Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 9ème dimanche du temps ordinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 9ème dimanche du temps ordinaire   Lun 26 Mai - 10:03

9ème dimanche du temps ordinaire

Lectures du jour : http://www.homelies.fr/messe,9e.dimanche.du.temps.ordinaire,2526.html

Tous les dimanches, nous écoutons la Parole de Dieu à l'église. Ils sont également de plus en plus nombreux ceux et celles qui ont pris l'habitude de lire les évangiles ou même le Bible. Ces textes de la Parole de Dieu sont une lumière et une nourriture largement offerte à tous. Nous en avons besoin tous les jours sur la route de notre vie. C'est en écoutant Jésus que le cœur des disciples d'Emmaüs est devenu brûlant. Cette parole qu'ils ont accueillie c'est comme un feu, le feu de l'amour qui est en Dieu.

Aujourd'hui, l'évangile nous pose une question fondamentale : comment accueillons-nous la parole du Seigneur ? Il ne suffit pas d'un simple accord intellectuel. L'important c'est que la parole entendue passe vraiment dans notre vie. Tout ce que Jésus nous dit, il faut le vivre. Nous ne pouvons pas nous contenter d'écouter religieusement ni de dire de belles paroles ni de faire des choses merveilleuses, même au nom du Seigneur. Il nous faut surtout apprendre à vivre en vrais fils de Dieu.

Au cœur de ce discours du Christ, il y a une bonne nouvelle : Dieu est notre Père ; Jésus nous a appris à le prier. Tout son discours sur la montagne est centré sur cette belle prière qu'il nous a enseignée. Cette relation de Dieu avec nous et de nous avec lui vient tout bouleverser dans notre vie. Désormais, nous ne pouvons plus vivre comme avant. Si Dieu est notre Père et si nous sommes ses enfants, notre amour pour lui ne peut se traduire que par celui que nous avons les uns pour les autres. Celui qui prétend aimer Dieu et n'aime pas ses frères est un menteur. Car eux aussi sont enfants de Dieu. Si nous refusons de pardonner à tel ou tel, si nous nous faisons du mal les uns aux autres, nous sommes en rupture avec Dieu qui nous aime tous du même amour.

Les exigences de l'évangile sont claires : "Il ne suffit pas de me dire 'Seigneur, Seigneur' pour entrer dans le Royaume de Dieu, il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux." Autrefois le prophète Isaïe avait prononcé une parole qui allait dans le même sens : "Ce peuple ne s'approche de moi qu'en paroles. Ses lèvres seules me rendent gloire mais son peuple est loin de moi." Nous ne pouvons nous contenter de joindre l'action à la prière. Le plus important c'est d'entrer vraiment dans la volonté de Dieu. Cette volonté du Père c'est qu'aucun de ses enfants ne soit laissé loin de son amour.

Nous vivons dans un monde qui entend un grand nombre de discours en tous genres. Beaucoup ne sont pas suivis des faits. Nous constatons souvent un gros décalage entre les belles promesses et la réalité de la vie de tous les jours. Le monde chrétien n'est pas le dernier à parler. Chacun de nous pense à tous les décrets de la hiérarchie, les commentaires de toutes sortes, des études savantes, des publications les plus diverses. Dans certaines bibliothèques, on trouve un nombre inimaginable de livres et de revues.

Il est tout à fait normal que les chrétiens s'expriment, qu'ils donnent leur point de vue sur tel ou tel sujet de société. Mais ce qui pose problème c'est quand il y a incohérence entre ce que nous disons et la manière dont nous vivons ; c'est quand nous refusons de partager avec celui qui n'a rien, quand nous tolérons une injustice, quand nous nous gardons de la rancune contre tel ou tel qui nous a fait du mal. A travers eux, c'est le Seigneur lui-même qui est rejeté et méprisé. Notre grande tentation c'est de nous évader dans le bavardage. Aujourd'hui, nous nous met en garde : Il ne suffit pas de bien parler. Il faut agir.

Pour nous aider à comprendre tout cela, Jésus utilise une comparaison : Celui qui veut construire sa maison doit s'appuyer sur du solide, sinon, à la moindre tempête, elle sera vite balayée. Toute la Bible nous dit que le Seigneur est notre rocher. Si nous sommes vraiment reliés au Christ, si nous écoutons sa parole et si nous la mettons vraiment en pratique, nous sommes comme cet homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé. La tempête s’est abattue sur cette maison, la maison ne s’est pas écroulée car elle était fondée sur le roc.

Bâtir sa vie sur le roc, c’est s’appuyer sur le Christ lui-même. En dehors de lui, nous ne pourrons pas résister aux tempêtes de la vie. Nous sommes comme la maison bâtie sur le sable. Notre monde a besoin de chrétiens solides, fermes dans la foi et qui mettent tout l'évangile dans toute leur vie. Il en va de l'avènement du Royaume de Dieu. Jésus a donné sa vie sur la croix pour qu'il vienne. Et nous, que sommes-nous prêts à faire ?

En nous rassemblant pour célébrer l'Eucharistie, nous voulons nous appuyer de plus en plus sur le Seigneur. Chaque messe nous donne l'occasion de nous convertir un peu plus à lui. C'est là que nous venons faire le plein d'amour pour le communiquer à tous ceux qui nous entourent.

D'après diverses sources
Revenir en haut Aller en bas
 
9ème dimanche du temps ordinaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Communion de prière :: Deo Gratias-
Sauter vers: