. Mais il répliqua à son père : “Il y a tant d’années que je suis à ton service sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est revenu après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu as fait tuer pour lui le veau gras !” Le père répondit : “Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé !” »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Un ami prêtre me disait qu’il proposait comme pénitence aux personnes qui revenaient à Dieu dans le sacrement du pardon après des dizaines d’années d’éloignement d’acheter un bon dessert, une bonne bouteille et de les offrir à leur famille à la fin d’un repas en disant « j’étais mort et je suis revenu à la vie ! » Nous sous-estimons la grandeur du pardon donné par Dieu car nous avons perdu la conscience de sa sainteté, de notre dignité et par conséquent de la gravité du péché. Le fils prodigue reconnaît avoir péché contre son père et contre le Ciel. Nous percevons facilement le premier, plus difficilement le second, et pourtant tout comme l’amour de Dieu ne va pas sans l’amour du prochain, le péché contre le prochain est toujours contre le Ciel. « Ton frère était mort, il est revenu à la vie. » Que ces mots du père de la parabole nous habitent pour faire naître en nous le désir de revenir à la vie de Dieu en ce temps du Carême.

Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-samedi-23-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=ea3ad78f9c-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_22_01_05&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-ea3ad78f9c-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyDim 24 Mar - 9:38

Bonjour,

dimanche 24 mars 2019
Sainte Catherine de Suède (✝ 1381)Saint Oscar Romero (✝ 1980)

ÉVANGILE DU JOUR :

(Lc 13, 1-9)

Un jour, des gens rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient. Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. » Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas. Il dit alors à son vigneron : ‘Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?’ Mais le vigneron lui répondit : ‘Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.’ »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

« D’une mort non préparée, délivre nous Seigneur ! » Cette demande se trouvait dans les litanies des saints. Le drame de la mort des Galiléens ou des victimes de la chute de la tour de Siloé réside dans son caractère « imprévu ». L’imprévu n’est pas dans le fait matériel du caractère instantané et subite de cette mort. L’imprévu est dans le fait de ne pas avoir été anticipée. Elle n’a pas été vue à l’avance. On pourrait s’ériger contre cette invitation à anticiper la mort en affirmant qu’il nous faut d’abord nous réjouir de la vie et que considérer sa propre mort relève d’une attitude morbide. Tout dépend comment cela est fait. Il ne manque pas dans l’histoire de témoignages de saintes morts où le mourant se réjouit de la proximité de « sœur la mort » (saint François d’Assise). Tout dépend si nous cherchons à conquérir ce monde temporel ou si nous vivons en vue de la vie éternelle !

Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-dimanche-24-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=b1c6e71247-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_23_09_47&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-b1c6e71247-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyLun 25 Mar - 8:17

Bonjour,

lundi 25 mars 2019
Annonciation du Seigneur

ÉVANGILE DU JOUR :

(Lc 1, 26-38)

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Marie, complètement transformée par la grâce, est prête à accueillir l’Esprit Saint. L’humanité, totalement disponible à l’action de Dieu, donne à Dieu de pouvoir prendre chair et se manifester au monde. Cette totale adéquation à la volonté divine permet à celui qui n’est que oui au Père d’entrer dans l’histoire pour sauver l’homme. Lorsque l’homme s’accorde totalement avec Dieu, tout devient possible. La disponibilité de Marie est une invitation pour nous à ne jamais voir la volonté de Dieu comme une réalité contraignante qui nous serait extérieure, mais une invitation à nous rendre disponible pour que le salut se manifeste autour de nous.

Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-lundi-25-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=70966f467b-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_23_09_53&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-70966f467b-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyMar 26 Mar - 6:54

Bonjour,

mardi 26 mars 2019
Sainte Larissa (4ème s.)

ÉVANGILE DU JOUR :

(Mt 18, 21-35)

En ce temps-là, Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois. Ainsi, le royaume des Cieux est comparable à un roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs. Il commençait, quand on lui amena quelqu’un qui lui devait dix mille talents (c’est-à-dire soixante millions de pièces d’argent). Comme cet homme n’avait pas de quoi rembourser, le maître ordonna de le vendre, avec sa femme, ses enfants et tous ses biens, en remboursement de sa dette. Alors, tombant à ses pieds, le serviteur demeurait prosterné et disait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai tout.” Saisi de compassion, le maître de ce serviteur le laissa partir et lui remit sa dette. Mais, en sortant, ce serviteur trouva un de ses compagnons qui lui devait cent pièces d’argent. Il se jeta sur lui pour l’étrangler, en disant : “Rembourse ta dette !” Alors, tombant à ses pieds, son compagnon le suppliait : “Prends patience envers moi, et je te rembourserai.” Mais l’autre refusa et le fit jeter en prison jusqu’à ce qu’il ait remboursé ce qu’il devait. Ses compagnons, voyant cela, furent profondément attristés et allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. Alors celui-ci le fit appeler et lui dit : “Serviteur mauvais ! je t’avais remis toute cette dette parce que tu m’avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton tour, avoir pitié de ton compagnon, comme moi-même j’avais eu pitié de toi ?” Dans sa colère, son maître le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il eût remboursé tout ce qu’il devait. C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

La miséricorde implique-t-elle de renoncer à la justice ? Faut-il renoncer au remboursement de la dette qui nous est due de par la faute commise à notre égard ? C’est ce que pourrait laisser croire cette parabole. Or tel n’est pas son enseignement. La pointe réside dans la prise de conscience que le pardon envers nos offenseurs s’enracine dans un pardon qui le précède, celui de Dieu à notre égard, un pardon qui est disproportionné relativement à celui que nous pourrions avoir à manifester à autrui. Ce pardon n’est pas négation de la justice. S’engager dans un chemin de conversion en reconnaissant que nous avons, nous-même, une dette incommensurable envers Dieu, et que cela nous engage à pardonner aussi à celui qui nous demande pardon est la justice que Dieu nous demande.


Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-mardi-26-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=96dd64bc1c-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_25_06_14&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-96dd64bc1c-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyMer 27 Mar - 6:53

Bonjour,

mercredi 27 mars 2019
Saint Rupert (✝ 718)

ÉVANGILE DU JOUR :

(Mt 5, 17-19)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Accomplir signifie porter à son achèvement, à sa perfection. Cela ne signifie pas maintenir dans une expression ou une forme précise. Accomplir une promesse conduit à la disparition de cette promesse, qui n’a plus lieu d’être comme telle. La Loi et les Prophètes, à savoir l’Ancien Testament, trouvent désormais tout leur sens dans la personne du Christ et sa mission. Vouloir interpréter l’Ancien Testament conduit, nécessairement, à chercher le sens qu’il reçoit à la lumière du Christ. Cette clef de lecture est l’antidote à tout fondamentalisme qui voudrait interpréter littéralement certains anathèmes ou interdits de l’Ancien Testament.

Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-mercredi-27-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=d06d220792-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_26_09_48&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-d06d220792-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyJeu 28 Mar - 11:41

jeudi 28 mars 2019
Saint Gontran (✝ 592)

ÉVANGILE DU JOUR :

(Lc 11, 14-23)

En ce temps-là, Jésus expulsait un démon qui rendait un homme muet. Lorsque le démon fut sorti, le muet se mit à parler, et les foules furent dans l’admiration. Mais certains d’entre eux dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. » D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel. Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres. Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons. Mais si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges. En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous. Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement, auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé. Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

La division est source de toute ruine. Que ce soit celle d’un pays, d’une famille ou d’une communauté chrétienne. Affirmer que c’est par Beelzéboul que Jésus expulse les démons est le signe de la division intérieure de ses auditeurs, de leur schizophrénie puisque leurs disciples eux-mêmes expulsent les démons. Ils projettent sur le Christ la fracture qui les habite, obnubilés par leur désir de s’opposer à Lui et de Lui nuire. Le Christ nous invite au contraire à l’unité avec lui, à trouver notre force en Lui, pour pouvoir, avec l’homme libéré du démon, louer !

Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-jeudi-28-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=871f2166f9-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_27_03_31&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-871f2166f9-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyVen 29 Mar - 7:53

vendredi 29 mars 2019
Sainte Gladys (5ème s.)

ÉVANGILE DU JOUR :

(Mc 12, 28b- 34)

En ce temps-là, un scribe s’avança vers Jésus pour lui demander : « Quel est le premier de tous les commandements ? » Jésus lui fit cette réponse : « Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force. Et voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. » Le scribe reprit : « Fort bien, Maître, tu as dit vrai : Dieu est l’Unique et il n’y en a pas d’autre que lui. L’aimer de tout son cœur, de toute son intelligence, de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices. » Jésus, voyant qu’il avait fait une remarque judicieuse, lui dit : « Tu n’es pas loin du royaume de Dieu. » Et personne n’osait plus l’interroger.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

C’est l’engagement total de nous-même auquel le Christ nous invite. Inutile de chercher d’autres sacrifices que celui-ci ! Aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force conduit nécessairement à aimer le prochain qui m’est donné par Dieu et que Dieu aime de tout son coeur, de toute son âme et de toute sa force au point d’accepter de vivre la passion pour lui ! Et si nous regardions et aimions notre prochain de la même manière que Dieu le fait ?

Source : "Retraite dans la ville"
http://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-vendredi-29-mars-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=cb1b7183e9-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_28_08_01&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-cb1b7183e9-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyLun 1 Avr - 9:39

lundi 01 avril 2019
Saint Hugues (✝ v. 1194)

ÉVANGILE DU JOUR :

(Jn 4, 43-54)

En ce temps-là, après avoir passé deux jours chez les Samaritains, Jésus partit de là pour la Galilée. – Lui-même avait témoigné qu’un prophète n’est pas considéré dans son propre pays. Il arriva donc en Galilée ; les Galiléens lui firent bon accueil, car ils avaient vu tout ce qu’il avait fait à Jérusalem pendant la fête de la Pâque, puisqu’ils étaient allés eux aussi à cette fête. Ainsi donc Jésus revint à Cana de Galilée, où il avait changé l’eau en vin. Or, il y avait un fonctionnaire royal, dont le fils était malade à Capharnaüm. Ayant appris que Jésus arrivait de Judée en Galilée, il alla le trouver ; il lui demandait de descendre à Capharnaüm pour guérir son fils qui était mourant. Jésus lui dit : « Si vous ne voyez pas de signes et de prodiges, vous ne croirez donc pas ! » Le fonctionnaire royal lui dit : « Seigneur, descends, avant que mon enfant ne meure ! » Jésus lui répond : « Va, ton fils est vivant. » L’homme crut à la parole que Jésus lui avait dite et il partit. Pendant qu’il descendait, ses serviteurs arrivèrent à sa rencontre et lui dirent que son enfant était vivant. Il voulut savoir à quelle heure il s’était trouvé mieux. Ils lui dirent : « C’est hier, à la septième heure (au début de l’après- midi), que la fièvre l’a quitté. » Le père se rendit compte que c’était justement l’heure où Jésus lui avait dit : « Ton fils est vivant. » Alors il crut, lui, ainsi que tous les gens de sa maison.Tel fut le second signe que Jésus accomplit lorsqu’il revint de Judée en Galilée.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

La foi demande de se mettre en route. C’est à l’heure où Jésus annonça que l’enfant était vivant que la guérison eut lieu, mais le père ne l’apprit que plus tard, après avoir accepté de se mettre en route pour retourner chez lui. En cela il témoigne ne pas avoir besoin de voir le signe donné par Jésus pour poser un geste de foi. La guérison vient confirmer son choix de croire en la parole de Jésus. Fréquemment nous attendons de Dieu des signes. Il est prêt à nous les donner si nous acceptons, nous aussi, de nous mettre en route.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-lundi-01-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=e02ea82268-EMAIL_CAMPAIGN_2019_03_29_09_08&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-e02ea82268-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyMar 2 Avr - 9:53

mardi 02 avril 2019
Saint François de Paule (✝ 1507)

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 5, 1-16)

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 1344

À l’occasion d’une fête juive, Jésus monta à Jérusalem. Or, à Jérusalem, près de la porte des Brebis, il existe une piscine qu’on appelle en hébreu Bethzatha. Elle a cinq colonnades, sous lesquelles étaient couchés une foule de malades, aveugles, boiteux et impotents. Il y avait là un homme qui était malade depuis trente-huit ans. Jésus, le voyant couché là, et apprenant qu’il était dans cet état depuis longtemps, lui dit : « Veux-tu être guéri ? » Le malade lui répondit : « Seigneur, je n’ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l’eau bouillonne ; et pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. » Jésus lui dit : « Lève-toi, prends ton brancard, et marche. » Et aussitôt l’homme fut guéri. Il prit son brancard : il marchait ! Or, ce jour-là était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à cet homme que Jésus avait remis sur pied : « C’est le sabbat ! Il ne t’est pas permis de porter ton brancard. » Il leur répliqua : « Celui qui m’a guéri, c’est lui qui m’a dit : “Prends ton brancard, et marche !” » Ils l’interrogèrent : « Quel est l’homme qui t’a dit : “Prends ton brancard, et marche” ? » Mais celui qui avait été rétabli ne savait pas qui c’était ; en effet, Jésus s’était éloigné, car il y avait foule à cet endroit. Plus tard, Jésus le retrouve dans le Temple et lui dit : « Te voilà guéri. Ne pèche plus, il pourrait t’arriver quelque chose de pire. » L’homme partit annoncer aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri. Et ceux-ci persécutaient Jésus parce qu’il avait fait cela le jour du sabbat.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Il ne voit que lui, couché là, malade depuis 38 ans. Le regard de Jésus s’arrête sur un homme en particulier, alors qu’une foule de malades, aveugles, boiteux et impotents est là. Il prend le temps de s’arrêter et d’interroger puisqu’il nous est dit que Jésus apprit qu’il était dans cet état depuis longtemps. Il prend soin de lui demander s’il veut guérir. Tous ces détails nous disent que la guérison est précédée par une attention personnelle à la personne et à ses besoins physiques et humains. Et une fois la guérison advenue, cette attention se portera aussi au besoin spirituel : « ne pèche plus. » Demandons au Seigneur que notre regard ait la même acuité que le sien, celle de la charité.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-mardi-02-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=5acfeed6a5-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_01_06_00&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-5acfeed6a5-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyMer 3 Avr - 10:05

mercredi 03 avril 2019
Saint Richard (✝ 1253)
Saint Nizier (✝ 573)

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 5, 17-30)

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 1345

En ce temps-là, après avoir guéri le paralysé un jour de sabbat, Jésus déclara aux Juifs : « Mon Père est toujours à l’œuvre, et moi aussi, je suis à l’œuvre. » C’est pourquoi, de plus en plus, les Juifs cherchaient à le tuer, car non seulement il ne respectait pas le sabbat, mais encore il disait que Dieu était son propre Père, et il se faisait ainsi l’égal de Dieu. Jésus reprit donc la parole. Il leur déclarait : « Amen, amen, je vous le dis : le Fils ne peut rien faire de lui-même, il fait seulement ce qu’il voit faire par le Père ; ce que fait celui-ci, le Fils le fait pareillement. Car le Père aime le Fils et lui montre tout ce qu’il fait. Il lui montrera des œuvres plus grandes encore, si bien que vous serez dans l’étonnement. Comme le Père, en effet, relève les morts et les fait vivre, ainsi le Fils, lui aussi, fait vivre qui il veut. Car le Père ne juge personne : il a donné au Fils tout pouvoir pour juger, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui ne rend pas honneur au Fils ne rend pas non plus honneur au Père, qui l’a envoyé. Amen, amen, je vous le dis : qui écoute ma parole et croit en Celui qui m’a envoyé, obtient la vie éternelle et il échappe au jugement, car déjà il passe de la mort à la vie. Amen, amen, je vous le dis : l’heure vient – et c’est maintenant – où les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l’auront entendue vivront. Comme le Père, en effet, a la vie en lui-même, ainsi a-t-il donné au Fils d’avoir, lui aussi, la vie en lui-même ; et il lui a donné pouvoir d’exercer le jugement, parce qu’il est le Fils de l’homme. Ne soyez pas étonnés ; l’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront sa voix ; alors, ceux qui ont fait le bien sortiront pour ressusciter et vivre, ceux qui ont fait le mal, pour ressusciter et être jugés. Moi, je ne peux rien faire de moi-même ; je rends mon jugement d’après ce que j’entends, et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas à faire ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé. »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

« Peut-être dort-il ? » disait le prophète Élie aux prophètes de Baal qui s’époumonaient en vain pour voir leur sacrifice embrasé par leur dieu. Le Père, lui, ne dort pas, il agit sans cesse. L’amour n’a pas de repos. Il n’a de cesse de donner la vie aux morts par son Fils. « En lui était la vie » (Jn 1,5), cette vie est l’amour entre le Père et le Fils, et ils n’ont pour seul désir que de partager cette vie aux hommes.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-mercredi-03-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=d6d9f85787-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_01_06_00&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-d6d9f85787-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyJeu 4 Avr - 9:49

jeudi 04 avril 2019
Saint Isidore de Séville,
docteur de l’Eglise (✝ 636)

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 5, 31-47)

En ce temps-là, Jésus disait aux Juifs : « Si c’est moi qui me rends témoignage, mon témoignage n’est pas vrai ; c’est un autre qui me rend témoignage, et je sais que le témoignage qu’il me rend est vrai. Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean le Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité. Moi, ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage, mais je parle ainsi pour que vous soyez sauvés. Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir un moment à sa lumière. Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir ; les œuvres mêmes que je fais témoignent que le Père m’a envoyé. Et le Père qui m’a envoyé, lui, m’a rendu témoignage. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez jamais vu sa face, et vous ne laissez pas sa parole demeurer en vous, puisque vous ne croyez pas en celui que le Père a envoyé. Vous scrutez les Écritures parce que vous pensez y trouver la vie éternelle ; or, ce sont les Écritures qui me rendent témoignage, et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! La gloire, je ne la reçois pas des hommes ; d’ailleurs je vous connais : vous n’avez pas en vous l’amour de Dieu. Moi, je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; qu’un autre vienne en son propre nom, celui-là, vous le recevrez ! Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique ? Ne pensez pas que c’est moi qui vous accuserai devant le Père. Votre accusateur, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. Si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c’est à mon sujet qu’il a écrit. Mais si vous ne croyez pas ses écrits, comment croirez-vous mes paroles ? »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Quelle gloire cherchons-nous ? Le Christ reproche à ses auditeurs de ne rechercher que leur propre gloire. D’une certaine manière ils se congratulent réciproquement, ils s’enferment sur eux-mêmes, et cela les empêchent de s’ouvrir à la gloire de Dieu. Cela les empêche de reconnaître la gloire de Dieu en Jésus. Cela les empêche même de comprendre les Écritures qui témoignent de la gloire de Dieu, de son action dans l’histoire, parce qu’ils n’ont pas l’amour de Dieu en eux. Celui qui est habité par l’amour de Dieu désire sa gloire, il la cherche.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-jeudi-04-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=118d20af9d-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_01_06_01&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-118d20af9d-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyVen 5 Avr - 8:41

vendredi 05 avril 2019
Saint Vincent Ferrier (✝ 1419)
Sainte Irène (✝ 304)
Sainte Julienne de Cornillon (✝ 1258)

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 7, 1-2.10.14.25-30)

En ce temps-là, Jésus parcourait la Galilée : il ne voulait pas parcourir la Judée car les Juifs cherchaient à le tuer. La fête juive des Tentes était proche. Lorsque ses frères furent montés à Jérusalem pour la fête, il y monta lui aussi, non pas ostensiblement, mais en secret.On était déjà au milieu de la semaine de la fête quand Jésus monta au Temple ; et là il enseignait. Quelques habitants de Jérusalem disaient alors : « N’est-ce pas celui qu’on cherche à tuer ? Le voilà qui parle ouvertement, et personne ne lui dit rien ! Nos chefs auraient-ils vraiment reconnu que c’est lui le Christ ? Mais lui, nous savons d’où il est. Or, le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. » Jésus, qui enseignait dans le Temple, s’écria : « Vous me connaissez ? Et vous savez d’où je suis ? Je ne suis pas venu de moi-même : mais il est véridique, Celui qui m’a envoyé, lui que vous ne connaissez pas. Moi, je le connais parce que je viens d’auprès de lui, et c’est lui qui m’a envoyé. »On cherchait à l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui parce que son heure n’était pas encore venue.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

En matière de discrétion, on pouvait faire mieux ! Alors qu’il monte en secret, voilà Jésus qui se met à s’écrier dans le Temple. Quelle question a bien pu conduire Jésus à renoncer à la discrétion initiale ? Celle de son identité. Des habitants de Jérusalem prétendent savoir d’où il vient, or le Messie attendu sera reconnu, entre autre, parce que son origine n’est pas connue. Jésus éprouve alors le besoin de réagir face à cette prétention. Les hommes croient connaître qui est le Christ. Ils pensent savoir quel est le sauveur dont ils ont besoin. Cette conviction les empêche d’accueillir le Sauveur tel qu’il est, parce qu’ils ne peuvent le reconnaître. Comment faire pour le reconnaître ? En connaissant sa voix par la méditation de sa Parole. Seule cette écoute régulière, cette familiarisation, peut nous permettre de reconnaître la voix du Christ.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-vendredi-05-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=495ce72d6f-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_03_04_40&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-495ce72d6f-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptySam 6 Avr - 9:38

samedi 06 avril 2019
Saint Célestin (✝ 432)

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 7, 40-53)

En ce temps-là, Jésus enseignait au temple de Jérusalem. Dans la foule, on avait entendu ses paroles, et les uns disaient : « C’est vraiment lui, le Prophète annoncé ! » D’autres disaient : « C’est lui le Christ ! » Mais d’autres encore demandaient : « Le Christ peut-il venir de Galilée ? L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la descendance de David et de Bethléem, le village de David, que vient le Christ ? » C’est ainsi que la foule se divisa à cause de lui. Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui. Les gardes revinrent auprès des grands prêtres et des pharisiens, qui leur demandèrent : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? » Les gardes répondirent : « Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! » Les pharisiens leur répliquèrent : « Alors, vous aussi, vous vous êtes laissé égarer ? Parmi les chefs du peuple et les pharisiens, y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ? Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi, ce sont des maudits ! »Nicodème, l’un d’entre eux, celui qui était allé précédemment trouver Jésus, leur dit : « Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » Ils lui répondirent : « Serais- tu, toi aussi, de Galilée ? Cherche bien, et tu verras que jamais aucun prophète ne surgit de Galilée ! » Puis ils s’en allèrent chacun chez soi.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

La Galilée ? Un trou perdu ! Dans l’histoire d’Israël, cette région n’a pas bonne presse. Sans sanctuaire particulier, à la frontière avec les nations païennes, la Galilée n’est pas une région centrale pour Israël. Jésus a choisi de grandir en ce lieu, loin des regards. Cette humilité conduit la foule à ignorer son origine, car il est bien de la descendance de David par son père Joseph. Les pharisiens et les chefs du peuple sont aveuglés, eux, par le fait qu’aucun prophète n’est jamais venu de Galilée. Ils s’arc-boutent sur prétention à savoir, quitte à ne pas respecter ce que la Loi leur dit de faire en ces circonstances. Dieu se révèle aux cœurs humbles, ceux qui acceptent qu’il passe non par des chemins de grandeurs mais de petitesse et qui acceptent de se soumettre à sa Loi.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-samedi-06-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=8325ee310f-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_05_10_07&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-8325ee310f-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyDim 7 Avr - 9:29

dimanche 07 avril 2019
Saint Jean Baptiste de La Salle (✝ 1719)

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 8, 1-11)

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 1350

En ce temps-là, Jésus s’en alla au mont des Oliviers. Dès l’aurore, il retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à lui, il s’assit et se mit à enseigner. Les scribes et les pharisiens lui amènent une femme qu’on avait surprise en situation d’adultère. Ils la mettent au milieu, et disent à Jésus : « Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, que dis-tu ? » Ils parlaient ainsi pour le mettre à l’épreuve, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus s’était baissé et, du doigt, il écrivait sur la terre. Comme on persistait à l’interroger, il se redressa et leur dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter une pierre. » Il se baissa de nouveau et il écrivait sur la terre. Eux, après avoir entendu cela, s’en allaient un par un, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme toujours là au milieu. Il se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t’a condamnée ? » Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

L’accusateur ignore la miséricorde. Il ne souhaite que piéger le Christ, essayer de le prendre en flagrant délit d’incohérence. Pour cela il oppose justice et miséricorde. Jésus récuse l’accusation qui enferme et ne laisse aucune porte de sortie au pécheur. Habilement, il prend les accusateurs à leur propre piège, les confrontant à leur propre incohérence : ils pourraient très bien eux-mêmes être accusés. Cette attitude du Christ interroge toute accusation : celle-ci a-t-elle pour but d’aider le pécheur à se relever ou, au contraire, a-t-elle simplement pour but de projeter notre propre culpabilité sur autrui, en faisant par là un bouc émissaire chargé d’apaiser, très momentanément, notre propre inquiétude ? Bien des procès médiatiques et des accusations contemporaines pourraient être interrogés par l’exemple que nous donne le Christ.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-dimanche-07-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=edfebde217-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_05_10_18&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-edfebde217-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyLun 8 Avr - 8:33

lundi 08 avril 2019
Sainte Julie Billiart (✝ 1816)

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 8, 12-20)

En ce temps-là, Jésus disait aux pharisiens : « Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie. » Les pharisiens lui dirent alors : « Tu te rends témoignage à toi-même, ce n’est donc pas un vrai témoignage. » Jésus leur répondit : « Oui, moi, je me rends témoignage à moi-même, et pourtant mon témoignage est vrai, car je sais d’où je suis venu, et où je vais ; mais vous, vous ne savez ni d’où je viens, ni où je vais. Vous, vous jugez de façon purement humaine. Moi, je ne juge personne. Et, s’il m’arrive de juger, mon jugement est vrai parce que je ne suis pas seul : j’ai avec moi le Père, qui m’a envoyé. Or, il est écrit dans votre Loi que, s’il y a deux témoins, c’est un vrai témoignage. Moi, je suis à moi-même mon propre témoin, et le Père, qui m’a envoyé, témoigne aussi pour moi. » Les pharisiens lui disaient : « Où est-il, ton père ? » Jésus répondit : « Vous ne connaissez ni moi ni mon Père ; si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. »Il prononça ces paroles alors qu’il enseignait dans le Temple, à la salle du Trésor. Et personne ne l’arrêta, parce que son heure n’était pas encore venue.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Pour pouvoir juger, il faut savoir d’où on vient et où on va ! L’homme juge de manière purement humaine car il ne connaît pas son mystère. Nous naissons, nous mourrons, mais ces deux moments de notre vie nous échappent totalement. Notre vie appartient à Dieu car c’est lui qui en est à l’origine et au terme. Jésus, lui, connaît son mystère. Il sait d’où il vient et où il va. Il sait qu’il vient du sein du Père et qu’il retourne vers son Père. Sa vie trouve son sens dans cette relation d’amour qu’il a avec son Père. Juger un homme implique de connaître cette relation, car c’est en celle-ci que toute vie humaine trouve son sens. C’est à la lumière de l’amour du Père que nous serons jugés.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-lundi-08-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=11d1d7b7af-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_07_07_36&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-11d1d7b7af-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyMar 9 Avr - 9:43

mardi 09 avril 2019
Annonciation du Seigneur

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 8, 21-30)

En ce temps-là, Jésus disait aux Pharisiens : « Je m’en vais ; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller. » Les Juifs disaient : « Veut-il donc se donner la mort, puisqu’il dit : “Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller” ? » Il leur répondit : « Vous, vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous, vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. En effet, si vous ne croyez pas que moi, JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés. » Alors, ils lui demandaient : « Toi, qui es-tu ? » Jésus leur répondit : « Je n’ai pas cessé de vous le dire. À votre sujet, j’ai beaucoup à dire et à juger. D’ailleurs Celui qui m’a envoyé dit la vérité, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis pour le monde. » Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père. Jésus leur déclara : « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS, et que je ne fais rien de moi-même ; ce que je dis là, je le dis comme le Père me l’a enseigné. Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. » Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en lui.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Le Père dit la Vérité et cette Vérité est Jésus. Cette parole du Père se révèle lorsque le Fils est élevé de terre, c’est-à-dire à la croix. Là seulement, les auditeurs de Jésus comprendront qui il est véritablement. C’est uniquement face à un amour porté à l’excès que les cœurs peuvent s’ouvrir. Prenons le temps en cette semaine de la Passion, de méditer face à un crucifix pour contempler cet excès d’amour qui nous est donné.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-mardi-09-avril-2019-2/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=9dc53e8550-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_08_04_22&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-9dc53e8550-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyMer 10 Avr - 9:52

mercredi 10 avril 2019
Saint Fulbert (✝ 1028)

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 8, 31-42)

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 1351

En ce temps-là, Jésus disait à ceux des Juifs qui croyaient en lui : « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. » Ils lui répliquèrent : « Nous sommes la descendance d’Abraham, et nous n’avons jamais été les esclaves de personne. Comment peux-tu dire : “Vous deviendrez libres” ? » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : qui commet le péché est esclave du péché. L’esclave ne demeure pas pour toujours dans la maison ; le fils, lui, y demeure pour toujours. Si donc le Fils vous rend libres, réellement vous serez libres. Je sais bien que vous êtes la descendance d’Abraham, et pourtant vous cherchez à me tuer, parce que ma parole ne trouve pas sa place en vous. Je dis ce que moi, j’ai vu auprès de mon Père, et vous aussi, vous faites ce que vous avez entendu chez votre père. » Ils lui répliquèrent : « Notre père, c’est Abraham. » Jésus leur dit : « Si vous étiez les enfants d’Abraham, vous feriez les œuvres d’Abraham. Mais maintenant, vous cherchez à me tuer, moi, un homme qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu. Cela, Abraham ne l’a pas fait. Vous, vous faites les œuvres de votre père. » Ils lui dirent : « Nous ne sommes pas nés de la prostitution ! Nous n’avons qu’un seul Père : c’est Dieu. » Jésus leur dit : « Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez, car moi, c’est de Dieu que je suis sorti et que je viens. Je ne suis pas venu de moi-même ; c’est lui qui m’a envoyé. »

COMMENTAIRE de l'Évangile :

C’est par l’invitation à refuser le mensonge faites à ses concitoyens lors de son premier voyage en Pologne que saint Jean Paul II a causé la ruine du régime communiste. La vérité rend libre. De fait, là où règne le mensonge règne le chaos. Imaginons un instant une société guidée par le mensonge. Rapidement elle irait à sa destruction. Ce qui est vrai au quotidien se vérifie particulièrement lorsque cette vérité n’est pas simplement une relation ajustée à la réalité, mais une personne : Jésus. Il révèle la vérité sur l’homme : être Fils du Père. Hors de cette relation, l’homme ne peut être qu’esclave du péché, de ses convoitises et de son orgueil.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-mercredi-10-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=1fe7e497ab-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_09_04_19&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-1fe7e497ab-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyJeu 11 Avr - 9:59

jeudi 11 avril 2019
Saint Stanislas (✝ 1079)
Bienheureuse Eléna Guerra (✝ 1914)

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 8, 51-59)

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 1352

En ce temps-là, Jésus disait aux Juifs : « Amen, amen, je vous le dis : si quelqu’un garde ma parole, jamais il ne verra la mort. » Les Juifs lui dirent : « Maintenant nous savons bien que tu as un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis : “Si quelqu’un garde ma parole, il ne connaîtra jamais la mort.” Es-tu donc plus grand que notre père Abraham ? Il est mort, et les prophètes aussi sont morts. Pour qui te prends-tu ? » Jésus répondit : « Si je me glorifie moi-même, ma gloire n’est rien ; c’est mon Père qui me glorifie, lui dont vous dites : “Il est notre Dieu”, alors que vous ne le connaissez pas. Moi, je le connais et, si je dis que je ne le connais pas, je serai comme vous, un menteur. Mais je le connais, et sa parole, je la garde. Abraham votre père a exulté, sachant qu’il verrait mon Jour. Il l’a vu, et il s’est réjoui. » Les Juifs lui dirent alors : « Toi qui n’as pas encore cinquante ans, tu as vu Abraham ! » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : avant qu’Abraham fût, moi, JE SUIS. » Alors ils ramassèrent des pierres pour les lui jeter. Mais Jésus, en se cachant, sortit du Temple.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Abraham a vu le jour de Jésus. Ce jour, c’est la résurrection du Christ. Abraham l’a vu lorsqu’il a cru en la promesse faite par Dieu d’une descendance. Abraham a cru en la promesse d’une vie nouvelle. Il a cru en la puissance de la parole de Dieu qui est une parole de vie, qui fait naître la vie en nous et qui nous ressuscitera au dernier jour. Alors aujourd’hui réjouissons-nous, nous aussi, pour la vie éternelle que Dieu nous donne.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-jeudi-11-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=02221619c2-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_10_04_44&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-02221619c2-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptyVen 12 Avr - 8:22

vendredi 12 avril 2019
Saint Jules 1er (✝ 352)

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 10, 31-42)

En ce temps-là, de nouveau, des Juifs prirent des pierres pour lapider Jésus. Celui-ci reprit la parole : « J’ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes qui viennent du Père. Pour laquelle de ces œuvres voulez-vous me lapider ? » Ils lui répondirent : « Ce n’est pas pour une œuvre bonne que nous voulons te lapider, mais c’est pour un blasphème : tu n’es qu’un homme, et tu te fais Dieu. » Jésus leur répliqua : « N’est-il pas écrit dans votre Loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux ? Elle les appelle donc des dieux, ceux à qui la parole de Dieu s’adressait, et l’Écriture ne peut pas être abolie. Or, celui que le Père a consacré et envoyé dans le monde, vous lui dites : “Tu blasphèmes”, parce que j’ai dit : “Je suis le Fils de Dieu”. Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire. Mais si je les fais, même si vous ne me croyez pas, croyez les œuvres. Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père. » Eux cherchaient de nouveau à l’arrêter, mais il échappa à leurs mains. Il repartit de l’autre côté du Jourdain, à l’endroit où, au début, Jean baptisait ; et il y demeura. Beaucoup vinrent à lui en déclarant : « Jean n’a pas accompli de signe ; mais tout ce que Jean a dit de celui-ci était vrai. » Et là, beaucoup crurent en lui.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

Non content de confirmer que ses auditeurs l’ont très bien compris, Jésus aggrave son cas ! Non seulement il reconnaît s’être identifié à Dieu, mais il étend aux hommes la possibilité de participer eux aussi à la vie divine : « Vous êtes des dieux. » Lui, Dieu devenu homme, montre par ses œuvres que l’homme est appelé à partager la vie de Dieu. Le Christ est venu nous donner la possibilité d’agir comme lui. En quoi allons-nous chercher à l’imiter aujourd’hui ?

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-vendredi-12-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=d5796c66ff-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_11_05_29&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-d5796c66ff-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44


Nombre de messages : 4620
Age : 44
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 EmptySam 13 Avr - 8:51

samedi 13 avril 2019
Sainte Ida de Louvain (✝ 1113)

ÉVANGILE DU JOUR :
(Jn 11, 45-57)

En ce temps-là, quand Lazare fut sorti du tombeau, beaucoup de Juifs, qui étaient venus auprès de Marie et avaient donc vu ce que Jésus avait fait, crurent en lui. Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens pour leur raconter ce qu’il avait fait. Les grands prêtres et les pharisiens réunirent donc le Conseil suprême ; ils disaient : « Qu’allons-nous faire ? Cet homme accomplit un grand nombre de signes. Si nous le laissons faire, tout le monde va croire en lui, et les Romains viendront détruire notre Lieu saint et notre nation. » Alors, l’un d’entre eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : « Vous n’y comprenez rien vous ne voyez pas quel est votre intérêt : il vaut mieux qu’un seul homme meure pour le peuple, et que l’ensemble de la nation ne périsse pas. » Ce qu’il disait là ne venait pas de lui-même ; mais, étant grand prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus allait mourir pour la nation ; et ce n’était pas seulement pour la nation, c’était afin de rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés. À partir de ce jour-là, ils décidèrent de le tuer. C’est pourquoi Jésus ne se déplaçait plus ouvertement parmi les Juifs ; il partit pour la région proche du désert, dans la ville d’Éphraïm où il séjourna avec ses disciples. Or, la Pâque juive était proche, et beaucoup montèrent de la campagne à Jérusalem pour se purifier avant la Pâque. Ils cherchaient Jésus et, dans le Temple, ils se disaient entre eux : « Qu’en pensez-vous ? Il ne viendra sûrement pas à la fête ! » Les grands prêtres et les pharisiens avaient donné des ordres : quiconque saurait où il était devait le dénoncer, pour qu’on puisse l’arrêter.

COMMENTAIRE de l'Évangile :

La mort du Christ n’est pas un accident dû au hasard. Le grand prêtre, en étant prophète, révèle qu’elle est inscrite dans le plan de Dieu afin de rassembler les enfants de Dieu dispersés par le péché. Cette mort du Fils allait permettre de retrouver l’unité originaire voulue par Dieu dès la création. Par cette mort, un nouveau lieu saint est offert à l’humanité, un lieu saint capable d’accueillir non seulement une nation mais tous les peuples, tous les enfants de Dieu. Ce lieu saint est le corps du Christ ressuscité, vainqueur de la mort.

Source : "Retraite dans la ville"
https://dieuavecnousaujourdhui.com/newsletter/edition-du-samedi-13-avril-2019/?mail=bigdolu@gmail.com&utm_source=Dieu+Avec+Nous+Aujourd%27hui&utm_campaign=075cc0416e-EMAIL_CAMPAIGN_2019_04_12_04_35&utm_medium=email&utm_term=0_381fe93147-075cc0416e-124479225
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Contenu sponsorisé





"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire   "Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
"Dieu avec nous aujourd'hui" Evangile + Commentaire
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Que fait Dieu avec nous ?
» Dieu est toujours avec nous.
» Avec l'Immaculée Conception, nous prions Dieu ...
» Evangile du dimanche et commentaire
» Jésus aujourd'hui : évangile et commentaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Echanges autour de la prière :: Rosaires, neuvaines, textes de prières, audios, vidéos...-
Sauter vers: