Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL – Cocotte-minute 8 L – inox, tous feux dont induction
48.99 € 64.99 €
Voir le deal

 

 20ème dimanche du temps ordinaire

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




20ème dimanche du temps ordinaire Empty
MessageSujet: 20ème dimanche du temps ordinaire   20ème dimanche du temps ordinaire EmptyLun 13 Aoû - 18:39

20ème dimanche du temps ordinaire

Lectures du jour : http://cnpl.cef.fr/Bible/lectures_jour_get.php?20070819

"Je suis venu apporter un feu sur le terre". En lisant ces paroles, les plus anciens pensent à cet homme qui, en 1939, a mis le feu dans le monde. Ses armées ont envahi la Pologne, la France, la Russie. Dans tous les pays qu'il attaquait, il faisait feu sur toute résistance. Mais ce feu de la haine a entraîné une riposte terrible de la part du monde libre. Tout cela se passait entre 1939 et 1945. Actuellement, le risque est bien plus grand si l'on songe au fanatisme de certains et à la puissance de destruction dont ils disposent.

Or voilà qu'en ce jour, Jésus nous adresse de paroles difficilement tenables : "Je suis venu apporter un feu sur la terre…" Comment des propos aussi violents peuvent-ils sortir de sa bouche ? En cette période de vacances, ils y a de quoi nous bousculer. Mais il nous faut bien comprendre que l'évangile n'est pas un roman. C'est un livre qui contient du feu, du caustique. Quand on entreprend de le lire, on n'en ressort pas indemne.

Ce feu que Jésus veut voir s'allumer c'est celui de l'amour qui est en lui. Il doit se répandre dans les familles, les institutions et dans le monde entier. Ce feu qui dévore le Christ c'est celui de l'amour trinitaire. Il a aimé les hommes comme le Père l'a aimé. Il a fait le premier pas vers eux. Il les a aimés d'un amour infini qui dépasse tout ce que nous pouvons imaginer. Il nous est impossible d'aimer plus et mieux que lui. Nous n'aurons jamais fini d'en découvrir toute la grandeur.

C'est cet amour brûlant que le Christ voudrait nous communiquer : "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés…" C'est cette richesse d'amour que le Christ nous transmet. Nous devons croire de toutes nos forces que les langues de feu de la pentecôte reposent aussi sur nos têtes et que ce feu a pris. Désormais notre vie toute entière doit être employée à l'attiser. Ce feu doit se répandre à travers le monde par l'action généreuse des hommes de bonne volonté. Un jour un moine est venu trouver son supérieur et lui dit : "Mon Père, je suis fidèle à la règle, au jeûne, à la prière. Je purifie mon cœur de toute pensée mauvaise. Que devrais-je faire de plus ?" Le Père abbé lui répond : "Ceci : Transforme-toi complètement en feu."

Ce feu, c'est celui qui réchauffe. Nous apprécions tous d'être devant un feu de cheminée quand il fait bien froid dehors. L'amour du Christ réchauffe les cœurs les plus refroidis et les plus glacés par les événements de la vie. Rappelons-nous des disciples d'Emmaüs : "Notre cœur n'était-il pas brûlant tandis qu'il nous expliquait les Ecritures ?" Nous aussi, nous pouvons répandre ce feu de l'Amour en réconfortant les désespérés de notre monde. C'est par nous que le Christ l'aime et le sauve.

Ce feu c'est aussi celui qui éclaire. Chacun pense à la lumière du soleil, au feu de camp des veillées scoutes. Or voilà que le Christ a déversé sur notre monde la lumière de son Esprit Saint. Sa parole vient éclairer toute notre vie et lui donner tout son sens. Lui-même se présente à nous comme la lumière du monde. Cette lumière nous a été transmise au jour de notre baptême. A nous de la porter et de la rayonner dans ce monde qui perd ses repères. Nous serons lumières en proclamant la bonne nouvelle de l'évangile et en vivant dans l'amour cette Bonne nouvelle. "Il ne fait jamais nuit là où on s'aime" dit un proverbe africain.

Une autre qualité du feu, c'est de purifier. Il détruit les déchets dans les décharges. Il réduit en cendres tout ce qui est inutile. Les paroles du Christ ont cette puissance purifiante du feu. Elles viennent décaper tout ce qui est contraire à l'amour. Un chrétien ne peut pas bénir tout ce qui se fait dans le monde sous prétexte que c'est "moderne". Il y a des lois et des pratiques que l'Eglise désapprouve parce qu'elles sont contraires à l'évangile. Il nous faut donc les dénoncer. Rappelons-nous ce que disait Ezéchiel : "Si tu ne dis pas au méchant d'abandonner sa conduite, lui, le méchant mourra de son péché. Mais à toi, je demanderai compte de son sang."

Voilà ce feu de l'amour que Jésus est venu allumer. C'est un feu qui ne demande qu'à être alimenté. Pour qu'il puisse réchauffer et éclairer, il lui faut des bûches qui acceptent de mourir et de se consumer. La flamme du cierge est belle mais c'est la cire qui en paie le prix. L'amour infini du Christ s'est révélé sur la croix mais aussi à travers toute une vie de travail et d'apostolat. Si nous voulons que ce feu de l'amour se répande dans le monde, il faut aussi qu'il soit alimenté par nos efforts et nos sacrifices. Il faut laisser brûler en nous les scories de l'égoïsme et de la médiocrité.

Si nous choisissons de suivre les paroles du Christ au pied de la lettre, on va nous prendre pour des fanatiques ; on va peut-être nous accuser d'être entrés dans une secte. Il y aura des conflits entre la mère et sa fille, la belle-mère et sa belle-fille. Ces conflits ne sont pas voulus par le Christ. Mais, de fait, dans une même famille, il y a ceux qui adhèrent au Christ et ceux qui le rejettent. Sa parole nous invite à prendre position contre tout ce qui est contraire à l'amour, y compris à l'intérieur de la famille.

Nous vivons dans un monde qui gèle sous le givre de l'égoïsme, de l'individualisme et du non sens. Pour remplir sa mission l'Eglise a besoin de fidèles au cœur de feu. François Mauriac disait : "Si vous êtes un disciple du Christ, beaucoup se réchaufferont à ce feu. Mais les jours où vous ne brûlez pas d'amour, d'autres mourront de froid." Alors oui, laissons ici-bas nos cœurs s'embraser de cet amour qui est en Dieu.
D'après diverses sources…

Jean C

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




20ème dimanche du temps ordinaire Empty
MessageSujet: Pour la prière universelle   20ème dimanche du temps ordinaire EmptySam 18 Aoû - 8:46

Père, nous te prions pour ceux qui ont tout perdu dans les inondations, les tremblements de terre, les incendies, les cyclones. Aide-nous à nous faire proche d'eux afin qu'ils retrouvent la force de reconstruire et d'espérer. Seigneur, nous te prions
Revenir en haut Aller en bas
 
20ème dimanche du temps ordinaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 29ème dimanche du temps ordinaire
» 28ème dimanche du temps ordinaire
» 16ème dimanche du temps ordinaire
» 30ème dimanche du temps ordinaire
» 15ème dimanche du temps ordinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Communion de prière :: Demande de prières d'intercession-
Sauter vers: