Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

 

 ""Vous cherchez la porte du ciel""

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
coeurtendre

coeurtendre


Nombre de messages : 706
Age : 64
Localisation : Trois-Rivières
Date d'inscription : 19/10/2006

""Vous cherchez la porte du ciel"" Empty
MessageSujet: ""Vous cherchez la porte du ciel""   ""Vous cherchez la porte du ciel"" EmptyMer 25 Avr - 19:17

flower Bonjour, chers(ères) amis(es) d'Agape, voici un fait anecdotique qui m’a permis de découvrir que dans la souffrance il y a toujours pire que ce que nous endurons, et d'autres fois, moins difficile. Mais ceux et celles que j'aime le plus rencontrer, non que j'aime voir les gens souffrir, ce sont surtout ceux et celles qui souffrent plus que moi ; si j'aime le plus les rencontrer, c’est pour trois raisons que voici. (1) Parce que ces personnes souffrantes m'ont beaucoup aidé à me dépasser. (2) Elles m’ont permis de rencontrer en elles, je dirai d'une façon mystérieuse, la Présence du Christ souffrant, qu'il m'est impossible d'expliquer avec des mots. C'est et ce sera toujours le Mystère des mystères. (3) Cette Présence Mystérieuse du Christ Présent dans le pauvre souffrant m’a fait comprendre en profondeur qu'il y a un lien extraordinaire entre la Présence du Christ Présent dans Sa Parole et la Présence du Christ Présent dans la personne du pauvre qui souffre et qui est malheureux.

sunny J'aime beaucoup cette citation de Raoul Follereau que je mentionne très souvent dans mes récits anecdotiques, cette citation qui dit : La charité, c’est la projection du visage du Christ sur le visage du Pauvre. On pourrait ajouter : sur le visage du persécuté et du souffrant. Cette citation merveilleuse de Raoul Follereau se promène en moi et se refuse à sortir de mon coeur parce que je l'aime de tout mon coeur.

Comment lire cette citation sans penser au Christ, comment lire cette citation sans penser aux pauvres, comment lire cette citation sans penser au Sermon sur la montagne qui commence par "Bienheureux les pauvres car le Royaume des cieux est à eux" ?

Mais en lien avec cette anecdote il y a une autre citation de Saint Padre Pio qui dit : Rien n'est trop bon pour les pauvres. En tout pauvre il y a Jésus languissant. En tout malade il y a Jésus souffrant. En tout malade pauvre, Jésus est deux fois Présent.


ostie Il y a certaines citations qui nous donnent le goût de prendre un bain de Dieu dans la Parole de Dieu qui est Bonne Nouvelle et qui donne Vie à nos vies. Jean Vanier, qui est sûrement connu de quelques-uns d'entre vous, disait : Les bonnes nouvelles c'est fait pour les riches, mais la Bonne Nouvelle dans l'Évangile c'est fait pour les pauvres.


boulot Certains vont se dire que coeurtendre a oublié d'écrire son anecdote ; coeurtendre écrit : "Bien sûr que non, voyons", jamais au grand jamais je ne l’ai oubliée, non, tout simplement je voulais commencer mon récit par ces deux belles citations qui se promènent dans mon coeur et que très souvent il m'arrive de laisser échapper ici et là, par ci et par là, à cause de ma trop grande joie ; impossible de garder ces pensées merveilleuses pour moi, en moi, alors je partage avec vous le trop plein de ma joie et de ma foi. Dans un des diaporamas de Jacques Lebreton, il est dit que quand Dieu donne de la joie, il en donne toujours trop.Le trop de cette joie qui déborde je vous la donne avec joie.

Comme c'est drôle la vie… car en écrivant le nom de Jacques Lebreton, j'ai eu le goût de mettre son nom dans mon navigateur d'Internet et j'apprends qu'il est parti à la rencontre du Seigneur, il avait 84 ans,lui plus chanceux que coeurtendre car il a trouvé la Porte du ciel,la vraie porte du ciel.



Very Happy Je vous laisse un lien ci-dessous afin de découvrir cet homme merveilleux qui m’a émerveillé bien souvent et qui a franchi la porte du ciel. Jacques Lebreton, sans yeux, ni mains

sunny Maintenant je commence mon récit sur la porte du ciel. Pas trop facile à raconter, cette anecdote ; pourquoi, je ne le sais même pas moi-même. Vaguement je crois que peut-être certains faits anecdotiques y sont plus difficiles à expliquer que d'autres, mais enfin je vais essayer de faire mon gros possible pour me faire comprendre simplement, comme un simple au coeur simple.

Un jour j'ai vécu un complot, et cela a pris un an avant que la vérité soit faite. Mais sur le coup j'en ai presque perdu connaissance, il m’a fallu faire demander un taxi pour revenir chez moi. Je n'ai presque pas dormi de la nuit. Cela faisait plus d'un an que j'animais un groupe de prière chez les religieuses, puis la soeur que je remplaçais n'avait pas été redemandée pour reprendre sa place.


nonne Un jour une de ses consoeurs m'avait dit : Coeurtendre, ma consoeur, quand elle donne un enseignement aux religieuses, elle tient un langage comme si les soeurs étaient des petits bébés, et les religieuses n'aiment pas son approche pour cette raison. Elles ont l'impression d'être à la maternelle, mais avec vous elles sont contentes et heureuses.

I love you tendre écrit : Une soirée après l'animation, cette religieuse que je remplaçais me fit demander dans un parloir, me disant que la communauté l’avait priée de me dire de ne plus revenir. Elle me disait que les religieuses étaient trop gênées et mal à l'aise pour me le dire d'elles-mêmes ; elle avait été mandatée par sa communauté pour me demander de ne plus venir à la maison mère. Je l’ai interrogée sur la raison de tout cela. Elle me dit que la communauté lui avait demandé de ne pas m’en donner la raison.

scratch J'aurais bien aimé connaître cette raison. Le lendemain de ma mise à la porte de chez les sœurs, j'étais plus malheureux de ne pas savoir la raison que d'avoir été mis à la porte. Je voulais appeler l’un de mes amis prêtres pour partager ma peine avec lui, en lui disant ma déception de n'avoir aucune raison dans mon esprit qui justifie ma mise à la porte de chez les sœurs. En ouvrant l'annuaire pour chercher la communauté des prêtres, je devais chercher dans "Père" et je suis tombé sur "porte du ciel", et cela a attiré mon attention ; je me demandais : scratch Que peut-il y avoir à cet endroit pour avoir choisi le nom de porte du ciel?

sunny Alors au lieu de faire appel au père, j'ai appelé à la porte du ciel. La personne m'a expliqué que c'était une oeuvre pour les mourants. Moi je lui ai demandé s’il était possible de me rendre à la porte du ciel? Elle m’a dit oui, alors j'ai écrit l'adresse, mais j'avais tellement hâte d' y être rendu que dans ma nervosité j'ai oublié mon adresse ou peut-être est-elle tombée quelque part. Je savais à quel métro débarquer et quelle rue chercher, mais quand j'ai regardé dans mes poches, rien du tout.

En marchant, je me suis dit intérieurement que j’allais tout simplement demander aux gens que je rencontrerais dans la rue : Où est la porte du Ciel? Mais je me suis rendu compte qu'il y a une grande différence entre le penser et le demander aux gens dans la rue. Voici comment cela s'est passé.

I love you tendre écrit : Bonjour, Mr., je voudrais un petit renseignement s'il vous plaît, savez-vous où est la porte du ciel?
Very Happy L'homme me regarde en riant et pas de réponse, alors je m'en vais et en me retournant, je le regarde et il rit à s'en faire craquer les os, en hochant la tête scratch en guise de réponse. J'ai compris très vite ce qu'il pensait de moi.

À une autre personne, I love you tendre dit : Bonjour, Madame, pouvez-vous me renseigner, s'il vous plaît?
La femme dit :Oui.


I love you tenfre lui demande:Savez-vous où est la porte du ciel?

La femme Laughing s'en va sans me répondre et elle jette un coup d'oeil vers le ciel et se met à rire en marchant.

I love you tendre écrit : Intérieurement je me disais : Je pense que je vais essayer de trouver un téléphone pour vérifier dans l'annuaire ; mais mon cœur, lui, me disait : Tu devrais encore essayer, au moins quelques personnes, car le temps de chercher un téléphone, ce peut être long.

Oké, je me suis dit, d'accord, j'en fais deux mais pas plus, car ce n'est pas la meilleure des questions que j'aime poser à des gens en me promenant dans la rue.

I love you tendre écrit : Je demande à un homme proche de moi : Connaissez-vous un endroit qui porte le nom de porte du ciel?

L'homme me répond : Vous cherchez la porte du ciel, scratch j'ai bien compris, vous m'avez dit que vous cherchez un endroit qui a pour nom la porte du ciel ? J'ai sûrement mal compris…

I love you tendre lui répond : Non, vous n'avez pas mal compris, je cherche bien un endroit qui porte le nom de porte du ciel, vous regarderez dans l'annuaire, j'ai moi-même appelé la porte du ciel mais j'ai oublié l'adresse.

I love you tendre écrit : L'homme est parti en riant plus que tous les autres, et il répétait toujours la même phrase en disant : Il a appelé le ciel !… Il cherche la porte du ciel !…

I love you tendre écrit : Alors là, c'est la dernière fois, Seigneur ; voilà, le feu est au rouge et il y a une vieille dame qui attend avant de traverser la rue.

I love you tendre lui dit : Bonjour, ma très bonne dame, connaissez-vous un endroit qui s'appelle la porte du ciel?
La dame : Ho oui, Mr., je m'en vais justement vers cet endroit, je vais y prier une fois par semaine et visiter quelques fois par semaine des personnes mourantes. (Suite 2 J'ai vraiment rencontré le Christ à la porte du ciel).(Suite)Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Somebody

Somebody


Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 26/03/2007

""Vous cherchez la porte du ciel"" Empty
MessageSujet: Re: ""Vous cherchez la porte du ciel""   ""Vous cherchez la porte du ciel"" EmptyJeu 26 Avr - 13:58

Mon cher Coeurtendre,

Quoi d'autre à dire de plus que :

"Quelle grâce dans votre coeur tendre."

Merci d'être là I love you ,

Somebody
Revenir en haut Aller en bas
Fanny

Fanny


Nombre de messages : 1546
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 04/12/2005

""Vous cherchez la porte du ciel"" Empty
MessageSujet: Re: ""Vous cherchez la porte du ciel""   ""Vous cherchez la porte du ciel"" EmptyJeu 26 Avr - 21:06

flower Bonjour, chers(ères) amis(es) d'Agape, voici un fait anecdotique qui m’a permis de découvrir que dans la souffrance il y a toujours pire que ce que nous endurons, et d'autres fois, moins difficile. Mais ceux et celles que j'aime le plus rencontrer, non que j'aime voir les gens souffrir, ce sont surtout ceux et celles qui souffrent plus que moi ; si j'aime le plus les rencontrer, c’est pour trois raisons que voici. (1) Parce que ces personnes souffrantes m'ont beaucoup aidé à me dépasser. (2) Elles m’ont permis de rencontrer en elles, je dirai d'une façon mystérieuse, la Présence du Christ souffrant, qu'il m'est impossible d'expliquer avec des mots. C'est et ce sera toujours le Mystère des mystères. (3) Cette Présence Mystérieuse du Christ Présent dans le pauvre souffrant m’a fait comprendre en profondeur qu'il y a un lien extraordinaire entre la Présence du Christ Présent dans Sa Parole et la Présence du Christ Présent dans la personne du pauvre qui souffre et qui est malheureux.

Bonjour, cher coeurtendre et chers amis. Merci, cher coeurtendre, pour ce titre évocateur et pour ce magnifique début d’un récit prometteur : j’y ai pris un plaisir extrême, et j’y ai surtout éprouvé une profonde Joie… Soyez-en béni.

Pour une fois – qui n’est pas coutume -, je commenterai votre récit en cheminant, pas à pas, si vous le permettez.
Paradoxe insondable, c’est dans la souffrance que l’être humain se « déploie » : c’est là qu’il est le plus grand, le plus digne, parce que le plus en vérité avec lui-même…, le plus proche du Divin ! Jésus souffrant Sa Passion et Sa Crucifixion apparaît aussi – et surtout – dans toute la beauté et la grandeur de Son Amour qui S’abandonne aux mains de Son Père : Il est l’homme vulnérable, impuissant, éprouvé entre tous : Il est la Figure de toute l’Humanité souffrante… Mais Son Amour est plus fort que la mort et que tout mal, c’est sans doute pourquoi nous retrouvons en tout pauvre qui souffre, le visage du Christ transfiguré sur la Croix.
Je me souviens d’un homme qui, un été, venant acheter des produits fermiers sur notre exploitation agricole, m’avait confié un peu de sa vie en me montrant ses larges mains usées par les travaux de toute sorte ; il me disait que sa femme était atteinte d’un cancer et qu’il ne pouvait pas, ne voulait pas, le lui révéler. Alors il faisait face à toutes les tâches domestiques, gardant son chagrin en son cœur et montrant un visage ouvert et lumineux à celle qu’il aimait tant… Cet homme-là, dans la pauvreté de son impuissance et de sa souffrance, avait le visage, et aussi les mains, du Christ.

Quelle profonde méditation, cher coeurtendre :


« Cette Présence Mystérieuse du Christ Présent dans le pauvre souffrant m’a fait comprendre en profondeur qu'il y a un lien extraordinaire entre la Présence du Christ Présent dans Sa Parole et la Présence du Christ Présent dans la personne du pauvre qui souffre et qui est malheureux. »

Jésus, Le Verbe Incarné… La Parole Divine qui Se fait chair… La Parole qui prend Vie en tout homme… L’Incarnation du Christ - Son humanité - nous vaut d’être « ancrés » dans la Divinité du Verbe : Dieu Se fait homme en Son Fils, et l’homme se fait Parole à son tour : nous La portons en nous comme une mère porte son enfant ; un jour, Elle naît à la Vie (le jour où nous nous tournons vers Dieu) et Elle grandit de plus en plus – se répandant autour de nous - jusqu’à la libération de la mort…

sunny J'aime beaucoup cette citation de Raoul Follereau que je mentionne très souvent dans mes récits anecdotiques, cette citation qui dit : La charité, c’est la projection du visage du Christ sur le visage du Pauvre. On pourrait ajouter : sur le visage du persécuté et du souffrant. Cette citation merveilleuse de Raoul Follereau se promène en moi et se refuse à sortir de mon coeur parce que je l'aime de tout mon coeur.

En effet, qui n’a jamais perçu, avec les yeux du cœur, le Visage du Christ sur celui de la personne qui souffre ? La Charité extrême, incommensurable, de Dieu envers l’humanité, s’exprime pleinement dans le Christ abandonné sur la Croix : cet Amour donné sans mesure afin de nous délivrer du mal, nous dit combien le Christ est proche de nos souffrances : Il est toute Compassion, Participation totale et Aimante… Il est vraiment le Serviteur Souffrant !!

Cela me rappelle le baptême de mon fils Gabriel. A la sortie de la célébration, je parlais avec une Sœur et je lui confiai ma peine de savoir deux de nos amis séparés (un couple éprouvé) : vous auriez vu la transformation saisissante qui s’est aussitôt opérée sur le visage de la religieuse ! J’en ai été frappée : elle avait levé les yeux au ciel et son visage se tordait de douleur… Je pensai aussitôt au Christ en Croix.


Comment lire cette citation sans penser au Christ, comment lire cette citation sans penser aux pauvres, comment lire cette citation sans penser au Sermon sur la montagne qui commence par "Bienheureux les pauvres car le Royaume des cieux est à eux" ?

Mais en lien avec cette anecdote il y a une autre citation de Saint Padre Pio qui dit : Rien n'est trop bon pour les pauvres. En tout pauvre il y a Jésus languissant. En tout malade il y a Jésus souffrant. En tout malade pauvre, Jésus est deux fois Présent.


ostie Il y a certaines citations qui nous donnent le goût de prendre un bain de Dieu dans la Parole de Dieu qui est Bonne Nouvelle et qui donne Vie à nos vies. Jean Vanier, qui est sûrement connu de quelques-uns d'entre vous, disait : Les bonnes nouvelles c'est fait pour les riches, mais la Bonne Nouvelle dans l'Évangile c'est fait pour les pauvres.


Quelles belles expressions vous avez, coeurtendre ! «…prendre un bain de Dieu dans la Parole de Dieu… » Si chacun en faisait autant, chaque matin, le monde serait sûrement plus propre ! et la joie de l’Espérance éviterait bien des suicides…

boulot Certains vont se dire que coeurtendre a oublié d'écrire son anecdote ; coeurtendre écrit : "Bien sûr que non, voyons", jamais au grand jamais je ne l’ai oubliée, non, tout simplement je voulais commencer mon récit par ces deux belles citations qui se promènent dans mon coeur et que très souvent il m'arrive de laisser échapper ici et là, par ci et par là, à cause de ma trop grande joie ; impossible de garder ces pensées merveilleuses pour moi, en moi, alors je partage avec vous le trop plein de ma joie et de ma foi. Dans un des diaporamas de Jacques Lebreton, il est dit que quand Dieu donne de la joie, il en donne toujours trop.Le trop de cette joie qui déborde je vous la donne avec joie.

« Le trop plein » de votre joie, cher coeurtendre, nous sommes si heureux d’en profiter : ce monde a besoin de Joie profonde, de solide Espérance, de Paroles de Vie, comme vous le dites si bien ; il a besoin, ce monde, de re-naître à lui-même pour se réaliser en Dieu, dans le Royaume… Débordons de Joie, comme des vasques d’eau jaillissante !

Comme c'est drôle la vie… car en écrivant le nom de Jacques Lebreton, j'ai eu le goût de mettre son nom dans mon navigateur d'Internet et j'apprends qu'il est parti à la rencontre du Seigneur, il avait 84 ans,lui plus chanceux que coeurtendre car il a trouvé la Porte du ciel,la vraie porte du ciel.


Very Happy Je vous laisse un lien ci-dessous afin de découvrir cet homme merveilleux qui m’a émerveillé bien souvent et qui a franchi la porte du ciel. Jacques Lebreton, sans yeux, ni mains


sunny Maintenant je commence mon récit sur la porte du ciel. Pas trop facile à raconter, cette anecdote ; pourquoi, je ne le sais même pas moi-même. Vaguement je crois que peut-être certains faits anecdotiques y sont plus difficiles à expliquer que d'autres, mais enfin je vais essayer de faire mon gros possible pour me faire comprendre simplement, comme un simple au coeur simple.

Un jour j'ai vécu un complot, et cela a pris un an avant que la vérité soit faite. Mais sur le coup j'en ai presque perdu connaissance, il m’a fallu faire demander un taxi pour revenir chez moi. Je n'ai presque pas dormi de la nuit. Cela faisait plus d'un an que j'animais un groupe de prière chez les religieuses, puis la soeur que je remplaçais n'avait pas été redemandée pour reprendre sa place.


nonne Un jour une de ses consoeurs m'avait dit : Coeurtendre, ma consoeur, quand elle donne un enseignement aux religieuses, elle tient un langage comme si les soeurs étaient des petits bébés, et les religieuses n'aiment pas son approche pour cette raison. Elles ont l'impression d'être à la maternelle, mais avec vous elles sont contentes et heureuses.

I love you tendre écrit : Une soirée après l'animation, cette religieuse que je remplaçais me fit demander dans un parloir, me disant que la communauté l’avait priée de me dire de ne plus revenir. Elle me disait que les religieuses étaient trop gênées et mal à l'aise pour me le dire d'elles-mêmes ; elle avait été mandatée par sa communauté pour me demander de ne plus venir à la maison mère. Je l’ai interrogée sur la raison de tout cela. Elle me dit que la communauté lui avait demandé de ne pas m’en donner la raison.

scratch J'aurais bien aimé connaître cette raison. Le lendemain de ma mise à la porte de chez les sœurs, j'étais plus malheureux de ne pas savoir la raison que d'avoir été mis à la porte. Je voulais appeler l’un de mes amis prêtres pour partager ma peine avec lui, en lui disant ma déception de n'avoir aucune raison dans mon esprit qui justifie ma mise à la porte de chez les sœurs. En ouvrant l'annuaire pour chercher la communauté des prêtres, je devais chercher dans "Père" et je suis tombé sur "porte du ciel", et cela a attiré mon attention ; je me demandais : scratch Que peut-il y avoir à cet endroit pour avoir choisi le nom de porte du ciel?


À cet instant de votre récit, cher coeurtendre, on se dit que le Ciel est décidément très loin, très haut, et que Coeurtendre va d’abord aller et frapper de porte en porte, l’une se fermant, l’autre s’ouvrant peut-être… On a hâte d’arriver à la porte du ciel… !

J’avoue que l’attitude des religieuses me laisse perplexe : on ne congédie pas sans donner de raison…

Comme c’est beau ! « Je devais chercher dans « Père » et je suis tombé sur « porte du ciel » ! » Vous avez franchi un drôle de chemin : vous avez trouvé – dans l’annuaire ! – la porte qui mène au Ciel, tout droit au Père Lui-même ! Il y en a qui ont une chance…, mais une chance !…


sunny Alors au lieu de faire appel au père, j'ai appelé à la porte du ciel. La personne m'a expliqué que c'était une oeuvre pour les mourants. Moi je lui ai demandé s’il était possible de me rendre à la porte du ciel? Elle m’a dit oui, alors j'ai écrit l'adresse, mais j'avais tellement hâte d' y être rendu que dans ma nervosité j'ai oublié mon adresse ou peut-être est-elle tombée quelque part. Je savais à quel métro débarquer et quelle rue
chercher, mais quand j'ai regardé dans mes poches, rien du tout.


Comment ne pas fondre de Joie, comment ne pas se noyer dans le bonheur en vous lisant ? Personnellement, je ne résiste pas… :

« Alors au lieu de faire appel au père, j'ai appelé à la porte du ciel. »

On s’imagine aussitôt (enfin, moi, je m’imagine spontanément) qu’à défaut de pouvoir parler à un homme de Dieu (faute de trouver son adresse), vous avez décidé de frapper à la porte du Ciel, directement à l’entrée du Royaume de Dieu notre Père ! Je comprends qu’une adresse comme « la porte du ciel » vous ait attiré…

Je ne crois pas que vos rapprochements et vos choix de mots soient innocents (vous connaissez le sens et le poids des mots), mais je crois qu’ils sont sincères, et inspirés de l’Esprit : ils savent toucher le cœur profond…

Si je reprends ce passage,
« Alors au lieu de faire appel au père, j'ai appelé à la porte du ciel. La personne m'a expliqué que c'était une oeuvre pour les mourants. Moi je lui ai demandé s’il était possible de me rendre à la porte du ciel… », je me dis qu’une oeuvre pour les personnes en fin de vie, qui se nomme ainsi, c’est une vraie bénédiction, c’est exactement l’endroit qui convient à ceux qui sont au bord de l’éternité : je comprends votre hâte à vous y rendre, ce ne peut être qu’un lieu merveilleux…

En marchant, je me suis dit intérieurement que j’allais tout simplement demander aux gens que je rencontrerais dans la rue : Où est la porte du Ciel? Mais je me suis rendu compte qu'il y a une grande différence entre le penser et le demander aux gens dans la rue. Voici comment cela s'est passé.

Les hommes sont décidément… bien terre à terre ! Tous ces dialogues sont jubilatoires pour l'âme… J’emplis toutes ces lignes de la Joie qu’elles libèrent ! Merci, Seigneur !

tendre écrit : Bonjour, Mr., je voudrais un petit renseignement s'il vous plaît, savez-vous où est la porte du ciel?
Very Happy L'homme me regarde en riant et pas de réponse, alors je m'en vais et en me retournant, je le regarde et il rit à s'en faire craquer les os, en hochant la tête scratch en guise de réponse. J'ai compris très vite ce qu'il pensait de moi.

À une autre personne, I love you tendre dit : Bonjour, Madame, pouvez-vous me renseigner, s'il vous plaît?
La femme dit :Oui.

I love you tendre lui demande:Savez-vous où est la porte du ciel?

La femme s'en va sans me répondre et elle jette un coup d'oeil vers le ciel et se met à rire en marchant.

I love you tendre écrit : Intérieurement je me disais : Je pense que je vais essayer de trouver un téléphone pour vérifier dans l'annuaire ; mais mon cœur, lui, me disait : Tu devrais encore essayer, au moins quelques personnes, car le temps de chercher un téléphone, ce peut être long.

Oké, je me suis dit, d'accord, j'en fais deux mais pas plus, car ce n'est pas la meilleure des questions que j'aime poser à des gens en me promenant dans la rue.

I love you tendre écrit : Je demande à un homme proche de moi : Connaissez-vous un endroit qui porte le nom de porte du ciel?

L'homme me répond : Vous cherchez la porte du ciel, scratch j'ai bien compris, vous m'avez dit que vous cherchez un endroit qui a pour nom la porte du ciel ? J'ai sûrement mal compris…

I love you tendre lui répond : Non, vous n'avez pas mal compris, je cherche bien un endroit qui porte le nom de porte du ciel, vous regarderez dans l'annuaire, j'ai moi-même appelé la porte du ciel mais j'ai oublié l'adresse.

I love you tendre écrit : L'homme est parti en riant plus que tous les autres, et il répétait toujours la même phrase en disant : Il a appelé le ciel !… Il cherche la porte du ciel !…

I love you tendre écrit : Alors là, c'est la dernière fois, Seigneur ; voilà, le feu est au rouge et il y a une vieille dame qui attend avant de traverser la rue.

I love you tendre lui dit : Bonjour, ma très bonne dame, connaissez-vous un endroit qui s'appelle la porte du ciel?
La dame : Ho oui, Mr., je m'en vais justement vers cet endroit, je vais y prier une fois par semaine et visiter quelques fois par semaine des personnes mourantes.


Quel bel emploi du temps… visiter les personnes malades et si proches du Christ… Les écouter dans la compassion et communier à leur souffrance… Mais non, je n’écrirai pas la suite (j'en suis bien incapable)…, je préfère votre récit, cher coeurtendre. Comme chacun, je pense, j’ai hâte de le lire !


Dernière édition par Fanny le Dim 22 Juin - 15:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
Somebody

Somebody


Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 26/03/2007

""Vous cherchez la porte du ciel"" Empty
MessageSujet: Re: ""Vous cherchez la porte du ciel""   ""Vous cherchez la porte du ciel"" EmptyVen 27 Avr - 11:01

Chers amis,

Quelle grâce dans vos paroles, mais surtout dans l'équipe de coeur que vous faites ensemble. I love you

Je pense qu'avec vous, j'ai trouvé à mon tour La Porte ( scratch ) du Ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Fanny

Fanny


Nombre de messages : 1546
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 04/12/2005

""Vous cherchez la porte du ciel"" Empty
MessageSujet: Re: ""Vous cherchez la porte du ciel""   ""Vous cherchez la porte du ciel"" EmptyVen 27 Avr - 14:16

ostie sunny cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
Somebody

Somebody


Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 26/03/2007

""Vous cherchez la porte du ciel"" Empty
MessageSujet: Re: ""Vous cherchez la porte du ciel""   ""Vous cherchez la porte du ciel"" EmptyVen 27 Avr - 21:23

Oui, douce Fanny,

Vos coeurs sont en or. I love you flower ""Vous cherchez la porte du ciel"" 226613
Revenir en haut Aller en bas
coeurtendre

coeurtendre


Nombre de messages : 706
Age : 64
Localisation : Trois-Rivières
Date d'inscription : 19/10/2006

""Vous cherchez la porte du ciel"" Empty
MessageSujet: Re: ""Vous cherchez la porte du ciel""   ""Vous cherchez la porte du ciel"" EmptyJeu 31 Mai - 15:33

flower flower ""Vous cherchez la porte du ciel"" 309173 "Vous cherchez la porte du ciel" flower flower flower

""Vous cherchez la porte du ciel"" 743646 ""Vous cherchez la porte du ciel"" 743646 ""Vous cherchez la porte du ciel"" 743646 ""Vous cherchez la porte du ciel"" 743646 Une femme et son chapelet ""Vous cherchez la porte du ciel"" 743646 ""Vous cherchez la porte du ciel"" 743646 ""Vous cherchez la porte du ciel"" 743646 ""Vous cherchez la porte du ciel"" 743646

Des femmes alitées, avec des maladies incurables, pouvant mourir d'une minute à l'autre : c'est l'étage que j'ai visité le plus souvent. Une fois j'ai vu une femme que je croyais morte, mais je n'en étais pas certain et je me suis dit : Je vais l'approcher et la regarder longtemps, et si elle est encore vivante, elle va finir par bouger.

Je me suis mis à côté de son lit pendant près de vingt minutes.

J'ai remarqué qu'elle avait un chapelet dans la main. Alors je me suis aperçu qu'elle avait changé d'un grain ; mais à force de regarder, je n'étais pas vraiment sûr qu'elle avait changé de grain. Je regardai un peu plus encore, en espérant voir son doigt changer de grain ; alors j'ai vu et j'étais content, j'étais convaincu que Dieu était dans le lit. Tout était mêlé en moi, car j'avais la joie au coeur, la crainte, je pensais à la mort, à la vie, à ma propre vie et à celle des autres.

Je me disais : il ne faut pas que je me prépare à mourir, mais il faut que je sois prêt quand Il viendra. Je ne voulais pas, et encore aujourd’hui je ne veux pas, faire partie du groupe des vierges folles, mais plutôt des vierges sages. Or à ma très grande (((surprise))), quand je suis sorti de cette maison, je me suis senti envahi par la Présence de Dieu qui m'a fait ressentir une joie très profonde, celle que j'avais déjà ressentie une fois, au début de ma première rencontre avec le Seigneur dans la personne du pauvre.

Ma rencontre de prière qui s'ensuivit consista à témoigner auprès des personnes, que j'étais allé à la porte du ciel. Par la suite, quand je vivais une grande épreuve qui me dépassait, qui me faisait trop souffrir, je retournai faire mon tour à la porte du ciel, et je n'avais plus besoin de demander à personne où se trouvait la porte du ciel.

Cela m'a fait comprendre qu'il faut, pour alléger notre souffrance, pour mieux l'accueillir, et si notre cheminement nous permet de le faire, aller rencontrer quelqu'un qui souffre plus que nous et qui, à travers ses souffrances, a rencontré le Dieu de la joie. Ce Dieu de la joie est un Dieu qui nous donne la grâce de ressentir une joie très profonde ; Il nous permet de comprendre que cette joie a pour Source le Christ Ressuscité, qui habite notre coeur souffrant. Quand nous avons vécu une première fois cette expérience de la joie du Christ Ressuscité, le Seigneur nous prépare et nous apprivoise à vivre et à accepter des moments d'absence de cette joie. Mais quand elle revient en nous, elle devient une double joie. Jacques Lebreton, que vous devez connaître, disait : Quand Dieu donne de la joie, il en donne toujours trop. Que Dieu soit votre Joie comme votre joie soit en Dieu, et soyez des colporteurs(ses) de cette Joie...

sunnysunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Fanny

Fanny


Nombre de messages : 1546
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 04/12/2005

""Vous cherchez la porte du ciel"" Empty
MessageSujet: Re: ""Vous cherchez la porte du ciel""   ""Vous cherchez la porte du ciel"" EmptyDim 3 Juin - 22:29

Il est vrai que des "mouroirs" existent, mais celui qui se trouve tout près de la porte du ciel, cher coeurtendre, ne peut qu'être particulier, bien différent, merveilleux de la Présence de Dieu...! Very Happy

Ainsi cette femme si profondément émouvante dans sa prière assidue jusqu'à la porte du Coeur de Dieu : quelle merveille! Cela me fait penser à ce que nous a confié Darthea, sur ce forum : dans ses derniers instants, son cher papa était dans le coma mais le prêtre qui l'accompagnait a vu que ses lèvres remuaient et qu'il continuait à prier... ostie Le prêtre en a été tout bouleversé. I love you

Cette femme priant le Rosaire, cher coeurtendre, est aussi émouvante que vous-même, qui la regardez avec les yeux du coeur, un coeur d'enfant tout heureux de sentir que Dieu est toujours là, dans cette vie qui part, mais pour une Vie beaucoup plus large et plus rayonnante! Dieu ne quitte pas celle qui s'en va : Il l'accompagne et demeure en elle : I love you le grand passage est plus facile...

Cela me fait songer à ces "passeurs d'âmes" qui autrefois, dans les campagnes, accompagnaient avec compassion ceux qui vivaient leur dernière heure : ils avaient la faculté de "voir" le corps spirituel de la personne qu'ils veillaient, et de l'aider à se libérer de sa gangue, de son enveloppe charnelle, en sectionnant le "fil d'argent" qui reliait encore cette même enveloppe à l'âme. sunny

C'est très beau, ce que vous dites :

"Par la suite, quand je vivais une grande épreuve qui me dépassait, qui me faisait trop souffrir, je retournai faire mon tour à la porte du ciel, et je n'avais plus besoin de demander à personne où se trouvait la porte du ciel.

Cela m'a fait comprendre qu'il faut, pour alléger notre souffrance, pour mieux l'accueillir, et si notre cheminement nous permet de le faire, aller rencontrer quelqu'un qui souffre plus que nous et qui, à travers ses souffrances, a rencontré le Dieu de la joie."


Réflexion profonde, cher coeurtendre, que celle qui vous amène à comprendre qu'une plus grande souffrance que la sienne propre peut être porteuse de la Joie de Dieu, de Sa Vie! Les personnes pauvres et souffrantes nous enseignent l'essentiel sur le sens et la valeur de la vie.

Le Dieu de la joie... rime avec "la Cité de la joie"..., ce si beau livre adapté en film, qui montre les quartiers les plus misérables d'une ville de l'Inde (Calcutta?) ; pourtant, la joie peut y être intense. Le Christ pauvre et Souffrant Se fait très Présent dans les "petits", les plus humbles..., ceux qui ne sont riches que de Sa Présence..., autrement dit, fabuleusement comblés! drunken sunny cheers

Et s'ils sont comblés, c'est bien de la Promesse que portait Marie en son sein, celle du Christ qui est la Vie et qu'a pressenti Jean dans sa mère Elisabeth, avant même de naître en ce monde! sunny

Comme la Vie surabonde, la Joie surabonde elle aussi, et le Royaume est pure Joie, Béatitude de l'Amour... ostie
Revenir en haut Aller en bas
http://ecoutepartageparole.niceboard.com/
Contenu sponsorisé





""Vous cherchez la porte du ciel"" Empty
MessageSujet: Re: ""Vous cherchez la porte du ciel""   ""Vous cherchez la porte du ciel"" Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
""Vous cherchez la porte du ciel""
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "J'aimerais vous dire" de Mgr Albert Rouet
» Dictionnaire d'Exemples, "Fête du Saint-Sacrement"
» "Rencontre avec le Seigneur dans le silence"
» "Seigneur,enfin fini l'homélie sur le poulet"&quot
» Pour 2008, je refuse "les bonnes résolutions" !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Echanges autour de la prière :: Echanges et discussions amicales-
Sauter vers: