Communion de prière AGAPE

Site créé le 15 Août 2005 jour de l'Assomption
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Bon plan rentrée : PC portable Asus à 319€
319 € 397 €
Voir le deal

 

 Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyVen 11 Oct - 10:59

Il a voulu partager le sort des prophètes :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 23, versets 34-39

34 C’est pourquoi, voici que moi, j’envoie vers vous des prophètes, des sages et des scribes ; vous tuerez et crucifierez les uns, vous en flagellerez d’autres dans vos synagogues, vous les poursuivrez de ville en ville ;
35 ainsi, sur vous retombera tout le sang des justes qui a été versé sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez assassiné entre le sanctuaire et l’autel.
36 Amen, je vous le dis : tout cela viendra sur cette génération.
37 Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants comme la poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous n’avez pas voulu !
38 Voici que votre temple vous est laissé : il est désert.
39 En effet, je vous le déclare : vous ne me verrez plus désormais jusqu’à ce que vous disiez : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »


Méditation :
Par frère Grégoire Laurent-Huyghes-Beaufont
Couvent de Lyon

Papa-poule :

Abel, assassiné par son propre frère Caïn : premier meurtre de l’histoire biblique*. L’assassinat de Zacharie**, c’est le tout dernier meurtre raconté dans l’Ancien Testament. Et ces deux meurtres ont lieu dans un contexte de sacrifice à Dieu : Abel venait de faire un sacrifice agréable à Dieu, mais pas Caïn ; Zacharie était prêtre, officiant dans le temple, assassiné près de l’autel. Ce furent bien des meurtres, et non des sacrifices agréables à Dieu. Et tout sang injustement versé en terre crie vers Dieu et réclame sa justice***. Cette justice, c’est une personne, c’est Jésus Christ. Il aurait aimé couvrir de sa tendresse les enfants de Jérusalem et d’Israël. Il aurait aimé garder la ville, la vigne tant aimées, comme une poule ses poussins.
Prendre sous l’aile de sa justice, sous l’aile de sa miséricorde, les ouvriers du Père, quelle que soit leur heure. Il le sait bien, Il le voit bien : la tradition, à Jérusalem, c’est de tuer les justes, prophètes, prêtres et fils. Il n’échappera pas au lot commun des justes, depuis Abel jusqu’à Zacharie. Il sera bien comme eux bientôt victime d’un meurtre, des plus odieux. Mais la différence avec les précédents, c’est que Lui, Fils de Dieu, Il en fera le sacrifice de l’amour. Son sang versé en terre ne criera pas vengeance : demandera pour tous les hommes le pardon, Il proposera à tous les hommes son salut. Et c’est ainsi que s’accomplit toute justice.

* Livre de la Genèse ch 4, v 3-8.
** Deuxième livre des Chroniques ch 24, v 19-21.
*** Livre de la Genèse ch 4, v 10.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyLun 14 Oct - 15:16

Destruction du Temple et rumeurs de guerre


Évangile selon saint Matthieu chapitre 24, versets 01-08 

01 Jésus était sorti du Temple et s’en allait, lorsque ses disciples s’approchèrent pour lui faire remarquer les constructions du Temple.
02 Alors, prenant la parole, il leur dit : « Vous voyez tout cela, n’est-ce pas ? Amen, je vous le dis : il ne restera pas ici pierre sur pierre ; tout sera détruit. »
03 Puis, comme il s’était assis au mont des Oliviers, les disciples s’approchèrent de lui à l’écart pour lui demander : « Dis-nous quand cela arrivera, et quel sera le signe de ta venue et de la fin du monde. »
04 Jésus leur répondit : « Prenez garde que personne ne vous égare.
05 Car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : “C’est moi le Christ” ; alors ils égareront bien des gens.
06 Vous allez entendre parler de guerres et de rumeurs de guerre. Faites attention ! ne vous laissez pas effrayer, car il faut que cela arrive, mais ce n’est pas encore la fin.
07 On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume ; il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.

08 Or tout cela n’est que le commencement des douleurs de l’enfantement. 


MEDITATION

Soeur Sandrine Letrou

Dominicaine de l'Immaculée Conception, Toulouse.






Même pas peur
Le temple est d’abord le lieu de la présence de Dieu parmi le peuple, mais hélas aussi de la cristallisation des conflits entre Jésus et ses détracteurs. Sa destruction provoquera la disparition d’un système religieux rempli de tensions entre les Juifs radicaux de l’époque et le pouvoir romain. Dans ce passage, l’Évangile annonce la destruction du temple et place les disciples dans l’angoisse. Désormais, où la présence de Dieu demeurera-t-elle si elle n’est plus au milieu de son peuple ? Durant sa vie terrestre, le Christ a accepté d’être dans l’ignorance. « Quant à la date de ce jour, ou à l’heure, personne ne les connaît, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, personne que le Père »*. Le Christ nous invite à accepter de ne pas maîtriser tous les éléments de l’existence et nous en remettre à la volonté du Père. Des évènements effrayants se préparent et Jésus a peur de voir ses disciples s’égarer. Il sait que leur foi sera mise à dure épreuve. Il les appelle à la vigilance et au discernement. Combien de fois sommes-nous confrontés dans notre existence à des situations qui nous effraient ?
La maladie, la mort, le chômage, l’échec sont pour nous signe de la fin d’un monde, de notre monde. Le disciple est invité à rester dans l’espérance. Ne pas s’effrayer de ce qu’il nous sera donné de vivre n’est possible que si nous gardons confiance dans le Christ. « Que notre cœur ne se trouble pas, croyez en Dieu, croyez aussi en moi »**, nous redit Jésus. Il nous faut veiller*** pour que le jour du Seigneur ne vienne pas comme un voleur dans la nuit****. Pour cela, essayons, avec la grâce de Dieu et l’aide de la prière, de garder la tête froide lorsque notre vie se complique. Demandons à Dieu que rien ne nous effraie au point de nous faire perdre l’espérance.

* Marc ch 13, v 29-32.
** Jean ch 14, v 17.
*** Marc ch 13, v 35. 

*** Première lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens ch 5, v 2.


source : retraite dans la ville

Spoiler:
 

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyMer 16 Oct - 10:16

Alors viendra la fin :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 24, versets 09-22

09 Alors, vous serez livrés à la détresse, on vous tuera, vous serez détestés de toutes les nations à cause de mon nom.
10 Alors ce sera pour beaucoup une occasion de chute ; ils se livreront les uns les autres, se détesteront les uns les autres.
11 Beaucoup de faux prophètes se lèveront, et ils égareront bien des gens.
12 À cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira.
13 Mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé.
14 Et cet Évangile du Royaume sera proclamé dans le monde entier ; il y aura là un témoignage pour toutes les nations. Alors viendra la fin.
15 Lorsque vous verrez l’Abomination de la désolation, installée dans le Lieu saint comme l’a dit le prophète Daniel – que le lecteur comprenne ! –
16 alors, ceux qui seront en Judée, qu’ils s’enfuient dans les montagnes ;
17 celui qui sera sur sa terrasse, qu’il ne descende pas pour emporter ce qu’il y a dans sa maison ;
18 celui qui sera dans son champ, qu’il ne retourne pas en arrière pour emporter son manteau.
19 Malheureuses les femmes qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours-là !
20 Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver ni un jour de sabbat.
21 Alors, en effet, il y aura une grande détresse, telle qu’il n’y en a jamais eu depuis le commencement du monde jusqu’à maintenant, et telle qu’il n’y en aura jamais plus.
22 Et si le nombre de ces jours-là n’était pas abrégé, personne n’aurait la vie sauve ; mais à cause des élus, ces jours-là seront abrégés.


Méditation
Par Soeur Sandrine Letrou
Dominicaine de l'Immaculée Conception, Toulouse.


Élan d’espérance :

Ce passage est rempli de signes épouvantables. En fait, la fin du monde a débuté avec la mort et la résurrection du Christ. Certes, les souffrances et persécutions sont nombreuses, mais le témoignage rendu à l’Évangile et la persévérance demeurent. La finale de l’Évangile de Matthieu souligne cet appel à proclamer la Bonne Nouvelle à toutes les nations.
C’est la condition pour hâter l’avènement du Royaume qui n’ignore aucun peuple, aucune race, aucune culture à cause de leur origine et de leur fin commune : « Tous les peuples forment, en effet, une seule communauté ; ils ont une seule origine, puisque Dieu a fait habiter tout le genre humain sur toute la face de la terre ; ils ont aussi une seule fin dernière, Dieu, dont la providence, les témoignages de bonté et les desseins de salut s’étendent à tous. »*
Dieu voit le Royaume comme une immense salle de noces remplie par une multitude de convives, car les peuples ayant même origine et même fin participent d’une même communauté.
Dans le foyer que nous dirigeons, avec mes sœurs, nous accueillons des étudiantes de toutes nationalités, cultures et confessions. Notre communauté, confrontée à ce pluralisme culturel, social, religieux, nous a amenées à être particulièrement attentives au témoignage que nous donnons à voir, à vivre et à partager avec ces jeunes.
Témoigner n’est jamais facile et les différences auraient pu devenir obstacle pour vivre sous le même toit. Au contraire, elles sont devenues le terreau d’un respect mutuel, d’un dialogue, d’une compréhension plus accrue de l’autre, de ses croyances et aspirations.  


* Concile Vatican II, Nostra Aetate 1.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyVen 18 Oct - 11:48

L’avènement du Fils de l’homme :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 24, versets 23-29

23 Alors si quelqu’un vous dit : “Voilà le Messie ! Il est là !” ou bien encore : “Il est là !”, n’en croyez rien.
24 Il surgira des faux messies et des faux prophètes, ils produiront des signes grandioses et des prodiges, au point d’égarer, si c’était possible, même les élus.
25 Voilà : je vous l’ai dit à l’avance.
26 Si l’on vous dit : “Le voilà dans le désert”, ne sortez pas. Si l’on vous dit : “Le voilà dans le fond de la maison”, n’en croyez rien.
27 En effet, comme l’éclair part de l’orient et brille jusqu’à l’occident, ainsi sera la venue du Fils de l’homme.
28 Selon le proverbe : Là où se trouve le cadavre, là se rassembleront les vautours.
29 Aussitôt après la détresse de ces jours-là, le soleil s’obscurcira et la lune ne donnera plus sa clarté ; les étoiles tomberont du ciel et les puissances célestes seront ébranlées.


Méditation :
Par Soeur Sandrine Letrou
Dominicaine de l'Immaculée Conception, Toulouse.


Vautour ou colombe ?

« Là où se trouve le cadavre, là se rassembleront les vautours ». Cette phrase est terrifiante, voire répugnante. Jésus la prononce devant ses disciples peu avant son arrestation et sa crucifixion. La présence d’un cadavre attire les vautours en quantité, de même la venue du Fils de l’homme en gloire n’échappera à personne, pas plus que quiconque ne pourra se soustraire au jugement qui accompagnera cette venue. Les temps difficiles sont propices aux rumeurs et à la venue d’imposteurs. Jésus met les disciples en garde. Il les apaise et renforce leur vigilance. Seule la foi permet de discerner les signes des temps relatifs à son retour. On pourrait opposer à ces vautours, qui rôdent autour des disciples laissés seuls après la mort de Jésus, la colombe de l’Esprit saint, oiseau qui insuffle la vie à l’homme. Le risque qui menace celui qui traverse une épreuve est de se croire abandonné.
L’homme dans le malheur demande souvent à Dieu pourquoi il l’a oublié*. Mais Jésus donne à ses disciples l’assurance que leur épreuve aura une fin. Dieu ne veut pas « qu’un seul de ces petits se perde »**. La puissance de vie du Sauveur Dieu ne peut accepter que l’un des siens soit abandonné aux vautours. La résurrection est à considérer comme un enfantement à la vie nouvelle avec le Christ. L’épreuve est source de croissance, aussi pénible soit-elle à vivre. Elle nous fait parfois comprendre que nous sommes plus forts et plus persévérants que nous l’aurions cru.


* Psaume 13, 2 - Lettre de Jérémie ch 15, v15.
** Évangile selon saint Matthieu ch 18, v 10.

Source : "Retraite dans la ville"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyLun 21 Oct - 11:36

La Parole demeurera :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 24, versets 30-35

30 Alors paraîtra dans le ciel le signe du Fils de l’homme ; alors toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine et verront le Fils de l’homme venir sur les nuées du ciel, avec puissance et grande gloire.
31 Il enverra ses anges avec une trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre coins du monde, d’une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.
32 Laissez-vous instruire par la parabole du figuier : dès que ses branches deviennent tendres et que ses feuilles sortent, vous savez que l’été est proche.
33 De même, vous aussi, lorsque vous verrez tout cela, sachez que le Fils de l’homme est proche, à votre porte.
34 Amen, je vous le dis : cette génération ne passera pas avant que tout cela n’arrive.
35 Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas.


Méditation
Par Frère Hervé Ponsot
Couvent de Montpellier


Signes divins :

Si l’on parle aujourd’hui d’apocalypse, beaucoup pensent immédiatement à une situation de guerre, de fureur, de brisements : saint Jean dans le passé, Francis Ford Coppola dans le présent, avec le film Apocalypse Now, ne nous démentiront pas. Mais à la vérité, du point de vue de son étymologie grecque, une apocalypse n’est rien d’autre que le dévoilement d’une réalité jusque-là cachée sous une autre : ce dévoilement peut se faire sous un mode éruptif, mais ce n’est pas une nécessité, et Jésus le reconnaît en évoquant le dévoilement de l’été au travers de la simple sortie des feuilles des arbres. Qu’allons-nous donc guetter ? Dans quoi allons-nous reconnaître les signes annonciateurs d’un monde nouveau dans lequel Dieu sera tout en tous* ?

Dans quelque tsunami, dans quelque changement climatique ? Peut-être sont-ils des signes au niveau humain, mais les plus importants, ceux dans lesquels Dieu se manifeste et que Jésus englobe dans un « tout cela » qui revient à deux reprises, sont sans doute plus modestes : ainsi du changement de frondaison des figuiers. D’ailleurs, dans les versets que nous retrouverons lors de la prochaine méditation, Dieu se manifeste dans des situations aussi ordinaires qu’être aux champs ou moudre du grain. Alors, soyons attentifs, souvenons-nous que quand Dieu se montre à Élie, c’est au travers d’une brise légère**.  


* Première lettre aux Corinthiens ch 15 v 28.
** Première livre des Rois ch 19 v 12.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyMer 23 Oct - 10:08

Nul n’en connaît l’heure : veillez !


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 24, versets 36-41

36 Quant à ce jour et à cette heure-là, nul ne les connaît, pas même les anges des cieux, pas même le Fils, mais seulement le Père, et lui seul.
37 Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme.
38 En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ;
39 les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis : telle sera aussi la venue du Fils de l’homme.
40 Alors deux hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé.
41 Deux femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée.


Méditation
Par Frère Hervé Ponsot
Couvent de Montpellier


L’esprit de veille :

Dans une précédente méditation, j’indiquais que les signes de la venue de Dieu pouvaient être discrets : notre évangile le confirme. Mais il y ajoute maintenant un reproche et une invitation : le reproche touche l’insouciance humaine, l’invitation concerne la veille. L’insouciance n’est pas en soi contradictoire avec l’attention à Dieu et aux hommes, comme le souligne le Cantique des Cantiques : « Je dors, mais mon cœur veille »*. En fait, ce qui est visé est cette insouciance qui nous tourne vers nous-mêmes au mépris de Dieu et des hommes : « on mangeait, on buvait, on prenait femme... [... ] Les gens ne se sont doutés de rien jusqu’à ce que survienne le déluge. »
La veille n’a pas non plus grand-chose à voir avec l’idée courante que l’on s’en fait, à savoir une dispense de sommeil qui ne saurait durer très longtemps. Ce que demande Jésus est une attention du cœur, celle dont il vient d’être question dans le Cantique, celle qui, bien exercée, voit ce que d’autres ne voient pas, à la manière d’un photographe : elle est, utilisons un mot de la photographie, un révélateur de la présence divine. Elle est un fruit de la présence de l’Esprit, lui qui sonde tout jusqu’aux profondeurs de Dieu**.



* Cantique des Cantiques ch 5 v 2.
** Première lettre de saint Paul aux Corinthiens ch 2 v 10.


Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyVen 25 Oct - 11:44

Le serviteur fidèle :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 24, versets 42-51

42 Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.
43 Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
44 Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.
45 Que dire du serviteur fidèle et sensé à qui le maître a confié la charge des gens de sa maison, pour leur donner la nourriture en temps voulu ?
46 Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera en train d’agir ainsi !
47 Amen, je vous le déclare : il l’établira sur tous ses biens.
48 Mais si ce mauvais serviteur se dit en lui-même : “Mon maître tarde”,
49 et s’il se met à frapper ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes,
50 alors quand le maître viendra, le jour où son serviteur ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas,
51 il l’écartera et lui fera partager le sort des hypocrites ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.


Méditation :
Par Frère Hervé Ponsot
Couvent de Montpellier

Bon et fidèle serviteur :

Notre évangile se déploie aujourd’hui en deux étapes : une invitation universelle à veiller, qui concerne aussi le maître ; et une invitation personnelle adressée à un serviteur type, pour qu’il assure correctement son service pendant la veille. La première invitation a déjà été évoquée dans une précédente méditation, aussi vais-je m’arrêter sur la deuxième qui a l’originalité, et l’intérêt, de préciser le contenu de la veille : « donner la nourriture au temps voulu ». Si le serviteur peut être établi à un moment donné « sur tous les biens », c’est d’une part que le terme « nourriture » ne doit pas être compris dans un sens trop étroit, mais c’est aussi que ce serviteur est plus qu’un exécutant. Chargé de mettre en place une bonne distribution*, il est plutôt un gestionnaire, mieux, un intendant avisé.
Ce terme d’intendant, littéralement l’« économe », est celui que saint Luc utilise au chapitre 16 de son Évangile pour évoquer l’astuce ou la finesse, comme on voudra, du serviteur d’un homme riche. Il ne caractérise pas seulement une catégorie de serviteurs : dans la lettre de Paul à Tite**, il est aussi demandé à l’évêque d’agir comme un intendant ! Et nous sommes donc tous invités à être des « intendants des mystères de Dieu »***. En définitive, qu’est-ce qui justifie que le serviteur/intendant ne connaisse pas de relâche ? Il « veille au grain » !  


* Évangile selon saint Matthieu ch 20 v 8.
** Lettre à Tite ch 1 v 7.
*** Première lettre aux Corinthiens ch 4 v 1.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyLun 28 Oct - 13:32

Les dix jeunes filles :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 25, versets 01-13

01 « Alors, le royaume des Cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe pour sortir à la rencontre de l’époux.
02 Cinq d’entre elles étaient insouciantes, et cinq étaient prévoyantes :
03 les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile,
04 tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes, des flacons d’huile.
05 Comme l’époux tardait, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.
06 Au milieu de la nuit, il y eut un cri : “Voici l’époux ! Sortez à sa rencontre.”
07 Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et se mirent à préparer leur lampe.
08 Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes  : “Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent.” 09 Les prévoyantes leur répondirent : “Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous, allez plutôt chez les marchands vous en acheter.”
10 Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée.
11 Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent : “Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !”
12 Il leur répondit : “Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas.”
13 Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure.


Méditation :
Par frère Grégoire Laurent-Huyghes-Beaufont
Couvent de Lyon


Lumière !  

Juste avant, Jésus a parlé maître et serviteur, Il en parlera bientôt avec l’histoire des talents. Entre les deux, une autre image : les jeunes filles sortant à la rencontre de l’époux. Peut-être pour que chacun puisse plus facilement se voir et se glisser dans l’une ou l’autre parabole : suivant les âges, le genre ou bien le caractère, on se voit plus facilement comme un serviteur, comme un ouvrier, comme une jeune fille. Sans doute aussi pour qu’on ne fasse pas d’erreur : Dieu n’est pas maître et époux, Il est comme ... comme un époux ou comme un maître. Ce qui importe, c’est la relation qui se noue entre le serviteur et son maître, entre les invitées et puis l’Époux qui tarde. Car il tarde et Jésus nous invite à veiller.
Mais toutes, sages ou insouciantes, toutes attendent l’heure où – enfin ! – elles entreront avec lui dans la salle des noces. Toutes attendent, mais toutes s’endorment, les insouciantes comme les prévoyantes : le tort commun ?
N’avoir pas su veiller. Le tort des insouciantes ? N’avoir pas fait réserve d’huile, bien sûr. Leur plus grand tort à toutes ? Penser qu’à l’heure où – enfin ! – l’Époux arrive, on peut s’absenter pour faire un tour chez le marchand.
Si elles l’avaient accueilli, avec leurs lampes éteintes, tard soucieuses, mais soucieuses enfin de n’avoir pas fait réserve quand il en était temps, si elles l’avaient accueilli, tremblantes comme la flamme qui s’éteint... Lui les aurait vues et reconnues et lui, il leur aurait donné cette lumière qui leur manquait : celle qui, indépendamment de nos maigres réserves, brille en son cœur et sur sa face.*

* Livre des Psaumes 4, 7.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyMer 30 Oct - 11:57

Les talents :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 25, versets 14-30

14 « C’est comme un homme qui partait en voyage : il appela ses serviteurs et leur confia ses biens.
15 À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit. Aussitôt,
16 celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres.
17 De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres.
18 Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.
19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes.
20 Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : “Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.”
21 Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.”
22 Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit : “Seigneur, tu m’as confié deux talents ; voilà, j’en ai gagné deux autres.”
23 Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.”
24 Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.
25 J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.”
26 Son maître lui répliqua : “Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu.
27 Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts.
28 Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix.
29 À celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance ; mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a.
30 Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !”


Méditation :
Par frère Grégoire Laurent-Huyghes-Beaufont
Couvent de Lyon


Cinq, quatre, trois, deux, un...  

On la connaît si bien, et on la connaît trop, la parabole des talents. Suivant les jours, suivant les caractères et puis les circonstances, on peut s’indigner de l’injustice apparente du maître qui donne plus à l’un et presque rien à l’autre. On peut trembler de sa dureté qui va jusqu’à lui enlever même ce qu’il a. N’oublions pas ce que nous avons vu quand Jésus parle avec les pharisiens : Il emploie leur langage et leur ton, Il les traite comme eux-mêmes traitent les hommes et Dieu. On peut aussi en faire une leçon de morale, en manière d’examen de conscience : est-ce que je fais porter du fruit aux dons que l’on m’a faits ? On peut être tenté, suivant les circonstances, de s’inquiéter avec scrupule, de se rassurer à trop bon compte : ne suis-je pas comme le troisième ? Je me vois bien dans le second... – et on pousse ce que l’on croit humilité à ne jamais se comparer à qui a cinq talents.
Mais regardons moins les serviteurs, regardons aussi le maître, sa merveilleuse et sa lucide générosité. À chacun selon ses forces : autrement dit, chacun a les mains pleines. Pleines de ce qui jamais n’est mérité, car tout nous est donné : « qu’as-tu que tu n’aies reçu ? » dira saint Paul*. Cette parabole nous parle d’abord du maître et de la joie qui est la sienne, joie dans laquelle il veut nous faire entrer, comme l’autre jour dedans la salle des noces. Quels qu’ils soient et quel que soit leur nombre, nos talents ne sont pas une fin en soi, nos talents ce sont les moyens à nous gratuitement donnés pour faire la joie de Dieu et y entrer.


*Première lettre de saint Paul aux Corinthiens ch 4, v 7.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyVen 1 Nov - 10:56

LE JUGEMENT DERNIER


Évangile selon saint Matthieu chapitre 25, versets 31-46 



31 « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire.
32 Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs :
33 il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche.
34 Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.
35 Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ;
36 j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !”
37 Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu... ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
38 tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
39 tu étais malade ou en prison...; Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?”
40 Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”
41 Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : “Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges.
42 Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ;
43 j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.”
44 Alors ils répondront, eux aussi : “Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?”
45 Il leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.”


46 Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. » 


MEDITATION  


Frère Grégoire Laurent-Huyghes-Beaufont
couvent de Lyon


C’est ton Seigneur
Nous : jeune fille insouciante ou prévoyante ? Serviteur joyeux d’avoir risqué pour l’amour du maître ses talents ou celui qui refuse d’avoir les mains pleines ? Brebis à droite, ou bouc à gauche du troupeau ? Notre Seigneur : maître de maison, époux, roi, juge ou berger ?
On ne sait plus trop, à la fin de toutes ces paraboles, où donner de la tête, qui nous sommes, quelle image de Dieu privilégier. Et en voici encore une série d’autres : j’avais faim, soif, j’étais nu, étranger, malade ou en prison. De quoi nous faire entendre nouvellement ces histoires de talents que l’on a ou pas fait fructifier, d’huile dont on a ou non fait des réserves. Voici que l’époux qui tarde, voici que le maître qui s’absente, il était là, à chaque instant, qu’il avait faim, qu’il avait soif, qu’il était nu, étranger, malade ou en prison. Faire des réserves d’huile ou bien produire du fruit, ce n’est pas une question de travail sur soi, c’est d’abord question de travailler et de peiner pour l’autre. Mes talents ?
C’est tous les pauvres à moi confiés. La mèche de la lampe qui doit brûler  ? C’est toute vie fragile à préserver. Brebis ou boucs, c’est tour à tour que nous en sommes, tantôt à droite, tantôt à gauche. Douceurs des brebis, nous les savons. Les coups de cornes ?

Nous en avons reçu de boucs, nous en donnons aussi. Notre tâche, tant qu’il fait jour, tant que nous avons gérance du domaine, c’est d’apprendre un peu plus chaque jour à renoncer aux coups de cornes ; c’est de plus en plus chaque jour, d’apprendre de qui a faim, a froid, a soif, d’apprendre de qui est malade, étranger ou en prison, d’apprendre de tout homme en détresse qui il est : c’est ton Seigneur. 














Retraite dans la ville
Spoiler:
 












[th][/th][th]
[/th]

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyLun 4 Nov - 10:21

Etre livré, répandu comme un parfum 

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Ecoutantclair

Évangile selon saint Matthieu chapitre 26, versets 01-13
 
01 Lorsque Jésus eut terminé tout ce discours, il s’adressa à ses disciples :
02 « Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et que le Fils de l’homme va être livré pour être crucifié. »
03 Alors les grands prêtres et les anciens du peuple se réunirent dans le palais du grand prêtre, qui s’appelait Caïphe ; 04 ils tinrent conseil pour arrêter Jésus par ruse et le faire mourir.
05 Mais ils se disaient : « Pas en pleine fête, afin qu’il n’y ait pas de troubles dans le peuple. »
06 Comme Jésus se trouvait à Béthanie dans la maison de Simon le lépreux,
07 une femme s’approcha, portant un flacon d’albâtre contenant un parfum de grand prix. Elle le versa sur la tête de Jésus, qui était à table.
08 Voyant cela, les disciples s’indignèrent en disant : « À quoi bon ce gaspillage ?
09 On aurait pu, en effet, vendre ce parfum pour beaucoup d’argent, que l’on aurait donné à des pauvres. »
10 Jésus s’en aperçut et leur dit : « Pourquoi tourmenter cette femme ? Il est beau, le geste qu’elle a fait à mon égard.
11 Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m’aurez pas toujours.
12 Si elle a fait cela, si elle a versé ce parfum sur mon corps, c’est en vue de mon ensevelissement.
13 Amen, je vous le dis : partout où cet Évangile sera proclamé – dans le monde entier –, on racontera aussi, en souvenir d’elle, ce qu’elle vient de faire. » 

MEDITATION par Sœur Sandrine Letrou, Dominicaine de l'Immaculée Conception à Toulouse

Le génie des parfums

Le parfum est une chose rare et éphémère qui marque l’identité de celui qui le porte. À l’époque de Jésus, l’utilisation du parfum était un geste d’hospitalité ou réservé aux soins funéraires. Dans le temple, le parfum était également utilisé pour marquer la présence de Dieu au sein de son peuple, ou lors des sacrifices pour faire monter les prières. En répandant sur la tête de Jésus ce qu’elle a de plus précieux, cette femme manifeste tout l’amour qu’elle éprouve pour lui l’Oint du Seigneur*.
Or, les disciples, et non pas seulement Judas, comme dans l’Évangile de Jean, s’arrêtent justement au prix de ce parfum et ne comprennent pas la beauté du geste de la femme. Aujourd’hui, les parfums, le parfum de l’encens, sont encore utilisés dans la liturgie notamment pour les solennités.
Les huiles parfumées pour le baptême, la confirmation, la consécration d’un évêque, l’onction des malades, sont usitées pour que les sacrements soient des signes sensibles.
Le parfum et l’huile parfumée pénètrent et enveloppent celui qui les porte, diffusant sa fragrance tout autour de lui. Je me souviens de patients ayant reçu l’onction des malades et de cette huile dont ils étaient oints : « On dirait un baume précieux, un parfum sur la tête, qui descend sur la barbe, la barbe d’Aaron. »**
Cette bonne odeur exprime la présence fraternelle de ceux qui entourent le malade et le rayonnement de la Bonne Nouvelle que chaque baptisé est amené à répandre.

* Actes des apôtres ch 4, v 26.

** Psaumes 132.

Retraite dans la ville
Spoiler:
 

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyMer 6 Nov - 10:29

La trahison de Judas

Évangile selon saint Matthieu chapitre 26, versets 14-16
 
14 Alors, l’un des Douze, nommé Judas Iscariote, se rendit chez les grands prêtres
15 et leur dit : « Que voulez-vous me donner, si je vous le livre ?  » Ils lui remirent trente pièces d’argent.
16 Et depuis, Judas cherchait une occasion favorable pour le livrer. 



MEDITATION par Sœur Sandrine Letrou, Dominicaine de l'Immaculée Conception, Toulouse









Je t’aime, moi non plus
Le moment de vérité est arrivé pour Judas. L’Écriture avait prophétisé que sortirait du cercle des proches celui qui trahirait. « Même l’ami, qui avait ma confiance et partageait mon pain, m’a frappé du talon. »*
Dieu livre Jésus aux mains des hommes. Il sait que dès à présent il est condamné à mort. Il entre dans sa passion en toute lucidité : « Ma vie, nul ne la prend, mais c’est moi qui la donne. »** Jésus a toujours respecté la liberté d’autrui y compris celle de Judas en l’invitant à le suivre.
La trahison relève également de sa liberté. Et voilà que Judas est amené à choisir. Qu’avait-il donc dans le cœur ? Dans le sermon sur la montagne, Jésus annonce que « personne ne peut servir deux maîtres ». Judas était-il trop attaché à l’argent pour monnayer celui qui n’a pas de prix ?
Dieu se révèle comme celui qui ouvre un espace de liberté pour que l’homme agisse selon sa propre responsabilité. « Dieu a laissé l’homme à son propre conseil. »***
Je me souviens d’une personne dont j’ai assuré la défense. Prise dans l’engrenage du mensonge, elle finit par détourner une somme importante dans l’entreprise dans laquelle elle travaillait. Prenant conscience de ce qui s’était passé, elle ne put accepter sa responsabilité et a dramatiquement mis fin à sa vie.
C’est un appel à la vigilance qui nous est lancé pour que nous soyons vigilants envers l’argent. Il nous faut apprendre à bien nous connaître. En faisant confiance à la miséricorde de Dieu, rien ne pourra nous séparer de lui.****

* Psaume 40, 10.
** Évangile selon saint Marc ch 9, v 31.
*** Livre du Siracide ch 15, v 14.
**** Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains ch 8, v 35.
Spoiler:
 

_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyVen 8 Nov - 10:54

Préparation du repas pascal 

Évangile selon saint Matthieu chapitre 26, versets 17-19
 
17 Le premier jour de la fête des pains sans levain, les disciples s’approchèrent et dirent à Jésus : « Où veux-tu que nous te fassions les préparatifs pour manger la Pâque ? »
18 Il leur dit : « Allez à la ville, chez un tel, et dites-lui : “Le Maître te fait dire : Mon temps est proche ; c’est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples.” »
19 Les disciples firent ce que Jésus leur avait prescrit et ils préparèrent la Pâque. 



MEDITATION par Sœur Sandrine Letrou, Dominicaine de L'Immaculée Conception, Toulouse


A table

À la veille de sa mort, Jésus tient, comme tout Juif de l’époque, à célébrer la Pâque avec ses disciples. La fête de la Pâque était à la fois la célébration de la fertilité au printemps et le mémorial de la libération de l’esclavage des Hébreux et du passage de la mer Rouge.
Les Évangiles synoptiques font du dernier repas de Jésus un repas pascal, le séder. À table, les Juifs bénissent Dieu pour ses actions extraordinaires en rappelant tous les actes merveilleux de Dieu. Jésus précise qu’il veut célébrer la Pâque, c’est-à-dire non seulement la manger, mais la vivre. Ce geste préfigure l’Église rassemblée pour l’Eucharistie.
Elle est l’acte communautaire par excellence, dans lequel nous faisons mémoire des actions merveilleuses de Dieu dans nos vies et dans lequel Dieu se donne. De la première Pâque des origines rapportée dans le livre de l’Exode*, on retient que chacun est appelé, en accomplissant le rite pascal, à participer librement au salut. La fête communautaire célébrée dans ce passage est bien celle du passage de la mort à la vie. Jésus offre la libération à ceux qui partageront le repas avec lui.
Ce récit préfigure donc le banquet céleste, lieu de communion, de rencontre, de l’expérience de l’altérité que nous pouvons vivre à chaque Eucharistie.

*Livre de l’Exode ch 12, v 21-24.



Retraite dans la ville

Spoiler:
 







_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyLun 11 Nov - 9:48

Désignation du traître :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 26, versets 20-25

20 Le soir venu, Jésus se trouvait à table avec les Douze.
21 Pendant le repas, il déclara : « Amen, je vous le dis : l’un de vous va me livrer. »
22 Profondément attristés, ils se mirent à lui demander, chacun son tour : « Serait-ce moi, Seigneur ? »
23 Prenant la parole, il dit : « Celui qui s’est servi au plat en même temps que moi, celui-là va me livrer.
24 Le Fils de l’homme s’en va, comme il est écrit à son sujet ; mais malheureux celui par qui le Fils de l’homme est livré ! Il vaudrait mieux pour lui qu’il ne soit pas né, cet homme-là ! »
25 Judas, celui qui le livrait, prit la parole : « Rabbi, serait-ce moi ? » Jésus lui répond : « C’est toi-même qui l’as dit ! »


Méditation :
Par Frère Hervé Ponsot
Couvent de Montpellier


La faute de Judas :

Confrontés aux preuves les plus accablantes de leur forfait, les malfaiteurs avérés avouent rarement. Leur défense est souvent : « je n’étais pas là » ou « ce n’est pas moi, c’est tel ou tel ». Irresponsabilité, fuite. Ils sont par-là les héritiers d’Adam et Ève lorsque Dieu les met en cause après qu’ils ont contrevenu au commandement de Dieu*. Mais ils le sont aussi de Judas, dont notre passage d’évangile montre qu’à peine averti des conséquences possibles de sa trahison à venir, il feint de n’en rien savoir et interroge hypocritement son maître. Il va le trahir, mais aussi, peu après et à la différence des malfaiteurs que je viens d’évoquer, accepter de faire face à son forfait.
Il en sera toutefois tellement accablé qu’il ne trouvera d’autre issue que de se donner la mort. Triste fin parce qu’il existait une autre issue, la repentance, la voie que choisira Pierre de son côté. Le Seigneur fait miséricorde même aux bourreaux, dès lors qu’ils se repentent sincèrement. Au brigand crucifié à ses côtés, Jésus dira : « aujourd’hui même, tu seras avec moi en Paradis »**. La faute de Judas est moins d’avoir trahi que de n’avoir pas cru dans la miséricorde divine, toujours possible, quelle que soit la faute.


* Livre de la Genèse ch 3 v 12-13.
** Évangile selon saint Luc ch 23 v 43.

Source : "Retraite dans la ville"
http://go.communaute.retraitedanslaville.org/nl2/i5tg/lrr7y.html?m=AM8AAFUrPlIAAcAbg-QAAAGeCTkAAAA15vQAABLRAAhpYwBdyNQT8FHpDlyvRM6OIDtn0Z61nAAH_tM&b=113fad09&e=cea94818&x=QxNW56b3e7pp7qTv6gbe4VaDMlaqGWTFgOc6otqpGiQ
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyMer 13 Nov - 13:36

La première eucharistie :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 26, versets 26-30

26 Pendant le repas, Jésus, ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit et, le donnant aux disciples, il dit : « Prenez, mangez : ceci est mon corps. »
27 Puis, ayant pris une coupe et ayant rendu grâce, il la leur donna, en disant : « Buvez-en tous,
28 car ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude en rémission des péchés.
29 Je vous le dis : désormais je ne boirai plus de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où je le boirai, nouveau, avec vous dans le royaume de mon Père. »
30 Après avoir chanté les psaumes, ils partirent pour le mont des Oliviers.


Méditation :
Par Frère Hervé Ponsot
Couvent de Montpellier


La foi au-delà des sens :

Beaucoup d’entre nous sont des familiers de la célébration eucharistique, et l’on ne peut que s’en réjouir. Mais pour ceux qui ne le sont pas, et les disciples ne l’étaient pas, du moins quant au sens que Jésus vient donner au repas partagé, les propos du Maître sont étranges, voire scandaleux : « Ceci est mon corps, prenez et mangez... Ceci est mon sang, prenez et buvez-en tous. » Jésus ne met-il pas en place un rituel anthropophagique ?
La réflexion biblique et théologique ultérieure permettra de clarifier certains éléments du propos, par exemple le fait que les disciples mangent et boivent le corps et le sang du Ressuscité, mystérieusement présents dans le pain et le vin consacrés.
Mais ces clarifications ne peuvent tout dire, et le grand saint Thomas d’Aquin, dans un hymne célèbre appelée Pange Lingua dont on chante au moins une partie appelée Tantum Ergo le Jeudi saint, dit la place de la foi nécessaire à l’entrée dans le mystère : « Nos sens étant limités, c’est la foi seule qui suffit pour affermir les cœurs sincères. Il est si grand, ce sacrement ! Adorons-le, prosternés. Que s’effacent les anciens rites devant le culte nouveau !
Que la foi vienne suppléer aux faiblesses de nos sens ! » Nous croyons que le pain est devenu corps du Christ, que le vin est devenu sang du Christ, que le Ressuscité vient faire en nous sa demeure, non parce que nous le voyons, mais parce que nous avons foi en la Parole de Jésus au soir de la Pâque.


Source : "Retraite dans la ville"
http://go.communaute.retraitedanslaville.org/nl2/i5tg/lrr79.html?m=AM0AAFUPfI4AAcAbhBgAAAGeCTkAAAA15vQAABLRAAhpYwBdy3chEfQej4MxTLKMNWmfBVO7IgAH_tM&b=e463a97c&e=afcde220&x=QxNW56b3e7pp7qTv6gbe4VaDMlaqGWTFgOc6otqpGiQ
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyVen 15 Nov - 11:10

Annonce du reniement de Pierre :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 26, versets 31-35

31 Alors Jésus leur dit : « Cette nuit, je serai pour vous tous une occasion de chute ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées.
32 Mais, une fois ressuscité, je vous précéderai en Galilée. »
33 Prenant la parole, Pierre lui dit : « Si tous viennent à tomber à cause de toi, moi, je ne tomberai jamais. »
34 Jésus lui répondit : « Amen, je te le dis : cette nuit même, avant que le coq chante, tu m’auras renié trois fois. »
35 Pierre lui dit : « Même si je dois mourir avec toi, je ne te renierai pas. » Et tous les disciples dirent de même.


Méditation :
Par Frère Hervé Ponsot
Couvent de Montpellier


L’amitié au-delà de la trahison :

Pierre a-t-il renié Jésus ? Formellement, la réponse est oui, et l’illustration bien connue nous est donnée dans les trois Évangiles synoptiques lorsque Jésus est pris à partie dans la cour du grand-prêtre : Pierre nie le connaître*.
Mais une amitié profonde se brise-t-elle vraiment lorsque celui qui la met à l’épreuve le fait sous le coup de la peur et s’en repent amèrement aussitôt après, jusqu’à en pleurer de honte et de dépit ?
On peut en douter, ou alors ce n’est pas une véritable amitié, qui sache résister aux orages. Pierre aime profondément Jésus, d’une amitié certes éprouvée, mais aussi prouvée.
La triple attestation qu’il en donnera plus tard le montre : « Tu sais bien, Seigneur, que je t’aime. »**
Par-delà les rodomontades ou les incompréhensions, mais aussi avec cet élan, ce courage et cette spontanéité qui le caractérisent dans nos Évangiles, Pierre reste pour chacun de nous une figure exemplaire de cette amitié avec Jésus. Il ne comprend pas toujours son ami, il trébuche, mais il le suit. Confessons avec lui : « À qui irions-nous, Seigneur ? Tu as les paroles de la vie éternelle »***.


* Évangiles selon saint Matthieu ch 26 v 69-75 ; selon saint Marc ch 14 v 66-72 ; selon saint Luc ch 22 v 55-62.
** Évangile selon saint Jean ch 21 v 15-17.
*** Évangile selon saint Jean ch 6 v 68.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyLun 18 Nov - 11:33

A Gethsémani :

Évangile selon saint Matthieu
chapitre 26, versets 36-45

36 Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani et leur dit : « Asseyez-vous ici, pendant que je vais là-bas pour prier. »
37 Il emmena Pierre, ainsi que Jacques et Jean, les deux fils de Zébédée, et il commença à ressentir tristesse et angoisse.
38 Il leur dit alors : « Mon âme est triste à en mourir. Restez ici et veillez avec moi. »
39 Allant un peu plus loin, il tomba face contre terre en priant, et il disait : « Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme moi, je veux, mais comme toi, tu veux. »
40 Puis il revient vers ses disciples et les trouve endormis ; il dit à Pierre : « Ainsi, vous n’avez pas eu la force de veiller seulement une heure avec moi ?
41 Veillez et priez, pour ne pas entrer en tentation ; l’esprit est ardent, mais la chair est faible. »
42 De nouveau, il s’éloigna et pria, pour la deuxième fois ; il disait : « Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! »
43 Revenu près des disciples, de nouveau il les trouva endormis, car leurs yeux étaient lourds de sommeil.
44 Les laissant, de nouveau il s’éloigna et pria pour la troisième fois, en répétant les mêmes paroles.
45 Alors il revient vers les disciples et leur dit : « Désormais, vous pouvez dormir et vous reposer. Voici qu’elle est proche, l’heure où le Fils de l’homme est livré aux mains des pécheurs


Méditation
Par frère Grégoire Laurent-Huyghes-Beaufont
Couvent de Lyon


La coupe est pleine :

Seul cette nuit, au jardin du pressoir*, déjà on a tiré le vin, goutte à goutte et amer : c’est un vin de vertige**. Peut-être Jésus se souvient-il de son grand-père Jacob-Israël***, dont le nom – Israël – dit qu’il fut fort contre Dieu ? Jésus se rappelle surtout qu’Israël peut aussi se traduire : Dieu est ma force. Trois fois il le dira, le plus beau de ses fils**** : Dieu ô ma force, je demeure avec Toi.
Les amis qui s’endorment, les oliviers seuls sont patients. Autrefois, ils ont vu les autres larmes d’un autre messie : David, quittant Jérusalem que son fils révolté, Absalom, venait prendre, avait marché en pleurs la même montée*****.
Il n’est pas seul, car il connaît, jusqu’au peut-être vertige, les larmes de David et chacune de nos coupes d’amertume et de nuits : les enfants révoltés, les amis imparfaits ; la fidélité qui vacille comme étoiles dans le soir ; la douleur, et la peur de la douleur ; quand personne ne répond, quand la faiblesse humilie, quand l’angoisse de la mort.
La coupe est pleine, mon âme, il faut tout boire. Chaque gorgée : non pour les hommes en général, mais pour chaque homme en particulier. Car il se livre à la nuit par amour pour moi, et par amour de toi******. Le vin d’amour est amer : à fond de coupe, pourtant, la saveur improbable de l’aube.


* Gethsémani : en hébreu, le lieu du pressoir.
** Livre des Psaumes 59, 5.
*** Livre de la Genèse ch 32, v 23-32.
**** Livre des Psaumes 44, 3.
***** Second livre de Samuel ch 15, v 30.
****** Lettre de saint Paul aux Galates ch 2, v 20.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyMer 20 Nov - 11:07

Le baiser de Judas :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 26, versets 46-50

46 Levez-vous ! Allons ! Voici qu’il est proche, celui qui me livre. »
47 Jésus parlait encore, lorsque Judas, l’un des Douze, arriva, et avec lui une grande foule armée d’épées et de bâtons, envoyée par les grands prêtres et les anciens du peuple.
48 Celui qui le livrait leur avait donné un signe : « Celui que j’embrasserai, c’est lui : arrêtez-le. »
49 Aussitôt, s’approchant de Jésus, il lui dit : « Salut, Rabbi ! » Et il l’embrassa.
50 Jésus lui dit : « Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le ! » Alors ils s’approchèrent, mirent la main sur Jésus et l’arrêtèrent.


Méditation :
Par frère Grégoire Laurent-Huyghes-Beaufont
Couvent de Lyon



Ami, je suis en bas :

La lueur qui s’approche et qui gronde, ce n’est pas l’aube encore : le feu des torches, l’éclat des lames et des voix. Celui qui me livre s’approche, celui qui me livre est là. On a beaucoup écrit sur Judas, pour tenter de comprendre ce scandale : que l’amour ne suscite pas toujours l’amour en réponse. Ambition, déception, appât du gain ? De tout cela sans doute le tentateur a pu jouer. Le scandale pourtant est entier : que l’amour provoque la haine en retour. Ainsi, il y a dans l’homme, comme le dit le théologien Maurice Bellet, cette zone d’en bas : la violence et la haine, un vertige du chaos, une pulsion de mort.
Chacun a pu ou bien pourra en faire l’expérience, chez soi ou bien autour de soi : cette tendance parfois, et sans raison, que l’homme peut avoir à tout détruire et saccager, même ce qu’il y a de plus beau.
À qui en est là, Jésus ne se dérobe pas : il tend la joue pour le baiser, plus brûlant qu’une gifle.
Ce vers quoi tu me pousses, la mort à l’œuvre par toi, cela n’aura pas raison de moi. À qui en est là, Jésus ne se refuse pas. Mon ami, lui dit-il, mon ami ! Car c’est ainsi qu’il l’appelle ! Mon ami, ce dans quoi tu t’enfonces, la mort à l’œuvre en toi, il est possible encore qu’elle ne te submerge pas. En ma personne, je vais tuer la haine* ; je peux tuer ta haine, ne te dérobe pas.
Du salut ou de la damnation de Judas, nous ne pouvons rien dire. Mais pour nous, si nous sommes dans l’en bas, où tout est saccagé, soyons sûr que Jésus va se lever, d’encore plus bas que ça, s’approcher d’encore plus bas que moi, pour me dire de sa bouche d’aube : mon ami, laisse-moi t’embrasser, mon ami, laisse-toi être aimé.



* Lettre de saint Paul aux Éphésiens ch 2, v 16.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Espérance

Espérance

Nombre de messages : 3941
Age : 75
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/05/2011

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyVen 22 Nov - 10:02

Arrestation de Jésus


Évangile selon saint Matthieu chapitre 26, versets 51-56

 
51 L’un de ceux qui étaient avec Jésus, portant la main à son épée, la tira, frappa le serviteur du grand prêtre, et lui trancha l’oreille.
52 Alors Jésus lui dit : « Rentre ton épée, car tous ceux qui prennent l’épée périront par l’épée.
53 Crois-tu que je ne puisse pas faire appel à mon Père ? Il mettrait aussitôt à ma disposition plus de douze légions d’anges.
54 Mais alors, comment s’accompliraient les Écritures selon lesquelles il faut qu’il en soit ainsi ? »
55 À ce moment-là, Jésus dit aux foules : « Suis-je donc un bandit, pour que vous soyez venus vous saisir de moi, avec des épées et des bâtons ? Chaque jour, dans le Temple, j’étais assis en train d’enseigner, et vous ne m’avez pas arrêté. »
56 Mais tout cela est arrivé pour que s’accomplissent les écrits des prophètes. Alors tous les disciples l’abandonnèrent et s’enfuirent 



MEDITATION

Frère Grégoire Laurent-Huyghes-Beaufont, Couvent de Lyon


Humiliation
Pourtant, on l’a suivi et écouté – au temple, sur les chemins de Galilée. On l’a dit, on l’a pensé : Jésus, c’est un rabbi, Jésus c’est notre maître. Les Écritures – la loi et les prophètes – il savait les lire et les parler, c’était, parole ! comme sa langue paternelle.
L’Écriture – les psaumes et les poètes – mot à mot, c’était lever d’étoile dans nos cœurs*, c’était une clarté qui en nous s’accomplissait. Pourtant, il nous l’a dit – au temple, sur les montagnes de Judée – que la nuit allait venir, qu’on allait le faire descendre tout en bas.
On ne voulait pas y croire : cette parole-là était plus dure, apparemment trop dure à avaler. Cet accomplissement-là, on a beau en parler, quand vient son heure dans la nuit, on a du mal à l’accepter.
On sait rester avec le sage quand il discute dans le temple, quand il dispute avec les prêtres : c’était combat de mots, une parole contre l’autre, et c’était clair, il en sortait vainqueur. Mais quand c’est la nuit et qu’on le traite comme voleur ; quand dans la violence, il parle de douceur, quand dans l’humiliation, il n’ouvre pas la bouche** : ce langage-là, parole, nous est trop dur, et tous, nous avons pris la fuite.
Et cette fuite dans la nuit est notre humiliation. Et notre humiliation peut être terreau d’étoile. Car cela ne lui a pas fait peur, car avant nous, il a connu cela : même là, dans l’humiliation, la Parole va s’accomplir ; par là même, l’aurore inexorable va se lever de terre, veut se lever dans notre cœur.



Spoiler:
 





















_________________
La foi que j'aime le mieux, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Charles Péguy
Revenir en haut Aller en bas
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyLun 6 Jan - 11:13

Le silence de Jésus au procès :

Évangile selon saint Matthieu
chapitre 26, versets 57-63a

57 Ceux qui avaient arrêté Jésus l’amenèrent devant Caïphe, le grand prêtre, chez qui s’étaient réunis les scribes et les anciens.
58 Quant à Pierre, il le suivait à distance, jusqu’au palais du grand prêtre ; il entra dans la cour et s’assit avec les serviteurs pour voir comment cela finirait.
59 Les grands prêtres et tout le Conseil suprême cherchaient un faux témoignage contre Jésus pour le faire mettre à mort.
60 Ils n’en trouvèrent pas ; pourtant beaucoup de faux témoins s’étaient présentés. Finalement il s’en présenta deux,
61 qui déclarèrent : « Celui-là a dit : “Je peux détruire le Sanctuaire de Dieu et, en trois jours, le rebâtir.” »
62 Alors le grand prêtre se leva et lui dit : « Tu ne réponds rien ? Que dis-tu des témoignages qu’ils portent contre toi ? »
63 Mais Jésus gardait le silence.


Méditation :


Soeur Sandrine Letrou
Dominicaine de l'Immaculée Conception, Toulouse.


Erreur judiciaire :

Le procès de Jésus ressemble étrangement au simulacre de jugement que nous présente la Bible dans la mise à mort de Naboth par la reine Jézabel qui convoite sa vigne*. Le procès juif est avant tout un procès religieux : la tradition contre la Bonne Nouvelle de l’Évangile. Il s’est déroulé en deux temps et devant deux autorités différentes.
Le judaïsme rabbinique de l’époque avait établi des règles précises pour la tenue des procès au cours desquels la peine de mort était encourue. Voici Jésus déféré au tribunal suprême.
Il est accusé d’imposture et de blasphème. En fait, ce sont deux comparutions qui ont lieu. L’une en pleine nuit, illégale, l’autre au matin** pour entériner la décision prise la veille. Procès fantoche, car le sanhédrin ne cherche pas à instruire un procès à charge et à décharge.
Il veut justifier une condamnation en lui donnant un semblant de légalité. Jésus est silencieux face à l’issue d’un procès déjà arrêtée. Dans cette attitude, nous retrouvons la figure du serviteur souffrant, « maltraité, affligé, il n’a pas ouvert la bouche ; semblable au mouton qu’on amène à l’abattoir »***.
La juriste que je suis fulmine. Personne ne défend l’accusé. Le dossier est vide et l’accusation ne tient pas. Ne parlons pas de la procédure. « Je ne trouve en lui aucun crime », assurera un peu plus tard Pilate. Puis, il y a ce silence éloquent de Jésus ! Je me souviens de cet étudiant en droit pris en flagrant délit de triche lors d’un examen. Lui, pour se défendre, n’est pas resté muet.



* Premier livre des Rois ch 20, v 21.
** Évangile selon saint Matthieu ch 27, v 1-2.
*** Livre d’Isaïe ch 53, v 7.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyMer 8 Jan - 11:10

Premiers outrages :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 26, versets 63b-68

Le grand prêtre lui dit : « Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si c’est toi qui es le Christ, le Fils de Dieu. »
64 Jésus lui répond : « C’est toi-même qui l’as dit ! En tout cas, je vous le déclare : désormais vous verrez le Fils de l’homme siéger à la droite du Tout-Puissant et venir sur les nuées du ciel. »
65 Alors le grand prêtre déchira ses vêtements, en disant : « Il a blasphémé ! Pourquoi nous faut-il encore des témoins ? Vous venez d’entendre le blasphème !
66 Quel est votre avis ? » Ils répondirent : « Il mérite la mort. »
67 Alors ils lui crachèrent au visage et le giflèrent ; d’autres le rouèrent de coups
68 en disant : « Fais-nous le prophète, ô Christ ! Qui t’a frappé ? »


Méditation :

Soeur Sandrine Letrou
Dominicaine de l'Immaculée Conception, Toulouse.


C’est toi qui l’as dit :

Le but de la comparution de Jésus est de trouver le moyen de le condamner à mort. Il s’agit ici de la conclusion de son procès. La confrontation se poursuit et devient plus intense entre le chef religieux et le Messie. Jésus emploie à dessein le langage et les images de l’Écriture que ses auditeurs connaissaient bien. Ainsi, le fils de l’homme, venant sur les nuées du ciel, sont des termes messianiques empruntés au livre de Daniel* et qui annoncent son retour dans la gloire pour exercer le jugement du monde**.
Cette séance devant le Conseil juif se transforme en une déclaration de Jésus sur son identité. Pourtant, il ne prétend rien explicitement. Il ne dit pas qu’il est roi. Il donne à chacun la possibilité de reconnaître qui il est.
En tant que juriste, je sais que lorsqu’on intente un procès, notre unique préoccupation est de le gagner. Il est tentant de faire taire la vérité et d’alourdir les motifs d’accusation. Déchirer ses vêtements était à l’époque un signe de tristesse profonde ou de vive indignation. Chez Caïphe, ces sentiments étaient hypocritement simulés ou du moins dominés par la haine***.
Ce sont un peu les effets de manche qu’il utilise pour impressionner l’accusé. Mais, ce qu’il n’a pas saisi, c’est que, quels que soient les chefs d’accusation contre Jésus, celui-ci rendra « témoignage à la vérité ».
Voilà le signe de la royauté du Christ.


* Livre de Daniel ch 7, v 13.
** Évangile selon saint Matthieu ch 24, v 30.
*** Évangile selon saint Jean ch 11, v 39.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyVen 10 Jan - 11:17

Le triple reniement :

Évangile selon saint Matthieu
chapitre 26, versets 69-75

69 Cependant Pierre était assis dehors dans la cour. Une jeune servante s’approcha de lui et lui dit : « Toi aussi, tu étais avec Jésus, le Galiléen ! »
70 Mais il le nia devant tout le monde et dit : « Je ne sais pas de quoi tu parles. »
71 Une autre servante le vit sortir en direction du portail et elle dit à ceux qui étaient là : « Celui-ci était avec Jésus, le Nazaréen. »
72 De nouveau, Pierre le nia en faisant ce serment : « Je ne connais pas cet homme. »
73 Peu après, ceux qui se tenaient là s’approchèrent et dirent à Pierre : « Sûrement, toi aussi, tu es l’un d’entre eux ! D’ailleurs, ta façon de parler te trahit. »
74 Alors, il se mit à protester violemment et à jurer : « Je ne connais pas cet homme. » Et aussitôt un coq chanta.
75 Alors Pierre se souvint de la parole que Jésus lui avait dite : « Avant que le coq chante, tu m’auras renié trois fois. » Il sortit et, dehors, pleura amèrement.


Méditation :

Soeur Sandrine Letrou
Dominicaine de l'Immaculée Conception, Toulouse.


Touché en plein cœur :

Précédemment, nous avons vu Pierre suivre de loin. Vient le moment où il faut manifester clairement son attachement au Christ. Il est incapable de confesser son amitié pour Jésus, cela l’embarrasse. Lui qui était prêt à le suivre jusqu’à la mort, se désolidarise. La Parole va le réveiller comme le chant du coq.
Il a été prévenu* et, d’un coup, il se souvient. Lui, le rocher, est devenu pierre de scandale. Ses yeux s’ouvrent. Jésus est là, il a entendu. Il s’est retourné, le regarde. Pierre est touché en plein cœur et pleure.
Il a défailli. Sa mémoire se redit cette parole d’espérance : « Quand tu seras revenu, affermis tes frères. »** Contrairement à Judas, Satan n’aura pas le dernier mot et l’amour de Jésus pour Pierre ne se démentira pas. Pierre voulait être le premier des apôtres. Par son reniement, il devient le dernier.
Mais aux yeux de Jésus il sera le plus grand parce qu’il a su accueillir le pardon. Les larmes versées par Pierre ont mis fin à son incrédulité. Je me souviens de cet homme qui s’était détourné de Dieu se sentant même indigne de recevoir le sacrement de réconciliation. Notre discussion l’amena progressivement à comprendre que l’amour de Dieu serait plus fort que toutes ses fautes et que seul il ne pourrait pas porter son fardeau.
Il se mit à pleurer devant la possibilité d’être enfin libéré de sa faute. « Heureux ceux qui pleurent car ils seront consolés. »***


* Évangile selon saint Matthieu ch 26, v 35.
**Évangile selon saint Luc ch 22, v 32.
***Évangile selon saint Matthieu ch 5,v 4.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyLun 13 Jan - 13:41

La mort de Judas :

Évangile selon saint Matthieu
chapitre 27, versets 01-10

01 Le matin venu, tous les grands prêtres et les anciens du peuple tinrent conseil contre Jésus pour le faire mettre à mort.
02 Après l’avoir ligoté, ils l’emmenèrent et le livrèrent à Pilate, le gouverneur.
03 Alors, en voyant que Jésus était condamné, Judas, qui l’avait livré, fut pris de remords ; il rendit les trente pièces d’argent aux grands prêtres et aux anciens.
04 Il leur dit : « J’ai péché en livrant à la mort un innocent. » Ils répliquèrent : « Que nous importe ? Cela te regarde ! »
05 Jetant alors les pièces d’argent dans le Temple, il se retira et alla se pendre. 06 Les grands prêtres ramassèrent l’argent et dirent : « Il n’est pas permis de le verser dans le trésor, puisque c’est le prix du sang. »
07 Après avoir tenu conseil, ils achetèrent avec cette somme le champ du potier pour y enterrer les étrangers.
08 Voilà pourquoi ce champ est appelé jusqu’à ce jour le Champ-du-Sang.
09 Alors fut accomplie la parole prononcée par le prophète Jérémie : Ils ramassèrent les trente pièces d’argent, le prix de celui qui fut mis à prix, le prix fixé par les fils d’Israël,
10 et ils les donnèrent pour le champ du potier, comme le Seigneur me l’avait ordonné.

Méditation :
Frère Hervé Ponsot
Couvent de Montpellier

Judas, traître ou inconscient ?

La fin de Judas est diversement présentée dans le Nouveau Testament. Si Luc, dans les Actes des Apôtres*, la présente comme le résultat d’un accident, châtiment d’un impénitent cupide**, Matthieu en propose une version beaucoup plus « soft », un suicide, fruit d’un remords tardif. Bien plus, Judas confesse l’innocence de Jésus et semble n’avoir jamais envisagé que sa trahison puisse entraîner la mort de Jésus. Lorsqu’il en prend conscience, il rejette les trente pièces d’argent dont on l’a gratifié, et ce sont les autorités qui achètent le champ de sa mise en terre. L’image du traître est sans doute profondément ancrée dans la pensée chrétienne, mais seuls quelques versets définissent Judas comme tel***. Dans les Évangiles, il est d’abord et avant tout présenté comme « celui qui livre » Jésus aux grands-prêtres****.
Et il est tout à fait possible qu’il n’ait pas mesuré les conséquences de son acte, qu’il en ait été inconscient. Bien sûr, il reste à comprendre dans ce cas ce qu’a pu être sa motivation : la cupidité est possible, elle n’est pas assurée. Il ne s’agit pas ici de réhabiliter Judas, mais de prendre conscience à travers lui combien il est difficile de juger quelqu’un à partir de ses seuls actes, et plus encore de le faire des années plus tard, lorsqu’une interprétation, déterminée mais sans fondement évident, a fini par s’imposer.


* Livre des Actes des Apôtres ch 1 v 18-19.
** Qui volait déjà dans la bourse commune selon l’Évangile de saint Jean ch 12 v 6.
*** Évangiles selon saint Matthieu ch 26 v 48 ; selon saint Marc ch 14 v 44 ; selon saint Luc ch 6 v 16.
**** Par exemple, Évangile selon saint Matthieu ch 26 v 16, 23, 25.

Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyMer 15 Jan - 11:07

Le royal accusé :


Évangile selon saint Matthieu
chapitre 27, versets 11-14

11 On fit comparaître Jésus devant Pilate, le gouverneur, qui l’interrogea : « Es-tu le roi des Juifs ? » Jésus déclara : « C’est toi-même qui le dis. »
12 Mais, tandis que les grands prêtres et les anciens l’accusaient, il ne répondit rien.
13 Alors Pilate lui dit : « Tu n’entends pas tous les témoignages portés contre toi ? »
14 Mais Jésus ne lui répondit plus un mot, si bien que le gouverneur fut très étonné.


Méditation :
Frère Hervé Ponsot
Couvent de Montpellier

Le poids du silence :

Quand faut-il parler ? La réponse paraît simple : quand on pense pouvoir être entendu. Sinon, c’est peine perdue. Le silence de Jésus devant Pilate, précédé par une esquive « c’est toi qui le dis », peut donc se comprendre comme l’expression d’une conviction, celle de ne pouvoir être entendu. Le thème de la royauté, sur lequel Pilate voudrait que Jésus se prononce, se prête facilement à une mauvaise interprétation, à un malentendu, et Jésus se méfie : nous en avons des exemples dans le Nouveau Testament*.
Mais à ce moment-là de sa vie et de son procès, dans ces circonstances, alors que sa situation n’est certainement pas celle d’un roi « classique » et que tout montre que Jésus va être condamné, que risque Jésus à se déclarer nettement ?
Peut-il encore penser que « la parole est d’argent, mais que le silence est d’or » ? Sans doute, parce qu’en évitant de se déclarer lui-même, autrement dit de se positionner face à son interlocuteur, Jésus renverse l’ordre des choses et conduit son interlocuteur à se positionner par rapport à lui.
Ce que fait d’ailleurs Pilate lui-même non seulement en le nommant « roi des Juifs », mais en écrivant cette titulature sur la croix**.
Et nous, que disons-nous ?

* Évangile selon saint Jean ch 6 v 15 ou livre des Actes des Apôtres ch 1 v 6.
** Évangile selon saint Jean ch 18 v 39 ; selon saint Marc ch 15 v9 ; selon saint Matthieu ch 27 v 37.


Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Serviteur44

Serviteur44

Nombre de messages : 4625
Age : 43
Localisation : France
Date d'inscription : 16/06/2012

Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 EmptyVen 17 Jan - 11:12

Jésus ou Barrabas ?

Évangile selon saint Matthieu
chapitre 27, versets 15-26

15 Or, à chaque fête, celui-ci avait coutume de relâcher un prisonnier, celui que la foule demandait.
16 Il y avait alors un prisonnier bien connu, nommé Barabbas.
17 Les foules s’étant donc rassemblées, Pilate leur dit : « Qui voulez-vous que je vous relâche : Barabbas ? ou Jésus, appelé le Christ ? »
18 Il savait en effet que c’était par jalousie qu’on avait livré Jésus.
19 Tandis qu’il siégeait au tribunal, sa femme lui fit dire : « Ne te mêle pas de l’affaire de ce juste, car aujourd’hui j’ai beaucoup souffert en songe à cause de lui. »
20 Les grands prêtres et les anciens poussèrent les foules à réclamer Barabbas et à faire périr Jésus. 21 Le gouverneur reprit : « Lequel des deux voulez-vous que je vous relâche ? » Ils répondirent : « Barabbas ! »
22 Pilate leur dit : « Que ferai-je donc de Jésus appelé le Christ ? » Ils répondirent tous : « Qu’il soit crucifié ! »
23 Pilate demanda : « Quel mal a-t-il donc fait ? » Ils criaient encore plus fort : « Qu’il soit crucifié ! »
24 Pilate, voyant que ses efforts ne servaient à rien, sinon à augmenter le tumulte, prit de l’eau et se lava les mains devant la foule, en disant : « Je suis innocent du sang de cet homme : cela vous regarde ! »
25 Tout le peuple répondit : « Son sang, qu’il soit sur nous et sur nos enfants ! »
26 Alors, il leur relâcha Barabbas ; quant à Jésus, il le fit flageller, et il le livra pour qu’il soit crucifié.


Méditation :
Frère Hervé Ponsot
Couvent de Montpellier


Le salaire de la peur :

Jésus s’est tu : son sort se joue donc entre Pilate et la foule. Il est frappant de constater combien les évangélistes ménagent le premier, et vilipendent la seconde. Chez Matthieu, Pilate qualifie Jésus de « Christ », autrement dit de Messie ; il est conscient de la « jalousie », autrement dit de la mauvaise raison qui l’a conduit à son tribunal ; il est invité à la prudence par sa femme ; il reconnaît que Jésus n’a fait aucun mal…
On aurait attendu de tant d’éléments convergents que Pilate déclare le procès clos et relâche l’accusé, il en a les moyens, mais il n’en fait rien : il ne craint sans doute rien personnellement, mais son « plan de carrière » pourrait en prendre un coup s’il devait s’opposer à ceux qui hurlent devant lui.
La peur que lui inspire la foule a raison de ses convictions. « N’ayez pas peur ;», voilà justement le leitmotiv de Jésus à ses disciples*.
Ils ne sont plus les enfants d’Adam et Ève qui se cachent**, la force de l’Esprit saint les a renouvelés. Face à eux, ceux que la peur touche et paralyse n’ont de la force, au-delà de leurs moyens, que l’apparence !

* Évangiles selon saint Matthieu ch 8 v 26 ; ch 17 v 7 ; selon saint Marc ch 4 v 40.
** Livre de la Genèse ch 3 v 8.


Source : "Retraite dans la ville"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://tinyurl.com/trd4bsu
Contenu sponsorisé




Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"   Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE" - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Evangile de Matthieu pas à pas par "RETRAITE DANS LA VILLE"
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communion de prière AGAPE  :: Vie spirituelle :: Apprendre à prier-
Sauter vers: