Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-baptiste



Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps   Jeu 5 Juin - 14:08

Chers amis, je voudrais vous soumettre une petite réflexion sur la progression spirituelle selon Thérèse d'Avila et le lien entre l'esprit, le coeur et le corps.

Ici l'esprit serait le lien qui unit la personne à Dieu (le passage de la grâce), le siège de la contemplation,

le coeur, le siège de l'intelligence, la volonté et des facultés humaines (ou bien l'âme si vous voulez), siège des aspirations profondes de l'homme vers le bien

le corps, ben le corps quoi (le siège aussi dirons-nous de la concupiscence) par lequel nous agissons (en bien ou en mal)


1) SECOURS GENERAL DE DIEU ET CONTRIBUTION ACTIVE DE LA PERSONNE

Premières demeures : le coeur est guidé par le corps, il est livré aux passions de la chair et ne se tourne que très peu vers l'esprit qui peut recevoir la grâce de Dieu.

Passage des premières aux deuxièmes : baptême de Jean le Baptiste, par l'eau du repentir et en mettant en pratique les bonnes oeuvres que Jean le Baptiste recommande (partagé sa tunique, ne pas faire de mal, se contenter de son salaire...).

Deuxième demeure : le corps s'accorde un peu mieux au coeur. Le coeur devient le maître et combat courageusement les tendances mauvaises de la chair. Il fait principalement des bonnez oeuvres pour cela.

Passage des deuxièmes au troisièmes, fidèlité dans les bonnes oeuvres.

Troisièmes demeures : le coeur est devenu le maître du corps. La personne est devenu quelqu'un de respectable et de raisonné, une sorte gentleman qui "mène ses affaire avec droitures", mais elle se nourrit encore trop peu de l'esprit. Sa prière reste discursive, elle est peut-être trop raisonnable.


2) SECOURS PARTICULIER DE DIEU ET CONTRIBUTION ACTIVE DE LA PERSONNE

Passage des troisièmes aux quatrièmes demeures, irruption de la grâce, rencontre personnelle avec le Christ...
Baptême dans le sang du Christ.

Quatrièmes demeures : le coeur commence à se nourrir de l'esprit et reçoit ainsi la grâce par un secours particulier, c'est-à-dire subjectif, personnel. Le coeur commence à se dilater, par l'esprit, mais il reste nourrit par des oeuvres de la chair. Le coeur est un joyeux mélange de charnel et de spirituel.

Passage des quatrièmes aux cinquièmes demeures : nuit des sens ou bien purification du coeur. La personne ayant goûté aux joies qui viennent de l'esprit commence à se dégoûter des oeuvres de la chair en les trouvant insipides, mais il a du mal à s'en séparer ce qui provoque une sorte de douleur qui s'atténue au fur et à mesure que le coeur se nourrit de l'esprit.
Fidélité et détermination dans la prière

Cinquièmes demeures : le coeur finit par se dilater et s'accorde autant qu'il est possible à l'esprit. La contemplation est facile, la personne ressent constamment la présence de Dieu. Elle porte beaucoup de fruits quand elle témoigne du Christ. Elle n'éprouve que peu de répugnance à s'accorder en toutes choses à la volonté de Dieu.


3) SECOURS PARTICULIER DE DIEU ET CONSENTEMENT PASSIF DE LA PERSONNE

Baptême dans le feu par l'Esprit Saint

Passage des cinquièmes demeures aux sixièmes : la Trinité désire se donner à cette personne d'une manière beaucoup plus intense que précédemment, la lumière qu'elle répand sur l'esprit devient plus puissante, elle met en lumière les zones d'ombres qui restait encore cachée. Cette action est douloureuse pour l'âme, c'est la nuit de l'esprit.

Sixièmes demeures : les capacités du coeur et de l'esprit se dilatent, la lumière divine se répand d'une manière très intense, le contraste entre cette lumière et la misère de l'âme est très douloureux. Il peut y avoir quelques extases. Tant que le coeur n'est pas purifié, il essaye de "retenir" l'esprit qui finit par "s'envoler vers Dieu. Ce sont les fiançailles spirituelles entre le Christ et l'âme, une première entrevue entre les deux personnes.

Passage entre les sixièmes et septièmes : "il n'y a plus qu'une porte" (Thérèse d'Avila)

Septièmes demeures : l'esprit repose complètement en Dieu, le coeur est en fête. Ils ne font plus qu'un, l'esprit est "déifié", la Trinité devient le Maître à bord. L'esprit participe en plénitude à la vie de la Trinité.
Il s'agit du mariage spirituel.

Après quelques temps, l'Esprit et l'esprit, intensifie leur relation, la Vive Flamme d'Amour de l'Esprit Saint approfondit d'une manière plus intense leur relation. Les capacités de l'âme se dilate encore dans l'amour!

Puis l'enfantement spirituel : le coeur et l'esprit de la personne étant dilatés d'une manière divine, ils peuvent "accueillir" en leur sein plein de petites âmes qui ne sont pas arrivées au même état de transformation.
L'accumulation de ces âmes produit comme une barrières entre l'esprit (qui est perdu en Dieu) et le coeur de cette personne. Le feu divin qui nourrissait l'esprit et le coeur, vient nourrir d'une manière très puissante le coeur de toutes ces petites âmes. Le coeur de cette personne à l'impression d'être délaissé, il a l'impression que les péchés de toutes ces petites âmes qu'il porte en son sein sont les siens.
Il mange à "la table des pêcheurs" (TEJ) et enfante des milliers d'âmes à la vie divine selon la parole d'Isaïe 49, 20 (les âmes qu'elle enfante disent à cette personne) : "fais-moi une place pour que je m'installe" et tu diras dans ton coeur : "qui m'a enfanté ceux-ci?".


Pardonnez moi ce bafouillage, Jean expliquerait tout cela bien mieux qui moi, mais ça m'aide d'avoir le plan global de la transformation que Dieu veut opérer en nous.
Il faudrait agrémenter tout ça de passage de l'Ecriture, mais il y a en plein d'autres qui l'ont déjà fait.

Bien unis par la prière et le coeur de Mairie

Jean-Baptiste
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps   Jeu 5 Juin - 18:32

Bravo, impressionnant... cela a dû vous prendre du temps...
Bel effort...
Je vais lire... donnez-moi le temps...
Mais déjà je dis: bravo... en voilà un qui sort sa carte avant de prendre le volant. Réflex élémentaire certes, cependant pas si fréquent ailleurs...
Continuez
et encore "Bravo".
à plus
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
jean-baptiste



Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps   Jeu 5 Juin - 19:19

Pas mal l'image de la carte!!!
J'ai fait des petits dessins aussi:D .
Je vais essayer de les scanner.
JB
Revenir en haut Aller en bas
jean-baptiste



Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps   Ven 6 Juin - 12:03

https://servimg.com/image_preview.php?i=4&u=12510616

Vous pourrez voir le petit dessin sur ce site normalement.

JB
Revenir en haut Aller en bas
brebis

avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Suisse Romande
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: les demeres   Mer 15 Juil - 10:43

Bonjour,

Merci pour le résumé, c'est impressionnant!

En fait, je ne saisi pas très bien pourquoi on a dissocié l'esprit du coeur?

Pouvez-vous développer cette différence? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps   Mer 15 Juil - 12:07

brebis a écrit:
Bonjour,
Merci pour le résumé, c'est impressionnant!
En fait, je ne saisi pas très bien pourquoi on a dissocié l'esprit du coeur?
Pouvez-vous développer cette différence? Embarassed

Bonjour Brebis,
et merci pour la question.
Dans cette présentation de Jean-Baptiste, nous avons trois zones de notre être qui sont définies ainsi: corps, coeur, esprit.
Cette même "division" est reprise pas saint Paul (1Th): corps, âme, esprit. Dans ce cas, "coeur" (JB) et "âme" (s Paul) sont la même chose.
Donc, si nous suivons la "manière" de saint Paul (et de bien d'autres), nous pourrions formuler votre question ainsi:
"je ne saisi pas très bien pourquoi on a dissocité l'esprit de l'âme?"
D'abord à qui faites-vous allusion au "on"? qui a dissocié selon vous?
Le péché d'Adam (et ses conséquences sur tous ceux qui naissent après lui) a créé cette dissociation. Son péché est une désobéissance, qui est au fond une sorte de désordre qui s'installe entre les couples suivants:
entre Dieu et l'esprit
entre l'esprit et l'âme
entre l'âme et le corps.
Le corps se tourne vers les créatures, et il le fait avec l'âme; l'esprit s'est comme affaissé sur l'âme et est donc séparé de Dieu.
Selon l'enseignement pluriséculaire de l'Eglise, nous héritons tous de cette situation quand nous naissons (sans que ce soit de notre faute); bien sûr d'aucuns diront qu'étant donné que nous sommes baptisés, tout ceci n'existe pas en nous, vu que le baptême nous met dans l'état de grâce (en contact direct avec Dieu). Cette objection est juste mais incomplète. Le baptême est une transformation oui, mais souvenons-nous de l'expression même du Seigneur qui dit que le Royaume de Dieu est comparable à la plus petite Semence et qu'elle doit devenir un Arbre immense.
Et nous ne pouvons regader le Baptême de manière "magique" (ou passive) c'est à dire en négligeant la contribution libre et intelligente de l'être humain. De fait, la Semence, bien qu'elle soit complète et parfaite, elle est déposée entre les mains de l'être humain, co-responsable de son propre Salut. Ceci est la doctrine catholique du mérite (que nous avons un rôle à jouer dans notre transformation spirituelle).

Pour conclure le "qui a dissocié?": si Adam l'a fait, nous "subissons" ce sort, mais quel beau sort que d'être le co-responsable de son propre bonheur et croissance.

Et la dissociation n'est pas uniquement entre l'âme et l'esprit! Elle est aussi, comme nous l'avons dit plus haut entre "esprit" et "Dieu" (fondamentale) et entre "corps" et "âme".

Avec un peu d'observation sur soi, nous pouvons constater ces divisions en nous.

J'espère avoir répondu à votre question.
Jean
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
Louis
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1180
Age : 55
Localisation : Provence
Date d'inscription : 15/08/2005

MessageSujet: Re: 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps   Mer 15 Juil - 14:16

"tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit, et de toutes tes forces."

Jésus semble faire la distinction entre coeur et esprit. Encore faudrait-il savoir ce qu'on entendait par "coeur" et "esprit" dans le monde juif il y a 2000 ans.

On peut penser au coeur qui aime par affection, et à l'esprit qui aime par volonté.

_________________
Dans la Paix du Christ +
Revenir en haut Aller en bas
http://www.docteurangelique.com
Jean
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 575
Localisation : Londres
Date d'inscription : 27/02/2006

MessageSujet: Re: 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps   Ven 17 Juil - 0:36

Louis a écrit:
"tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit, et de toutes tes forces."

Jésus semble faire la distinction entre coeur et esprit. Encore faudrait-il savoir ce qu'on entendait par "coeur" et "esprit" dans le monde juif il y a 2000 ans.

"Coeur" au sens Biblique (et de Jésus aussi) est la racine profonde de notre être, d'où part notre liberté, nos initiatives, nos pensées intimes. Je continue à penser que "coeur" au sens biblique est "esprit" au sens latin.

Quant à "esprit" dans "tu aimeras avec tout on esprit", c'est "dianoia" de "dia" et "nous"!! Pensée intelligence etc... Ne nous laissons pas prendre au piège des traductions!
De plus, dans le Dt, le commandement ne comporte pas cette mention!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.amorvincit.com
jean-baptiste



Nombre de messages : 101
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps   Mar 21 Juil - 12:24

Salut Brebis!
Je te remercie pour ton message !
En fait ca fait un an que j'ai posté le message sur les demeures de Thérèse... et je ferai une petit changement en disant que le coeur en fait est équivalent à esprit et non pas à l'âme... on pourrait donc reprendre la distinction : corps, âme et coeur ou bien corps, âme et esprit.
Je pense que dans les autres fils tu trouveras pas mal d'info sur la distinction entre l'âme et l'esprit.

En deux mots :
âme = intelligence et volonté qui travaillent avec les sens... à partir des sensations extérieurs et intérieurs la volonté et l'intelligence tirent de ces informations quelque chose d'intelligible... (pour faire simple). Ca c'est le fonctionnement "normal" de l'être humain depuis la chute.
esprit = intelligence et volonté passifs. Ils sont directement actionnés par Dieu, par sa Lumière-Amoureuse pendant l'oraison (lorsque nous le laissons faire avec une "attention amoureuse" dirait Jean de la Croix) d'abord puis à tous les moments de notre vie après quelques années de vie spirituelle. Ca c'est le fonctionnement à mode divin de l'homme originel ou bien des saints!
L'esprit est appelé à faire une même chose avec Dieu : Celui qui s'unit au Seigneur fait avec Lui un seul esprit, dit saint Paul.

J'espère avoir répondu à ta question.
Que Dieu te bénisse et Marie aussi
en Elle
JB
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps   

Revenir en haut Aller en bas
 
7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 7 demeures de thérèse d'avila, esprit, coeur, corps
» Film sur Thérèse d'Avila
» 15 Octobre : Sainte Thérèse d'Avila
» 15 Octobre : Sainte Thérèse d'Avila
» des écrits de Sainte Thérèse d'Avila

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Apprendre à prier-
Sauter vers: