Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
Assassin’s Creed Valhalla PS4/PS5 et Xbox One ...
Voir le deal
34.99 €

 

 Une pensée pour Saint-Joseph

Aller en bas 
4 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 10 Fév - 10:29

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 21475264-ca10-4992-800f-2e0ea229b13b
 

L’exorcisme du silence


Dans l’Évangile, bien des guérisons et des exorcismes sont mis en scène de manière stupéfiante. Le lecteur voit alors la puissance de Dieu manifestée, il entend la parole du Seigneur réduire les esprits au silence, lui sont révélées l’autorité et la détermination du Christ. 

Au tout début, cependant, avant que Jésus n’arpente les chemins de Galilée, il n’en fut pas ainsi. La belle-mère de Simon-Pierre fut en effet présentée à Jésus dans le cadre de l’intimité familiale ; le Seigneur se montra proche et opéra en silence (cf. Mc 1,31). Plus tôt dans la journée, il s’était rendu à la synagogue et avait prêché. Son autorité avait frappé les esprits et elle fit se dévoiler un esprit impur (cf. Mc 1,22-23). D’un mot, le Messie l’obligea au silence et le chassa. 

Le fond commun de ces libérations est l’autorité et le silence. 

C’est ainsi que l’homme du silence, à qui Dieu lui-même confia son autorité, saint Joseph est « terreur des démons ». De même que la présence de Jésus suffit à débusquer l’esprit impur de la synagogue, la stature de saint Joseph est un rempart repoussant l’Ennemi. Tout simplement. En silence. 

 
fr. Dominique Joseph
10/02/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 17 Fév - 16:59

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Fdf413be-6e3d-4036-862d-22d01de867e0
 

Saint Joseph, guide pour le carême


Pour décrire la victoire du Christ sur le Tentateur, saint Marc décrit Jésus vivant « parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient » (Mc 1,13). Ainsi, comme à la crèche, Jésus vit entre les anges et les bêtes. De Noël, on garde l’image de la simplicité, de la proximité de Dieu ; pourtant, il est aussi le temps où l’homme est tenté par les excès. À Noël, Dieu peut être occulté entre les possibles de l’homme, alors qu’il est là, tout proche, accessible dans le sourire de l’enfant dans la mangeoire. De la même manière, en carême, les tentations peuvent contenir Dieu dans les lointains de nos cœurs, alors qu’il se fait accessible : « le Règne de Dieu est tout proche » (Mc 1,15), proclame l’évangile.

Ainsi, dans l’Avent autant qu’en Carême, il est prudent de se faire accompagner d’un bon guide de la vie intérieure, un protecteur rompu au combat spirituel, un homme toujours proche du Christ : saint Joseph, époux de la Reine du Ciel, gardien du Prince de la Paix, protecteur de l’Église universelle. 

 
fr. Dominique Joseph
17/02/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 24 Fév - 10:24

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 88aa0bff-7832-4381-820f-d62c7a3806d8
 

Saint Joseph a traversé nos déserts


La Sainte Famille est au cœur de tout carême. Elle s’est laissé façonner par l’épreuve du désert. Pour sauver Jésus du glaive d’Hérode, Joseph conduisit l’enfant et sa mère à travers le désert. Il est remarquable que ni saint Marc après le baptême du Seigneur, ni saint Matthieu à propos de la fuite en Égypte, ne décrivent le désert : aucun détail, aucune anecdote, aucune curiosité. Il suffit qu’il ait eu lieu. Le désert couvre de sa discrétion la petite enfance de Jésus et les prémisses de son ministère public. À deux reprises, au seuil de chaque période importante de sa vie terrestre, Jésus réitère et repart. Il s’enfouit au loin, pour prendre l’élan de l’Esprit et fonder en Dieu l’avenir. Saint Joseph qui fut choisi comme guide et protecteur de la première traversée du désert est tout indiqué pour nous apprendre à suivre Jésus aujourd’hui, pour nous préparer à accueillir notre avenir en Dieu, la vie du Ressuscité.

Saint Joseph, expert en traversée du désert, nous nous tournons vers vous. Nous vous confions notre marche vers Pâques. Apprenez-nous à prier comme Jésus. Apprenez-nous à lever les yeux au Ciel et à dire avec vous « Notre Père ». Apprenez-nous à jeûner comme vous le faisiez, avec humilité et obéissance, en choisissant de nous débarrasser de tout ce qui enferme dans l’égoïsme. Apprenez-nous à offrir une joyeuse aumône, ne refusant pas au Seigneur le peu que nous avons. Donnez-nous surtout d’être dociles à l’Esprit-Saint qui pousse au désert à la suite de Jésus pour y cueillir le fruit de sa victoire : la paix de Nazareth, la paix de Dieu. 

 
fr. Dominique Joseph
24/02/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 3 Mar - 10:31

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 210b95c4-90ff-44be-a512-1938ff22005b
 

Présentation du Verbe


Au sommet du Golgotha, la Croix. Surplombant la Croix, un écriteau clame silencieusement : « Jésus le Nazaréen, roi des Juifs » (Jn 19,19). Station de la dénonciation ironique. Le pouvoir du monde croit imposer son pouvoir au vrai roi, mais, auprès de la Source vive du Cœur transpercé, il rend un hommage involontaire au Christ.

À l’autre extrême de la vie publique, sur les rives du Jourdain, le Christ. Station de l’abandon filial, Jésus plongé dans les eaux vives. Au-dessus de lui, une parole ineffable parle à cœur ouvert : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé » (Mc 9,7). Hommage paternel par lequel le Père livre le Fils bien aimé aux mains des hommes.

La voix ajoute : « Écoutez-le ! ». Station de la fierté paternelle. Effacement radical du Père qui s’abime dans le silence et inaugure la prédication du Fils. Insaisissable, le Père conduit les hommes au Verbe, consacrant au passage l’irréductible différence de l’Aimé et de l’Aimant, entre la Source et le Verbe. Le Père jubile de l’affirmation de la Parole, il exulte de l’accueil du Verbe. Le Père est celui qui écoute.
À l’autre bord de l’évangile, Jésus paisiblement allongé sur le bois d’une mangeoire. Au-dessus de lui, un regard souriant adore : « Jésus, mon enfant et mon Dieu ». Station de la tendresse paternelle. Saint Joseph, cœur du Père, voix parfaitement renoncée, adore l’expression parfaite du Silence de l’Éternel et introduit les bergers à l’accueil du salut. Saint Joseph est celui qui apprend à écouter le Sacré-Cœur. 

 
fr. Dominique Joseph
3/03/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 10 Mar - 10:36

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 75832fcb-cc5b-4553-9db0-6bfdd4a76de5
 

Jésus n’a qu’un seul père


La généalogie patriarcale en saint Luc intrigue lorsqu’elle précise : « Jésus avait environ trente ans ; il était, à ce que l’on pensait, fils de Joseph » (Lc 3,23). De là l’idée que saint Joseph n’aurait de la paternité que les apparences. Elle serait une image que l’on se fait, de l’extérieur. Pour faire bonne mesure, on remarque aussi la mise en garde du Seigneur : « Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux » (Mt 23,9). Cependant, Jésus ne remet pas en question une relation défendue par la Loi : « Honore ton père » (Ex 20,12). En outre, les contemporains de Jésus n’étaient pas les seuls à voir en saint Joseph le père de Jésus : la Vierge Marie désigne Joseph à Jésus comme son père : « ton père et moi » (Lc 2,48). Enfin, Jésus lui-même choisit saint Joseph pour père (cf. Lc 2,51).

On peine à unifier ce bouquet de versets tant qu’on ignore le cœur de saint Joseph. Un « cœur de père » affirme le pape François. Un cœur qui a tout offert, qui a tout sacrifié à l’Incarnation rédemptrice, un cœur de serviteur qui n’a jamais rien refusé à Dieu et qui a tout donné. Joseph a un cœur de père parce qu’il est le serviteur inutile des évangiles. Sa manière de servir, sa façon d’être fils de Dieu, est d’exercer la paternité confiée par le Saint-Esprit sur le Verbe Incarné. Saint Joseph comprend qu’être père est être « gardien du rédempteur », explique saint Jean-Paul II.

C’est ainsi que saint Joseph rappelle à tout père que chaque enfant est avant tout enfant de Dieu, que toute paternité est un service destiné à préparer l’enfant à reconnaître et à accomplir sa vocation propre. Saint Joseph rappelle qu’un cœur de père rend naturelle cette prière du fils : « Notre Père, qui es aux cieux » (Mt 6,9). 

 
fr. Dominique Joseph
10/03/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 17 Mar - 10:48

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 F41cc4f1-129d-4345-8bec-ad324d0700cf
 

« Ceux-là, laissez-les partir »


Au jour de la Passion, le Seigneur voit la défection de ses apôtres avec tendresse. Qu’ils partent, dit-il, car, en vérité, ils n’étaient pas capables de le suivre. Non qu’ils ne pussent affronter la mort – ils seraient mort pour Jésus – Mais qu’il leur était inconcevable que le Messie fût l’Agneau livré.

Le cœur de Pierre fut le théâtre du coup de grâce et de la conversion exemplaire. Le regard de Jésus l’emporta sur toutes les résistances de l’orgueil, surgirent au cœur de l’apôtre la joie et la douleur, jaillirent à ses yeux les larmes de la libération. Sous pression de la tendresse envahissante du Christ, l’apôtre de feu et de tonnerre capitula. Désarmé, pour toujours, il vivait enfin. Il comprenait. Le jugement qui est l’Agneau prenant sur lui notre condamnation, Dieu se livrant en réponse à la trahison, la tendresse infinie en réponse au mal commis, de sorte que l’homme se juge lui-même suivant qu’il accueille le regard de Jésus ou qu’il s’endurcit sous la pression de la douceur insupportable pour l’orgueil.

Nous sommes pécheurs, voilà toute l’histoire et la profondeur du drame. Le regard de Jésus ne nous évalue pas – nous sommes néant. Il est appliqué là pour faire fondre l’orgueil. Tout le drame de la vie chrétienne – et donc du chemin de sainteté – est d’accepter d’être désarmé comme Christ au Golgotha. Jésus est attiré par les cœurs brisés et broyés, il est venu les chercher – et même : il les fabrique par son regard d’amour ! Le Christ prenant sur lui notre condamnation, le Christ doux et humble avec le cœur durci à l’orgueil, le Christ pardonnant le pécheur. Cela désarme le cœur. C’est ce qu’il fait. L’amour est désarmant et envahissant.

La joie de Noël c’est Pierre qui s’effondre en pleurant, ce ne sont pas ceux qui gémissent « Seigneur ! Seigneur ! ». La joie de l’épiphanie c’est le centurion qui s’exclame « Vraiment, cet homme était Fils de Dieu ! » (Mc 15,39). Or, à Noël comme à l’épiphanie, saint Joseph est un guide indispensable. Nul ne suivra Jésus et Marie au cœur du mystère de la Passion et de la Résurrection s’il ne prend saint Joseph pour initiateur.

« Ceux-là, laissez-les partir » (Jn 18,Cool, dit Jésus, car ils ne sont pas encore désarmés. Partir, mais où ? À la crèche. Partir, mais par où ? Suivez l’étoile. Frappez à la porte de saint Joseph. Là, attend un bébé proprement désarmant. Qui ne capitulerait devant un nourrisson qui balbutie ? 

 
fr. Dominique Joseph
17/03/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 24 Mar - 21:10

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 F9b00112-b6c1-4c6f-bc11-7cf0d336c81c
 

Entrer dans la vie filiale


« Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres » (Jn 8,31-32). La liberté dont parle Jésus est offerte à qui est esclavage du péché. Jésus vient libérer l’homme intérieur, il donne accès à la vie filiale, dont sa Croix révèle le mystère. Être libre nécessite ainsi d’avoir choisi d’être disciple du Christ, d’avoir choisi la vérité que Jésus révèle.

Cependant, ce verset introduit une distinction au sein du corps des disciples de Jésus,  puisqu’il distingue ceux qui sont « vraiment » disciples ; eux seuls accèdent à la liberté. Ces derniers se reconnaissent à leurs œuvres : ils font les mêmes œuvres que leur père. « Si vous étiez les enfants d’Abraham, vous feriez les œuvres d’Abraham » (Jn 8,39).

Le fils obéit d’abord par imitation, il observe son père et adopte son comportement. Cependant, la libération ne vient que par l’amour : « Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez » (Jn 8,42). Or Jésus déclare : « si vous m’aimez, vous garderez mes commandements » (Jn 14,15). Dès lors, celui qui choisit Dieu pour père fait sienne la volonté du Père. Choisir Dieu pour père, c’est obéir à sa volonté et recevoir l’amour du Fils. Être fils de Dieu est ainsi un mouvement d’obéissance, un don de soi au Père dans l’amour du Fils. L’accomplissement parfait de la volonté du Père est notre vie filiale.

Entrer dans la liberté offerte commence ainsi par le choix d’un père à imiter, un père dont les œuvres sont toujours l’œuvre de Dieu, un père qui aime le Fils parce que lui-même a Dieu pour Père. Qui choisir d’autre que saint Joseph ?

Saint Joseph, faites de nous des « vrais » disciples de Jésus ! 

 
fr. Dominique Joseph
24/03/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 31 Mar - 11:36

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 E15a7807-2e3c-4ae3-ba8b-5cf59968dfe9
 

Ouverture à l’amour


Dernier jour du mois de mars, mercredi saint. Convergence saisissante : saint Joseph mène l’Église jusqu’au triduum pascal et s’efface. Saint Joseph prépare à suivre Jésus jusqu’au bout et se retire silencieusement.

Jésus inaugure le temps de la Passion, il entre dans les jours de silence, où il n’enseigne que par ce qu’il vit, et invite ses disciples à sa suite. Son premier enseignement est un agenouillement devant le disciple désorienté : le maître prend la place de l’esclave.

Ces jours saints se lèvent tout vibrants des échos de l’enfance, riches du silence de Nazareth où Jésus enseignait déjà par ses actes, lumineux du premier agenouillement de saint Joseph devant le Seigneur, le tablier de serviteur aux reins.

Dans l’Église, le service de la charité est une marque de famille. C’est même à ça qu’on la reconnaît. 

 
fr. Dominique Joseph
31/03/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 28 Avr - 21:19



Le beau berger

La figure du berger bénéficie d’une longue postérité biblique. « Abel le juste » (Mt 23,35), fut le berger dont l’offrande plaisait à Dieu (cf. Gn 4,2-4). Qu’elle était belle sa louange ! Jacob, père des patriarches, était un berger vigilant qui payait de sa personne et de sa poche pour son troupeau, répondant généreusement de chacun de ses bêtes devant Laban, leur propriétaire (cf. Gn 31,38-41). Comme il travailla dur, comme il était endurant à la souffrance ! Moïse fut berger également. C’est alors qu’il veillait sur le troupeau que le buisson ardent attira son attention (cf. Ex 3,1-2). Comme sa vie spirituelle était intense, lui qui fut ravi dans la montagne pendant quarante jours ! David, fils de Jessé de Bethléem, le petit à qui on ne pense pas (cf. 1S 16,11), était un berger au cœur de brave, affrontant le lion et l’ours pour leur reprendre un agneau emporté (1S 17,34-36). C’est ainsi qu’il plut à Dieu de l’appeler pour l’onction royale : « Il choisit David son serviteur ; il le prend dans les parcs à moutons » (Ps 77,70). Comme il était un guerrier valeureux, un digne représentant de Dieu parmi les siens !

Et, à l’accomplissement des temps (cf. Ga 4,4), voici le beau berger, voici Joseph le juste, dont l’offrande s’élevait en agréable odeur, dont le dur labeur participait au salut du monde, dont la vie spirituelle lui fit tutoyer Dieu chaque jour, dont leur cœur intrépide lui fit affronter de grands dangers au service du Seigneur ; voici saint Joseph, berger de l’Agneau.

Comment l’époux de Marie parvint-il à récapituler tant de perfections de ses prestigieux ancêtres ? Brebis fidèle, il demeura à l’écoute, il se laissa mener par Dieu : « Berger d’Israël, écoute, toi qui conduis Joseph, ton troupeau » (Ps 79,2). En sa mission paternelle, saint Joseph n’avait d’attention que pour son fils, dont il accueillait pourtant les soins fidèles et la grâce, selon ce qu’avait annoncé le Seigneur : « Jusqu’à votre vieillesse, moi, Je suis ; jusqu’à vos cheveux blancs, je vous soutiendrai. Moi, j’ai agi, c’est moi qui porterai, moi qui soutiendrai et délivrerai » (Is 46,4).

Intrigante relation que celle de Jésus et de Joseph, du fils qui prenait exemple sur son père et du père qui ressemblait à son fils ? C’est que pour entrer dans la Sainte Famille, il nous faut raisonner autrement, il convient de revêtir la simplicité de Dieu et la richesse de la Sainte Trinité. En effet, le Berger est l’Agneau, le Prêtre est la Victime, le Seigneur est le Serviteur. Et saint Joseph est celui qui lui ressemble le mieux. C’est ainsi que le jeune Jésus, admirant son père, put se reconnaître en lui et s’écrier : « Le beau berger, c’est moi ! » (Jn 10,11).

fr. Dominique Joseph
28/04/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 5 Mai - 13:47

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 42f8484b-b33c-add4-4791-90115ca8a6ec
 

Le travail, salut à l’œuvre


Saint Joseph était un artisan charpentier. Jésus reçut de lui l’apprentissage de ce métier. Ce n’est pas accidentel. Les années laborieuses du Sauveur dans la maison familiale constituent un enseignement précieux. Saint Jean-Paul II parle d’« évangile du travail ». Jésus, dans l’atelier de Nazareth, enseigne en effet que la dignité du travail vient d’abord de celui qui l’exerce.

Le Verbe fait chair, scie à la main, liste des commandes en poche… Jésus a sanctifié le travail, il en a fait un des moyens du salut. Saint Joseph, qui a toujours travaillé pour Jésus, qui a longtemps travaillé avec Jésus, apparaît comme le seul homme qui ait travaillé comme maître de Jésus. C’est dire que saint Joseph connaît mieux que personne comment l’activité laborieuse est liée au salut, à quelle profondeur se vit la solidarité de Dieu avec l’homme et quelle transformation l’esprit de l’Évangile opère dans le cœur du travailleur. 

Ainsi, le travail de saint Joseph révoque les catégories mondaines distinguant les tâches par la dignité qu’elles confèreraient à l’homme. Le maître de Jésus enseigne au contraire qu’il revient à l’homme de rendre grand ce qu’il fait, par la noblesse de cœur, la droiture des actes et l’intime collaboration avec le Christ.

La relation de Jésus et de son père en tant qu’artisans est ainsi terre de guérison et de transformation intérieure pour tout chrétien. 

 
fr. Dominique Joseph
5/05/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 12 Mai - 9:42

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 F685132c-fa65-1fa6-122c-0419970c3774
 

La croissance de l’Enfant


Ne croyons pas que l’Ascension ne change rien pour Jésus — après tout, n’est-il pas le Verbe fait chair, son humanité n’a-t-elle pas toujours été en Dieu ? Le Christ a vécu une vie humaine parfaite, sans péché, rayonnante de toutes les vertus, conforme à sa double nature. Pourtant, en son humanité, le Seigneur Jésus eut à grandir ; non seulement en taille et en sagesse, mais aussi en grâce (cf. Lc 2,52). Certes, Jésus n’a connu que la plénitude de la grâce, dès sa conception virginale. Sa croissance humaine consistait à grandir et à répondre de mieux en mieux à la grâce qui l’habitait en plénitude. En ce sens, l’humanité du Christ s’est perfectionnée.

Ainsi, nous comprenons combien la croissance est belle, comment elle n’implique pas d’imperfection à corriger ou de manque à combler. Croître, c’est répondre au don de la Vie. La croissance est une activité si simple qu’elle convient le mieux aux enfants — au point qu’on n’attend rien d’autre d’eux. La croissance du Seigneur atteint ainsi son sommet avec la Résurrection et l’Ascension au Ciel. Désormais, la nature humaine est immergée en la Sainte Trinité, elle est sauvée, c’est-à-dire accomplie : elle atteint la destinée surnaturelle voulue par Dieu pour l’être humain. Telle est l’œuvre du Christ Sauveur.

Or, en sa sagesse, le Père a voulu associer la croissance de Jésus et de chacun de ses enfants à « celui qui fait grandir », saint Joseph, l’époux de la Mère. Dès lors, l’Ascension est à vivre avec saint Joseph tout aussi naturellement qu’on s’épanouit à Nazareth : Joseph offre à notre humanité le climat de confiance pour répondre pleinement à la grâce.

 
fr. Dominique Joseph
12/05/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 19 Mai - 10:24

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 5c2b5f8e-a3c2-2782-9afe-9074a05a2c7d
 

L’Esprit d’Enfance


L’homme lui tendit une photo. Benoît l’interrogea du regard. La main de l’étranger insista. La photo montrait une station du Chemin de Croix, grandeur nature. Un Jésus en bronze, massif, les deux genoux en terre, broyé par le poids d’une croix monumentale, de trois mètres au moins. Sur le chemin de croix, une fillette rose échappe à sa maman, bouclettes et jupette au vent. Elle se précipite vers la statue et saisit à bras le corps le bois des souffrances. Elle va pour soulever, décidée, innocente, convaincue de libérer Jésus par cet élan.

Le photographe a saisi comment les petits consolent Jésus. L’esprit d’enfance ne connaît pas le sentiment d’impuissance, si bien que le vent de l’Esprit emporte les petits sans rencontrer de résistance. Les grands sourient devant la naïveté de l’enfant : ils voient l’échec assuré. Jésus sourit et se reconnaît : l’Enfant compte sur la puissance du Père et n’est jamais déçu.

Pour veiller sur l’enfant Jésus, il fallut ainsi un père dont la fidélité ne soit jamais prise en défaut, dont l’amour reflète la puissance de l’Éternel, dont la présence confirme la confiance et l’abandon de l’Enfant. Aussi Dieu le Père confia-t-il l’enfant Jésus à saint Joseph. Ainsi Dieu le Père confie-t-il à saint Joseph quiconque veut se laisser emporter par l’Esprit d’Enfance, sans résistance. 

 
fr. Dominique Joseph
19/05/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 EmptyMer 26 Mai - 10:40

Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 173fd7a7-4c4e-f769-843f-1623eda3a687
 

Saint Joseph, martyr du Christ Jésus


Discrètement, sans publicité, la jeunesse de saint Joseph s’impose dans les esprits ; aucune œuvre contemporaine ne le représente plus comme un homme d’âge mûr. Il semble désormais admis qu’un écart de génération entre les saints époux défigurerait leur amour. Perçoit-on que cela occulterait aussi le martyre de saint Joseph ? L’époux de Marie, dans la force de l’âge, offrit sa vie en sacrifice, tout comme saint Jean-Baptiste – mais de manière non sanglante. 

Plusieurs éléments témoignent, au fil des récits évangéliques, que saint Joseph était mort lorsque Jésus inaugura son ministère public. Par exemple, Marie est invitée seule aux noces de Cana (cf. Jn 2,1), suggérant qu’elle était veuve, ou encore Jésus confie sa mère à saint Jean (cf. Jn 19,27), attestant qu’elle n’avait plus de famille. Les théologiens soulignent par ailleurs que ce décès prématuré est convenable, pour la raison que les auditeurs de Jésus devaient comprendre que Jésus appelle « Père » l’Éternel et non le charpentier de Nazareth. Veillons cependant à ne pas esquisser le portrait d’un Dieu scénariste qui se débarrasse d’un second rôle devenu inutile. La mort de saint Joseph n’est pas un paramètre d’ajustement. 

Saint Joseph a renoncé à tout pour le Christ, y compris à sa propre vie. Alors que Jésus était devenu adulte, avant de voir de ses yeux quelles œuvres le Messie accomplirait, Joseph, qui avait aimé Jésus, voulut l’aimer jusqu’au bout (cf. Jn 13,1). La vie de saint Joseph n’est pas providentiellement abrégée. Depuis son tout début et jusqu’à son terme, elle est librement offerte pour que le Règne vienne. 

 
fr. Dominique Joseph
26/05/2021

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Une pensée pour Saint-Joseph   Une pensée pour Saint-Joseph - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pensée pour Saint-Joseph
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Echanges autour de la prière :: Rosaires, neuvaines, textes de prières, audios, vidéos...-
Sauter vers: