Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ETB Zénith Suprême
Voir le deal
-34%
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] SAMSUNG Galaxy S20FE 128Go 5G Bleu à 329€
329 € 499 €
Voir le deal

 

 Une homélie sur l'Apocalypse

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Une homélie sur l'Apocalypse Empty
MessageSujet: Une homélie sur l'Apocalypse   Une homélie sur l'Apocalypse EmptyDim 20 Mai - 22:07

Tout au long de ce temps de Pâques, nous avons régulièrement écouté des textes de l'Apocalypse. Entendons-nous bien : Ce mot signifie "Révélation" et non "catastrophe." C'est un message d'espérance qui a été écrit en période de catastrophes pour des chrétiens persécutés. Saint Jean reconnaît que tout va mal pour eux, mais il leur recommande de tenir bon car le mal n'aura pas le dernier mot.

Ce livre nous transmet un message qui est toujours actuel. Il nous faut le recevoir comme un encouragement, un stimulant mais aussi une remise en cause de toutes nos médiocrités. On pourrait dire que l'Apocalypse est la troisième partie de la Révélation : Après l'Ancien et le Nouveau Testament, nous avons la révélation que les chrétiens écrivent entre le départ de Jésus et son retour final. Nous sommes dans le temps de l'Esprit et de l'Eglise.

Dans ce livre, on pourrait distinguer trois parties. Chacune s'adresse à l'Eglise dans sa triple réalité, l'Eglise incarnée, l'Eglise engagée et l'Eglise transfigurée.

L'Eglise incarnée :
Les trois premiers chapitres s'adressent aux communautés bien concrètes de l'époque de Jean. C'est une Eglise faite de saints et de pécheurs. Elle est composée de sept communautés de l'Asie Mineure (la Turquie actuelle). Le Christ y apparaît comme le juge de la fin des temps. Il est celui qui discerne la Vérité en chacun. Il confie à Jean la mission d'écrire une lettre à chacune de ces Eglises. Ces dernières sont invitées à un examen de conscience. Ce message est assorti d'une exhortation et d'une menace de châtiment en cas de refus.

Saint Jean parle de sept Eglises. Ce chiffre sept désigne une totalité. Il signifie que toutes les communautés chrétiennes doivent se sentir interpellées. Aujourd'hui comme autrefois, nous devons dénoncer l'abandon de la ferveur des débuts, l'indifférence et la compromission avec les fausses doctrines. Nous sommes inlassablement invités à nous convertir et à revenir au cœur de la foi.

L'Eglise engagée :
Dans une deuxième partie, saint Jean s'adresse à une Eglise qui lutte. Tout cela se passe dans un contexte dramatique. Le temple de Jérusalem est détruit ; les chrétiens sont persécutés et mis à mort. L'apôtre lance aux chrétiens un vibrant appel à la foi car notre Dieu domine l'histoire humaine. Jésus est l'Agneau immolé victorieux du mal et de la mort. Le Salut final est promis à ceux qui auront tenu bon dans l'épreuve.

L'Eglise sortira victorieuse de sa traversée de l'histoire. Accueillons cette certitude comme une bonne nouvelle toujours actuelle. Les chrétiens d'aujourd'hui sont nombreux à lutter pour leur foi. Les "dragons" de l'apocalypse n'ont pas tous disparu. Nous le savons bien : le 20ème siècle nous en a apporté la preuve tragique. Mais au milieu des persécutions, c'est une humanité nouvelle qui est en train de naître.

Une Eglise Transfigurée :
Enfin, nous avons une autre vision, celle d'une Eglise transfigurée. Cette description nous est présentée un peu comme une opération "portes ouvertes de la Jérusalem céleste : "Alors, je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle… Voici la demeure de Dieu parmi les hommes. Tout cela est exprimé dans un langage très imagé. Mais, au-delà de ces images, il nous faut voir et accueillir la Bonne nouvelle : Nous vivons dans un monde tourmenté mais rien ne peut empêcher l'aboutissement réussi de notre histoire humaine. Cette attente est la nôtre aujourd'hui. Notre monde aspire à sa transfiguration. Nous sommes envoyés pour être les messagers de cette espérance humaine et chrétienne.

Le livre se termine par une promesse de Jésus : "Oui, je viens bientôt. L'Apocalypse est avant tout un livre de consolation et d'encouragement qu'il nous faut redécouvrir. Il est une révélation pour notre monde d'aujourd'hui. Nous pouvons nous en nourrir pour renouveler la vigueur de notre foi et raviver notre espérance dans l'avenir de l'homme, du monde et de l'Eglise.
D'après diverses sources.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une homélie sur l'Apocalypse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dimanche prochain - Homélie
» Homélie de Noël
» Homélie de l'Ascension
» Homélie d'Origène
» homélie du 17ème dimanche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Echanges autour de la prière :: Echanges et discussions amicales-
Sauter vers: