Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Tu aimeras ton prochain comme toi-même...

Aller en bas 
AuteurMessage
Fanny

Fanny

Nombre de messages : 1546
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 04/12/2005

Tu aimeras ton prochain comme toi-même... Empty
MessageSujet: Tu aimeras ton prochain comme toi-même...   Tu aimeras ton prochain comme toi-même... EmptyDim 13 Jan - 13:19

Like a Star @ heaven



Il lui dit : "Dans la Loi, qu'y a-t-il d'écrit? Comment lis-tu?"
Celui-ci répondit : "Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit ; et ton prochain comme toi-même" ostie sunny
"Tu as bien répondu, lui dit Jésus ; fais cela et tu vivras."
Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : "Et qui est mon prochain?"
Jésus reprit : "Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba au milieu de brigands qui, après l'avoir dépouillé et roué de coups, s'en allèrent, le laissant à demi mort.
Un prêtre vint à descendre par ce chemin-là ; il le vit et passa outre.
Pareillement un lévite, survenant en ce lieu, le vit et passa outre.
Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui, le vit et fut pris de pitié.
Il s'approcha, banda ses plaies, y versant de l'huile et du vin, puis le chargea sur sa propre monture, le mena à l'hôtellerie et prit soin de lui.
Le lendemain, il tira deux deniers et les donna à l'hôtelier, en disant : Prends soin de lui, et ce que tu auras dépensé en plus, je te le rembourserai, moi, à mon retour.
Lequel de ces trois, à ton avis, s'est montré le prochain de l'homme tombé aux mains des brigands?"
Il dit : "Celui-là qui a exercé la miséricorde envers lui." Sad I love you Et Jésus lui dit : "Va, et toi aussi, fais de même."

Luc 10, 26-37


Like a Star @ heaven



"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit ; et ton prochain comme toi-même." Voilà ce que Jésus répond au légiste qui l’interroge afin de l’éprouver, nous dit l’Évangéliste…

Aimer Dieu de tout son être, cela nous paraît encore possible, mais aimer son prochain « comme soi-même », là… !! I love you What a Face Et pourtant, c’est la condition sine qua non (indispensable) pour vivre dans la Béatitude éternelle ; on n’y échappe pas.

Certes, il existe des gens qui ne s’aiment pas et qui vivent un enfer dont ils ne trouvent pas l’issue ; Crying or Very sad I love you nous devons les aider en les Aimant, car ils sont notre prochain – seul l’Amour peut les rendre à l’Espérance, qui est Vie. cheers
Il en est d’autres qui s’aiment, autrement dit qui sont indulgents envers eux-mêmes, qui connaissent leurs faiblesses et se pardonnent à eux-mêmes sans se condamner, parce qu’ils connaissent l’Infinie Miséricorde de Dieu… Very Happy sunny
Se condamner soi-même en s’enfonçant dans la culpabilité ne peut qu’enfermer comme dans une prison, Dieu ne nous veut pas ainsi : comme Jésus nous l’a enseigné par Ses actes, il y a un au-delà du péché, du mal, de la mort… Il nous est toujours offert de dépasser nos faiblesses et de faire un pas de plus en direction du Christ qui nous délivre ; la Croix est une Force puissante de libération ! Tout au bout de la Croix, il ne reste plus que l’Amour, un Océan d’Amour…, comme Celui que témoigne le Père à Son fils prodigue : les bras grands ouverts et le cœur en Joie débordante. drunken I love you I love you I love you sunny

« Et qui est mon prochain ? » Sans nul doute, toutes les personnes que nous rencontrons au bord des chemins de notre vie, blessées dans leur humanité : nous en rencontrons tous, et même tout près de nous. Certaines sont durement frappées par les épreuves, comme cet homme assailli et rudoyé vertement par des brigands ; quel cœur pourrait passer à côté de l’homme éprouvé sans s’émouvoir, sans tressaillir de compassion ?? Quelle main hésiterait à se tendre vers l’affamé, quelle oreille refuserait d’écouter le cri du malheureux ?? Shocked I love you

Certains passent pourtant à côté de l’homme blessé sans s’arrêter, comme ce prêtre ou ce lévite, qui appliquent à la lettre une Loi vidée de son sens ! vidée de son humanité : plus aucune chaleur de compassion n’y circule… - morte. Twisted Evil Aujourd’hui, il en va de même ; dans nos espaces géographiques comme dans nos espaces virtuels : l’indifférence, la « sourde oreille », l’égoïsme, et toutes les « bonnes raisons » que nous nous donnons de ne pas agir, de ne pas secourir, nous enfoncent dans la mort au lieu de donner la Vie, de ressusciter l’autre par l’Amour. ostie rose rouge

Le bon Samaritain, lui, pourtant non-Juif, étranger, et de surcroît en voyage ! prend le temps de s’arrêter et de s’approcher de cet homme, de se pencher sur lui, de s’intéresser à son sort pitoyable, de souffrir dans ses entrailles à cause de sa misère… Il s’approche physiquement de lui, mais surtout intérieurement : sa démarche naît dans son cœur – ces entrailles qui sont le lieu où Dieu Lui-même frémit devant la misère et la souffrance des hommes ! silent Sad I love you sunny Le Samaritain se laisse émouvoir, gagner par la souffrance de celui qu’il ressent comme si semblable, son frère humain ; il ne ferme pas la porte de son cœur, il se laisse toucher, attendrir, et même blesser intérieurement par la vue de l’intolérable : il partage son humanité ( comme on partage le pain) avec celui qui a besoin d’une telle reconnaissance, il lui fait don de ce qu’il y a de meilleur et de plus noble en lui : son temps, ses soins, la charité de son cœur, sa Miséricorde !

Cet homme si bon, vous l’aurez noté, charge le malheureux « sur sa propre monture » : il ne craint pas de l’aimer comme lui-même, et de le traiter en conséquence ; c’est lui aussi qui le soigne, à l’hôtellerie, et qui paie de ses deniers les frais qui assurent la survie de son protégé… Il donne beaucoup de lui-même, et par pur Amour, en tout désintéressement.

En effet, à compter du moment où le bon Samaritain a pu s’assurer que son prochain était hors de danger et sur le chemin de la guérison, il poursuit son voyage - sa propre quête - en déléguant sa tâche à d’autres.
Autrement dit, nous ne devons en aucun cas assujettir ceux auxquels nous venons en aide, en les étouffant de notre excessive sollicitude ; une fois remis sur pied, ceux qui sont guéris peuvent reprendre le chemin de leur vie de manière autonome, debout et libres parce que nous les Aimons, et riches parce qu’ils ont échangé avec nous ce qu’il y a de plus précieux en chacun : la Miséricorde.

Oui, l’Amour respecte infiniment la liberté de l’autre, parce qu’Il est Don, parce qu’Il est désintéressé, inconditionnel, absolu !

Celui ou celle qui a eu l’occasion, un jour, de soigner un oiseau blessé, puis de lui rendre sa liberté - non sans un certain pincement au cœur -, celui-là ou celle-là sait que la Joie de la Vie qui renaît dépasse la souffrance de l’Amour exclusif, trop étriqué pour embrasser Dieu !! Tu aimeras ton prochain comme toi-même... 226613 sunny cheers


Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
 
Tu aimeras ton prochain comme toi-même...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme MOI je vous ai aimés
» Jésus et l'Amour
» Les deux commandements dont tout dépend
» Vivre comme un roi
» Capbreton (Landes): un léger bruit comme celui d'un petit moteur deux-temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Echanges autour de la prière :: Rosaires, neuvaines, textes de prières, audios, vidéos...-
Sauter vers: