Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Adoration et Oraison

Aller en bas 
AuteurMessage
cébé

avatar

Nombre de messages : 3758
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Adoration et Oraison   Lun 9 Nov - 22:10

Quelle subtilité entre l'Adoration et l'Oraison ?


Pour ma part, je les confonds.
Lorsque le Saint Sacrement est exposé, immanquablement Marie m'emmène dans le coeur du Christ comme pendant une oraison. Le Christ est réellement présent pendant mon oraison, comme Il l'est dans l'hostie présentée dans l'ostensoir ...


S'il y a une différence, comment la vivre pleinement ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Adoration et Oraison   Lun 9 Nov - 23:16

cébé a écrit:
Quelle subtilité entre l'Adoration et l'Oraison ?
Pour ma part, je les confonds.
Lorsque le Saint Sacrement est exposé, immanquablement Marie m'emmène dans le coeur du Christ comme pendant une oraison. Le Christ est réellement présent pendant mon oraison, comme Il l'est dans l'hostie présentée dans l'ostensoir ...
S'il y a une différence, comment la vivre pleinement ?

C'est une question délicate. Car il y a une grande ressemblance entre les deux pratiques de notre vie spirituelle. Mais en même temps, nous ne pouvons en aucun cas dire qu'elles sont strictement égales.
J'ajouterais, non par mode de taquinerie théologique, mais par soucis de précision, qu'il y a encore une troisième possibilité, qui se trouve entre les deux: celle de faire oraison dans une chapelle, un oratoire ou une église, et par conséquent: le Seigneur est présent physiquement dans le Tabernacle.
Personne ne peut nier qu'il est plus "facile" de faire oraison dans une Eglise (Tabernacle fermé) que de la faire ailleurs ou plus facile encore devant le Saint Sacrement exposé. La "facilité" vient de la volonté de Dieu qui a voulu prolonger son séjour physique parmi nous par son Corps-Eucharistique. Oui, c'est le Corps physique du Christ. Nos sens nous disent que c'est du Pain, mais les yeux de notre coeur nous disent que "c'est le Corps réel qu'il a pris de la Vierge Marie" comme le dit la liturgie Copte.
Notre coeur boit alors avec plus d'abondance (justement à cause de l'abondance qui provient de la complétude de la grâce qui inclut le Corps réel du Christ physiquement présent parmi nous et Rayonnant de sa mystérieuse Gloire) l'Esprit Saint qui sort du Corps du Christ et qui nous fait aussi communier avec ce Corps.
Nier la différence serait impossible.

Cela dit, du côté du sujet du fidèle qui prie, et sans rien diminuer de ce qui a été à peine affirmé (la grandeur de la Présence Réelle du Seigneur dans son Corps-Eucharistique), je crois qu'en nous, c'est à dire là où la Grâce agit, je trouve que la différence est assez réduite. Car au fond, où le Seigneur agit-il? Il agit en nous! Certes honorer une chose plus grande apporte une grâce plus grande: et honorer le Corps Eucharistique (par l'Exposition) est plus grand que ne pas le faire. Mais qui ne peut se rendre à chaque fois dans une église ou qui n'a pas l'Exposition tous les jours n'honore pas moins le Corps-Eucharistique. Et la normalité de la vie d'oraison fait que souvent on la fait dans notre lieu de vie (notre chambre, ou dans notre coin prière à la maison).

Comme je viens de le dire, de manière ordinaire nous ne disposons pas de cette grâce relativement inhabituelle (l'Exposition du Saint Sacrement). La normalité fait que nous nous trouvons à la maison, et que nous cherchons à faire oraison! Nous nous trouvons n'importe où et nous cherchons cette immersion en Christ. Et le Christ est présent et Marie aussi bien sûr.

Sans faire le méchant avocat, j'ajouterais encore un aspect à la manière de faire oraison: je dirais que faire oraison "à plusieurs" (et ceci est une présence supplémentaire du Corps du Christ (les fidèles)) fait qu'en église, en communauté, l'oraison est plus forte. Le Christ l'a dit ("là où deux ou trois sont réunis en mon Nom je suis parmi eux" (à entendre: de manière plus sûre et plus forte)). Ceci montre que faire oraison ou adorer le Seigneur (Exposition) suppose une ouverture au prochain, aux dimensions cachées de l'Eglise Corps mystique du Christ. L'oraison nous permet progressivement d'embrasser le monde entier!

Est-ce que cela nous oblige alors à appartenir à une Communauté? Disons qu'il est préférable de faire oraison à plusieurs, si cela est raisonnablement possible, car nous sommes un même Corps et Dieu Charité aime bien circuler parmi nous. Sinon, comment habiterait-il en nous si en faisant Oraison ou Adoration nous ne pratiquons pas l'hospitalité spirituelle envers ceux que le Seigneur nous confie?!

Mais n'oublions pas non plus que c'est dans le cœur que ça se passe d'abord: la Charité circule parfaitement dans le Coeur de l'ermite qui a l'air d'être physiquement bien loin du Corps, mais qui est totalement ouvert au Corps du Christ, à ses frères!
Le Corps se trouve partout et c'est l'Esprit Sang de ce Corps qui est le moteur principal de l'Oraison, de l'Adoration etc.

Je dirais une remarque générale: ta question souligne le corporéité dans notre vie chrétienne, chose que l'on oublie. J'aime la manière de s'exprimer si corporelle de Daniel Ange qui dit sa faiblesse et qui signale comment il s'en sort: c'est d'Eucharistie en Eucharistie (par la force qu'il en reçoit) que j'avance, que je m'en sors, que je surmonte mes faiblesses, que le Seigneur me garde fidèle à Lui. (Je cite de mémoire).

Nous ne sommes pas des Anges. Et si souvent nos Communautés sont froides quant à l'accueil de l'Autre avant ou après la Messe et que peu est fait pour cela, c'est que nous devenons des individus chrétiens et non un Corps. Devenir des individus qui vont à la Messe le Dimanche et non un Corps est une bizarrerie bien hérétique!

Le Corps du Christ me fait Corps, me fait "capacité pour l'autre", "capacité pour d'accueillir mon propre corps" (physique et le prochain comme mon corps). Et m'exposer à Ce Corps du Christ, me fait "Corps pour les autres", me rend capable d'accueillir les autres! Et la première et fondamentale exposition est la Communion, ne l'oublions pas! C'est d'elle que l'Oraison et l'Exposition (s'il y a) tirent leur force transformante!

Le Coeur de notre foi c'est non pas seulement de croire que le Christ est Ressuscité mais de vivre cette Rencontre avec le Ressuscité à la Messe, de Communier à son Corps Ressuscité et de garder la porte de cette Communion ouverte en faisant (à un autre moment de la journée) aussi oraison. Donc comme tu vois, l'oraison elle-même est puise directement au Corps du Christ reçu et prolonge l'action de la Communion en nous.

C'est à chaque Huitième Jour que le Christ se fait présent parmi nous, avec son Corps Ressuscité... voilà le défi... tachons de nous y immerger...
Que l'Esprit nous mène au Coeur, au Corps du Christ. Lui qui est Feu consumant.
C'est de Marie, d'où ce Corps que nous mangeons est tiré! Qu'elle nous "tire" un nouveau Corps.

Et j'ajoute pour terminer que la Consécration de notre corps aura lieu lors de notre Martyr. C'est l'incandescence maximale de notre corps. (c'est pour cela qu'on met dans un nouvel Autel consacré les reliques des Martyrs! C'est le Corps le plus pur après Celui du Christ. Il reposera ainsi sur leurs Glorieux restes.)

Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
cébé

avatar

Nombre de messages : 3758
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Adoration et Oraison   Lun 9 Nov - 23:53

Merci de cette très riche réponse, cher Jean! ... Je me régale déjà Smile

Je vais devoir relire tout ça de jour et bien reposée.

... Mais je me permets une prolongation de question : concrètement, comme cela se passe-t-il pour l'Adoration .... puisque pour l'Oraison, j'ai un excellent guide la Prière du coeur ?

Est-ce le même "but", plonger dans le coeur du Christ et le recevoir dans son coeur ou bien est-ce plus une écoute réciproque, un dialogue intérieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Adoration et Oraison   Mar 10 Nov - 1:25

cébé a écrit:
Merci de cette très riche réponse, cher Jean! ... Je me régale déjà Smile
Je vais devoir relire tout ça de jour et bien reposée.
... Mais je me permets une prolongation de question : concrètement, comme cela se passe-t-il pour l'Adoration .... puisque pour l'Oraison, j'ai un excellent guide la Prière du coeur ?
Est-ce le même "but", plonger dans le coeur du Christ et le recevoir dans son coeur ou bien est-ce plus une écoute réciproque, un dialogue intérieur ?
Tout à fait, quant à l'essence des trois exercices (Communion, Comunion spirituelle, Oraison, Adoration, Oraison jaculatoire, etc), c'est la même chose: il s'agit d'entrer en contact direct avec le Christ, avec sa Nature Divine, avec l'Esprit Saint qu'il nous donne; c'est un contact direct et transformant. Pour que le contact ait lieu, les conditions sont les mêmes, car c'est une "condition" universelle je dirais, qui imprègne toute la vie spirituelle: se donner totalement. En fait la Communion, qui est la racine et de l'oraison et de l'adoration, consiste en un échange entre le Christ et nous: il se donne à nous et nous nous donnons à Lui. Pour pouvoir le recevoir, pour nous ouvrir à lui, nous avons besoin de nous donner à lui (totalement et sans conditions). C'est tout à fait la même chose.

Cela dit, il ne faut pas oublier la richesse "Corporelle" de l'Adoration. Mais le fond est le même, strictement, car la Source c'est ce qui a lieu durant la Communion. Dans le livre que tu signales plus haut ("La Prière du cœur à l'école de Marie"), livre qui explique le mouvement du don de nous-mêmes lors de l'oraison, il y a une explication de l'oraison (ou prière du cœur) en l'éclairant par la Messe.

Voici les titres de cette partie:

5- Prière du cœur et communion 148
Les conditions de ce contact? 152
Étapes de la Manducation du Corps du Christ 153
Le moment de la Communion et la suite 153
1- Décision de participer à la Divine Liturgie 156
2- Le préparation lointaine (jeûne-prière) 157
3- Préparation immédiate 157
4- L'entrée dans la liturgie eucharistique proprement dite 158
5- La Communion 159
6- L'action de grâce 160
7- Le prolongement dans le quotidien de la Grâce reçue 161
Développement 161
Le moment-même de la Communion 165
L'action de grâce 169
Communion et Oraison, Oraison et Communion 170
Sainte Thérèse d'Avila 171


Entrer dans la Passion c'est entrer dans cette aire où a lieu le Don que Dieu fait de Lui-même à nous, sur la Croix.
Deux des trois synoptiques ont pris soin de nous signaler la Loi fondamentale de l'Amour, et l'ont située comme un Portique à l'entrée de la Passion: l'obole de la veuve.
Cette femme qui donne tout, tout ce qu'elle avait pour vivre, toute sa vie, sans conditions, est le plis d'âme qui nous permet d'entrer dans la Passion et d'en comprendre quelque chose! Elle nous permet d'entrer dans le langage de Dieu: l'Amour qui est échange mutuel, don mutuel.
Faisons-nous petits comme des enfants, et abandonnons-nous entre les Mains de la véritable Veuve qui a tout donné et qui l'a fait aussi pour nous: Marie.
C'est la même Loi fondamentale qui régit la Croix, la Dernière Cène du Christ, la Messe, la Communion, l'oraison et l'adoration. Pourquoi en serait-il autrement?!


Dernière édition par Jean le Mar 10 Nov - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
cébé

avatar

Nombre de messages : 3758
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Adoration et Oraison   Mar 10 Nov - 19:26

Ta réponse est très éclairante, Jean ... merci!

Je n'aurais pas pensé à mettre la Communion sur le même plan en quelque sorte que l'Oraison et l'Adoration — ainsi que la Communion Spirituelle et l'Oraison Jaculatoire — je la voyais plus en avant par ordre d'importance. Mais en fait, c'est logique : ces "pratiques" nous immergent tous au même Coeur du Christ!

Tout cela s'articule très simplement quand un bon enseignement nous est donné, encore faut-il avoir toutes les pièces Smile
.... et surtout prendre avec soi le filigrane merveilleux, Marie, qui donne toute sa saveur à l'exercice.


Merci encore à toi, Jean!
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Adoration et Oraison   Mar 10 Nov - 21:23

cébé a écrit:
Je n'aurais pas pensé à mettre la Communion sur le même plan en quelque sorte que l'Oraison et l'Adoration — ainsi que la Communion Spirituelle et l'Oraison Jaculatoire — je la voyais plus en avant par ordre d'importance. Mais en fait, c'est logique : ces "pratiques" nous immergent tous au même Coeur du Christ!

Tu dis : « en quelque sorte sur le même plan ». Je comprends que tu mettes : « en quelque sorte ». Mais quand même pour éviter toute ambiguïté pour qui nous lit, si tu me permets j’aimerais préciser.
L'échange qui a lieu sur la Croix entre le Christ et nous, entre Dieu et nous en Christ est la Source de toute rencontre avec Dieu. Son actualisation lors de l’Eucharistie (et de son sommet qu’est la Communion) est par conséquent la Source de toute rencontre directe avec Dieu.

J'ai envie pour cela de dire que: "Communier" ça s'apprend.

Les autres "exercices", qui sont hautement efficaces si on sait les faire, puisent dans cette Source unique qu'est la Croix et la Dernière Cène (qui lui est égale).
Voilà l’invitation : Prenez et Mangez Dieu...
Et aussi : laissez-vous Manger par Lui... Lui qui est Feu dévorant.
Tout le reste découle... toute prière (oraison, prière, adoration, louange) en découle…
Oublier que la Communion, cet instant à la fois bref et long, fugitif et éternel, est à la Source de l'Oraison, de l'Adoration, etc, c'est les couper de leur unique Source. C'est vraiment inventer une piété ou des pratiques de piété qui perdent leur sens ou peuvent donner l'impression d'être des « pratiques particulières » à certaines familles spirituelles.

N'oublions pas que l'Adoration est une pratique plutôt récente dans l'histoire et qu'elle n'est point pratiquée par la majorité des Rites orientaux (et tous les rites sont égaux). Est-ce une sorte de réponse forte de l'église occidentale face au Protestantisme naissant qui niait désormais que « Ceci est le Corps du Christ »? C'est tout à fait possible.
Mais l'oraison, ou la prière de Jésus, ou les oraisons brèves des moines d'Egypte, est bien bien plus ancienne que l’adoration!
Quelle belle oraison que celle du bon larron: "Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." (Lc 23,42)! Cri qui élève, qui nous introduit dans le Royaume. Il faut assister à la Semaine Sainte dans le rite Copte (décidément je le cite trop) pour voir cette oraison brève répétée des dizaines et des dizaines de fois par tout le peuple de Dieu, suppliant comme une seule Personne... Voilà une des traces liturgiques de l'Oraison, et de son ancienneté.
Bien d'autres cris de l'Evangile sont une oraison: "Jésus Fils de David aie pitié de moi" (ou "de nous").

En attendant, contentons-nous du grand et mystérieux: "élevons notre coeur" que l'on trouve dans toutes les liturgies/rites, sans exception et qu'il faudrait apprendre à pratiquer car c'est cela l'oraison, le contact direct avec Dieu: "élever le coeur" afin qu'Il le prenne et l'immerge en LUI et que l'on puisse ainsi assister à la Messe étant introduit « en Dieu ».

Bon, je reprends et conclu: la Communion, cet instant qui semble fugitif, est la Source de tout et il s'inscrit en nous, comme un énorme « compte en banque » déposé dans notre coeur, que nous revisitons, ré-ouvrant la porte de cette Rencontre.
Le Christ s'est donné, s'est déposé en nous, à nous d'aller ré-ouvrir en nous cet instant et d'y puiser les Fleuves d'Eau Vive... (c’est ce que nous faisons durant l’oraison, l’adoration etc)
« Aller y puiser », ce sera toute forme de prière, surtout l'oraison (la prière de Jésus, la prière du coeur, etc).
Si on regardait de plus près le sens de la « Communion spirituelle », on comprendrait tout : l'échange réel, le fait de Manger Dieu etc.

Qu'il est grand le Don de Dieu!!!
C’est pour cette raison, à cause du peu d’importance pratique réelle qu'hélas il a et à cause du besoin d'une intelligence profonde de l’instant de la Communion que j’ai voulu reprendre la chose ! Cet instant, je le répète, est si bref, et si souvent malmenées les quelques minutes qui suivent, les heures et les jours qui suivent, que je tache de le creuser, pour en montrer la richesse inouïe.

Bon, j'arrête
Jean


Dernière édition par Jean le Mar 10 Nov - 23:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
cébé

avatar

Nombre de messages : 3758
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Adoration et Oraison   Mar 10 Nov - 22:07

Avec immense gratitude
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: Adoration et Oraison   Jeu 12 Nov - 17:25

Avec un équivalemment immense "je t'en prie"... rose rouge en espérant que cela est "pratiquement utile" car tout ce que l'on voit dans cette section du forum est pour nous aider à améliorer l'efficacité de notre vie spirituelle - et ceci passe par le côté pratique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adoration et Oraison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adoration et Oraison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adoration et Oraison
» *** " Prière , Oraison et Adoration : Entrée en Amitié avec Jésus "
» Mouvement d'oraison
» La Transmission de la sainte oraison.
» l'oraison funèbre d'Henriette d'Angleterre, p 443-444 du manuel Hatier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Apprendre à prier-
Sauter vers: