Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Saint Pierre et Saint Paul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Saint Pierre et Saint Paul   Lun 23 Juin - 10:45

Fête de saint Pierre et saint Paul

Lectures : http://missel.free.fr/Sanctoral/06/29_messe.html

Les apôtres Pierre et Paul, que nous fêtons en ce jour, ont annoncé l’évangile du Christ au monde juif et au monde païen. Ils étaient totalement différents l’un de l’autre ; Pierre était un pécheur du lac de Tibériade. Il n'avait pas grande instruction. Paul était né d'une riche famille de commerçants dans le textile. Il avait fait des études universitaires et était instruit dans le judaïsme comme un rabbin. Pierre avait été appelé sur sa barque au cours de son travail. Paul a été "saisi par le Christ, au cours d'une opération de police. Ces deux hommes se sont parfois même opposés violemment, mais une même passion, un même amour du Christ les réunissait.

La première lecture nous raconte ce qui s’est passé au cours des années qui ont suivi la mort de Jésus. Les apôtres annoncent la bonne nouvelle. Une communauté de chrétiens est née. Au début, ça n’a pas trop inquiété les autorités. Mais il y a eu des guérisons spectaculaires. Et c’est là que les choses se sont gâtées. Jacques est exécuté et Pierre est mis en prison. Comme Jésus, la jeune communauté est donc affrontée à la persécution de la part des autorités civiles et religieuses. Nous avons vu comment Pierre est libéré miraculeusement. Mais le plus important, ce n’et pas le côté merveilleux de cet événement. Ce que saint Luc veut souligner est autrement plus important : si les apôtres ont été libérés, c'est parce que le monde a besoin d’eux.

C’est toujours vrai aujourd’hui : Notre Dieu est un Dieu libérateur. Trop souvent, nous avons tendance à nous renfermer, à nous replier sur nous-mêmes : Le Seigneur nous libère de nos peurs ; il nous pousse à sortir de notre isolement pour que nous puissions aller vers les autres, en particulier ceux qui sont éprouvés par la souffrance, la maladie et la solitude.

Dans la seconde lecture, c’est Paul qui nous donne son témoignage. Au moment où il écrit sa lettre, il sait que l’heure de sa mort est proche et il fait le bilan. Il compare sa vie et celle des autres apôtres à une course de fond. Il se voit parvenu à la ligne d’arrivée et il attend la récompense promise au serviteur fidèle. Comprenons bien, cette victoire de Paul ne vient pas de lui-même. C’est le Seigneur qui lui a donné la force de tenir bon jusqu’au bout. Sans cette présence et cette action du Christ en lui, Paul n’aurait jamais pu être ce qu’il a été.

Le même Seigneur continue à être présent et agissant dans notre vie de tous les jours. Nous pourrions citer de nombreux témoignages. Je pense à une religieuse qui a passé 50 ans de sa vie au service des malades. Un jour, elle me racontait que sa vie aurait pu être tout autre mais qu’elle avait été vraiment protégée. Entre autres choses, elle avait même été victime d’une tentative d’enlèvement. A travers ce témoignage et bien d’autres, nous découvrons que le Seigneur ne cesse d’être présent et de veiller sur nous. Il met sur notre route les personnes qu’il faut pour nous aider à progresser.

L’évangile nous invite à faire un pas de plus : Jésus s’adresse à Pierre et lui pose une question fondamentale : « Pour vous qui suis-je ? » Et nous avons entendu cette réponse merveilleuse de Pierre : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » C’est sur cette foi de Pierre que Jésus construit son Eglise : « Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise. C’est la foi de Pierre et de Paul qui leur a permis de construire l’Eglise. S’ils ont pu faire tout ce qu’ils ont fait c'est parce qu’ils étaient soutenus é éclairés par leur amour du Christ. Il est difficile de croire si on n’aime pas.

Comme pour Pierre et Paul, le Seigneur compte aussi sur notre foi. C’est sur la foi de tous les chrétiens qu’il veut continuer à construire son Eglise. Pour mieux comprendre ce qu’il attend de nous, je prendrai une comparaison. Quand ils bâtissent une maison, les maçons utilisent de belles pierres de taille. Mais parfois, ils ont besoin d’une petite pour caler une grosse. Tout cela pour dire que dans la communauté des chrétiens, on a besoin de tous et de chacun, petits et grands, malades et bien portants. Personne n’a le droit de dire : « Moi, à mon âge, je ne sers plus à rien. » Personne ne doit se sentir inutile.

Comme il l'a fait pour Pierre et Paul et bien d'autres, le Seigneur continue à appeler des gens très différents et souvent opposés qui n'étaient pas faits pour aller ensemble. Certains sont appelés comme prêtres, diacres, religieux ou religieuses ; d’autres sont engagés dans des mouvements d’action catholique, d’autres sont dans des services d’Eglise en tant que catéchistes, animateurs de liturgie, visiteurs de malades, membres de l’hospitalité. Et puis, bien sûr, nous n’oublions pas tous ceux qui s’occupent des humbles tâches matérielles. C’est à travers tous ces gestes de dévouement et d’accueil et avec des personnes très différentes que l’Eglise se construit.

Aujourd’hui, la question nous est posée : Comment vivons-nous en Eglise. Nous ne pouvons pas nous contenter d’être de simples consommateurs qui ne font que demander des services à l’Eglise. Ce que le Seigneur attend de nous, c’est un engagement de toute notre vie. Il compte sur notre témoignage en paroles et en actes. Ce qui fait la valeur d’une vie c'est l’amour de tous les jours pour tous ceux qui nous entourent. Que la prière de Pierre et Paul nous obtienne de progresser vers une plus grande communion de foi et de collaboration ! La charité la plus convaincante, c’est celle qui unit les apôtres.
Jean C
D'après diverses sources
Revenir en haut Aller en bas
FreedomForKingKong78



Nombre de messages : 671
Age : 38
Localisation : Sur le chemin, tentant de repérer les signes du GR
Date d'inscription : 16/06/2012

MessageSujet: Re: Saint Pierre et Saint Paul   Ven 29 Juin - 13:03

Bonjour,

Véronique Clarke :
Citation :

Chers amis,

C'est aujourd'hui la fête des apôtres Pierre et Paul. Quelle belle occasion pour nous d'être très unis aux intentions du saint Père par la prière. Prions aussi pour les prêtres qui seront ordonnés, partout dans le monde, et pour leurs évêques. Je vous propose avec cette nouvelle lettre d'information, une méditation prêchée par l'abbé Alphonse Vidal ; elle nourrira certainement votre prière du jour.

Les boursiers que vous soutenez ont fini leur année scolaire. Ils vont partir aider les prêtres de nombreux diocèses durant le temps des vacances, y compris en France. Pour leur permettre de reprendre leurs études sans préoccupation financière à la rentrée prochaine, je vous propose de faire un don dès maintenant : ce sera un magnifique cadeau pour eux.

Je vous souhaite un très bon temps de repos estival en union de prière avec tous les prêtres et séminaristes de la sainte Croix.


Saint Pierre et saint Paul
- Votre méditation prêchée par l'abbé Vidal.

« MOI J’AI PRIÉ POUR TOI »



La fête des apôtres saint Pierre et saint Paul, les deux colonnes de l’Église, est déjà toute proche. Comme chaque année, elle va bien mettre en relief le rôle du prince des apôtres et de ses successeurs au siège romain. Rien d’étonnant que la plupart des diocèses du monde l’aient choisie pour les ordinations sacerdotales, ou les jours immédiats si cela convient pour des raisons pratiques. C’est pour nous l’occasion de renouveler notre adhésion au pontife romain, tête de l’Église et garant de son unité et d’intensifier notre prière pour lui et à toutes ses intentions. Nous nous inscrirons ainsi dans une tradition qui remonte au Christ lui-même et qui a toujours été respectée et vécue partout à travers le monde.

Revenons au Cénacle, au cours de la Dernière Cène. Notre Seigneur vient d’instituer l’Eucharistie et le sacerdoce chrétien. Il tient des propos rassurants à ses apôtres, qu’il a choisis et formés et auxquels il porte une affection toute particulière. À un moment déterminé, le ton de sa voix change pour s’adresser assez solennellement à Pierre en particulier : « Simon, Simon, voici que Satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment ; mais moi j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères » (Lc 22, 32). De l’avis des exégètes, cette parole confère à Pierre à l’égard des chrétiens un rôle de direction dans la foi et affirme sa primauté, encore plus explicitement que lors de la confession de Césarée (cf. Mt 16, 18).

Cette parole du Seigneur — « Pierre, j’ai prié pour toi » — a fait sans doute une forte impression sur les apôtres et sur les premières communautés chrétiennes. Rappelons-nous l’épisode bien connu de l’arrestation de saint Pierre. Le roi Hérode avait lancé une persécution contre quelques membres de l’Église et fait exécuter Jacques, le frère de Jean. Voyant que cela plaisait aux autorités juives, il a fait arrêter Pierre et l’a jeté en prison. Or, que nous dit le livre des Actes des Apôtres ? « Tandis que Pierre était ainsi gardé en prison, la prière de l’Église s’élevait pour lui vers Dieu ardemment » (Ac 12, 5). Une réaction unanime et spontanée, faisant écho à la parole de Jésus au Cénacle : « Pierre, j’ai prié pour toi ».

La suite ici :
http://www.dptn.org/1-actualites/162-pentecote-2012-meditation-de-l-abbe-vidal.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planfrance.org/
 
Saint Pierre et Saint Paul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Communion de prière :: Deo Gratias-
Sauter vers: